Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 20:44
J'ai lié tous mes serments

 

J'ai lié tous mes serments
par des rubans de papier
fragiles comme les mots
fragiles comme les souffles
qui délient les promesses
faites à genoux dans la nuit

 

j'ai lié tous mes serments
en les offrant au ciel
lancés comme un bouquet
qui s'envole à l'infini
ils voyagent sur la cime des arbres
et embrassent les oiseaux.

 


MT

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 18:30
Christiane Vleugels - peinture à l'huile

Christiane Vleugels - peinture à l'huile

 

Qu'il en soit ainsi de ta voie qui se dessine au gré des rencontres et des confidences. Tu jubiles de savoir où mettre les pieds sur ce territoire que tu découvres depuis que tu es née. Tu cherches à comprendre au creux de toi ce qui se manigance, magnificence bénie. Tu découvres des parterres de fleurs qui font la bonté et la beauté du monde en offrande, alors à quoi bon leur tourner le dos plus longtemps. Toi, tu écoutes le bruissement de leurs ailes-pétales, dans le jaillissement de la vie des jardins que tu t'offres en partage.

 

Au sommet de cette montagne que tu as entrevue un jour de printemps, il y eut pourtant de quoi défaire les noeuds que tu t'étais offerts aussi à vivre, de quoi avancer pour ne pas trépasser au pied de la béatitude qui t'attendait, et dont tu te faisais une joie de rencontrer l'essence, même si parfois tu t'es un peu oubliée, au détour des chemins à aller droit devant parce qu'il le faut bien.

 

Ainsi soient-ils les mots qui font des lacets, serrant fort la gorge qui a besoin de s'exprimer, du fond de soi jusqu'au dehors des parterres de fleurs contemplées. Toi, tu voyais dans cet affront terrible de la vie qui t'offrait la douleur, de quoi compléter ton bagage. Et de bagage pourtant, il ne fallut rien y laisser à ce naufrage difficile qui, parcouru par le courage, vit ta renaissance au-delà de qui tu étais auparavant.

 

Oui du courage il t'en a fallu et tu en as eu. Te voilà sortie de cette auberge où les choses qui se disaient t'échappaient parfois, pour aller rejoindre le sentier de ta liberté. Elle n'a pas de couleur particulière. Elle a l'aspect de toutes les fleurs qui avec courage se sont ouvertes au monde. Elle est purement et simplement ce que tu sens et ce que tu sens est là dans tes pieds que tu acceptes de laisser glisser paresseusement sur cette terre qui t'accueille et te fait ouverte à ses merveilles, après la douleur et les blessures.

 

Après les expériences dures sur lesquelles ton coeur s'est cogné, il a changé de forme, d'aspect, de texture. Il a refait ses cellules, vibrantes d'amour, elles viennent réveiller ton corps. Et ton esprit s'ouvre à cette aventure par le truchement d'une merveille qui dure, une mère qui veille et qui dure, ton amie la terre.

Tu n'en es pas moins dure avec toi-même, voulant parfois changer l'aspect des choses icibas et mettre à ta sauce ce qui pourrait t'apporter réconfort et consolidation dans tes projets, tes contreforts.

Mais pourtant, une petite voix au coeur de toi t'appelle désormais. Elle te souffle des mots jamais entendus auparavant et jamais déformés, quelque chose que tu sais si pur que cela te dépasse et tu aurais presque envie de rester dure, pour ne pas aller au devant de cette étrangeté, pour ne pas avoir à ouvrir ton corps, encore, à quelque chose qui pourrait le blesser, encore.

 

Et pourtant, à bien y regarder, ainsi qu'au coeur de ces fleurs qui se font tes amies et se laissent par toi regarder, déshabiller, n'y a-t-il pas, comme pour elles, en toi, un coeur qui bat et diffuse son parfum, que tu pourrais accepter d'écouter et pourquoi pas de photographier afin de te rappeler en ramenant cette image à ton corps autrefois blessé, qu'il n'y a aujourd'hui aucun mirage à se sentir invincible et forte au-delà de toute mesure, dans la quintessence de ton être qui appelle à cette offrande, à ce don de soi au monde, en un sourire où tout fond, où tout appelle et se confond en l'Amour.

Lorsque tu ne sais plus où mettre les pieds, cherche en ton coeur cette fleur qui s'ouvre à l'amour pour ce qu'elle est, don d'amour au monde, encerclée de douceur et de compassion, protégée de tout, sauf de la quintessence d'elle-même qu'elle laisse rayonner.

 

Il n'est pas d'autre chemin à prendre, qu'en soi sentir cette magnificence, dans la béatitude des lendemains qui chantent tous à ce présent offert, oraison de Soi à Soi, dans un monde ouvert au coeur.

Tu es ce coeur dont tu saisis la fleur et son image s'appelle Amour qui vibre pour tout l'univers. Tu es cette fleur dont le coeur est le visage d'Amour qui vibre pour tout l'univers.

La fleur est au coeur de toi et tu la respires enfin.

 

Sa*ra 23 mai 2016 Portrait d'âme

Copyright © SA*RA 2016

 

 

 

 
 
Sa*Ra, D'âme portraitiste, écrit des Portraits d'âme inspirés à ceux qui en font la demande en lui écrivant ici :
 
nomadine.link@gmail.com
 
ou via sa page facebook.
 
Ses textes sont visibles sur sa page facebook "Le Peuple de l'Homme" :
 
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 15:12

 

 

Dans son dernier n° Paris Match a consacré un article à la maladie de Lyme, et a interviewé le Professeur Perronne, un des rares médecins engagés à défendre publiquement cette maladie et les malades.

 

 

A noter l'info concernant Plum Island, évoquée dans un journal grand public.....(voir partie 1)

Les malades de lyme, dans leurs recherches, sont généralement tombés sur cette information qui évoque la grande probabilité de lien entre des recherches scientifiques à visée de guerre bactériologique et l'explosion de la maladie de Lyme, et surtout la "super intelligence" de cette bactérie qui met si facilement notre système immunitaire en échec...

 

 

"Pourquoi, en 1972, les habitants de trois villages du Connecticut ont-ils été les premiers touchés par la maladie de Lyme ? Parce qu’ils se situent à quelques encablures de Plum Island, une ancienne base de l’armée américaine ?

(...)

Dans le cadre de l’opération secrète du programme Paperclip – l’exfiltration de 2 000 savants nazis – la CIA fait venir un bactériologiste, Erich Traub, qui a sévi sous le IIIe Reich. Le plan militaire américain aurait été de lancer une guerre bactériologique dirigée sur les animaux de l’Union soviétique pour la neutraliser en affamant ses habitants.

Dans son laboratoire de Plum Island, Erich Traub aurait infecté des bovins, des chevaux et des porcs avec le virus de la fièvre aphteuse. Mais un revirement a lieu, les Etats-Unis préférant utiliser des armes plus conventionnelles contre l’URSS. L’île est alors utilisée par le ministère de l’Agriculture qui y poursuivra des recherches moins belliqueuses. Erich Traub rentre en Allemagne en 1953. Mais un avocat de Long Island, Michael Carroll, sort un best-seller, « Lab 257 », en 2004, où il affirme qu’Erich Traub aurait aussi manipulé des tiques en décuplant leurs quantités de « Borrelia » afin de les rendre plus contagieuses. "

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 15:07
Quand j'ai lancé le rouge sur la terre

 

Quand j'ai lancé le rouge sur la terre
c'était pour toi
pour soutenir la cadence de tes pas
pour colorer ton coeur de feu
pour mettre de la folie dans tes cheveux
pour te faire entrer dans les tourbillons
pour que la passion circule dans ton sang
pour que ta bouche désire les fruits
pour que tu n'oublies jamais l'éclat des choses
et pour que ton regard cherche sans cesse
éperdument
l'amour dans chaque fleur, chaque regard, chaque vie
jusqu'à l'incandescence.

 


MT

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 20:40
Labradorite

Labradorite

 

 

Comment peux tu encore douter
que des étoiles tombèrent sur la terre
quand chaque roche brille
du souvenir de cette chute
offerte afin que tes pas marchent au ciel...

 

 

MT

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 20:35
Parfois ta route sera différente

 

 

Parfois ta route sera différente
Tu seras avec
Tout en étant à part
Solidaire
Mais solitaire
Proche
Mais lointain
Relié
Mais visionnaire
C'est dans ta différence
Que tu goûteras à ta liberté.

 

 


MT

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 16:39

 

 

 

 

.

 

 

 

Tu rêves du prochain jour...

 

 

 

 

.

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 18:50

 

 

Je t'écouterais marcher

Et mes notes s'envoleront avec ton souffle

Je te regarderais voler

Et nous glisserons sur ces cordes sensibles

Toi avec les pieds, moi avec le bout de mes doigts

Et nous serons l'écho de la fôret chatoyante

Juste le miroir vibrant de la création

Vaste et sereine comme la beauté de notre Etre...

 

 

MT

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCx1ptOdyhqXTe0VPIx3ldCg

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 20:20

 

 

Interview :

 

Kiran Vyas , fondateur de « Tapovan », auteur de « Guérir par la médecine ayurvédique » et « le bien-être par l’Ayurvéda » (Marabout)

Dr Isabelle Nègre , anesthésiste, directrice du département Analgésie et Soins Palliatifs, hopital de Bicêtre

 

 

http://www.franceculture.fr/emissions/tout-un-monde/ayurveda-pratique-de-soins-ancree-dans-une-profonde-tradition-indienne-elle

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 11:44

 

 

Douceur et connection à soi-même, voilà déjà un premier pas indispensable, et une intention à garder vivante pour exercer de moins en moins de violence vis à vis de soi-même...

 

MT

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 21:32
Sais-tu que la mer

 

 

Sais-tu que la mer

Viens jusque dans les terres

Portée par des flots pourpres

Qui dansent jusqu’à mon cœur ?

 

Alors mille manèges et tourbillons

M’étourdissent à en perdre la tête.

 

 

 

Michèle Théron ©

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 21:18
N'oublie pas l'étendard rouge

 

 

N’oublie pas l’étendard rouge

Qui flotte sur la terre

Chaque fois que la passion

Emporte tes pas.

 

 

 

Michèle Théron  ©

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 20:56
Comme un papillon

 

 

Comme un papillon

Pris dans la lumière

L’esprit du feu

Danse entre les flammes

Et prie pour toi

 

Il entre par ton regard

Comme un dard d’abeille

Pour coudre un fil d’or

Jusqu’à ton cœur.

 

 

 

MichèleThéron ©

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 20:37
Nuits noires consumées - Michèle Théron

 

 

Nuits noires consumées

Par la force du feu sacré

Celui qui détruit et transmute

Le lourd et l’inutile

 

Nuits noires perdues

Dans les braises encore tièdes

Où les larmes n’éteignent rien

De la blessure brûlante

 

Nuits noires sans noirceur

Où ce qui se meurt

Inspire après expire

Brille de la lumière éternelle

 

Nuits noires

Reliées d’un jet de feu

Comme un fil tendu

De la naissance à la mort,

 

Tu y joues au funambule

Entre ombres et lumières

Tu tombes et tu te brûles

Jusqu’à rendre les armes

Et t’abandonner.

 

 

 

MichèleThéron ©  

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 19:27
Partout sur ta chair

 

 

Partout sur ta chair
Vivent des étoiles
Qui n’attendent que la lumière
Pour briller.

 

 

 

Michèle Théron ©

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche