Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 15:39

 

 

 

 

 

 

 

Ce que l'on nomme "la Loi de l'attraction" est en fait l'accomplissement d'une résonance entre deux vibrations : ce que nous émettons, profondément, et ce que nous rencontrons dans la Vie, attiré par la complémentarité ou la similitude de ce que nous sommes.

 

 

 

Il est possible de se mentir à soi-même. Il est possible de mentir aux autres, de manipuler le réel, les croyances, les visions que l'on a de la vie.

Il est plus difficile de mentir à l'Univers. La physique quantique nous montre que tout est en résonance, bien au-delà de notre compréhension réduite, bien au-delà de notre conscience entravée par nos illusions.

 

 

Quand nous ne comprenons pas ce que nous vivons, malgré le fait d'en avoir cherché le sens par la pensée, les concepts, les jugements, les certitudes, il est possible, en se fondant sur la Loi d'attraction, d'observer avec plus de détachement ce que la vie nous renvoie et ce qui nous est dit dans notre présent.

C'est un autre regard, une façon d'affûter notre perception, de devenir le spectateur actif de notre quotidien en comprenant que souvent ce qu'il y a en nous, ou ce qui manque en nous, va se matérialiser, s'imprimer dans les événements, les rencontres, les faits de notre vie.

 

 

 

La première chose à comprendre est que nous sommes créateur de notre vie. Première étape souvent difficile... tant elle nous oblige à sortir de notre position de victime.

 

Comment cela? Le chef qui me maltraite, le mari qui s'en va, la solitude, les amis qui me tournent le dos, les ennuis qui reviennent comme des pots de colle dont je n'arrive pas à me défaire, tout cela, dont je jure par mes grands dieux n'y être pour rien, tout cela j'en serais le co-auteur? Allons bon....

 

 

 

La première étape est une première question, posée comme un problème à l'envers : « Regardez ce que vous avez dans votre vie, vous saurez ce que vous avez demandé. » (*)

 

Premières déconfitures. L'état des lieux n'est pas toujours des plus reluisant...

 

Chacun proteste. Non-non-non ! Je n'avais pas demandé cela ! Je vous jure ! J'avais demandé l’abondance, l’amour, la réussite, un mari adorable, une femme tendre comme un cœur, que du bon, bref…. J’comprends pas… Ratage total…

 

 

 

Deuxième étape, après l’état des lieux, se centrer, prendre une feuille, un crayon, astiquer ses neurones et commencer à réfléchir posément à ce que l’on veut « vraiment », et donc comment nous allons le formuler « précisément ». Chaque désir exige un mot précis, un cadre clair. Demander « un partenaire amoureux », « un travail », « de l’argent », nous expose à bien des surprises…

Comme si l’Univers était facétieux et jouait avec nous, il risque de nous apporter une réponse allant du cocasse au tragique… Donc vigilance ! N’oublions pas : le Verbe est créateur.

 

Cette vigilance va nous obliger à travailler sur nos désirs profonds, à mettre en place des choix, des hiérarchies, tant dans nos valeurs que dans nos priorités. Qu’est-ce qui est important, là, maintenant, pour grandir, pour retrouver un équilibre, pour sortir d’une situation compliquée ?

 

 

 

La réponse se trouve entre notre rêve, notre idéal, et la réalité du moment, le ici et maintenant. L’Idéal n’est pas à tuer, à abandonner, il est à incarner. Comment allons-nous nous y prendre ? Comment allons-nous nous guérir d’être ici, posé dans ce monde terrien, avec des rêves venus des étoiles ? Tous nos possibles sont là, comme des ballons multicolores accrochés au plafond. Tant que nous rêvons, sans rien incarner, nos pieds touchent à peine le sol et nous avons la tête dans les ballons... Quand nous commençons à être ici, avec amour, nous allons trouver la force d’amener ces ballons jusqu’en bas, de les descendre du Ciel pour les mettre sur Terre, en terre... Oh… pas tous ensembles, non… la tâche est impossible. Un par un. On tire une première ficelle…. et on fait descendre un premier ballon. Et ainsi de suite. Un ballon après l’autre. Une demande après l’autre…

 

 

 

Et en posant nos demandes, c'est-à-dire en allant au devant de nos désirs pour les incarner, il nous sera demandé d’être honnête avec soi. Il n’est pas rare de demander des choses, dont nous ne sommes pas encore capables d’assumer les conséquences… Demander le grand amour est une chose, l’assumer, le vivre, l’entretenir, le faire briller comme un sous neuf, en est une autre…

Dans ce cas, il faudra, avec humilié, accepter d’être enseigné par l’expérience qui viendra et qui sera un avant-goût, une répétition pour un futur en attente. Et quoi qu’il en soit, s’aimer, malgré nos imperfections. Sans cet amour à soi-même, nous ne pouvons pas recevoir complètement l’expérience, ses enseignements et les premiers fruits qu’elle nous donne.

Oser demander, c’est accepter de recevoir une réponse limitée, puisque nous sommes en devenir, inaccomplis et perfectibles. Oser demander, c'est accepter de laisser une grande partie de nos ballons au plafond, pour n'en choisir qu'un seul... Ce qui en soit peut être source de grande frustration et la prise de conscience de notre impuissance à ne pas pouvoir incarner tout, à ne pas être le "Tout".

 

 

Voici donc quelques points de repères, pour que cette "Loi" fonctionne et pour commencer à s’aventurer sur notre chemin d’abondance et d’excellence.

 

 

1 - Demander :"passer commande"; cela a l'air simple, mais nous sommes parfois dans l'incapacité de demander (le plus souvent par orgueil);

 

2- Croire : à l'invisible, au fait que ça marchera. Si on pense "ça ne marche pas", l'univers nous dit : ton souhait est le mien.... Le doute ramène à zéro, il faut sans cesse recommencer ce qui a été initié...

 

3- Recevoir : là encore, cela semble une évidence... or la plupart de nos difficultés viennent du fait que notre polarité féminine, (réceptive), n'est pas activée... Et nos freins inconscients... ne souhaitent pas "recevoir", car si on reçoit, alors... mais on ne sera plus victime !!! (cela oblige à revoir toute notre position au monde, ce n'est pas rien... ); et tentons de ne pas gâcher ce que l'univers nous envoie, sous prétexte que l'on avait demandé un grand blond aux yeux bleus et que l'on reçoit un baraqué aux yeux noirs...

 

4- Avoir de la gratitude : recevoir implique un retour, de la reconnaissance (n'oublions pas, nous sommes dans la loi d'attraction = j'attire ce que je suis; donc je reconnais = je suis reconnu);

 

5- Imaginer : la visualisation du résultat est importante pour matérialiser ce que l'on souhaite, pour l'ancrer dans notre esprit et dans la matière;

 

6- S'en remettre à : ressentir l'univers, faire confiance et prendre conscience que ce l'on demande sous une forme, sera peut-être envoyé sous une autre forme, mais pour le même objectif, et avec pour finalité de grandir où cela était nécessaire; (notre ego et nos limitations ne peuvent pas voir ce qui est complètement juste pour nous);

 

7- Changer nos croyances : transformer nos limitations par rapport à la réussite, à l'argent; à l’amour. Dans le film « The Secret », il y a cette citation de Clément Stone : "Tout ce que l'esprit humain peut concevoir, l'être humain peut l'accomplir".

 

8- Se centrer : nous courrons après des richesses extérieures... commençons par être en contact avec notre être profond. Besoins authentiques exprimés justement donneront des réponses plus adaptées et au plus près de nous...

 

9- Définir ses intentions : l'énergie coule où l'intention va. Savoir nommer son désir. Ne pas confondre les moyens et les objectifs.

 

10- Intégrer la dualité. On ne peut pas créer avec une seule polarité, (sinon, c'est de la pensée positive). Il faut donc avoir une formulation du type "même si je ne sais pas comment" (polarité négative), "je demande à l'univers...." (formulation positive). Pôle + et – sont créateurs de vie, à condition de les réunir. Nous sommes dans la dualité. Il ne s’agit pas d’en sortir en fusionnant avec une seule polarité, il s’agit d’intégrer la dualité en cessant d’exclure une partie du tout et en cessant d’être dans la séparativité. C’est notre capacité à réunifier le positif et le négatif, en nous et en dehors de nous, qui nous permet d’être créateur.

Et ça, c'est le secret du Secret…

 

Chaque jour, osons nous confronter à nos rêves, afin de trouver les moyens de grandir et de les incarner. Que le désir soit la source même de notre intention, placée en notre cœur.

 

 

 

M.T.

 

 

 

(*) Phrase clé de l’enseignement d’Arouna Lipschitz sur la loi d’attraction.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche