Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 16:21

Les trois techniques incontournables pour retrouver l’équilibre

 

 

La naturopathie utilise une dizaine de techniques  pour optimiser ses résultats : plantes (aromathérapie, phytothérapie), alimentation, exercice physique, psychologie, réflexologie, culture respiratoire, hydrothérapie, techniques manuelles, actinologie, magnétologie...

 

Parmi toutes ces techniques, trois ont été nommées «  techniques majeures », c’est à dire incontournables : alimentation, exercice physique, psychologie. Elles figurent dans tout programme d'hygiène vitale et furent adoptées en 1985 par la FENAHMAN (1).

 

 

Pourquoi ces trois techniques?

 

Tentons d'y répondre en faisant une sorte d'inventaire -partiel- des fonctions ou des organes touchés par ces trois techniques afin de montrer qu'elles parviennent à modifier en profondeur toutes les fonctions vitales et cela sur tous les plans de notre organisme : physique, énergétique et mental.

Pourquoi ces trois techniques ? A cette question on pourrait déjà simplement répondre :

 

- l'alimentation pour nourrir son corps

- l'exercice physique pour habiter son corps

- la psychologie pour accepter son corps

 

Ces trois techniques peuvent de plus être superposées avec les trois pôles énergétiques que Rudolf  STEINER a établi (2) :

 

- l'alimentation pour le pôle métabolique

- l'exercice physique pour le pôle rythmique

- la psychologie pour le pôle neuro-sensoriel

 

 

L'alimentation : Nourrir son corps

 

Faisons en premier lieu référence et hommage à Hippocrate : "Que l'aliment soit ton premier remède". En effet, il s'agit là de ne pas considérer l'aliment uniquement dans sa dimension épicurienne, mais dans sa valeur thérapeutique.

 

L'alimentation va jouer un rôle sur 3 niveaux :

 

- énergie physique,

- énergie éthérique

- harmonisation de la personnalité

 

1- L'énergie physique :

 

- c'est la première énergie concrète que notre corps va recevoir pour fonctionner, agir, sentir, penser; il va y puiser les substrats que sont les acides aminés, les acides gras, le glucose, c'est à  dire les briques;

- de la qualité des aliments ou de leur choix dépendra la quantité ou la biodisponibilité de micro-éléments indispensables à la réalisation des fonctions vitales (enzymes, vitamines, oligo-éléments, minéraux, tous catalyseurs essentiels);

- c'est la nourriture qui va déterminer la qualité de nos humeurs (sang, lymphe, liquides interstitiels), c'est à dire la qualité de notre métabolisme et préserver ainsi l'homéostasie (équilibre entre toutes les fonctions);

- la qualité et la quantité d'aliments vont conditionner tous les processus de digestion, de sécrétion, d'assimilation, d'élimination :

- par exemple, une carence en aliment cru peut entraîner un surmenage des enzymes digestives par manque d'enzymes alimentaires

- un manque de fibres ralentira le transit intestinal et ne permettra pas à l'intestin de drainer les toxines biliaires ou les lipides excédentaires

- les excès alimentaires vont provoquer des surcharges, un ralentissement du métabolisme, un encrassement des émonctoires

- les associations alimentaires jouent un rôle au niveau de la capacité digestive, pouvant entraîner une perte d'énergie supplémentaire

 

Ces exemples montrent qu'une mauvaise gestion de l'alimentation aura pour conséquences tout un ensemble de pathologies comme prise de poids, constipation, surmenage digestif, diabète, cholestérol, chute immunitaire, fatigue rénale, problèmes cardio-vasculaires,... et cela jusqu'au stade lésionnel.

En effet, en sollicitant nos organes, nos glandes, notre système nerveux d'une certaine façon, chacun d'entre eux apporte une réponse spécifique, pouvant aller un jour jusqu'à l'anarchie ou la panne.

Ainsi de l'alimentation dépend un équilibre important qui concerne toutes les grandes organisations de notre organisme, tant au niveau de l'énergie, de l'immunité, du métabolisme que du système hormonal.

 

 

2- L'énergie éthérique

 

Le corps reçoit aussi de la nourriture une énergie plus subtile : sa force vibratoire, contenue dans les particules éthériques et qui à la première bouchée sont déjà capables de procurer une sensation de réconfort, avant même que la nourriture soit digérée.

 

Ces énergies vont donc nourrir le corps éthérique de l'être humain qui est porteur de vitalité et responsable de toute une chaîne de fonctions :

- assimilation, élimination, croissance, entretien, forces formatrices (pour l'éther chimique)

- forces de reproduction (pour l'éther vital),

- système nerveux, glandulaire, circulatoire (pour l'éther lumière)

- mémoire (pour l'éther réflecteur)

 

 

3 - Rôle d'harmonisant

 

On peut en effet affirmer que faire un repas harmonieux, conscient, mesuré, c'est déjà en retirer un bénéfice psychique. C'est comme se lever du bon pied,  ou comme être en règle avec soi : la suite de la journée n'en est que meilleure !

 

 

L'EXERCICE PHYSIQUE :

Habiter son corps, par le souffle et par le mouvement

 

1 - Par le souffle

 

- l'exercice physique accroît l'amplitude de la respiration et respirer, c'est faire entrer la vie, l'oxygène, c'est à dire participer à la ventilation de tout l'organisme et l'oxygénation des cellules;

- respirer, c'est permettre une meilleure combustion : comme l'air avive la flamme,  une respiration entraînera une meilleure digestion et un meilleur métabolisme;

- respirer c'est augmenter l'élasticité du diaphragme, assouplir toute la zone du plexus et se mettre en relation avec les centres nerveux sensibles aux émotions;

- on sait aussi que la respiration agit sur de multiples fonctions :

*sur l'appareil cardiaque

qu'elle est la clé de la circulation sanguine (en particulier la circulation de retour)

*qu'elle améliore l'appareil lymphatique

*qu'elle favorise le transit intestinal et la digestion, par le pompage des viscères

le souffle est par ailleurs le chef d'orchestre qui va harmoniser le pôle métabolique (viscéral) et le pôle neuro-sensoriel (mental), c'est à dire le corps et l'esprit, c’est ainsi qu’il servira d'interface entre le bas et le haut; le souffle devient ainsi la frontière sensible entre la santé et la pathologie.

Un souffle bien placé et libre permettra de freiner :

-les maladies de sclérose, de froid, pour le pôle neuro-sensoriel (tendance trop cérébrale)

-les maladies inflammatoires ou d'anarchie cellulaire pour le pôle métabolique (tendance trop "épicurienne")

 

Savoir contrôler sa respiration, l'amplifier ou la freiner suivant les circonstances, permet une transformation physique, énergétique et psychique et d'un meilleur souffle dépendra donc l'amélioration de toutes les fonctions qui y sont liées.

 

 

2 - Par le mouvement

 

Le mouvement est comme le souffle synonyme de vie.

- il va amener du sang, de la chaleur, des minéraux;

- il va renforcer la musculature, développer la souplesse, l'équilibre;

- il va accélérer le recyclage des humeurs, en luttant contre les difficultés de transport des nutriments dans l'organisme, puisque la sédentarité constitue un barrage :

-par exemple l'exercice physique peut multiplier par 10 l'accélération des liquides : la lymphe mettra 3 heures à être recyclée au lieu de 20 heures;

-un effort physique intense va entraîner une combustion des réserves énergétiques et des déchets accumulés dans les tissus, une oxygénation plus intense et donc une meilleure oxydation au niveau cellulaire (les déchets sont dégradés par oxydation), ainsi les toxines incrustées dans les tissus seront dégradées sur place; le mouvement va donc aider les émonctoires dans leur fonction éliminatrice ;

- il va aussi opérer une déconnexion cortico-diencéphalique (le cerveau est « débranché »), un défoulement, un lâcher-prise des tensions et il sera à ce titre un facteur anti-stress;

 

 

3 - Rôle d'harmonisant

 

- le mouvement va permettre d'entrer en contact avec son corps, de le vivre plus intensément, plus en profondeur ou plus librement, de connaître et de dépasser ses limites, de se créer un nouveau schéma corporel;

- il peut parfois aider à se construire une nouvelle silhouette ou de nouveaux volumes;

- il sera dans bien des cas à l'origine de nouveaux contacts humains capables de nous faire évoluer dans la relation à l'autre;

- il peut aussi relier l'être humain à l'esthétique,  à la beauté et dans ce cas il devient un pont jeté entre soi et l'art ou la beauté;

- mais il sera surtout harmonisant par le plaisir, la gratification qu'il procure et par son aspect ludique;

 

 

LA PSYCHOLOGIE :

Accepter son corps physique et émotionnel

 

L'alimentation ne peut pas tout résoudre car il n'y a probablement pas de régime parfait face à un individu unique, pas plus qu'il n'y a une nourriture idéale ou parfaitement pure (surtout à notre époque, où nos assiettes se remplissent d’aliments de plus en plus toxiques).

Aussi la psychologie est-elle une technique essentielle, car on ne peut plus ignorer l'importance des maladies psycho-somatiques.

 

Cette technique intervient pleinement en cure de désintoxication et en cure de revitalisation à la fois comme une dérivation et comme un travail de fond. Elle va permettre un déconditionnement à la douleur, au conflit et un reconditionnement vers une acceptation, une restructuration positive de la vie. Cette technique, bien que s'appliquant au psychisme, va aussi agir sur les plans physique et énergétique et jouer bien sûr un rôle d'harmonisant.

 

 

1 - Le plan physique

 

La psychologie permet de s'attaquer à la cause de tout problème, qui peut bien évidemment avoir des conséquences sur :

- l'alimentation : on peut mal se nourrir pour des raisons purement psychiques (anorexie, boulimie,...)

- l'énergie : ruminer, être angoissé, affronter de graves problèmes engendre des tensions, et signifie une perte d'énergie pour l'organisme

- la santé : parce que vivre en conflit avec soi-même ou les autres sans parvenir à trouver une solution acceptable risque de provoquer un bouleversement si profond que l'organisme peut aller dans le sens de l'auto-destruction (on sait par exemple que la plupart des cancers ont pour origine une cause émotionnelle : conflit, divorce, deuil,...)

 

Ainsi, réorganiser son mental, c'est réorganiser toute une énergie, qui va circuler plus librement grâce aux barrages levés. Cette énergie va dynamiser les cellules, les faire rayonner et fonctionner dans le sens de la construction, de la régénérescence.

 

 

2 - Le plan psychique

 

Un travail sur soi va permettre :

- un lâcher-prise, c'est à dire "se confier", "s'en remettre" à quelqu'un;

de mieux gérer la dualité qui habite le corps;

- d'apprendre à mieux se connaître, savoir où sont ses limites, ses manques, ses désirs et les accepter pour les transcender et réveiller ce qui dort en soi;

- de dénouer les blocages psychiques pour dénouer les blocages physiques gardés en mémoire dans l'organisme;

 

Intégrer la dimension psychique, parce que l'esprit a un pourvoir sur la matière : les jours de grand bonheur en témoignent, car tout le corps rayonne, quelque soit la nourriture absorbée (un repas non "conforme" n'aura pas de fâcheuse conséquences s'il est pris dans une ambiance conviviale et de bonheur).

 

 

3 - Rôle d'harmonisant

 

La psychologie comme outil de transformation aura un rôle d'harmonisant de la personnalité, car une écoute de soi permet d'harmoniser ses comportements, de se sentir cohérent à l'intérieur de soi et qu'être conscient offre toujours de beaux moments et une dimension supérieure à la vie.

 

Ces techniques, alimentation, exercice physique, psychologie, permettent à elles trois de prendre en compte les trois dimensions principales de l'être humain : physique, énergétique et psychique,  jouant chacune à leur manière en totalité ou en partie sur ces plans et régulant tout un flot de fonctions vitales ou d'organes. Ainsi portent-elles bien leur nom de « techniques majeures », car si elles englobent si bien les subtiles dimensions de l’être humain, comment ne pas les concevoir comme essentielles, indispensables à notre équilibre ?

 

Aujourd’hui, cet équilibre est chaque jour menacé, remis en cause, par les conditions de vie difficiles, les tensions sociales, la pollution, une hygiène de vie dénaturée. Notre pauvre corps essaie de « surfer » au milieu de ces intempéries, mais la lutte est rude. Et pour lui garantir un minimum d’équilibre, il faut pouvoir lui offrir une stratégie complète, qui le respecte, l’intègre dans sa globalité et ne le réduise pas à un morceau de viande ou à une juxtaposition d’organes en souffrance.

 

Nous sommes cette globalité corps/énergie/âme et pour nous bien porter, encore faut-il en prendre conscience. Que souhaitons-nous offrir à nous-même ? C’est la question qu’il faut nous poser pour entrevoir les bonnes réponses et se diriger vers de bonnes techniques.

 

Ces trois techniques essentielles, parce que donnant du sens à notre existence, ont chacune une importance capitale, mais l'une sans l'autre peut se révéler impuissante. Ce n'est que la synergie des trois qui est capable de générer une transformation vers un mieux-être, comme une recette alchimique qui saura transformer notre plomb en or.

 

Michèle THÉRON

Praticienne de Santé Naturopathe

Article paru dans "Objectif Notre Santé"

 

 

(1) Fédération Française de Naturopathie, fenahman@free.fr

(2) Pôles énergétiques aux fonctions différentes établis par Rudolf Steiner, « père » de l’anthroposophie :  métabolique (ou viscéral, qui gère les échanges nutritifs), rythmique (ou cardiaque, qui gère le souffle et les échanges gazeux), neuro-sensoriel (ou psychique, qui gère la force nerveuse)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article

commentaires

Jennifer 15/12/2010 09:55


Merci pour ces renseignements! J'avoue être intéressée par la naturopathie mais je n'arrive pas encore à bien m'organiser pour tout mettre en pratique... Une chose est sure, je n'ai pas retrouvé
l'occasion de faire des exercices physiques simples depuis quelques temps et cela me manque énormément! ^^
Très intéressantes infos!!


lejour-et-lanuit.over-blog.com 15/12/2010 11:13



Le chemin de la naturopathie est un chemin un peu plus escarpé... pour le mettre en place, car il faut vraiment se prendre en main. Mais c'est aussi justement là qu'est la voie de la guérison.


Merci de votre lecture


 



patybio 03/12/2010 17:45


Je suis en parfaite harmonie avec cet article sur la naturopathie
bon week-end paty


lejour-et-lanuit.over-blog.com 05/12/2010 07:54



Merci de ta lecture !


Bonne journée


michèle



Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche