Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 12:28

  

  

  

"L'industrie nucléaire est une guerre contre l'humanité."

 

John Gofman, ex grand expert américain responsable

à la Commission de l'Energie Atomique et démissionnaire

 

 

  

Impossible de laisser la question du nucléaire de côté, même si « l’actualité » zappe entre les faits divers et des informations moins cruciales.

Mais à chacun de définir son « actualité », afin de ne pas se laisser endormir et d’engager la société de demain vers des choix viables et responsables.

 

D’un côté, il est désolant de voir que les pouvoirs publics, partout, font la sourde oreille aux événements récents concernant le nucléaire, et continuent de se voiler la face pour des questions de pouvoir et de profit. Surtout ne pas mettre genoux à terre, surtout ne pas rendre les armes, et continuer droit devant, même si devant... il n’y a qu’un mur…

 

D’un autre côté, le nombre de personnes touchées par la répétition des événements et des mauvaises réponses que l’on y apporte, crée un nouveau champ de conscience et une nouvelle dynamique qui peuvent permettre des changements futurs… si l’on ne traîne pas trop…

 

 

A chacun de le vouloir, car dans la force du désir, résident les solutions de demain.

 

 

 

 

- Environ 10 000 manifestants à Tokyo contre le nucléaire

- Fukushima : désinformation programmée

- Japon : la radioactivité explose au large de Fukushima

- Failles de sécurité : seulement au Japon ?

- Tests de sécurité revus à la baisse

- Risque nucléaire : état des lieux en 8 cartes, du Japon à la France

- Guerres et contamination par bombes à l’Uranium

- Iode 131 dans les eaux de pluie en France

- Contamination planétaire

- Centrale nucléaire Areva contestée en Inde

- Sarkozy se résigne à un audit sur le nucléaire français

- Uranium : le scandale de la France contaminée

- Déchets, le cauchemar du nucléaire

- De Tchernobyl à Fukushima : existe-t-il une pédagogique du désastre ?

- Radioactivité et expérience humaine : l’impossible adaptation ?

- Nucléaire : un DVD, deux films

 

 

 

 

Environ 10 000 manifestants à Tokyo contre le nucléaire

 

Cette protestation est survenue juste un jour après que le Premier ministre, Naoto Kan, a demandé l’arrêt des réacteurs d'une centrale nucléaire située au sud-ouest de Tokyo parce qu'elle est près d'une ligne de faille tectonique, craignant un désastre semblable à celui qui a frappé la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi en mars.

 

 

http://www.next-up.org/pdf/AFP_Des_milliers_de_manifestants_au_Japon_contre_l_energie_nucleaire_07_05_2011.pdf

 

 

 

Fukushima : désinformation programmée

 

Après avoir attendu 1 mois pour reconnaître la gravité de la catastrophe et la reclasser au niveau 7, le gouvernement du Japon a officiellement émis une ordonnance aux sociétés de télécommunications ainsi qu’aux webmestres de censurer les rapports qui contredisent les communiqués de presse de l’État selon lesquels la catastrophe nucléaire de Fukushima est terminée. La nation a officiellement donné l’ordre aux compagnies de téléphones, aux fournisseurs d’accès Internet, aux chaînes de télévision qu’ils « prennent des mesures appropriées sur la base de lignes directrices en réponse à des informations illégales ». Les mesures incluent d’effacer toute information provenant de sites Internet que les autorités jugent nuisibles à l’ordre public et à la moralité, c'est-à-dire les contenus qui contrent la position officielle du gouvernement, à savoir que la catastrophe est sous contrôle et qu’il n’y a plus de menace provenant des radiations.

Comme quoi, pas grand-chose ne change dans les positions des gouvernements depuis Tchernobyl…

 

 

http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=21466

 

 

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/04/la-censure-mediatique-au-japon.html

 

 

 

Japon : la radioactivité explose au large de Fukushima

 

Tokyo Electric Power, opérateur de la centrale japonaise de Fukushima, a annoncé le 4 mai avoir constaté une forte hausse du niveau de radioactivité en mer, au large de la centrale accidentée. La radioactivité mesurée serait 600 fois supérieure au niveau maximum jusqu'ici constaté.

Un phénomène « normal » ou comment banaliser les catastrophes…

 

 

http://www.lefigaro.fr/environnement/2011/05/04/01029-20110504ARTFIG00549-fukushima-une-forte-radioactivite-mesuree-au-large.php

 

 

http://www.enviro2b.com/2011/05/04/japon-la-radioactivite-explose-au-large-de-fukushima/

 

 

 

Failles de sécurité : seulement au Japon ?

 

Pour comprendre un peu mieux le contexte dans lequel se déroule la catastrophe de Fukushima, il faut aller en bas de la page 4 du Monde du 22 mars 2011. D’après des documents WikiLeaks, des diplomates américains avaient signalé dès 2006 à leur gouvernement les failles de sécurité de la filière nucléaire nippone, et particulièrement de TEPCO, et pointaient même une raison de ces défaillances de sécurité : « la libéralisation du marché de l’énergie ». Ils écrivaient « Nous avons vu trop de cas de compétitions axées sur la réduction des coûts et l’accroissement de la productivité, au détriment de la sécurité. » D’où les multiples carences de TEPCO, visites de sécurité bâclées, rapports falsifiés, que souligne un autre article de la même page. Mais comme par hasard, le séisme brouille les cartes et cache les supercheries…

 

 

http://www.principes-de-sante.com/article/coups-de-gueule-catastrophe-nucleaire.html

 

 

 

Tests de sécurité revus à la baisse

 

Après la catastrophe de Fukushima, les pays européens s’étaient mis d’accord pour mener des tests rigoureux sur les 146 réacteurs nucléaires de l’Union. Mais le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung révèle que les scénarios impliquant un crash d’avion ou des erreurs humaines seront exclus des critères de résistance des centrales. Seules les conséquences de tremblements de terre, d'inondations ou de variations de températures violentes seront examinées. Le journal y voit la conséquence d’une pression du lobby de l’atome d’autant qu’il est prévu que les tests soient menés non par un organisme indépendant, mais par les exploitants eux-mêmes…

 

 

http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/05/04/les-test-de-securite-des-centrales-nucleaires-dans-l-ue-revus-a-la-baisse_1516532_3214.html#xtor=RSS-3208

 

 

http://www.developpementdurable.com/politique/2011/05/A5960/centrales-nucleaires-europeennes-pas-de-tests-en-cas-de-crash-davion.html

 

 

 

Risque nucléaire : état des lieux en 8 cartes, du Japon à la France

 

Le nucléaire dans le monde en 2011 : 442 réacteurs en fonctionnement à des fins de production électrique civile, 31 pays officiellement équipés, 65 réacteurs en cours de construction, la France, le Japon et les Etats-Unis représentent à eux 3 les 2/3 de la puissance installée.

 

 

http://www.terra-economica.info/Risque-nucleaire-etat-des-lieux-en,16253.html

 

 

 

Guerres et contamination par bombes à l’Uranium

 

Le quadrillage serré et les tapis de bombes à l'UA par l'armée US sur le côté est de l'Afghanistan commencé en 2001 sont la garantie d'une massive contamination des zones où les neiges éternelles des régions montagneuses fournissent l'eau pour le Pakistan et certaines parties de l'Inde. En contaminant des ressources d'eau vitales dans de vastes régions avec des agents contaminants radioactifs, une guerre secrète de basse intensité et invisible est menée contre l'Asie.

Des guerres radioactives avec radiation de basse intensité mutilera l'ADN de toutes les vies exposées. Ce n'est pas seulement une guerre contre les peuples, c'est une guerre contre l'environnement. Peu de ce qui est vivant n'échappera à l'empoisonnement lent radioactif qui mutile l'ADN et se transmet aux futures générations.

 

 

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/04/29/21008446.html

 

 

 

Iode 131 dans les eaux de pluie en France

 

L’analyse de prélèvements d’eau de pluie tombée entre le 27 mars et le 28 mars sur le secteur de Valence a permis de déterminer « un dépôt humide de 8,5 Becquerels d’iode 131 par mètre carré de sol », indique la CRIIRAD. Tant que la centrale nucléaire de Fukushima relâchera des isotopes radioactifs, la contamination de l’air se prolongera. L’association estime que cumulée, la retombée en iode 131 pourrait atteindre plusieurs centaines de Becquerels par mètre carré.

 

 

http://www.destinationsante.com/Accident-nucleaire-de-l-iode-131-dans-les-eaux-de-pluie-en-France.html

 

 

 

Contamination radioactive planétaire

 

Avant la fin de l’année 2011, tous les sols de la planète seront inexorablement contaminés par l’irradiation quotidienne et permanente des réacteurs de Fukushima. Il en sera de même pour les océans et les nappes phréatiques. C’est alors que les isotopes radioactifs de Fukushima vont entamer un long processus de bioaccumulation en remontant les divers échelons de la chaîne alimentaire. En 2012, la totalité de la chaîne alimentaire planétaire sera radioactive et donc hyper-toxique pour la santé humaine.

 

Mais cette contamination généralisée n’est pas nouvelle. Un certain nombre de technologies ont commencé leur œuvre destructrice, comme les quatre qui suivent, parmi tant d’autres.

 

- Des réacteurs nucléaires. Ils sont au nombre de 450 environ et leur finalité première n’est pas de produire de l’énergie “civile” mais bien plutôt de produire du plutonium à usage militaire. On sait pertinemment, depuis les années 70, que la filière nucléaire n’est pas rentable: elle consomme plus d’énergie qu’elle n’en produit.

 

- Des déchets radioactifs. Jusqu’en 1982, ce sont “officiellement” 100 000 tonnes environ qui furent plongées, dans des containers en béton, au plus profond des océans. Mais, en fait, pas si profondément dans la mesure où certains réapparurent, au gré du tsunami de 2006 en Indonésie, pour venir s’échouer sur les côtes de la Somalie, provoquant la mort rapide des pécheurs de ce pays.

 

- Les bombes à “uranium appauvri”. Contrairement à ce que la sémantique pourrait laisser entendre, elles constituent des armes terrifiantes de destruction massive. Elles libèrent des isotopes dont la demie-durée de vie est de 2,5 milliards d’années, c’est à dire qu’il en subsistera encore dans 24 milliards d’années.

 

- Les “essais” nucléaires. Contrairement à ce que la sémantique pourrait laisser entendre, ce sont des explosions en bonne et due forme. Depuis 1945, il y en a eu plus de 2050 dans l’atmosphère et dans le sol

 

Lire la suite de cet article très complet :

 

 

http://www.kokopelli-blog.org/?p=375

 

 

 

Centrale nucléaire Areva contestée en Inde

 

En Inde, des manifestations d'opposants à la construction de 6 réacteurs nucléaires français EPR par Areva, à Jaitapur, sur la côte, à 400 km de Bombay, ont lieu régulièrement. Mais la plus récente a mal tourné le 18 avril. La police a tiré, un manifestant a été tué, et plusieurs autres blessés (ainsi que 54 policiers).

 

 

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=10936

 

 

 

Sarkozy se résigne à un audit sur le nucléaire français

 

Nicolas Sarkozy a convié huit ONG environnementales à déjeuner pour leur réaffirmer sa volonté de ne pas sortir du nucléaire. En revanche, les ONG ont obtenu le lancement d'un audit sur toute la filière. Une belle « victoire » pour Serge Orru, directeur de WWF.

 

Mais on peut se demander si tout cela ne sert pas à gagner du temps et à refroidir le débat.

Quand le directeur du WWF se réjouit parce que « On va avoir la vérité sur le prix du nucléaire. C’est quelque chose qu’on demande depuis vingt ans », il est légitime de se demander pourquoi tout à coup, au plus fort des déclarations réaffirmant le maintient du nucléaire, le gouvernement concèderait des informations pouvant remettre en cause cette filière. A défaut d’être crédules, soyons optimistes…

 

 

http://www.terra-economica.info/On-va-enfin-avoir-la-verite-sur-le,17175.html

 

 

 

Uranium : le scandale de la France contaminée

 

En toute discrétion, dans nos campagnes, à proximité immédiate des villages ou des villes, des déchets radioactifs extrêmement dangereux ont été disséminés, ou ensevelis méthodiquement, depuis des dizaines années.

 

Elise Lucet et l’équipe de Pièces à conviction ont mené l’enquête sur ce scandale, au coeur des campagnes et des villes françaises. 8 vidéos pour retrouver l’émission.

 

 

http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=20285

 

 

 

Déchets, le cauchemar du nucléaire

 

Et bien entendu, comment parler du nucléaire, sans aborder le problème des déchets ? L’argument principal de l’industrie nucléaire est de dire qu’elle est « propre », alors qu’elle passe sous silence les tonnes de déchets radioactifs qui sont enfouies sous mer et sous terre, et qui ont une durée de vie quasi illimitée au regard de la durée de vie humaine. C’est comme dire qu’une pièce est propre, après avoir mis la poussière sous le tapis… Et c’est souvent encore pire, quand c’est le tapis du voisin…

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xakmz7_dechets-le-cauchemar-du-nucleaire_news

 

 

Planète verte _Nucléaire : La fin du tabou ?

 

1/3

http://www.dailymotion.com/video/xamwtb_planete-verte-nucleaire-la-fin-du-t_webcam

 

2/3

http://www.dailymotion.com/video/xamwon_planete-verte-nucleaire-la-fin-du-t_webcam

 

3/3

http://www.dailymotion.com/video/xamwml_planete-verte-nucleaire-la-fin-du-t_webcam

 

 

 

De Tchernobyl à Fukushima : existe-t-il une pédagogique du désastre ?

 

Si « des émanations radioactives provenant de la centrale de Fukushima ont forcé le porte-avions américain et ses navires d’escorte, qui se trouvaient à environ 160 km au nord-est de la centrale, à se repositionner, a confirmé le Pentagone » c’est qu’une grande quantité de radioactivité s’était déjà répandue dans l’atmosphère sous forme de « nuage » toxique.

Quelles sont les leçons de Tchernobyl ou celles de Fukushima… pour ceux qui voudraient bien en tenir compte… ?

 

 

http://vertigo.hypotheses.org/1055

 

 

 

Radioactivité et expérience humaine : l’impossible adaptation ?  

 

Il y a un problème particulier d’adaptation de l’espèce humaine à la radioactivité. Plus d’un siècle après sa découverte, l’homme ne s’est toujours pas adapté à la radioactivité. Il ne sait toujours pas à quoi s’en tenir. Il ne parvient pas à définir collectivement des règles de comportement vis à vis de cette réalité qui compose son environnement. Le fait que les caractères propres à cette réalité nouvelle la rendent insaisissable conduisent à la tentation de faire comme avant, c’est-à-dire comme si elle n’existait pas, de considérer ses effets comme une manifestation supplémentaire du hasard, ou du destin. Mais c’est la société qui s’adaptera à la radioactivité, car ce ne peut pas être l’individu. Et c’est à l’État, qui incarne le pouvoir dans la société, qu’incombe la prise en main de cet effort d’adaptation.

Or l’État, jusqu’à présent se comporte hélas comme s’il s’agissait d’une technique comme une autre…

 

Un texte de Pierre-Jean Dessertine, d’après une conférence donnée en 2004

 

 

http://pjdesser.free.fr/humain/radioactif.html

 

 

 

Nucléaire : un DVD, deux films

 

Au cœur de la civilisation occidentale, riche et technologiquement avancée, un crime scientifique programmé se perpétue depuis 17 ans sous de hautes responsabilités : le lobby nucléaire et la médecine officielle condamnent sciemment des millions de cobayes humains à expérimenter dans leur corps des pathologies nouvelles dans le vaste laboratoire des territoires contaminés par Tchernobyl.

 

« Controverses Nucléaires », un film de Wladimir Tchertkoff de la Télévision Suisse, 2003, nous montre les acteurs principaux, le conflit d'intérêts et les tensions entre les différents protagonistes lors de la conférence organisée par l'OMS à Kiev en juin 2001.

Dans le film, le Dr  Hiroshi Nakajima, ancien directeur général de l’OMS, reconnaît le rôle subordonné de l'OMS par rapport à l'AIEA dans le domaine nucléaire et que l'agence a bloqué la publication des actes de la conférence de Genève en 1995.

Le film révèle l’existence d’un conflit d’intérêts entre deux Agences des Nations Unies, directement responsables de la gestion des conséquences de la catastrophe de Tchernobyl pour la santé des populations contaminées.

 

« Le sacrifice », un film de Valeri Tcherkof. 

Après avoir été irradié, la mort ne survient pas de suite, mais après un calvaire atroce. Ce film a été fait en 2003, en retrouvant des "liquidateurs" de Tchernobyl.

 

 

http://www.vivrenaturel.com/achat/produit-details-1463-172.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NIOUZES
commenter cet article

commentaires

(Clovis Simard,phD) 30/05/2011 13:48


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-24, THÉORÈME DE L'ALLEMAND

Les trois (3) âges de la SCIENCE: FIN NUCLÉAIRE !!

Cordialement

Clovis Simard


lejour-et-lanuit.over-blog.com 04/06/2011 15:25



Bonjour, merci de votre passage et de ce lien vers votre blog. je vais aller voir votre page, merci encore, bonne journée.  MT



Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche