Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 11:54
Gustav Klimt - La vie et la mort

Gustav Klimt - La vie et la mort

 

 

De notre conception à notre mort, la vie est conçue comme un chemin d’initiation, un cycle d’expériences successives. La roue qui va tourner son grand tour est à chaque point où son cercle ferré touche le sol à son point de départ. Chaque instant est le début, chaque nouveau jour, chaque nouveau livre, chaque nouvelle rencontre. A chaque moment nous commençons du neuf. […] La vie ne commence de faire mal, très mal, que lorsque nous ne nous laissons pas porter par son courant […].

 

Retenir le flux de l’existence, c’est oublier que la vie est l’art de la métamorphose. La femme que vous avez devant vous a déjà enterré un enfant, l’enfant qu’elle a été ; joyeux, il chantait et dansait ; puis une adolescente embarrassée de ses jambes. J’ai enterré aussi une jeune femme, une jeune mère. J’ai enterré une femme mûre. Je viens même d’enterrer la femme féconde que j’étais ; c’est-à-dire que je suis entrée dans ma seconde fécondité. Et j’enterrerai cette femme mûrissante que je suis en devenant la femme vieille qui est en moi ; puis la très vieille femme ; puis, la morte et celle qui fera le passage vers l’autre rive.

 

Ainsi, chaque fois que j’ai quitté un espace, je suis entrée dans un autre.

Ce n’est pas facile. C’est dur de quitter le pays de l’enfance ; c’est dur de quitter le pays de la jeunesse ; c’est dur de quitter l’épanouissement féminin, de quitter la fécondité.

 

D’un pays à l’autre, d’un espace à l’autre, il y a le passage par la mort. Je quitte ce que je connaissais et je ne sais pas où je vais. Je ne sais pas où j’entre. Traiter ce passage comme s’il allait de soi ? Bien sûr que non : ce serait légèreté. Mais, puisque plusieurs fois déjà j’ai fait l’expérience qu’en quittant un " pays " j’entrais dans un autre d’une égale richesse sinon d’une plus grande richesse, pourquoi donc hésiterais-je devant la vieillesse ?

 

 

Christiane Singer

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

commentaires

sista ninie 01/03/2016 20:35

Merci pour ces trésors qui m'évoquent celui-ci : https://www.youtube.com/watch?v=LvIpQRyyM3k

"La notion d'échec est toute relative et probablement une vision très matérialiste." mais tellement ! Cela fait écho à des échanges que nous avons actuellement avec une amie que j'ai recroisée "par hasard" ^^ il y a peu (cela faisait plus de 5 ans que nous ne nous étions pas revues, nous nous étions brouillées très fort . . .) Elle traverse une période difficile, elle culpabilise beaucoup et elle utilise souvent le mot "échec". Je me suis permis de lui dire que j'avais pris mes distances avec cette notion d' "échec" qui est très relative oui et, je le trouve, "masochiste", "immobilisante" . . . Et l'ai invitée à me dire ce qu'elle pense de la notion erreur/enseignement . . . Elle m'a répondu qu'elle allait y réfléchir ~ Je crois aussi que cela a à voir avec l'estime de soi et que tout cela n'est pas simple mais stimulant et vivifiant quand on y travaille . . .

"Par ailleurs, les "voies de Dieu" sont impénétrables n'est-ce-pas, et il est souvent bien prétentieux de tirer des conclusions, sur nos expériences, et encore plus sur les expériences d'autrui." Oh que oui . . . Et puis c'est tellement bon de pouvoir échanger autour de nos expériences respectives ! Les "conclusions" ne semblent tellement pas nécessaires . . . Et c'est top que de pouvoir livrer nos impressions, nos sensations, notre manière de les recevoir sans que des interférences ne viennent "casser la vibe". Cela demande une certaine écoute de part et d'autre. A travers ce que vous écrivez, ce que vous postez, on sent que vous êtes attentive à cette Energie Créatrice qui nous dépasse, qui nous anime, qui nous unit . . . Ce grand Nous :) Et j'observe chez les personnes autour de moi qui vivent des expériences très fortes (lyme,électrohypersensibilité/intoxication mercurielle, AVC etc.) qu'elles sont également dans cette énergie très respectueuse, cette humilité, cette ouverture et à la fois cette préservation qui reflètent la Vie . . . On sent vraiment comme cette dernière nous exhorte à revenir pleinement vers Elle, vers qui nous sommes ! Comme l'écrit Natasha Kanapé Fontaine : "si nous sommes, soyons !" :) Le For Intérieur *

"Il est aussi dit que la maladie est une grande initiation, et il faut avoir beaucoup de force pour cette traversée qui nous amène à toucher des choses insondables." Exactement . . . j'hallucine toujours de la justesse, de la force d'âme et à la fois de la simplicité qui émanent de celles et ceux qui traversent de grandes initiations . . . Aussi, je ne nie pas les grandes difficultés inhérentes à ces parcours et tout cela m'invite au respect, à l'empathie, à la gratitude, à la confiance . . . "Il a fallu que la foudre me frappe pour que tous autour de moi enfin se mettent debout et osent aimer" (Christiane Singer) c'est si éloquent . . .

"Souvent, il existe des "pierres d'attente" dans les cultures traditionnelles pour des valeurs restées en sommeil mais que l'on peut réveiller . . ." Gilles Verbunt

Cela me rappelle aussi les propos d'une dame qui explique que les électrohypersensibles sont des sentinelles . . .

Caminando . . .

Belle soirée et merci * ~

lejour-et-lanuit.over-blog.com 04/03/2016 16:14

oui, j'en avais parlé de ce merveilleux ouvrier du ciel : http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/article-les-ouvriers-du-ciel-stephane-bruchez-116091507.html et j'ai le livre !

l'échec, vaste sujet.. entre l'idéal et la vue de l'ici et maintenant, les jugements (je parle des miens) sont parfois violents... La comparaison contribue aussi à cela, quand nous admirons les talents de quelqu'un d'autre, qui lui représente un morceau du grand ouvrage, morceau sur lequel nous n'avons peut-être pas à travailler, mais dont nous pensons que nous devrions le manifester à son plus haut niveau quand même !
etre le témoin de ses discordances, de ses freins, de ses limites, tout en reconnaissant profondément la valeur de l'amour, de la conscience, ce n'est pas toujours confortable !

la maladie ou certaines épreuves nous jettent dans l'impuissance, et l'impuissance invite à l'humilité; tant que l'on n'a pas été touché dans sa vulnérabilité, on peut se croire tout puissant...

pour ma part, il y a longtemps que je suis convaincue que les autistes, les malades de Lyme, les électrosensibles, et autres pathologies qui s'annoncent, sont des sentinelles, des hypersensibles qui sentent et réagissent avant la masse pour avertir du danger. Et en plus ils font les frais d'une non reconnaissance totale, des vrais "sacrifiés", comme tous les découvreurs, défricheurs, gens en avance. Olivier Soulier, dont j'ai mis une interview de lui lors du congrès "sortir de l'autisme", dit que le message des autistes c'est : "je suis le premier, le prochain ce sera toi".
Le prix à payer des éclaireurs (tous ceux qui sont venus porter la paix, l'amour, etc.) est lourd dans la chair...

Oui, nous cheminons :)

Belle journée

sista ninie 29/02/2016 20:45

"I do nothing at all A power works through me
And my door is always open for you
When you need to you can come through

https://www.youtube.com/watch?v=WRshbT5SMUs " Waw, quel merveilleux début de soirée m'est offert ! Merci :)

"Je m'insurge souvent contre la pensée dominante qui consiste à faire croire que l'on pourrait créer toute sa réalité. Ce sont peut-être des freins de ma part... je ne sais pas encore. Mais ce que le développement personnel a identifié comme le "vouloir tout contrôler", une certaine pensée spirituelle déconnectée de l'humain reproduit, à mon sens, la même chose, en affirmant que l'on pourrait avoir le contrôle sur tout, finalement, en étant conscients, responsables, créateurs, et en maîtrisant nos pensées... Bien sûr que tout cela a du sens, à condition de ne pas perdre notre niveau d'expérience en tant qu'humain, et d'intégrer la part de mystère de l'existence." Oulala comme ces mots sont éloquents . . . Aussi, je vous invite à lire ces lignes de Thierry Janssen, en hommage à . . . Christiane Singer * http://www.thierryjanssen.com/images/art_nouv_cles/Chronique%20NC%20printemps%202010.pdf
Une grande pensée, du respect + du soutien vers vous chère Michèle !

lejour-et-lanuit.over-blog.com 10/03/2016 00:34

OUi, j'ai un livre sur les Kogis... à lire ;-)
sacrée tisanière, dommage qu'elle garde ses secrets, j'aurais bien été faire un stage avec elle... et du coup retourner à la Réunion !

sista ninie 06/03/2016 09:31

"etre le témoin de ses discordances, de ses freins, de ses limites, tout en reconnaissant profondément la valeur de l'amour, de la conscience, ce n'est pas toujours confortable !" claro . . .

"pour ma part, il y a longtemps que je suis convaincue que les autistes, les malades de Lyme, les électrosensibles, et autres pathologies qui s'annoncent, sont des sentinelles, des hypersensibles qui sentent et réagissent avant la masse pour avertir du danger. Et en plus ils font les frais d'une non reconnaissance totale, des vrais "sacrifiés", comme tous les découvreurs, défricheurs, gens en avance. Olivier Soulier, dont j'ai mis une interview de lui lors du congrès "sortir de l'autisme", dit que le message des autistes c'est : "je suis le premier, le prochain ce sera toi".
Le prix à payer des éclaireurs (tous ceux qui sont venus porter la paix, l'amour, etc.) est lourd dans la chair..." *** je ne sais pas pourquoi mais ça me fait penser à un passage d'un bouquin (dont je ne me souviens ni du titre ni de l'auteur(e) ) où l'auteur(e) décrit sa vive émotion à l'égard d'une femme qui vient chaque jour dans une gare, se poser tranquillement et envoyer des ondes positives aux personnes qu'elle croise . . . C'est tellement profond ces énergies "souterraines", "invisibles", qui oeuvrent en faveur de tou(te)s wow . . . Quel travail, quelle synergie, quelle patience . . . A l'image de la Pachamama . . . Ca coopère ici-bas, nous commençons à nous en souvenir . . . ;) Aussi, celles et ceux qui n'ont pas oublié nous envoient leurs forces, leur lumière . . . http://www.zigoneshi.fr/zigoneshi-le-projet/

Mon amie Claire a écrit ceci : "la Joie c'est la nourriture de la terre" ~

Si le coeur vous en dit, je vous invite à découvrir des tizanèr de la Réunion : http://future.arte.tv/fr/medecines-dailleurs-un-tour-du-monde-des-soins-traditionnels/medecines-dailleurs-la-reunion-tisanes-creoles

Beau dimanche :)

lejour-et-lanuit.over-blog.com 29/02/2016 23:43

Ah mais cette chanson en sanskrit je croyais l'avoir mise sur mon blog... comme c'est étrange ;-)) j'ai aimé autant la voix de la jeune femme, que le texte et l'idée de n'avoir "rien à faire".

et vraiment merci pour ce texte de Thierry Janssen, qui traduit si bien ce que je pense et ressens sur ce sujet. je l'avais d'ailleurs exprimé dans mon article "parcours de guérison", rappelant que de grands éveillés spirituels avaient connu la maladie et ils étaient loin de manquer de conscience. Cette pensée là, qui consiste à sans cesse fustiger le malade ou le mourant, est la pensée "du pauvre", de celui qui a peur et met à distance l'ombre qu'il ne peut et ne veut pas voir.

D'ailleurs dans son dernier livre, Christiane Singer dit : j'aimerais qu'on mette à la main de chacun au cimetière du village ce petit mot de remerciement (...) "ne croyez pas que la mort est un échec"
La notion d'échec est toute relative et probablement une vision très matérialiste.

Il est aussi dit que la maladie est une grande initiation, et il faut avoir beaucoup de force pour cette traversée qui nous amène à toucher des choses insondables.
"En posant l'aventure en termes de maladie et de guérison, on fait totalement fausse route. je j'ai pas eu de maladie et je ne guéris de rien. j'ai traversé un violent procès alchimique" (C. Singer)

Par ailleurs, les "voies de Dieu" sont impénétrables n'est-ce-pas, et il est souvent bien prétentieux de tirer des conclusions, sur nos expériences, et encore plus sur les expériences d'autrui.

j'avais aussi posté une réponse d'Eric Pearl sur la maladie que j'avais trouvée très éclairante, car elle supposait que ce n'était pas forcément le malade qui avait un enseignement à tirer.... A méditer...

http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/article-la-maladie-est-elle-necessaire-eric-pearl-123087700.html

Christiane Singer témoigne de la même idée quand elle dit : "Il a fallu que la foudre me frappe pour que tous autour de moi enfin se mettent debout et osent aimer".

merci de vos pensées et de votre soutien Sista ! et très belle nuit *

sista ninie 14/02/2016 16:01

Je vous cite : "Et ce n'est peut-être pas toujours le mental, il y a aussi des mémoires, des passages, des étapes en nous, qui sont plus difficile à contacter ou à lâcher... C'est une alchimie dont je n'ai pas l'impression d'avoir toutes les clefs.. " ça me parle beaucoup ce que vous écrivez là et particulièrement en ce moment. Un sentiment d'être peuplée de certaines énergies, histoires, mémoires qui ne m' "appartiennent" pas en quelque sorte et qui, en même temps, sont inscrites en moi, dans mes cellules, ont quelque chose à dire, à libérer. Ca s'agite là-dedans ^^ je sens qu'il m'est demandé de faire le tri et surtout d'écouter attentivement alors je m'y attèle. Une consultation avec Isabelle Hernandez, praticienne en médecine Ayurvédique m'a sacrément ravie, j'ai entrevu des choses vraiment intéressantes grâce à ses explications et conseils ayurvédiques. Yapuka ! Et vous, Michèle, comment vous sentez-vous en ce moment ?
Belle fin de journée dominicale et "valentinienne" ^^

Michele 14/02/2016 20:12

Et comme "par hasard" je tombe sur cette vidéo, avec ce chant inspiré de la Bhagavad Gita, où il est dit, "je ne fais rien du tout, un pouvoir travaille à travers moi"
I do nothing at all A power works through me
And my door is always open for you
When you need to you can come through

https://www.youtube.com/watch?v=WRshbT5SMUs

lejour-et-lanuit.over-blog.com 14/02/2016 18:06

Merci de votre partage. Je pense en effet que nous sommes "peuplé" de tellement de choses, et nous avons accès à si peu pour la plupart d'entre nous... Je me souviens d'une vidéo d'Isabelle Padovani, où elle parlait de ses craintes quant à sa santé, se disant "ce que j'ai créé, je peux le décréer", phrase qu'elle avait partagée avec son maître, qui lui avait répondu (je cite approximativement) : "tu es traversée chaque jour de milliard de poussières d'étoiles, et tu crois que tu peux créer quelque chose? mais quelle arrogance...".. ; comme elle avait répondu : "ça calme" !
je m'insurge souvent contre la pensée dominante qui consiste à faire croire que l'on pourrait créer toute sa réalité. Ce sont peut-être des freins de ma part... je ne sais pas encore. Mais ce que le développement personnel a identifié comme le "vouloir tout contrôler", une certaine pensée spirituelle déconnectée de l'humain reproduit, à mon sens, la même chose, en affirmant que l'on pourrait avoir le contrôle sur tout, finalement, en étant conscients, responsables, créateurs, et en maîtrisant nos pensées...
Bien sûr que tout cela a du sens, à condition de ne pas perdre notre niveau d'expérience en tant qu'humain, et d'intégrer la part de mystère de l'existence.
Donc comme vous le dites, pas facile de faire le tri dans tout cela...
Pour l'instant, quant à moi, je continue ma traversée, pas forcément bordée de roses, derrière l'épreuve, il y a l'intégration de l'épreuve et des tas de choses qui remontent encore !
Belle fin de w-end Sista *

sista ninie 14/02/2016 15:45

Honneur et Respect aux cycles de la Vie, aux cycles de l'âme lumineuse nommée Christiane Singer . . .
Avez-vous déjà visionné cette vidéo ? http://www.dailymotion.com/video/xcn8ye_christiane-singer-par-juliette-bino_webcam

lejour-et-lanuit.over-blog.com 14/02/2016 17:03

Ah oui, merci de me remettre en mémoire cette vidéo, je pourrais d'ailleurs la publier. Christiane Singer est pour moi une femme très inspirante. j'aime tellement sa façon d'écrire, et la passion de sa parole ! Et bien sûr, son dernier témoignage m'a bouleversée, et je pense d'ailleurs que je le relirais. Ici, nous sommes au coeur de l'expérience. Et dans cette expérience terrible, elle reste intacte, avec sa force de l'amour... une grande leçon !

Nadia 09/02/2016 23:14

Salut,

Quelle sagesse que cette femme( feue Christiane Singer), moi en tant que femme, j'aimerais passer d'un état à un autre aussi naturellement et aussi sereinement que possible comme le font le règne végétal et le règne animal. Nous, "les doués d'intelligence" nous posons trop de questions (Ah, ce mental ).
Bonne soirée
Nadia

lejour-et-lanuit.over-blog.com 09/02/2016 23:33

oui, bonsoir Nadia, j'ai aussi beaucoup d'admiration pour cette femme et son parcours, et j'admire toujours la clarté de son discours, qui s'appuie sur une grande sagesse et beaucoup d'amour.
j'aimerais aussi avoir de la sérénité pour tous ces deuils... mais parfois ce n'est pas facile. Et ce n'est peut-être pas toujours le mental, il y a aussi des mémoires, des passages, des étapes en nous, qui sont plus difficile à contacter ou à lâcher... C'est une alchimie dont je n'ai pas l'impression d'avoir toutes les clefs..
Bonne nuit

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche