Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2021 4 12 /08 /août /2021 12:28
Essais enfants 6 mois à 12 ans
 
 
Allô, ici la terre, il reste des humains sensés quelque part ?
Il y a encore quelques neurones qui se connectent, ou tout simplement un peu de sensibilité humaine pour protéger l'intégrité corporelle ou s'attrister des effets graves de quelque chose censé nous protéger ?
Ça s'arrête quand cette folie ?
 
Les effets des injections sur les adultes posent problème et devraient déjà être débattus urgemment.
Au lieu de cela, on avance avec des tanks comme si il ne se passait rien, et on commence des essais sur les enfants (donc cela veut dire qu'à l'heure actuelle, des enfants, entre 6 mois - 6 MOIS- et 12 ans, reçoivent ces injections... "pour les tester"...).
 
Dès 6 MOIS ! Je vous rappelle que "grâce" à ce nouveau gouvernement le nombre des vaccins pour enfants est déjà passé à 11. Ce qui veut dire qu'ils en ont déjà 11 , ONZE ! à métaboliser dans leur corps, avec de grosses quantités d'aluminium, et rappelons qu'un système immunitaire est mature entre 2 ans et 5 ans....
 
Pour la première obligation, on peut se consoler en se disant que ce sont des "vaccins", et non  "des thérapies géniques" sur des personnes bien portantes.
 
Partout dans le monde des personnes, sociologues, médecins, généticiens, scientifiques, statisticiens,  alertent, s'indignent sur ce passage en force d'une thérapie plus faite pour imposer des mesures de contrôle que pour soigner, partout des voix s'élèvent pour parler des morts, et pas seulement pour des personnes âgées, mais pour des jeunes, quelques jours après les injections.
 
Ce qui devrait à minima toucher notre coeur, nous alerter, poser question pour en débattre, évaluer, ralentir, nuancer, ne rencontre qu'une sorte d'anesthésie générale voire un déni.
 
Certaines personnes répondent "1000 morts en Europe, c'est rien"(1). Depuis quand 1000 morts "c'est rien"? C'est rien quand c'est les autres? C'est rien quand ce n'est ni votre mère, ni notre père, ni votre enfant ou votre conjoint? Par quel tour de passe passe les gens se croient exemptés des possibles conséquences ?
 
En fait vous savez les ami e.s, pour pouvoir voir la maltraitance opérée par les systèmes extérieurs, cette maltraitance qui est à l'oeuvre de bien des façons depuis ces derniers temps, il faut déjà avoir pu observé, constaté, nommé, tout ce qui s'apparente à de la maltraitance dans sa propre histoire et y avoir mis un peu de baume, pour enfin la reconnaître lorsqu'elle est exercée par soi-même, contre soi-même, ou sur autrui.
 
Donc les parents qui n'ont pas encore identifié tous les recoins de la maltraitance dans leur propre histoire, ne voient pas celle qu'on exerce à l'heure actuelle sur leurs enfants, la chair de leur chair, mêmes chairs sous emprise d'une maltraitance séculaire qui ne voient plus ce que pourrait être la légitime bienveillance... qui est notre droit inné.
 
 
MT
 
 

 

 

(1) Déjà "1000 morts" est une affirmation qui est probablement loin de la réalité...

 

- parce que tout le monde ne fait pas une déclaration de décès à la pharmacovigilence

 

- parce que les médecins, pour certains, estiment que le décès (parfois quelques jours après) "n'a rien à voir avec le vaccin" (ah? comment savent-ils cela? mystère)

 

- parce que les témoignages des gens qui témoignent pas centaines (sur un groupe FB réservé à cela dont j'avais mis le lien), sont détruits (le groupe créé pour ces témoignages a été détruit par FB... un second a été créé, puis un troisième...)

 

- parce que si vous tapez sur google "nombre décès vaccin covid en Europe", vous n'avez QUE des articles type "fact checker" qui disent que toutes les interprétations sont erronées, que le nombre de morts évoqué est faux (il est fort probable aussi qu'il y ait des erreurs ou extrapolations), mais curieusement pas d'article qui parle réellement des morts, alors que la presse est si prompte à se saisir des cadavres pour faire la une de ses éditos ou de ses journaux télévisés... Mais là, rien... Pas de grands titres d'indignation, tout le monde au pas pour dire que ces thérapies sont fiables. 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
Plus de détails ici :
https://www.profession-gendarme.com/injections-geniques-anticovid-effets-indesirables-catastrophiques-et-trop-meconnus/
Répondre
L
oui, je crois que le lien est dans l'une des revues de presse... bien complet comme article.. Merci du rappel ;)
L
D'autre part, à l'heure qu'il est, le nombre de morts dues au vaccin, d'après EUDRAVIGILANCE (site officiel) est de 20000 morts.
Sachant que ne "remontent", pour tout médicament, que 10 % des cas réels.
On est sans doute plus proche de...200 000 morts !

Pour les effets secondaires, on en est à environ 2 000 000 (déclarés), et une grande partie sont "graves".
Répondre
L
ce qui est terrible, c'est que les chiffres auront malgré tout du mal à parler... car le crime est "parfait", pas de suivi, pas d'autopsies, pas de "preuves" pour affirmer que ce sont les suites des injections. mais je pense que les familles, elles, savent parfaitement, quand un proche meurt quelque jours après...
j'ai lu un article qui critiquait cette évaluation d'Eudravigilance, disant que les cas pouvaient être comptés plusieurs fois, car étaient référencés par symptômes.
Quoi qu'il en soit, ce qui est juste hallucinant, c'est que la presse ne parle de rien... d'habitude, au moins 10 morts quelque part, ça les branche bien pour en parler longtemps :-(
L
Je te suis entièrement sur ce sujet...Michèle.

Et notamment sur le fait que "pour pouvoir voir la maltraitance opérée par les systèmes extérieurs, cette maltraitance qui est à l'oeuvre de bien des façons depuis ces derniers temps, il faut déjà avoir pu observer, constater, nommer, tout ce qui s'apparente à de la maltraitance dans sa propre histoire et y avoir mis un peu de baume, pour enfin la reconnaître lorsqu'elle est exercée par soi-même, contre soi-même, ou sur autrui."

Le problème de fond est bien que les gens , pour la plupart, ne "veulent" pas ou ne "peuvent" pas VOIR ce qui se passe vraiment, parce que ce travail intérieur n'a pas été fait...
Répondre
L
Bonjour La Licorne,
Oui, c'est à la fois désolant, et en même temps nous ne pouvons qu'accepter ce manque de conscience, chacun évoluant à son rythme. Mais comme me disait quelqu'un : "que leur faut-il de plus pour comprendre, que leur faut-il de pire?"... oui, jusqu'où?
les profondeurs abyssales sont hélas infinies... à la hauteur de la lumière que nous pourrions y mettre.

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche