Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 21:55

abeilles_lea-Bradovich.jpg

Illustration Lea Bradovich

 

 

J'ai la chance d'avoir une belle dédicace sur le blog de Zoher, un blog où l'on chemine au milieu des photos et des textes plein de spiritualité. Sous la citation de Rilke évoquant les abeilles que nous sommes en tant que butineurs de l'invisible, il y met une citation du Coran, évoquant déjà avec sagesse l'importance de nos abeilles, qui sont malheureusement en grand danger à notre époque.

Que cette illustration aussi, cette "reine des abeilles", nous invite à en sauvegarder le royaume et à les placer sous notre protection, avec cette conviction profonde qu'elles sont intimement liées à nous-mêmes, nos vies et notre environnement...

MT

 


 

68 - [Et voila] ce que ton seigneur révéla aux abeilles : "Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font.

 

 

69 - Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent.

 

Coran Surah 16 An-Nahl (Les Abeilles)

 



 http://zoher.tahora.over-blog.com/2014/04/la-grande-ruche-d-or-de-l-invisible-dedicace-a-mt.html

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 23:38

 

 

Voici un texte qui remet du baume au coeur.

Sur ce chemin vers la "maîtrise", "l'éveil", ou l'amour, quel que soit le nom qu'on lui donne, chacun tombe et se relève.

Enfin... parfois on croit que l'on ne va jamais se relever.

C'est pourquoi les paroles d'encouragement font toujours du bien.... ;-) 

 

MT  

 

 

 

Il est long le chemin de l’éveil!

 

Depuis 2002, année que j’ai amorcé mon parcours vers la maîtrise, je suis tombée à maintes reprises. Et j’ai vu mes partenaires d’évolution spirituelle tomber aussi. Avec courage, on s’est relevé. Parce qu’il faut le dire, cela prend du courage. Et une foi inébranlable que j’admets ne pas avoir toujours nourrie. J’ai connu de nombreuses crises de foi. À chaque peine d’amour, chaque trahison, chaque abandon, j’ai perdu la foi. Je me disais que tout ce beau discours de reprise de pouvoir autour du concept qu’on est tous des dieux descendus sur la Terre pour apprendre à mieux aimer était bien noble, mais que dans les faits, la souffrance prenait souvent le dessus sur notre supposée divinité.

 

Puis, j’ai vécu un premier shift de conscience en 2010. L’impression de sortir de ma coquille et de prendre mon envol. Certes, le temps consacré à déployer mes ailes, les faire sécher et apprendre à voler a connu son lot d’incertitude, mais la joie de me lancer dans le vide a été aussi grisante qu’un saut en bungee. Cette période correspond à ma décision de délaisser mon métier d’animatrice et de journaliste télé pour enseigner en conférences et en ateliers le fruit de mes recherches et expériences sur l’élévation de la conscience. Pendant un an, je me sentais invincible. Tel l’aigle qui plane en maître et seigneur dans le ciel, je n’entrevoyais même pas la possibilité de retomber un jour, surtout pas au point de ramper au sol comme une chenille. Et pourtant, c’est précisément ce qui s’est produit en mars 2011. Une pensée désalignée, une fausse croyance, un scénario inventé de toute pièce par mon ego surprotecteur m’a propulsée de nouveau dans mes vieilles blessures de trahison et d’abandon, et voilà que je ne pouvais plus éviter la chute (Lire C’est quoi l’amour? à ce sujet). Le tapis se dérobait sous mes pieds sans que je ne puisse le retenir, même avec toute la bonne volonté du monde. Je me suis vue tomber au ralenti sans pouvoir appuyer sur pause, ou mieux, sur rewind pour revenir à mon état de grâce des mois précédents.

 

Il m’a fallu revenir à moi et apprendre à m’aimer inconditionnellement pour remonter la pente. J’ai découvert dans cet effondrement de toutes mes structures le cadeau du véritable Amour de Soi. Pas l’amour de mon personnage qui est apprécié de mon entourage quand je fais ce qu’on attend de moi, pas l’amour de mes réalisations professionnelles ou personnelles, pas l’amour dans le regard des autres. L’Amour dans la reconnaissance de tout ce que Je Suis. J’ai commencé à l’automne 2011 à voir la lumière en moi, processus qui est toujours en cours d’ailleurs. Parce qu’on commence par la voir dans les changements qu’elle crée en nous et autour de nous. Pour ma part, cette lumière brillant comme un soleil levant m’a attiré des nouveaux acteurs dans ma pièce de théâtre, simplement parce qu’ils pouvaient enfin me voir. Je les aurais rencontrés avant qu’ils ne m’auraient même pas remarquée tellement j’avais mis cette lumière en veilleuse. On entend souvent que sur un chemin d’éveil, il y a du ménage à faire dans nos relations, parce qu’on s’élève en fréquence et qu’on ne trouve plus de résonnance avec plusieurs personnes qui nous entourent. Je l’interprète autrement. Je n’ai pas eu à écarter qui que ce soit, j’ai seulement été attirée par d’autres relations plus en concordance avec ma nouvelle fréquence vibratoire. Je n’ai pas tout changé non plus. Certains de mes vieux amis et des membres de ma famille se sont élevés en même temps, ce qui a grandement renforcé nos liens.

 

En ce printemps 2014, après avoir trébuché sur différents cailloux placés stratégiquement par mon grand Soi sur la route de mon ascension, je viens de compléter un second shift de conscience. Chaque fois que j’ai perdu pied, j’ai regardé dans le ciel pour savoir qui m’avait poussée. Chaque fois, j’ai vu un masque de mon personnage tomber devant moi. Puis, je me suis relevée. Parce que je sais maintenant que chaque chute nous fait rebondir un peu plus haut. La chenille finit par devenir papillon!

 

Aujourd’hui, j’ai la nette impression d’avoir été propulsée hors du bocal dans lequel je tournais en rond depuis des millénaires. De mon nouveau point de d’observation, il n’y a plus de jugement, plus de comparaison, plus de performance. Il n’y a que la compassion de regarder dans le bocal et de comprendre le chemin parcouru, sans regret ni nostalgie. Je sais que la suite peut entrainer des moments de solitude et de perte de repères. Mais il arrive un temps qu’on n’a plus envie de regarder en arrière, parce que la lumière qu’on a reconnue en soi au début du parcours brille si fort devant qu’elle nous attire comme un aimant. Et dans le mot aimant, il y a le verbe AIMER, la raison pour laquelle on a choisi cette expérience au départ.

 

Il y aura d’autres obstacles sur le sentier, d’autres hésitations, d’autres chutes. L’évolution est sans fin. Et chaque fois, j’aurai encore envie de me relever pour reprendre mon vol de retour vers la Maison, parce qu’on m’y attend… et vous aussi!

 

Bonne envolée tout le monde!

 

France Gauthier

http://www.francegauthier.ca/le-droit-de-tomber-la-joie-de-se-relever/

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 15:35

DSC07805sign2.jpg

 

 

 

 

 

Tu as sur le bout de la langue

Ce petit goût d’éternité

Comme une goutte ronde

Posée à ton premier souffle

 

Tu as sur les lèvres

Cette perle rare

Scintillante et charnue

Qui porte les reflets de ton âme

Jusqu’au bout de la vie.

 

 

MT©

 

 

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 16:38

 

 

 

 

Un enfant sur cent serait atteint d’autisme… un chiffre impressionnant qui interpelle et témoigne très probablement de modifications importantes dans notre environnement (nourriture, pollution, vaccins, etc) pour qu'aujourd'hui cette maladie prenne autant d'ampleur.

Deux milles enfants suivent un protocole à base d’antibiotiques, car les recherches montrent que beaucoup sont atteints de multiples infections et de parasites, dont la borrelia, responsable de la maladie de Lyme qui occasionne des troubles neurologiques.

A ce jour, il existe des améliorations manifestes pour 70 % de ces enfants, même si ce protocole n’est pas « scientifiquement » prouvé.

Mais la clinique montre que les enfants « ne sont plus les mêmes », après le traitement.

Un espoir pour beaucoup de famille, même si une prise en charge plus globale serait aussi à envisager, notamment avec des modifications alimentaires.

 

MT

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 23:16

 

 

désir besoin rogné

 

 

 

L’amour, cela s’apprend.

 

Etre amoureux ne suffit pas, pas plus que les hormones ou les battements de cils.

Alors, comment fait-on ?

 

On écoute Arouna dans cette interview de Lilou, et on court acheter le livre « 52 clés pour vivre l’amour ».

 

D’abord parce qu’il y a des clés indispensables pour mettre de l’ordre dans sa tête et ses amours et parce qu’il est superbement illustré par les calligraphies de Luc Templier.

 

Par exemple à la page « Ne pas se tromper d’amour », on réfléchira à la différence entre désir et besoin.

 

Avec une clé :

 

Quitte ton père et ta mère

Si tu ne veux pas passer ta vie

A te tromper d’amour

A te trahir  toi-même.

 

 

MT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 18:56

 

 

HOM-Terre.jpg

 

 

 

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez … que de moins en moins avez-vous besoin de forcer les choses, jusqu’à ce que finalement vous parveniez à la non-action.

 

C’est le message de Tao Te Ching, et c’est vrai.

 

Werner Erhard a enseigné : « La vie va se résoudre d’elle-même dans le processus de la Vie Elle-Même ».

 

Byron Katie a dit que la libération c’est « Aimer Ce Qui Est ».

 

Et Stephen Mitchell appelle la non-action « la plus pure et la plus efficace des formes d’action. Le jeu joue le jeu ; le poème écrit le poème ; on ne peut distinguer le danseur de la danse. »

 

Peut-être que la meilleure chose à faire dès maintenant, c’est rien du tout.

 

Avec tout mon amour, votre ami ..

 

 

 

Neale

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 21:06

 

Annie Laforest pose à Eric Pearl cette question lors de l’interview :

 

 

Est-ce que la maladie est réellement nécessaire dans la vie des êtres humains ?

 

 

 

Eric Pearl :

 

 

 

Nous choisissons notre manière de tirer des leçons, notre manière d’apprendre ;

 

il y a des gens qui ont besoin d’une maladie pour donner de l’amour, d’autres pour obtenir de l’amour ;

 

il y a des gens qui contractent une maladie afin de tirer des leçons personnelles, d’autres sont peut-être malades dans leur vie terrestre pour faire le don de leçons à leurs proches ;

 

 

 

Nous ne comprenons pas l’esprit de Dieu.

 

 

 

 

 

 


 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 22:06

 

 

DSC07680_sign2.jpg

 

 

 

 

 

Lorsque ton cœur sera ouvert

Epanoui en sa floraison

La chair faite tendre

Et accueillante comme un calice

 

Que déposeras-tu à l’intérieur

Pour que son noyau se fende

Et permette aux entrailles du ciel

D’épouser la terre ?

 

MT ©

 

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 12:24

 

 

 

hom-deracine.jpg

 

 

 

 

 

Le déni est une stratégie qui permet de minimiser l'impact émotionnel de l'agression. Cette stratégie protectrice donne l'apparence d'une force mentale : "C'est rien tout ça... j'en ai vu d'autres !"

 

On admire les blessés souriants, on croit qu'ils sont invulnérables, alors que souvent, cette protection met en place une bombe à retardement, détresse psychologique qui explosera plus tard.

 

S'ils évitent d'y penser c'est parce qu'ils ne se sentent pas assez fort pour en parler paisiblement. [...]

 

Le temps du déni est souvent nécessaire puisqu'il permet de moins souffrir, mais on ne peut passer sa vie avec une seule moitié de sa personnalité.

 

Un jour, il faudra bien le lever ce déni. On constate alors que le cours de son existence reprend un chemin différent. [...]

 

Le jour où le déni se lève alors que rien n'est préparé ni dans le sujet ni dans le milieu, le chagrin surgit encore plus douloureux.

 

 

 

Boris Cyrulnik

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 23:48

 

 

 

Les études s’accumulent pour dénoncer les dangers des pesticides, et malgré cela, la France est le premier pays consommateur de pesticides en Europe. Ils sont partout, dans l’alimentation et l’habitat et leur cumul ne fait qu’augmenter leur dangerosité.

Mais réjouissez-vous, en 2020, ils seront interdits dans les jardins publics et en 2022 dans les jardins privés… le temps d’écouler les stocks… probablement…

 

 

http://www.franceinfo.fr/sciences-sante/info-sante/faut-il-avoir-peur-des-pesticides-1297519-2014-01-28

 

 

 

 

 

 

Toxicité confirmée par le biologiste Gilles-Eric Séralini : les pesticides sont de deux à mille fois plus dangereux que ce que disent les études habituelles.

 

http://www.franceinfo.fr/environnement/hyper-revue-de-presse/pesticides-cocktail-explosif-1312819-2014-02-10

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 00:06

 

 

 

 

P1830867Psign.jpg

 

 

 

 

 

 

Nous sommes les abeilles de l'univers.

 

Nous butinons éperdument le miel du visible pour l'accumuler dans la grande ruche d'or de l'invisible.

 

 

Rainer Maria Rilke

 

 

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 20:12

 

Gregg Braden évoque ici ses recherches scientifiques et un aspect méconnu dont il a reçu l'enseignement auprès des peuples anciens.

 


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 20:05

 

 

 

together-by-Natitota--2-.jpg

 

Illustration Natiota

 

 

 

Révérez, chers compagnons, la femme et sanctifiez-la. Non pas en tant que mère de la race, ni en tant que compagne ou maitresse mais en tant que jumelle de l'homme et sa partenaire, part pour part, dans le long tourment et déchirement de la vie à deux.

 

Car sans elle l'homme ne peut pas traverser le segment de la dualité. Mais en elle il trouvera son unité et en lui elle trouvera sa délivrance de la dualité.

 

Et ces jumeaux seront en temps voulu, réconciliés en un seul ...qui est l'homme parfait.

 

 

Mikhaîl Naimy

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 10:55

 

 

 

Voici une réponse claire et concise pour savoir faire la différence entre nos actions liées à la survie ou en lien avec notre élan de vie.

 

Reconnaître ce qui est l’essence même de la vie et ce qui est cette essence de vie traduite par le conditionnement de survie.

 

Clarifier aussi préférence et dépendance, les jeux d’identification, faire la différence « entre la beauté de la vie qui agit en moi et comment je peux discerner quand je suis agi par mes conditionnements ».

 

Des repères précis :

 

La survie : tension, peur, exigence, agitation, souffrance…

 

La vie : pas d’urgence, joie, détente, paix avec ce qui est, en lien avec ce qu’Isabelle Padovani appelle « le père et moi ne faisons qu’un », qui passe par une sensation corporelle, une attention de chaque instant face à ce qui nous traverse afin de remettre la distance et le discernement nécessaires vis-à-vis de l’identification à notre enfant Moi.

 

 

 

MT


 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 22:41

 

 

couple-sous-leau.jpg

Photo Gregory Colbert

 

 

 

 

Nous savons maintenant ce que c'est que la nuit.

Ceux qui s'aiment d'amour n'ont qu'elle pour adresse.

 

 

Louis Aragon

 

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche