Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 16:26

 

 
 
Et nous, jusqu'à quand cautionnons-nous tous ceux qui participent à tout ça?
Je sais... ce n'est pas facile, surtout en ville où pour manger il faut aller dans des magasins... mais... il y a tellement d'implications derrière tout cela.
Je vous en parle à partir d'une petite anecdote.
 
 
 
La Vie Claire, pas claire du tout vient de perdre une cliente. Ils s'en fichent bien sûr très certainement, mais ça fait 1 an 1/2 que les petits jeunes qui font office de vendeurs traquent systématiquement les masques à 1/2 cm sous le nez.
C'est quasiment le seul magasin dans tout le 15ème arrondissement où j'ai eu cette expérience systématique.
Il y a d'abord eu un petit jeune alors que j'étais dans le fin fond du magasin, évidemment seule, et qui avant même de me dire bonjour, me demande de relever mon masque. Ce sont les règles, on n'a pas le choix me dit-il. Je réponds que si, nous avons le choix. Puis une vendeuse vient à ma rencontre, personne à moins de 5 mètres à la ronde autour de moi, pour me dire de positionner correctement le masque.
Quand j'ai dit à la vendeuse qu'ils étaient le pire magasin du quartier, elle m'a dit pourquoi vous venez ici alors, il y a d'autres magasins faites vos courses ailleurs...
J'ai laissé mes courses et suis partie.
Définitivement.
 
Nous étions au maximum 3 clients dans cet immense magasin. Pas 5, ni 10, mais 3.
Il faut arrêter le délire à un moment... Au début du confinement et de l'épidémie, on y rentrait tous sans masque, sans plexiglas à la caisse,  ...
 
Et j'ai fait un message sur le site. Extrait...
 
"Vous vous appelez "la vie claire" je vous croyais avec une autre éthique que de participer si activement à ce grand désastre. Je suppose que vous ferez aussi partie des premiers à demander le pass, ou le vax? Mais peut-être que vous vous tirez aussi une balle dans le pied? Si ceux qui ont créé ces magasins pour une vie "plus claire", se soumettent et adhèrent si activement aux mesures actuelles, nous ne sommes pas prêts de nous en sortir. H-C. Geffroy doit se retourner dans sa tombe."
 
Certes, je ne suis pas sûre que les investisseurs de la vie claire se souviennent encore de qui est H.-C. Geffroy...

Oui, bien sûr, j'entends déjà les voix qui s'élèvent. Mais c'est la loi, la règle, "c'est pour protéger les autres". A l'heure actuelle, aucune preuve scientifique de cela. Plusieurs scientifiques n'arrêtent pas de le répéter.
 
Oui, mais alors pourquoi d'autres disent le contraire ?  Certains ont des conflits d'intérêts, d'autres, tout scientifiques qu'ils sont n'en sont pas moins des humains, et ce à quoi nous sommes le plus soumis en ce moment, ce sont nos peurs, nos biais cognitifs et nos croyances limitantes. C'est pas les diplômes qui nous protègent de ça. Seulement la conscience.
 
De plus, peut-on encore perdre du temps à argumenter sur les mesures "sanitaires", lorsque l'on voit ce qui se profile au niveau de notre "république" ?
 
Pendant que nous perdons notre temps à cela, la machine prête à nous broyer avance de tout son poids à une vitesse vertigineuse, et les lois pleuvent comme des hallebardes de partout, le cerveau ne sait plus où donner du neurone, d'ailleurs le mien est au bord du burn-out à force d'éplucher le net pour trier tout ce qui se dit et s'écrit et en retirer un minimum de discernement. 
 
Chaque jour nous allons être malmenés et amenés à faire des choix en cohérence avec soi.
 
Je ne suis pas sûre que la tiédeur va être de mise, et je ne suis pas sûre non plus que cela va être confortable. Que ce soit les individus comme les structures, magasins, restaurants, hôpitaux (1), il va bien falloir choisir, résister, si nous ne voulons pas être engloutis dans ce qui se profile, une société sans choix, sans pensée dissidente, sans rêve, déshumanisée grâce au numérique qui pourra exploiter nos données administratives et génétiques (oui, oui, génétiques, ah tiens, c'est bizarre, on parle beaucoup génétique en ce moment...), pour notre bien cela va de soi, et c'est le sénat qui le dit (2), pas des complotistes irresponsables comme moi qui propagent des fake news) (3) .
 
Car si vous lisez toutes les bonnes idées lancées par le sénat à propos du numérique qui permettrait de nous sauver d'un tas de dangers (y compris la chute de débris spatiaux, si, si), vous comprendrez que nous allons chacun devenir le maillon de cette merveilleuse chaine numérique, comme ces petits soldats-vendeurs à la Vie Claire ou ailleurs, qui appliquent avec zèle les mesures et qui non contents de les appliquer en rajoutent avec leurs commentaires de culpabilisation et de honte, comme les bons citoyens en Chine qui jugent leurs compatriotes qui n'ont pas un crédit social élevé et ne les fréquentent pas car, forcément, ce ne sont pas de bonnes personnes. (voir le documentaire de Arte, 7 milliards, tous surveillés, où l'on nous montre tout ça, y compris l'inventeur du crédit social qui explique que Macron devrait le lui acheter pour se débarrasser des gilets jaunes...).  
 
Bref, revenons à nos moutons, au petit troupeau d'humains que nous sommes, guidés par le numérique, la politique sanitaire, et des injections qui vont nous rendre dépendants à vie de la médecine étatique, des masques, des mesures, des contrôles et j'en passe.
 
Le cheval de Troie est entré dans nos villes. Harnaché d'or, comme dans la légende, il a séduit ceux qui s'arrêtent à ce qu'on leur montre, éblouis par les promesses. Ils ne peuvent deviner ce que cachent les cadeaux empoisonnés.
 
Mais nous avons encore la possibilité de Voir, de mettre de la conscience sur tout ce qui s'avance vers nous, d'en mesurer toutes les implications et les conséquences.
 
Nous sommes dans une lessiveuse gigantesque, où un grand nettoyage a commencé.
 
Notre voyage commence par le regard conscient.
 
 
MT
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

(1) Accès restreint de l'hôpital aux non vaccinés, là on touche quand même le fond...

 

 
 

 

 

 

(2) Je vous invite vraiment à parcourir cet article du sénat, assez édifiant, on l'on peut lire ... (accrochez vous, je vous rappelle le titre : Crises sanitaires et outils numériques : répondre avec efficacité pour retrouver nos libertés )

 

- Le Safety Check de Facebook, par exemple, est utilisé dans l'ensemble de ces cas. Toutes ces situations peuvent nécessiter d'identifier rapidement des personnes, d'évaluer leur état de santé ou les risques qu'ils encourent, et de les localiser précisément pour leur porter assistance

- Par exemple, dans le cas d'une épidémie qui se répand rapidement ou dont la mortalité est très élevée, des équipes médiales pourraient ainsi se rendre immédiatement au domicile des personnes vulnérables (où dans tout lieu où elles se trouvent), pour les vacciner, les soigner ou encore les mettre en sécurité.

- en exploitant des données génétiques, il pourrait être possible d'identifier immédiatement les personnes réceptives à un variant très rare d'un virus, ou à un vaccin ou traitement particulier, et de mobiliser ainsi les ressources médicales de façon beaucoup plus efficiente.

- en exploitant les données des objets connectés, qui pourraient elles aussi être accessibles depuis l'espace numérique de santé, il pourrait être possible d'intervenir en amont de l'apparition ou de la dégradation des symptômes : données d'ECG, de balances connectées, de thermomètres connectés, de caméras thermiques détectant les symptômes fiévreux, etc. ;

- Mais la contrainte change de nature dès lors qu'elle s'exerce par un contrôle, le cas échéant assorti de sanctions. Et c'est précisément là que le numérique pourrait être le plus « efficace ».

Précisons qu'il existe des formes de contrôle ou de contrainte plus implicites, mais non moins efficaces : un portique d'entrée dans le métro qui se mettrait à sonner très fort au passage d'une personne contagieuse ou censée être confinée serait dans la plupart des cas suffisamment dissuasif pour qu'il ne soit même pas nécessaire de transmettre cette information aux autorités chargées de contrôler le respect des règles. Début 2021, la presse a rapporté le cas d'un boîtier connecté, porté autour du cou, qui sonnerait (avec un son de 85 décibels) en cas de non-respect des règles de distanciation par les salariés d'une entreprise37(*). L'initiative a été dénoncée comme anxiogène et inacceptable. Techniquement, toutefois, nul besoin d'un boitier autour du cou : un smartphone peut faire la même chose avec son Bluetooth, et un son de 100 décibels.

- etc. etc. ... le tout faisant d'ailleurs référence au "crédit social" chinois et expliquant que certains citoyens prenaient en charge eux-mêmes la police sanitaire de leur immeuble.

 

 

 

 

(3) aujourd'hui, Fbouc me prévient que mes publications apparaîtront trèèèès loin dans le fil d'actualité pour avoir publié de fausses informations.

J'avais publié la vidéo d'une avocate, qui énumérait tout un tas de mesures en les comparant au droit existant et en les dénonçant comme illégales.

Les articles concernant cette vidéo affirment que ses arguments seraient dénuées de fondements juridiques... en même temps, lorsque l'on voit la complexité du droit et les différents points de vue qui peuvent l'appliquer, comment des fakechecker peuvent-ils affirmer que c'est de la fausse affirmation?

Virginie de Araujo-Recchia est avocate au barreau de Paris. Elle vient de rendre public un rapport intitulé « Dictature 2020 » accusant le pouvoir de « terrorisme d’État, atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation et crime contre l’humanité ». Ce document entend constituer la base d’une poursuite pénale contre les membres du gouvernement." https://www.kernews.com/.../12/RAPPORT-DICTATURE-2020.pdf
Donc on comprend peut-être mieux pourquoi on taxe la publication de fakenews sur FB et dans les médias...

 

Toujours est-il que Fbouc m'a envoyé un avertissement, qui n'est pas le premier, et qui menace, au mieux, de vous rendre "transparente" sur le réseau social....

Au cas où vous penseriez que l'IA au service du contrôle mental n'est qu'un dou-leur, ou une science-fiction, nous l'expérimentons déjà chaque jour.
 
Veuillez penser correctement s'il vous plait, nous avons l'AFP factuel pour vous rééduquer... avant les camps peut-être đŸ€” je suppose qu'on doit s'estimer heureux đŸ„łđŸ„łđŸ„ł
 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche