Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2021 6 03 /07 /juillet /2021 13:30
Illustration Sara Riches

Illustration Sara Riches

 

 

Il n'est pas un jour où nous ne devrions pas réfléchir à la servitude volontaire qui constitue en grande partie le ciment de notre société actuelle.

Il y avait déjà cette émission de France Culture et cet article postés ici :

http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/2020/10/la-servitude-volontaire-etienne-la-boetie.html

 

Et nous pouvons nous replonger dans ce texte de La Boétie :

 

 

Ils sont vraiment extraordinaires, les récits de la vaillance 
que la liberté met au coeur de ceux qui la défendent !
 
Mais ce qui arrive, partout et tous les jours : 
qu'un homme seul en opprime cent mille
et les prive de leur liberté, 
qui pourrait le croire, s'il ne faisait
que l'entendre et non le voir ? 
Et si cela n'arrivait que dans des pays étrangers, 
des terres lointaines et qu'on vînt nous le raconter, 
qui ne croirait ce récit purement inventé ?
 
Or ce tyran seul, il n'est pas besoin
de le combattre, ni de l'abattre. 
Il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente 
point à sa servitude. Il ne s'agit pas de lui ôter quelque 
chose, mais de ne rien lui donner.
 
Pas besoin que le pays se mette en peine 
de faire rien pour soi, pourvu qu'il ne fasse rien contre soi. 
Ce sont donc les peuples eux-mêmes qui se laissent, 
ou plutôt qui se font malmener, 
puisqu'ils en seraient quitte en cessant de servir. 
 
C'est le peuple qui s'asservit et qui se coupe la gorge ; 
qui, pouvant choisir d'être soumis ou d'être libre, 
repousse la liberté et prend le joug ; 
qui consent à son mal, ou plutôt qui le recherche... 
(…)
 
Certes, comme le feu d'une petite étincelle 
grandit et se renforce toujours, et plus 
il trouve de bois à brûler, plus il en dévore, 
mais se consume et finit par s'éteindre de lui-même 
quand on cesse  de l'alimenter, 
de même, plus les tyrans pillent, plus ils exigent ; 
plus ils ruinent et détruisent, plus on leur fournit, 
plus on les sert.
 
Ils se fortifient d'autant, deviennent de plus en plus frais 
et dispos pour tout anéantir et tout détruire. 
Mais si on ne leur fournit rien, si on ne leur obéit pas, 
sans les combattre, sans les frapper, 
ils restent nus et défaits et ne sont plus rien, 
de même que la branche, n'ayant plus de suc
ni d'aliment à sa racine,
devient sèche et morte.
.
 
"Discours de la servitude volontaire"
 de

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche