Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 07:34

 

Une video éclairante sur le sujet du mental, parfois si difficile à identifier dans ses mécanismes. Tout le monde parle du mental, dit qu’il faut soit le tuer, soit le laisser aller, soit ne plus l’écouter, soit l’abandonner… Méthodes diverses et variées qui peuvent parfois d’ailleurs renforcer le mental…

 

Comment percevoir ce qui est à l’œuvre ?

 

Dès lors que l’on commence à être perdu et que nous cherchons à nouveau une piste rassurante, le mantra du mental se présente à nous, souvent sous la forme d’une question : « alors qu’est-ce que je fais maintenant » ?

 

J’ai retranscrit ci-après quelques extraits clés des paroles de Mooji, afin de garder clair des phrases sur le déroulement de ce processus.

 

MT

 

Nota : ce n’est pas une transcription intégrale, donc attention si vous partagez, il faut remettre cela dans le contexte et l’écoute de la vidéo dans sa totalité afin de rester fidèle à la pensée de Mooji.

 

 

 

Au fur et à mesure que vous découvrez votre propre amour du Soi authentique, le vrai Soi qui est Amour, ce qui n’est pas vrai, ce qui n’est pas réel est facilement abandonné.

 

C’est simplement que vous vous désintéresser, vous n’avez pas à le trancher net, vous n’y êtes plus identifié, tout simplement.

 

Et la voix est moins proche, elle est plus distante.

 

A la lumière de votre réalité intérieure, la superficialité du mental égoïste ne vous attire plus

 

« Alors qu’est-ce que je fais maintenant ? » Cette question ne viendra jamais du Soi, ce n’est pas quelque chose qui fait, plus nous sommes dans une identité dynamique, c’est vraiment quelque chose qui fait « d’accord, j’ai essayé cela, d’accord, ça n’a pas marché, maintenant, qu’est-ce que je fais »

 

Donc, c’est une sorte de bruit, de mécontentement d’une certaine façon. Mais ce que tu peux faire, c’est être consciente de ce sentiment maintenant.

 

«Que puis-je faire ? ». Qui veut découvrir cela même ?

 

Il y a des gens qui comprennent vraiment cette question et qui ressentent son réel pouvoir.

 

Qui pose cette question, vous voyez. Vous y croyez, donc parce que vous y croyez, vous devez le suivre.

 

Mais certains savent immédiatement que cette question ne vient que du mental.

 

Avez-vous des défenses ? Avez-vous un système immunitaire contre votre mental, qu’aussitôt qu’il se lève nous sommes à son service, ou quoi ? Donc d’une certaine manière il peut seulement se produire, seulement apparaître dans l’espace de votre être.

 

Vous êtes le plus grand.

 

Vous pouvez exister sans le mental, mais le mental ne peut exister sans vous. Qui est le plus important ?

 

Donc ne soyez pas effrayés par sa voix, vous n’avez pas à le suivre. Il y a des gens qui à chaque fois qu’une pensée surgit, ils y réagissent.

 

Vous allez entendre cela, il vous dit :

« oui, tu sais, tu n’es pas prêt, tu n’es pas digne, et OH… » (visage de déception)

« Ta méditation était vraiment si bien ce matin.. ah oui… ». (visage de contentement)

 

Question : « je le vois, je le vois arriver, pourquoi n’est-ce pas suffisant ? »

 

Cela arrive encore en rapport à une identité qui est toujours présente, et l’identité ne peut confirmer « je suis totalement satisfaite » ; quelque chose se mélange, s’y accroche,

 

On dit : « je peux voir cela » lorsqu’on laisse tout, mais je ne suis que le Soi, c’est parfait, tout va bien ; mais comment puis-je rester à cet endroit ?

Alors cette question est posée par Cela qui Est ou par ce qui veut exister ?

 

Laquelle es-tu ?

 

Hein, tu vois si tu dis : je suis celle qui se rapproche du Soi, je suis capable d’entrer dans le Soi et d’être totalement en paix pendant un moment, mais d’une certaine manière le mélange de mes propres tendances ou «vasanas» sont trop fortes que je ne peux pas rester longtemps, je dois ressortir de nouveau, donc es-tu celle qui entre et qui sort, ou bien es-tu Cela qui Est conscient des allées et venues, mais qui n’est pas ce qui va et vient ?

 

Il faut être clair là-dessus

 

Et ensuite tu dis, parfois je ne suis pas ce qui va et vient et parfois je le suis

C’est ressenti comme si « je l’étais »

Donc tu dois plus y réfléchir et l’observer.

 

Mais ce qui entre et sort, n’est pas conscient de lui-même, quelque chose observe la sensation d’entrer et de sortir, donc cela ne peut pas être compris dans la bulle du mouvement d’entrer et sortir.

 

Ainsi, tu confirmes, simplement.

 

Alors ce sentiment de « je » à qui sont ce pieds, à celle qui va et vient ou bien à celle qui ne peut pas aller et venir ?

 

Et si cela ne peut pas aller et venir, alors je dois être Cela, mais ça ne doit pas être juste mental.

 

Tu dois confirmer, vérifier.

 

Je suis le témoin des allers et venues par conséquent je n’ai pas besoin de m’en faire pour ce qui va et vient…

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article

commentaires

Baida 17/04/2015 09:35

C'est juste MT, Flaubert disait, en substance et avec raison, que l’ignorance est de loin préférable aux préjugés parce que l’on peut y remédier avec de l’instruction. Le formatage nous rend hermétique au Vrai..

lejour-et-lanuit.over-blog.com 24/04/2015 00:20

Merci pour cette idée de Flaubert, très juste en effet !

Baida 16/04/2015 05:32

Elle est excellente cette vidéo ..je ne connaissais pas cette approche. Ce qu'il décrit comme le mental est en fait les insufflations de notre ego, qui nous pousse à abandonner (ou à hésiter) nos choix ou les remettre en cause. Mais il est vrai que certaines personnes ont dépassé ce stade, ils savent faire la part des choses et suivre leur voie sans se sentir parasiter. Ils sont en phase avec eux mêmes, débarrassés des futilités et accès sur la sobriété heureuse.
J en apprends des choses grâce à vous MT merci :)

lejour-et-lanuit.over-blog.com 16/04/2015 10:23

OUi, j'aime bien cette vidéo, courte et pourtant riche et j'aime beaucoup cet enseignant, Mooji, son sourire et son rire !
Se débarrasser de tous nos conditionnements, qui alimentent le mental, ce n'est pas une mince affaire... toute une vie pour certains, plus court pour d'autres... tout dépend de notre histoire et de la somme de croyances accumulées.
heureux en effet ceux qui sont au plus proche de leur Etre profond...
Bonne journée Baida

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche