Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 17:14

 

 

L’amour de la Terre et des animaux n’attend pas le nombre des années.

Il suffit d’être déjà proche de la nature, de pouvoir sentir dès son plus jeune âge la singularité du vivant, pour être une écologiste en herbe.

Pour témoin, cette petite fille habituée à nager avec les baleines à bosse à Moorea en Polynésie française.

 

Elle nous rappelle ainsi, que lorsque nous ne sommes pas coupés de la nature, lorsque nous pouvons la voir, la ressentir, nous la respectons naturellement.

 

Ce qui tue aujourd’hui ce lien, ce sont bien sûr les villes, grandes ou moins grandes, mais aussi l’industrialisation, le faux « progrès » qui met le profit au centre de toutes les actions et interactions, faisant passer au second plan, certes la nature et l’animal, mais on ne le voit pas toujours, essentiellement l’humain.

 

L’humain se croit le maître parce qu’il domine économiquement, parce qu’il consomme, parce qu’il opprime et fait pression sur le vivant…. Mais à quel prix ? Une cécité l’empêche de voir son propre esclavage, de voir qu’il est lui-même un produit de consommation et d’exploitation, au service d’un système destructeur.

 

Ce système est arrivé à son paroxysme : les animaux disparaissent partout sur la planète, les forêts se raréfient, les eaux sont polluées, les océans sont des poubelles, les banquises fondent et enferment dans leurs glaces les polluants que les vents de la civilisation colportent, l’atmosphère est bourrée de CO² et de métaux lourds lâchés sur nos têtes, l’ozone se troue un peu partout, les espèces animales comme humaines sont affamées, les biens et richesses sont confisquées, la santé est une denrée rare et menacée, et l’avenir s’annonce des plus sombres si l’on ne redresse pas la barre…

 

Et tout cela grâce à quoi ? A ce que l’on a, mal à propos, appelé le progrès et qui n’est qu’une course en avant de quelques uns laissant derrière eux le plus grand nombre et un chaos aussi vaste qu’un cataclysme.

Le tout largement alimenté par nos propres illusions, nos attentes placées dans des systèmes extérieurs à nous, à force d’abandonner notre pouvoir, à force de penser que les autres, ceux qui nous disent de voter pour eux, vont organiser le monde au mieux de nos intérêts, à force de croire que leurs inventions servent le vivant, alors qu’aujourd’hui il est impossible de ne pas voir que la majorité d’entre elles ont été mises au service de la destruction et de la mort, le tout emballé dans de beaux discours aussi artificiels que les molécules inventées pour notre bonheur…

 

Pour que tout se remettre dans l’ordre des choses, l’ordre étant à comprendre ici non pas comme un enfermement mortifère ou un plan immobile mais comme l’ordre du vivant, l’Homme doit rapidement retrouver le sens profond de son rôle sur Terre : il en est le gardien, et non le dominateur. L’heure est venue de choisir : utiliser son pouvoir à des fins personnelles, ou le mettre au service de plus grand que lui. Il est peut-être temps de dialoguer avec son ancêtre Noé qui sut si bien faire monter à bord de son arche, toutes les espèces qui se trouvaient menacées…

 

Cet engagement nécessite un cheminement où l’ego perd sa prévalence pour laisser la place à l’Etre et ses forces d’excellence.

 

Planté entre Ciel et Terre, point de jonction entre les forces du haut et du bas qui passent à travers lui, l’Etre humain ne doit pas oublier qu’il n’est qu’un colosse aux pieds d’argile.

 

Il est vulnérable s’il oublie que sa survie dépend de la création toute entière.

 

Il est vulnérable s’il ne sait pas où il pose ses pieds et si sous chacun de ses pas il ne glisse pas cette mince mais indispensable semelle tissée de conscience et d’amour.

 

 

 

MT

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

A
Merci pour ce magnifique texte dont je partage complètement le sens et l'essence même! Et merci de cette jolie baignade de cette petite Céleste qui veut devenir "Planet'rescuer", un bien beau<br /> métier universel dont la planète a bien besoin oui!
Répondre
L
<br /> <br /> merci de votre visite ! les enfants, qui ont la chance d'avoir le coeur ouvert, ont des désirs merveilleux.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> dommage que vous soyez à la neige à noël, tehea aurait bien aimé recontré céleste...J'ai regardé sur votre site "tahiti expedition" et ai reconnu serge (plongées avec lui aux maldives et à rangi).<br /> Passez lui le bonjour.<br /> Aquatiquement votre...laurence<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonsoir, je crois que vous ne vous adressez pas à la bonne personne ;-)<br /> <br /> <br /> Cette vidéo est en ligne sur You Tube, donc accessible à tous, et je l'ai mise sur mon blog pour la partager et parce qu'elle m'a inspirée l'article qui la précède... Mais je ne connais pas<br /> Céleste, ni Serge... et je n'ai pas de site "Tahiti expedition"... (et n'ai malheureusement jamais fait de plongée) <br /> <br /> <br /> Peut-être devriez-vous passer par ce site pour contacter la personne dont vous parlez...<br /> <br /> <br /> Bonne soirée,<br /> <br /> <br /> Michèle <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Ouahou!!! Extra comme image gravée ds la tête d'une petite fille. Avec ma fille téhea de 6 ans (passionnée de tortues marines), nous sommes encore toutes émues!!! Nous revenons en polynésie à noël<br /> prochain en vacances. Bizzz à céleste de téhea et à bientöt peut être.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Merci pour le passage ! Etre à Noel en Polynésie... joli programme... je vous souhaite une belle joie pour profiter pleinement de ce lieu ... quand nous, nous serons dans la neige !<br /> ;-) <br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche