Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 13:57
Marguerite Kardos : Piqueuse de lumière

 

Ce texte est un hommage que j'avais écrit pour Marguerite Kardos, mon acupunctrice pendant des années, et dont l'accueil était toujours un baume pour moi.

C'est aussi un hommage à l'invisible, à ce qui dépasse le soin, la technique, et à ce qui nous pousse à chercher l'au-delà, la magie et le mystère de la vie.

Gratitude

MT

 

 

 

Depuis toujours, tu piques. Tu piques les peaux, tu piques les douleurs, tu piques des points, tu ne laisses aucun répit à chaque centimètre de peau que ta main peut atteindre. Tu tricotes sur le corps des humains d’invisibles réseaux pour retisser les fils brisés des cœurs lourds, des vies blessées, des voyageurs en panne, immobiles et perdus sur le chemin de leur vie.

 

Mais savent-ils ceux qui viennent chercher la guérison, qu’ils doivent peu à tes aiguilles ? Savent-ils que ta science pourtant ancestrale entre dans l’ombre, quand ils entrent chez toi ? Pardon tout à coup de jeter le discrédit sur ton art, cette technique si… pointue, pratiquée avec dextérité par tes doigts de fée !

 

Savent-ils la première fois qu’ils viennent, que dans l’ombre de la pièce, envahie par l’ombre de leur souffrance, brille ta robe de lumière, légère, invisible, discrète ? Savent-ils qu’autre chose flotte dans la pièce et entre par le bout de tes aiguilles, pour aller les toucher au-delà de leur chair ?

 

S’ils ne l’ont pas encore vue –il faut parfois des années de pratique pour s’en rendre compte !-, alors il est une chose qu’ils ne peuvent oublier. Devant leurs mots blessés, lancés comme des balles que tu dois attraper, devant la longue liste de bobos, de souffrances, de peines qu’il te faudrait guérir qu’un coup d’aiguille magique : juste ton regard, clair, lumineux, toujours émerveillé. Juste tes yeux qui se lèvent vers le ciel et cherchent le fil conducteur à mélanger à tes aiguilles, qui cherchent les mots justes, les images qui guérissent, l’inspiration qui servira de baume.

 

Depuis si longtemps, toujours la même fête, celle d’être fêtés par ton regard qui puise en nous tous le meilleur, le plus lumineux, le plus noble. A chaque rencontre, l’incroyable sentiment d’être unique, d’être beau, d’être aimé, de cette façon si rare et inconditionnelle. A chaque fois, ce regard comme un rempart, qui empêche de tomber, qui relève de la chute, qui permet de garder le cap droit devant, mais surtout droit vers le haut. A chaque fois, par ce regard clair, par la parole singulière, le merveilleux entre alors dans l’ombre, tisse sa toile dorée, noue les fils égarés pour nous amener doucement à chercher l’ineffable.

 

Ainsi.. de fils en aiguilles, se tressent nos chemins, travail de dentelle fait d’une pointe d’argent et d’une pointe de lumière.

 

Michèle © 13.02.06

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

S
J'ai le sentiment que la Lumière jaillit de l'échange (sous toutes ses formes) :) <br /> Par exemple, lorsque je regarde vos photos de fleurs, j'y vois la beauté des fleurs et la beauté de votre regard, la Lumière n'en est que plus ravissante !<br /> Echanges de regards, échanges de sensibilités, échanges d'émerveillement, sens du partage . . . Comme c'est bon de se laisser guider ainsi ! :)) <br /> "J'ai espoir en cette force, en cette lumière que l'on porte, <br /> je prie pour la laisser grandir et prendre toute sa place." Claire, une Amie<br /> Belle journée !
Répondre
L
Oui, je pense aussi, un peu comme si nous étions chacun des révélateurs de parcelles des autres; comme nous avons des voiles, des morceaux de lumière exprimés par d'autres, nous montrent ceux que parfois on a du mal à voir, ou valider, et je pense qu'ainsi, comme dit votre amie, on fait grandir cette force pour l'inviter à prendre plus de place. <br /> Merci d'être en résonnance ! <br /> car que serait l'écrivain sans le lecteur, le peintre, le photographe, l'acteur, sans le spectateur, l'oiseau sans celui qui écoute, le parfum, sans celui qui sent... <br /> Interconnectés, nous sommes ;-) <br /> Belle soirée
S
Waaaw . . . Blessings !<br /> Ca a dû être très touchant pour Marguerite Kardos que d'accueillir ce bel hommage que vous lui rendez à elle, à l'Invisible . . . <br /> Belle soirée et encore merci pour tous vos posts qui sont aussi, à leur manière, un baume. Pour beaucoup très probablement. Pour moi c'est certain ! ;)
Répondre
L
Bonne nuit sous les étoiles
S
Interconnectés nous sommes, oui exactement ! :)))<br /> Merci !<br /> Douce nuit * ~
L
Je me rappelle qu'elle l'a accueilli avec humilité, ce qui n'était pas surprenant... <br /> Merci, je suis touchée, vraiment, de votre regard sur mes posts... mais la lumière qu'on y voit ou qu'on y trouve n'est-elle pas celle du lecteur, qui s'offre à ce moment là, la reconnaissance de qui il est? ;-)

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche