Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 22:14

 

 

Doliprane®, Dafalgan®, Efferalgan® sont les spécialités les plus répandues.

Le paracétamol est un antalgique antipyrétique non salicylé.

À forte dose il possède une toxicité hépatique, qui s’accompagne cliniquement de douleurs abdominales, de nausées, de vomissements, d’anorexie et de pâleur.

Ces signes sont d’apparition tardive et un examen clinique trop précoce peut s’avérer faussement rassurant.

Le risque d’atteinte hépatique est important en cas de dose supposée ingérée (DSI) entre 10 et 15 g chez l’adulte.

Le dosage sanguin du paracétamol doit être fait en urgence du fait de sa valeur diagnostique et pronostique.

La surveillance biologique (Paracétamolémie, bilan hépatique et bilan d’hémostase) doit être répétée régulièrement (H0, H4 puis H12.

Sur le plan thérapeutique, Il existe un antidote au paracétamol, le N-acétyl-cystéine : Fluimucil® à débuter dès la suspicion d’intoxication au paracétamol avant même l’apparition des signes cliniques).

Le Fluimucil® sera stoppé à la négativation de la Paracétamolémie.

L’hospitalisation en gastroentérologie peut s’avérer nécessaire en cas d’atteinte hépatique. Une intoxication grave au paracétamol pouvant aboutir à une hépatite fulminante et à la greffe.

 

 

 

Triste révélation lorsque l'on sait à quel point ce petit cachet est familier et qu'il rentre, sans ordonnance, dans beaucoup de foyers.

 

Sa toxicité peut être atteinte en deux semaines, à raison de 10 g/jours (sachant que certains comprimés sont dosés à 1000 mg, on peut imaginer qu'en cas de douleurs fortes, certaines personnes puissent être amenées à consommer ces doses) :

 

"Le paracétamol est un médicament utilisé couramment et disponible dans les pharmacies. les cas de surdose sont courants et ont des conséquences graves. ils peuvent entraîner si le surdosage est au long terme (env 10g/jour pendant 2 semaines), une nécrose hépatique. Et dans le cas d'un surdosage rapide (25-30 g en un jour) une hépatite fulminante, qui nécessite une transplantation immédiate pour éviter le décès du patient." nous dit wikipedia.

 

Il est à noter que le médicament cité dans cet article en tant qu'antidote et qui contient du NAC (N- acétylcystéine), est aussi à éviter car il contient de l’aspartam.

 

Si vous êtes amenés à vouloir consommer du NAC prenez une formule sans aspartam, vendu comme complément alimentaire.

 

MT

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche