Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 13:22

 

 

Chaque événement nous incite à "chercher plus profondément le sens de la vie". 

 

"Parce que la mort est si terrifiante pour les êtres humains, ça les inspire intérieurement ou ça les pousse à découvrir ce qui est impérissable en eux-mêmes". Mooji

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

commentaires

sista ninie 15/12/2015 19:11

Cool que les données aient pu être récupérées :) Et bienvenue à votre nouvel ordinateur !
Merci beaucoup pour vos lignes concernant les corps . . . C'est nourrissant de vous lire, j'aime ce sens de la nuance, ce "parler vrai" et ce profond vécu qui émanent de votre réflexion, sensitive . . . Respect !
Belle soirée à vous et tout autour ~

lejour-et-lanuit.over-blog.com 16/12/2015 13:39

Merci de vos partages Sista, c'est nourrissant aussi d'être lue, et de vous lire ;-)
belle journée

sista ninie 03/12/2015 10:41

J'ai oublié de préciser : heureusement, il semblerait qu'on y vienne à ces retrouvailles avec le corps . . . Nombre d'entre nous éprouvons le besoin de réapprendre à le respecter, à le choyer (voyons notamment l'engouement grandissant pour la méditation ou encore l'attrait pour les médecines alternatives pour ne citer que ces exemples) Et ça c'est chouette :)

lejour-et-lanuit.over-blog.com 10/12/2015 20:42

oui de gré ou de force, nous y venons ;-) car de plus en plus il devient difficile de faire l'économie de cette écoute à soi-même

sista ninie 03/12/2015 10:15

Merci beaucoup . . . C'est très éloquent

Belle découverte de ce matin : http://amsha.fr/le-film/ Juste une chose, dans la bande-annonce il y a une phrase qui m'a écorché l'oreille . . . A un moment, Pierre-Yves Albrecht dit : "le gros problème, c'est que nous ne vivons actuellement, dans nos civilisations, que le corps." ???
Je crois plutôt que nous vivons complètement à côté du corps, à l'extérieur . . . Qui peut dire de manière sincère, simple, "naturelle" : "je connais mon corps, je suis à son écoute, je sais identifier ses besoins . . . ." ? Qui prend le soin de chouchouter chaque jour un peu plus et un peu mieux cet extraordinaire véhicule qui nous porte ? Qui honore pleinement ses mains, ses sens, ses pieds, sa peau, ses organes (etc. !) pour les tâches quotidiennes dont ils se chargent ?
Nous n'habitons pas assez/plus notre corps et je crois que c'est justement un des paramètres qui facilitent notre sentiment d'insécurité, favorisent la peur, la maladie etc. Qu'en pensez-vous Michèle ?

lejour-et-lanuit.over-blog.com 10/12/2015 20:41

bonsoir Sista, me voici avec un ordinateur tout neuf... donc à nouveau en mesure de répondre à mes mails et commentaires qui s'amoncelaient depuis longtemps, l'ancien ordi était en observation, diagnostique : à la casse, heureusement, les données sont récupérées ! ;-))

merci pour le lien vers ce projet, je connais certains protagonistes, mais pas le film. Intéressant.
en ce qui concerne la phrase d'Albrecht, c'est à la fois juste et faux. Car déjà il faudrait savoir de quel corps parlons-nous? il y a plusieurs corps.... Et une grande différence entre la culture du corps, s'identifier à un corps (biscotos, fesses, seins,...) qui est à mon sens le corps de l'ego, et "vivre" le corps. Car vivre le corps est une toute autre expérience, et nécessite de descendre en lui, dans les sensations, les émotions, les besoins, etc. ce que vous évoquez par "habiter son corps".
Tout comme il est nécessaire dans cette expérience de mettre ce que l'on a "dans la tête", à l'intérieur de ce corps, c'est à dire "l'incarner".
Facile de penser, de savoir, de croire.... j'ai vu à travers la maladie comment tout cela volait en éclat... et qu'il fallait développer une autre connaissance et revenir, en effet, au corps et aux messages dont il est porteur et tente de nous livrer et de nous délivrer ...
je suis d'accord avec vous, lorsque l'on habite pas assez son corps (et nos histoires compliquées de l'enfance y contribuent souvent), cela entretient notre sentiment d'insécurité.
Et l'extérieur peut prendre toute la place, les autres, les pubs, les films, les vidéos, les clips, internet, et les miliers de choses que le monde "moderne" nous propose, tous nos sens sont tournés à l'extérieur de nous et nous éloignent de nous-mêmes et des autres
La seule sécurité, me semble-t-il, est de pouvoir être "dedans", en contact pleinement avec soi-même, "à la maison", ce qui parfois est un chemin de retrouvailles.
Et peut-être qu'au lieu de dire que l'on ne vit "que le corps", ce serait de préciser que l'on ne vit "que" ce corps parce que déconnecté du spirituel et que du coup, nous sommes englués dans la matière, mais une matière qui ne vibre pas de l'esprit, et nous maintient dans la matérialité et le prosaïque.
Bonne soirée :-)

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche