Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 19:27

 

 

Avec les chaleurs et les balades en forêt, le retour d'une petite bête qui inquiète de plus en plus, les tiques.

 

L'an dernier, près de 29'000 personnes ont consulté suite à une morsure car si elles sont généralement bénignes, elles peuvent aussi causer des maladies très invalidantes, la maladie de Lyme ou l'encéphalite à tiques. Des maladies en nette progression en Suisse mais pas toujours reconnues.

 

Pour les personnes infectées, c'est souvent le parcours du combattant pour se faire indemniser. Enquête.
Extrait de "Mise au point", une émission de la Radio Télévision Suisse, dimanche 23 juillet 2017.​

http://www.rts.ch/play/tv/mise-au-point/video/wild-wild-welsh-djihadistes-en-suisse-lattaque-des-tiques?id=8796355

 

 

 

 

Il est intéressant de voir dans ce reportage, le cas de ce jeune bûcheron, représentatif de la problématique de la maladie de Lyme. Certes, il vous dit "j'ai pu aller skier, mais skier le matin, ça veut dire sieste l'après-midi".

 

Et c'est tout le problème des malades, que leurs proches ou des inconnus vont voir "debout", sans se rendre compte que l'effort qu'ils font à un moment donné, ils devront le payer, parfois très cher, par un coût physique ou psychique (un effort "grille" littéralement le système nerveux) et des douleurs qui dureront plusieurs jours avant de pouvoir récupérer.

 

Ainsi, lorsque l'on voit une personne malade de Lyme qui peut même avoir certaines activités récréatives, on a vite fait de se demander ce qui l'empêche de travailler. Pourtant le handicap est réel.

 

Personnellement, je me rappelle une période quand je faisais des photos de fleurs. Je n'allais pas très loin.... c'était juste sur mon balcon. La concentration que nécessitait les prises de vue, faisait qu'au bout de 10 minutes, je m'écroulais littéralement sur mon lit, le cerveau noyé, des douleurs intolérables partout dans le corps avec la sensation que mon corps était vidé de sa substance.

 

Donc qu'on se le dise, ce n'est pas parce que les malades "n'aiment pas le travail" ou sont "fainéants" qu'ils arrêtent de travailler, c'est parce que cela devient vraiment très compliqué, y compris pour les choses qu'ils adoraient faire avant.

 

Vous savez, comme lire, courir, marcher, se baisser, rester assis en tailleur plus de cinq minutes, monter des escaliers sans arriver en haut comme une baleine échouée sur le bitume parisien, réfléchir sans avoir l'impression d'avoir la cervelle qui brûle, et tant d'autres choses, des milliers de choses et de gestes qui font partie de la vie quotidienne, qui jusque là étaient anodins et deviennent tout à coup des gestes extra-ordinaires.

 

Se laver la tête, prendre une douche, sortir de son lit, s'habiller, chercher des affaires dans l'armoire, se baisser pour ranger quelque chose, tourner la poignée d'une porte, appuyer sur le flacon pompe du savon liquide... bref, vous n'imaginez pas le nombre de gestes que vous faisons au quotidien, sans effort, sans avoir mal, mais qui avec la maladie de Lyme deviennent des gestes insupportables qui transforment le parcours d'une journée en vrai chemin de martyr.

 

Lorsque pendant une minute, une heure, le corps est momentanément épargné, alors s'invite la conscience, vive, d'être plein de gratitude pour avoir pendant si longtemps bénéficié de ce corps sans même en mesurer tous les pouvoirs et pour avoir ce répit où l'on se souvient de tout ce qu'un corps peut faire avec fluidité.


MT

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche