Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 13:53

 

 

 

 

Keny Arkana est pour moi un symbole. Le symbole qu’il y a dans une certaine jeunesse, une belle relève dans l’engagement et la prise de conscience nécessaires à l’avènement du nouveau monde.

 

Cette chanteuse, qui se définit comme une contestataire qui fait du rap, milite pour « une colère positive, fédératrice, porteuse d’espoir et de changement » et le démontre par ses engagements.

Avec des albums qui ont des noms comme « Entre ciment et belle étoile », cette militante dit : « on est tous des lumières et on ne demande qu’à briller (...) soyons nous-même, nous serons moins névrosés ».

 

C’est bon aussi d’entendre sa volonté de faire la différence entre la haine inerte et la rage constructive… histoire de clouer le bec aux grincheux qui pensent que les jeunes n’auraient qu’une haine et une révolte stériles.

 

J’aime particulièrement ce texte, qui fait état de tous les viols commis à l’encontre de la Terre et du ras le bol qui commence à gagner beaucoup d’entre nous.

Ce sont des mots sans tiédeur, mais la tiédeur n’est pas de mise en regard des violences sans borne infligées à la Terre et ses habitants.

 

Il faut le clamer haut et fort : la Terre n’est pas à vendre !

 

 

 

 

 

 

notreterreaucentreducoeur.jpg

 

 

 

 

 

 

Ils ont répandu le sang un peu partout sur ton sol

T'ont recouverte de ciment, jusqu'à étouffer ton sort

Te détruisent pour du papier, pour souiller tes profondeurs,

Pour nous faire croire en ton deuil, on ne portera ta tombe, car on veut te voir vivre,

Ils t'ont séquestrée de leurs ombres, nous on veut te voir libre

 

Tes enfants t'entendent crier, ressentent ta souffrance,

Aujourd'hui sont prêts à se battre pour prendre ta défense

Les puissants te persécutent, comme ils nous persécutent,

Tombés dans la démence, et charmés par Belzébuth

Après t'avoir pillée, fragmentée, bombardée,

Vidée de tes substances, tes richesses ils ont gardés !

Sans aucun respect, se sont approprié ta chair,

Depuis des millénaires pour t'avoir se font la guerre,

Pacha Mama, tes enfants sont toujours là,

Eparpillés sur le globe le point levé pour le combat,

Pacha Mama, c'est nos racines qui sont en toi,

Tout notre amour sera plus fort que notre désarroi,

Pacha Mama, ton vase rempli à ras bord,

Ils t'ont condamnée à mort, ils nous ont condamnés à mort !

De toute part s'élève nos voix, allez leur dire d'avance,

Que malgré leur mauvaise foi, Terre n'est pas à vendre !

 

Terre Mère, Pacha Mama

Notre Terre n'est pas à vendre !

 

Tes enfants meurent avec toi, dans l'oubli de l'ignorance,

que l'homme moderne ne veut pas voir

Fatalité sublimée sous la flèche de Lucifer, civilisation suicidaire !

Les puissants se font la guerre, pour te voler tes richesses,

T'ont mis à la vente, et brevettent chacune de tes espèces,

Terre Mère, patrimoine ancestrale de vie,

considérée comme une pute car marchandise à leur service

Pacha Mama, on porte ta tristesse dans nos airs,

Exploitée, comme nous autres, ta détresse est dans nos êtres,

Pacha Mama, tu es le reflet de nos cœurs, torturée et meurtrie dans le siècle de l'horreur,

Pacha Mama, ils ne voient pas ta souffrance,

Encore moins ton amour et le souffle d'une dernière chance

A tous les enfants de la Terre, le mot d'ordre est délivrance,

Allez leur dire que notre Mère n'est pas à vendre !

 

Terre Mère, Pacha Mama

Notre Terre n'est pas à vendre !

 

Notre Mère qui est la Terre, que ton nom soit respecté,

Que ton règne revienne, que tes enfants puissent t'aimer

Donne-nous aujourd'hui, la force d'y croire,

Pardonne-nous notre rage, qu'on se nourrisse d'espoir

Ne nous soumet pas au cynisme que l'homme moderne cultive,

Délivre-nous de la machine et de sa haine qui nous surine* 

Que ta force reprenne ses droits,

Qu'on se rappelle que c'est toi qui reçoit la vie sous la lumière des étoiles !

 

Ils ont répandu le sang un peu partout sur ton sol,

T'ont recouvert de ciment, jusqu'à étouffer ton sort

Ont empoisonné ton air, souillé tes océans,

Tes rivières et tes mers et ont vampirisé ton sang

Ils ont fracassé tes saisons, déréglé ton climat,

Ils ont coupés l'horizon avec du béton dégueulasse,

Ils ont exterminés ta faune, racheté ta flore,

Sous estimés ta force, pour nous condamner à mort Pacha Mama !

 

Terre Mère, Pacha Mama

Notre Terre n'est pas à vendre !

 

 

Keny Arkana

 

 

 

* Je vous partage le sens de ce mot que je ne connaissais pas;  surine : tuer, égorger.  

 

 

.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche