Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 13:04

Si certains continuent à douter que la crise "sanitaire" n'en est pas une, je vous invite à considérer toutes les mesures politiques, sociétales, internationales, qui se mettent en place, sans rapport avec un virus, mais qui prennent prétexte du virus et de la peur des gens pour passer en force.


Aucune amélioration des conditions des hôpitaux (au contraire, suppression de lits), interdiction de médicaments pour n'envisager QUE le vaccin comme moyen thérapeutique ou préventif (comme si la santé, depuis des décennies, voire des siècles, se limitait à la vaccination pour soigner les gens), dépossession des médecins de leur droit de prescrire en leur âme et conscience, bientôt ils ne seront plus en charge des actes de vaccinations, qui passeront par des instances officielles afin que personne ne passe entre les mailles du filet (filet non pas sanitaire donc, mais administratif en vue d'avoir accès à l'identification de tous les citoyens), censure extrême dans tous les domaines, chaines youtube supprimées, stigmatisation de tous les discours opposants ou simplement qui s'interrogent, renforcement des répressions, mise en place de systèmes de surveillance avec des budgets faramineux (qui auraient pourtant été bien utiles à la santé)... comme ici, l'achat de 650 drones pour 4 millions d'euros (probablement pour surveiller les déplacements du virus, ça va de soi.....), la mise en place d'un "passeport vert", notez, "vert" ça fait un peu écolo, ça fait le truc rassurant, pas vraiment dangereux, pas qui viendrait nous prendre nos données personnelles ou votre liberté, puisqu'au contraire, il est censé nous la rendre...


Ce qu'il y a d'étrange, quand même, c'est le côté très planifié de tous ces événements, qui sont parfaitement orchestrés (si tout était aussi efficace pour des problèmes bien plus graves qui attendent d'être réglés depuis des décennies, nous serions dans un monde presque parfait...), et qui suivent un agenda qui semble respecté mois après mois...


L'été dernier, des documents circulaient, taxés de loufoques, complotistes, délirants, bref, sans réalité objective pour beaucoup, et pourtant force est de constater qu'étape après étape, c'est ce qui se met en place. Mais peut-être qu'à ce stade, déjà bien avancé, certains seront encore dans le déni de cette logique qui nous est imposée, et qui avait été programmée bien avant l'arrivée d'un virus.

Exemple avec ce document, très peu lisible, mais les premières cases sont assez explicites.

Pour Philippe Guillemant, il est clair aussi que la mise en place de toutes ces mesures n'a rien de sanitaire, mais a pour objectif de normaliser la société, de contrôler les citoyens et d'ouvrir la voie à l'intelligence artificielle et au marché immense des objets connectés, sur le modèle de la Chine, modèle communiste, répressif et de "récompense" à la soumission. Pour cela revoir le documentaire "7 milliards de suspects, tous surveillés", où le créateur chinois du crédit social revendique cette "paix sociale" à exporter pour les autres pays, suggérant au passage que Mr Macron lui achète son modèle afin de régler son problème avec les gilets jaunes....

Donc nous sommes dans tout, sauf une crise sanitaire, mais le "sanitaire" est le moyen le plus sûr de tétaniser tout le monde et d'avoir un cas de force majeure qui oblige à des mesures, qui dans d'autres circonstances passeraient beaucoup moins bien.

Côté positif de la vision de Philippe Guillemant, c'est qu'il pense que tout ceci ne pourra pas aboutir... Reste à savoir le temps que cela prendra et jusqu'où cette nouvelle tyrannie sera imposée, avant que nous fassions exploser tout ce système anti-vie...

Il dépend aussi beaucoup de nous, de savoir si nous voulons répondre au chant des sirènes d'une technologie sans borne, et cautionner toutes les promesses vantées par ces nouveaux artifices censés nous rendre heureux...

C'est là que nous avons un devoir de conscience.

 

MT

 


 

Le principal but de la vaccination n’est pas d’ordre sanitaire

 

Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen. Il sera en effet permis que le contrôle de ses droits d’accès à différents lieux (restaurants, boutiques, gares etc.) se fasse de manière automatique, ce qui ouvrira un immense marché, celui des objets connectés, tellement savoureux qu’il est capable de transformer des informaticiens en virologues.
Cela permettra également l’introduction d’une monnaie numérique déjà préparée par la suppression progressive de l’argent liquide.

Il y a deux cas à considérer :

– Port d’identité numérique non intimement liée au corps : mobile, bracelet, montre, sac à main…
– Port d’identité numérique intimement liée au corps : bague, puce sous la peau, identification génique…

Dans le second cas il sera impossible, sauf opération chirurgicale, de se débarrasser de son identité.

Dans un premier temps, seul le premier cas est à considérer sérieusement. Ce n’est que lorsque l’usage d’une identité numérique sera normalisé par l’habitude (de vivre autrement) que le second cas s’imposera naturellement pour renforcer la sécurité de l’usage.

Aujourd’hui, ce port d’identité numérique est déjà réalisé via nos mobiles, mais aucun usage n’en est fait, sauf marginal comme dans le cas de l’application TousAntiCovid. Tout le monde a le droit d’entrer dans n’importe quelle boutique et de voyager sans être obligé d’avoir un portable. D’autre part, le traçage des déplacements permis par un mobile est très grossier, sa précision étant comprise entre 1 et 10 mètres. On peut considérer que pour l’instant, avoir un portable est inoffensif.

Tout cela pourrait changer avec le contrôle vaccinal automatisé et la généralisation des objets connectés via la 5G et même dès la 4G. En particulier le traçage ne serait plus réalisé par GPS, mais par analyse et triangulation de signaux via les objets alentours et sera à terme 100 à 1000 fois plus précis, à mesure que la technologie évoluera.

 

 

 

Le port non lié au corps d’identité numérique, dans un environnement peuplé d’objets connectés (maisons, voitures, routes, villes…) permettrait les recueils de données suivants par une I.A. :

– Vérification d’autorisation d’accès pour les vaccinés
– Contrôle de vitesse et stationnement (voiture connectée)
– Identification de toutes sortes d’infractions à la conduite
– Identification des personnes avec qui l’on déjeune
– Mémorisation de tous les déplacements
– Calcul de temps de travail ou temps de présence…
– Détection de déplacement inhabituel…
– Etc

Il convient de préciser qu’aucune loi ne pourrait empêcher l’implémentation des algorithmes correspondants, mais seulement en interdire l’usage.Toutefois, il serait extrêmement difficile de détecter qu’un tel usage n’est pas effectué. Seule son exploitation pourrait être rendue visible, mais cela laisse une grande place à une exploitation inavouée, par exemple par une société d’assurance où le calcul des droits est déjà réalisé de façon informatique.

Considérons maintenant le deuxième cas, et allongeons la liste précédente :

– Maison intelligente (interactions, commandes, dialogues…)
– Analyse d’activités privées (dormir, lire, faire l’amour…)
– Surveillance de l’activité des enfants
– Analyse des interactions familiales
– Analyse de situation (repos, activité, chute…)
– Analyse de comportement (geste brusque, activité sportive…)
– Détection et mémorisation des habitudes
– Etc

J’en oublie certainement, sachant qu’il est difficile d’imaginer d’avance tout ce que la quatrième révolution industrielle pourrait nous inventer. Je ne parle ici que d’un transhumanisme très doux, presque acceptable, sans faire référence à quoi que ce soit d’intrusif comme une puce dans le cerveau, des nanorobots dans nos veines ou une vision artificielle et connectée. Mais il va de soi que l’acceptation de ces technologies intrusives est conditionnée à l’acceptation de l’usage d’identité numérique.

La question de savoir si nous allons effectivement rentrer dans ce nouveau monde, ou pas, va donc dépendre du niveau d’acceptation du vaccin. Il est en effet peu probable que l’on oblige chaque citoyen à porter une identité numérique lors de ses déplacements si 50% de la population n’est pas vaccinée, car on ne va pas limiter à ce point la liberté de circulation. Par contre, si seulement 5% de la population n’est pas vaccinée, il est fort probable qu’on entrera dans ce nouveau monde.
La réalité sera évidemment bien plus complexe que cette simplification binaire, qui n’a d’autre but que d’éveiller aux véritables enjeux.

Donc, je le répète, nous ne sommes pas confrontés à un problème sanitaire avec le virus. Ce problème-là est peanuts à coté du choix de société qui se trouve devant nous, qu’une politique de gouvernance mondiale semble avoir déjà fait à notre place.

Mais je le répète une fois de plus, mon avis est qu’on n’entrera pas dans ce nouveau monde.

Philippe Guillemant, le 24 novembre 2020

 

https://www.nexus.fr/actualite/billet-dhumeur/finalite-vaccination-guillemant/

 

 

 

Cet article vient du magazine NEXUS, merci de les soutenir pour leur indépendance

 

👉 Cher lecteur, notre indépendance dépend de vous, NEXUS n’a ni subvention, ni publicité ! Le magazine ne vit que grâce à vous. En vous abonnant ici au format papier ou numérique, vous soutiendrez une presse totalement libre et vous découvrirez des sujets inédits traités nulle part ailleurs ! Achetez nos numéros à l’unité en cliquant ici

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

V
Merci pour tous vos précieux articles, Michèle.
Un intervenant (médecin) est passé là où je travaille (dans un centre qui propose notamment des formations auprès de professionnelles de l'aide à domicile) cette semaine. La première chose qu'il m'a dite c'est : "ca y est, on a les doses de vaccins, faites de la pub autour de vous !" ...
Nou tyinbo nou larg pa !
Répondre
L
aïe aïe aïe.... et en plus il faudrait leur faire de la pub ! y'a un pourcentage au moins? :-$ ;-)))
R
Merci pour cet article très éclairant. A partager sans modération!
Répondre
L
oui, la vision de Philippe Guillemant est intéressante, et d'un certain point de vue optimiste !
A
bonjour, merci pour cet article qui contribue à établir la vérité celle qu'on ne veut surtout pas que les gens connaisse.....restons solidaires et apprenons à ne plus avoir peur en nous aimant serait déjà un bon début ne croyez vous pas ?
Répondre
L
Bonjour, merci pour votre commentaire et votre passage ici. Oui, nous avons besoin d'ouvrir notre réflexion un peu plus largement que ne le souhaiteraient les medias ou dirigeants ... ;)
En effet, s'appuyer sur la solidarité serait notre porte (une des portes) de sortie de ce cauchemar, mais pour l'instant la division s'est beaucoup installée entre les citoyens. A nous de remettre du sensible dans tout cela...

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche