Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 18:32

 

"Chacun doit pouvoir souffrir de ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut." Maïwenn

 

En effet, un peu partout je constate un "prêt-à-penser" de la souffrance, comme il y a un "prêt-à-penser" spirituel, qui consiste à nier ou évaluer toujours à la baisse la souffrance d'autrui.

 

Tu ne devrais pas, tu devrais, ce n'est pas si grave, tu n'es pas victime, tu l'as attiré (merci la loi d'attraction!), c'est que tu as une faille, c'est un miroir, c'est que tu as du lui faire la même chose, pourquoi ça te met en colère (en effet, pourquoi être violé(e), maltraité(e), trahi(e), spolié(e), abusé(e), devrait soulever de la colère???), toutes ces phrases qui deviennent des poncifs sans nuance qu'on vous envoie à la figure, sans même vous questionner, s'approcher de l'histoire, du vécu, sans mesurer l'impact, ce qui est probablement la seule chose à faire, 'mesurer' là où est l'autre, dans son unique façon d'être et son unique façon de chercher sa solution et dans l'unique résonance qu'un trauma a pu avoir sur lui.
 

Aller vers sa propre souffrance, l'accueillir, panser ses blessures, est l'antidote au "prêt-à-penser" qui consiste souvent à projeter sur l'autre l'intolérance à sa propre souffrance.

 

Souffrir devant une personne qui ne s'est jamais accueillie, est une menace pour elle, cela vient faire écho à ce qui attend, au fond de son être, à être remis en lumière.
 

C'est là que commence souvent le quiproquo. Celui/celle qui est dérangé(e), montre du doigt la personne qui a commencé à faire remonter des profondeurs ses ombres et ses blessures, pour les juger, les évaluer et proposer LA marche à suivre...

 

Et ce mouvement de libération de la parole des femmes, montre à quel point il existe plein de nuances, plein de vécus dans les expériences qui ont autant de valeur, même si on ne s'y reconnait pas.
 

"Nous ne sommes pas tous égaux dans la douleur et dans la résilience et nous n'avons pas la même capacité mentale ou physique de nous remettre de nos traumatismes."

 

 

 

"Ecrire un film, écrire une lettre, écrire un sms, employer des mots et des phrases qui ne veulent pas dire la même chose pour vous que pour moi. Je réclame de panser mes plaies comme je le veux. Je réclame le droit de coucher avec qui je veux, le temps d'une nuit, sans être une femme facile quand les hommes sont des séducteurs. Je réclame le droit d'avoir du pouvoir dans mon travail sans faire peur aux hommes. Je réclame le droit d'être draguée avec maladresse, insistance, et d'appeler ça importuner, si je le veux. Je réclame le droit de ne pas être jugée si j'emploie des mots qui n'ont pas la même résonance que pour vous. Je réclame qu'on ne juge pas une femme si elle a eu besoin d'écrire un livre sur son histoire d'harcèlement sexuel. Je réclame le droit qu'on ne juge pas une femme qui pense qu'on doit se débrouiller seule après un viol. Nous ne sommes pas tous égaux dans la douleur et dans la résilience et nous n'avons pas la même capacité mentale ou physique de nous remettre de nos traumatismes. Ne jugeons pas une femme qui aime la violence pendant qu'elle fait l'amour. Ne jugeons pas une femme qui ne se remet pas d'une main aux fesses. Ne jugeons pas des femmes intellectuelles qui prennent la parole et bousculent nos mœurs. Par pitié, arrêtons de nous juger les unes les autres.

Quelque chose d'historique est en train de se jouer en ce moment, alors soyons uni(e)s. Chacun doit pouvoir souffrir de ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut. On va y arriver."


Maïwenn

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche