Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 19:36



Aujourd’hui je vous emmène plus de 70 ans en arrière, lorsque Aragon écrivit un poème d’espoir en hommage au poète républicain espagnol Federico Garcia Lorca, assassiné en 1936 par les milices franquistes.

Dans les temps troublés de notre époque, où les violences de toutes sortes perdurent, où les poètes, officiels ou ceux que nous sommes en puissance, sont parfois assassinés, réellement ou symboliquement, où le sensible est maltraité et où l’amour a souvent du mal à trouver sa voie, il est bon de relire ces lignes.

 

La mort d’un homme est devenue banale, un fait divers, quelque chose qui se passe là-bas, loin de nos vies. Pourtant chaque mort d’homme parle de l’oubli du meilleur de nous-mêmes. De ce à quoi nous avons renoncé, laissant l’ombre ternir la lumière.

 

Ce qui est assassiné, ce n’est pas seulement un homme, un corps, une vie, c’est le précieux de la Vie, le précieux du mystère, le précieux de la poésie qui parle en tous lieux, en toutes langues, en tous pays, de notre âme et de notre essence. « Dieu le fracas que fait un poète qu’on tue !»…

 

Fracas. Car le poète parle au-dessus des mots, au-dessus des hommes, au-dessus des jours, il parle de liberté, il parle pour demain, il parle pour tous les hommes.

 

Malgré le fracas, malgré l’horreur, Aragon garde sa vision de poète. Il sait. Il sait qu’un jour viendra… C’est la force du poète. De toujours voir plus loin qu’aujourd’hui.

 

Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange

Un jour de palme un jour de feuillages au front

Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront

Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche.

 

Puissions-nous garder notre coeur de poète, pour garder cet espoir et croire en demain et ne jamais désespérer de "nos frères sauvages".

Et Ferrat bien sûr pour nous le chanter avec sa voix unique...

 

MT



 



Tout ce que l’homme fut de grand et de sublime

Sa protestation ses chants et ses héros

Au-dessus de ce corps et contre ses bourreaux

A Grenade aujourd’hui surgit devant le crime

 

Et cette bouche absente et Lorca qui s’est tu

Emplissant tout à coup l’univers de silence

Contre les violents tourne la violence

Dieu le fracas que fait un poète qu’on tue

 

Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange

Un jour de palme un jour de feuillages au front

Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront

Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

 

Ah je désespérais de mes frères sauvages

Je voyais je voyais l’avenir à genoux

La Bête triomphante et la pierre sur nous

Et le feu des soldats porté sur nos rivages

 

Quoi toujours ce serait par atroce marché

Un partage incessant que se font de la terre

Entre eux ces assassins que craignent les panthères

Et dont tremble un poignard quand leur main l’a touché

 

Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange

Un jour de palme un jour de feuillages au front

Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront

Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

 

Quoi toujours ce serait la guerre la querelle

Des manières de rois et des fronts prosternés

Et l’enfant de la femme inutilement né

Les blés déchiquetés toujours des sauterelles

 

Quoi les bagnes toujours et la chair sous la roue

Le massacre toujours justifié d’idoles

Aux cadavres jeté ce manteau de paroles

Le bâillon pour la bouche et pour la main le clou

 

Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange

Un jour de palme un jour de feuillages au front

Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront

Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

 

Louis ARAGON 





Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

commentaires

heliotrope 16/10/2013 09:35

oh merci .......

lejour-et-lanuit.over-blog.com 17/10/2013 13:49



Merci à vous d'apprécier !


bonne journée



Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche