Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:01

 

corps-palette-peinture.jpg

 

 

 

 

 

 

 

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …

Que la créativité n’est pas quelque chose que l’on attend.

C’est quelque chose qui vous attend.

 

Vous devez décider d’être créatif, pas attendre de l’être.

Vous devez vous mettre au défi. Prenez le pinceau.

Prenez l’appareil photo. Allumez l’ordinateur. Commencez à cuisiner le repas. Arrivez plus tôt au travail. Proposez la solution. Faites avancer l’idée.

Devenez la réponse.

 

Comment pensez-vous que j’ai écrit ces phrases-ci ?

Pensez-vous que j’ai du temps pour attendre « l’inspiration » ?

Je dois être l’inspiration. Et vous aussi.

 

Imprimez cela et placez-le devant vous aujourd’hui.

 

Avec tout mon amour, votre ami

 

 

Neale

 

 

 

 

 

www.conversations-avec-dieu.fr

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 22:44

P3250711sign.jpg

 

 

 

 

 

 

Il n’y a rien de plus à trouver dans cette vie

Que le « oui » qui définitivement l’enflamme.

 

Christian Bobin

 

 

 

 

 


 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 10:18

coupl-danc.jpg

 

 

 

 

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …

Qu’on n’aspire pas à être normal, c’est plutôt quelque chose dont on veut sortir.

 

Jodie foster a dit cela et elle avait raison.

Ne vous contentez pas de « normal ».

 

Jamais.

Normal n’est pas naturel.

Extraordinaire est naturel. Qui pensez-vous être, de toute façon … ?

 

Qu’allez-vous faire d’extraordinaire aujourd’hui ?

Organisez-le. Pensez-y. Et faites-le.

 

Tous les anges du paradis attendent. Et même si vous ‘échouez’, cela aura été un effort extraordinaire. Et cela compte comme extraordinaire !

 

 

Avec tout mon amour, votre ami

 

Neale

 

www.conversations-avec-dieu.fr

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 22:39

 

Un peu de mal à dire "Je t'aime" ?

A s'entendre dire "je t'aime" ?

Ecoutez les mots de Solange et sa fraîcheur vivifiante.

Tout coule de source, semble une évidence, quand dire "je t'aime" n'est plus un problème et se met au monde avec naturel et don gratuit.

 

MT

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Paroles créatrices
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 13:22

 

L’immortalité.

Un désir humain paraît-il…

Tellement humain qu’il touche presque tous les aspects de notre société : éthique, politique, commercial…

 

En contre point d’une vidéo où le médecin Laurent Alexandre fait l’éloge des nouvelles technologies qui pourraient nous amener rapidement à l’immortalité, une vidéo sur le transhumanisme et l’eugénisme, car en fait il ne s’agit que de ça avec ces nouvelles technologies telles que nanotechnologie, robotique, etc. qui tendent à normaliser le corps humain et à entretenir la compétition du « plus beau », « plus jeune », « plus performant ».

 

Mais qui va décider de la norme ?

 

Qui va dicter la loi vous autorisant à vivre dans cette société, si vous êtes alcoolique, malade, pauvre, moche, pas vacciné ou pas politiquement correct ?

 

Pour imaginer un embryon (si j’ose dire) de réponse, vous pouvez visionner le film « The Island » : clonage, transplantation d’organes, implantation de puce ou de faux souvenirs, manipulation mentale, mère porteuse, esclavage… bref, le film contient toutes les conséquences de ce « beau futur » que l’on essaie de nous vendre et que l’on légalise un peu partout. Scénario intéressant bien que basé sur la violence cinématographique que je n’aime pas, typiquement américain… et un son assez mauvais pour la version que je vous propose.  

 

Heureusement il existe encore des personnes qui s’insurgent contre toute cette marchandisation de la chair et voient clairement qu’à la place d’un « humain plus parfait », nous nous acheminerions au contraire vers la perte de notre humanité qui, bien qu’imparfaite, peut grandir encore, mais par le cœur.

 

 

MT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le film "The Island", version complète, avec, désolée, un son assez mauvais :

 

http://streamcomplet.com/the-island/


 

Et puis si tout ça ne vous donne pas le moral... retournez voir cet article sur... l'éternelle jeunesse ;-)

 

http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/article-rien-n-est-reserve-a-la-jeunesse-119671950.html

 

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 10:09

 

 

396480_415308241850956_156447315_n.jpg

 

 

 

 

Prends pour objet de méditation l’ensemble des êtres et applique-toi à mettre en œuvre les quatre attitudes immensurables :

 

l’amour, ou le désir que tous les êtres soient heureux ;

 

la compassion, ou le désir qu’ils soient affranchis de la souffrance ;

 

la joie devant le bonheur d’autrui ;

 

et l’impartialité qui consiste à traiter tous les êtres de manière égale, sans attachement ni rejet.

 

 

Commentaire de la Lettre à un ami, de Nagarjuna, KANGYUR RINPOCHE (1897-1975)

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 21:27

 

 

Voici un article d’Olivier Soulier sur les conséquences de l’intoxication du monde moderne sur notre environnement et donc sur notre santé.

Connaissant Olivier Soulier comme un médecin spécialiste du sens des maladies, qui a toujours eu à cœur de trouver le sens psychologique de l’origine des maladies, cet article a d’autant plus de poids qu’il met l’accent sur les facteurs extérieurs, indéniables, et qui à force de se cumuler, mettent les capacités d’adaptation de notre organisme en danger.

 

Pour ma part, à l’heure des compréhensions holistiques et quantiques, il devient difficile de défendre une cause unique à l’origine des maladies ou de toute chose.

Nous appartenons à un environnement. Notre sensibilité, plus ou moins grande, nos histoires, nous rendant plus ou moins fragiles, déterminent notre façon de pouvoir réagir ou non à ces poisons, qu’ils soient chimiques, électromagnétiques, comportementaux, économiques, sociaux, et traduisent en fait la toxicité de la société telle qu’elle est aujourd’hui.

 

Rappelons cette phrase de Krishnamurti : « Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade. »

 

Alors même si la maladie nous ramène à nos histoires personnelles et à nos vulnérabilités, n’est-elle pas aussi le symptôme visible d’une société qui ne veut pas voir les incohérences de ses structures et les désordres de ses fondements, ne permettant plus à l’être humain de vivre en harmonie avec les lois de la nature ?

 

Dans la maladie, trop souvent le malade doit porter seul le poids de la responsabilité de ce qui lui arrive. C'est bien trop lourd pour les épaules d'un seul être humain, qui appartient à une famille, une lignée, une humanité, un environnement, un pays et qui chaque jour est traversé de milliards de poussières d'étoiles.

 

Comprenons que tout est inter-relié, que nous sommes tous inter-reliés, chacun exprimant à son niveau la réalité d'un grand puzzle...

 

 

 


 

 

MT

 

 

Je voudrais partager dans cette lettre un problème croissant pour notre civilisation : l’intoxication, et par là les conséquences de notre civilisation moderne chimique et technique.

 

Cela fait peser un risque sur la survie même de notre espèce, sans catastrophisme particulier, vous réaliserez surement dans quelques années que ce que je vous dit ici est largement en dessous de la réalité.

 

Le 20° siècle a débuté par de grands progrès scientifiques qui ont relégué au rang de l’histoire beaucoup de pratiques traditionnelles. Acupuncture et homéopathie ont été marginalisées.

La médecine triomphante avec les vaccins et les antibiotiques allait tout résoudre.

 

Les pesticides libéreraient enfin l’agriculture et la production. La chimie savait, elle aussi tout créer ou recréer. Plus besoin de colorant et d’arômes naturel, tout pouvait être de synthèse. Je me souviens encore avoir entendu aux informations télévisées la venue de ces découvertes comme une énorme avancée.

Une multitude d’additifs et de conservateurs permettaient d’avoir des produits comestibles durables, et adaptables à souhait. Le goût, l’aspect, la durée, l’odeur, tout pouvait être modifié, refait, surfait, manipulé. L’homme se détachait des contraintes de la nature et accédait à une forme de toute puissance.

 

Grace au progrès de la médecine, l’espérance de vie progressait rapidement et apparemment sans limites.

Vive le progrès !

 

Et nous voila au début du 21° siècle et les choses se présentent de façons bien différentes.

L’espérance de vie en bonne santé diminue pour la première fois depuis le début de l’histoire de l’humanité.

 

Les maladies chroniques deviennent une véritable épidémie qui va littéralement plomber l’avenir de l’humanité et les capacités de notre système de soin et d’assurance maladie.

 

La maladie l’Alzheimer qui était une forme de rareté envahit le 3° et le 4° âge. On annonce 30 millions de personnes atteintes en Europe dans les années à venir.

 

La fécondité humaine diminue de façon inquiétante. Le nombre moyen de spermatozoïdes a diminué de moitié en 80 ans.

 

Les déchets s’accumulent un peu partout au point que l’on parle d’un 6° continent de déchets en atlantique.

 

Les nappes phréatiques sont de plus en plus polluées, mais choses plus inquiétantes, les toxiques chimiques multiples et surtout les médicaments s’accumulent un peu partout sans que l’on sache comment les éliminer.

 

Et ils s’accumulent particulièrement dans notre organisme.

 

Nous retrouvont dans les cheveux des enfants un nombre considérable de toxiques, pesticides, et molécules chimiques diverses.

 

Cela montre bien à quel point l’intoxication est profonde. Voir l’article : http://www.lessymboles.com/?p=3453

 

Que dire des milliers de tonnes de mercure et d’aluminium et autres métaux lourds ou toxiques ?

 

Mais il faut prendre conscience des choses et voir encore plus loin. Ces toxiques s’accumulent facilement et se détoxiquent très difficilement.

 

La filtration et l’élimination des hormones, des pilules et des antibiotiques dans les eaux usées est très difficile à réaliser. Nous avons ainsi crée un «pool de toxiques» qui ont servis une fois mais qui vont continuer à agir pendant un temps encore incalculable. Nous avions peur du péril nucléaire et de la pollution pour des siècles de zones entières comme Tchernobyl ou Fukushima et nous avons raison.

 

Mais nous n’avons pas évalué le risque des produits chimiques s’accumulant de façon durable dans notre planète. 

 

Nous pensions que les capacités de la nature à détoxiquer étaient infinies, elle est en fait dépassée ou incapable d’éliminer des formes moléculaires de synthèse qu’elle ne connait pas.

 

Mais il y a pire encore.

 

Nous connaissons le problème de l’accumulation des métaux lourds dans la chaîne alimentaire avec en particulier l’exemple des poissons.

 

Les petits et les grands poissons accumulent par exemple le mercure (methylmercure). 

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thylmercure

chaine alimentaire

 

Mais les grand poissons mangeant les petits, ils accumulent encore plus de mercure et de toxiques en général. Nous savons aujourd’hui que les saumons qui sont des carnassiers ont un taux de mercure inquiétant. Pour les dauphins la situation est pire encore, de même que pour les baleines.

 

Mais, il y a pire encore, les mamans dauphins ou baleines accumulent les toxiques dans leur graisses et utilisent ces mêmes graisses pour produire le lait qui nourrit leurs petits qui se trouve à absorber des quantités considérables de toxiques. Une maman peut ainsi se décharger de la moitié de ses toxiques en allaitant.

 

Il est courant que les premiers nés des dauphins et des baleines meurent d’intoxication.

 

Ce principe s’applique aussi aux mammifères humains. Une maman se décharge de la moitié de ses toxiques et métaux lourds en allaitant, mais aussi simplement en construisant le bébé dans son ventre. Le nombre de toxiques présent au cordon ombilical est très important.

 

Ce processus fait que de générations en générations, nos enfants sont de plus en plus intoxiqués. Non seulement ils absorbent des toxiques tous les jours mais héritent des stocks des générations précédentes, avec un effet d’accumulation très inquiétant.

 

Cela explique la quantité considérable de toxiques que l’on retrouve dans les cheveux des enfants. Voir l’article : http://www.lessymboles.com/?p=3458

 

Il nous faut aussi faire un lien entre l’autisme et cette accumulation de toxiques. Voir l’article : http://www.lessymboles.com/?p=3460

 

L’accumulation des toxiques dans l’organisme augmente et les autismes aussi.

 

Le cerveau des petits est particulièrement sensible à tous ces toxiques et au delà d’un certain seuil son développement se trouve paralysé.

Nous connaissons une part génétique à l’autisme, mais une étude récente montre que la part environnementale représente au moins 50%.

 

Et cette part pourrait bien être représentée par les toxiques. Ce fait pourrait expliquer que le taux d’autisme est passé en 50 ans de 1 / 1000 à 1 / 100 voir 1/ 38 dans certains pays soumis à de fortes intoxications comme la Corée du sud. Les toxiques émanants des ondes étant là-bas particulièrement présents.

 

Pour chaque toxique il y a un seuil accepté. Ce seuil est souvent déjà trop haut, c’est là le lieu d’une guerre de lobby. Ce qui n’est jamais pris en compte c’est l’accumulation des toxiques qui se potentialisent.

La période la plus sensible est celle de la fécondation, de la grossesse, de la transmission et du démarrage de la croissance de l’enfant dans sa toute petite enfance. Voir l’article : http://www.lessymboles.com/?p=3464

 

Nous arrivons à un moment clé de l’histoire de l’humanité.

Notre action sur le monde nous rends stériles et rends nos enfants autistes.

 

Le 20° siècle aura t-il finalement été un siècle de progrès ou de destruction ? Dans tous les cas, une page se tourne et il va nous falloir à l’avenir tenter de voir les choses autrement.

Einstein parlait de l’humanité qui ne survivrait pas plus de cinq ans à la disparition des abeilles. Nous avons avec raison craint le péril nucléaire. Il semble que nous nous fassions rattraper par un péril plus sournois, celui des toxiques qui pourraient bien bloquer l’humanité, par la stérilité, l’intoxication ou l’impossibilité de développement comme dans l’autisme.

 

Souvenons nous, c’est probablement le plomb qui a fait chuter Rome. Voir l’article : http://www.lessymboles.com/?p=3467

 

Le problème c’est qu’aujourd’hui nous n’avons pas de planète de réserve.


Olivier Soulier

 

 

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 20:12

 

Voici en 3 minutes un résumé assez fidèle de la problématique de la maladie de Lyme : gravité de l'atteinte, antibiothérapie partiellement efficace (au début), difficulté à soigner une fois installée, les trois zones d'élection de la bactérie : cœur, articulations, cerveau, la méconnaissance et la sous-estimation en France...

 

Un résumé qui pour une fois ne va pas dans le déni des symptômes que vivent les malades, qui s'entendent si souvent dire que "c'est dans leur tête" (car je suis atterrée de ce que je lis comme témoignages sur les groupes d'entraide pour la maladie de Lyme, et de la détresse vécue par les personnes qui s'entendent répondre n'importe quoi et qui, même avec un test positif à l'appui ou des symptômes absolument violents, sont écoutés avec un scepticisme n'ayant d'égal que la méconnaissance du sujet...).


Donc un point positif pour ce type d'information en cohérence avec le vécu des malades !

 

 

MT

 

 

http://dkpod.com/la-maladie-de-lyme/

 

 

  Et un lien vers les sites d'entraide en Europe :  

 http://www.zeckenliga.ch/f/selbsthilfe/selbsthilfe-ausland/index.html

 

 

 



Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 21:24

 

 

DSC00979--2-.jpg

Plage de Bulgarie

 

 

Au soir sur la plage

Où les vents tombent avec la nuit

Souvent je m’assieds

Au bord des lames et de l’onde

Pour écouter tous les tableaux du monde.

 

Au soir sur la colline

Où les parfums des jours d’ombre

Tombent et la dominent,

Souvent je contourne les prophètes et les dieux

Qui la détournent.

 

Au soir sous les rameaux d’argent qui plient,

Souvent j’écoute le ruisseau qui fuit.

 

Au soir quand notre globe

Tourne avec les mondes,

Souvent j’espère,

Comme un Ange exilé de sa sphère.

 

Joachim Younès

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 14:37

 

 

un_petit_secret_wilkins_1_900x720.jpg

Illustration Sophie Wilkins

 

 

 

  

 

On ne se connaît pas, on ne s’est jamais vu, je sais que tu es très occupé et que tu as énormément de choses à faire, mais j’aimerais que tu m’accordes quelques instants, j’ai des choses à te raconter.

 

Voilà, on m’a enlevé à ma maman et à mon papa que l’on a tué peu de temps après ma naissance.

Des psychologues m’ont enfermé dans « un puits du désespoir »; un haut et étroit cylindre de métal dans lequel ils m’ont laissé pendant 45 jours, je suis resté pris là, recroquevillé, les bras autour de mon petit corps. Les psychologues voulaient en arriver à certaines conclusions sur l’impuissance et le désespoir qui caractérisent la dépression humaine.

 

Puis on m’a enfermé dans une boîte avec une fausse maman en métal et en tissu (mère de substitution) que je prenais quand même dans mes bras, pour me sentir moins seul. Mais de temps en temps, sans prévenir, ma fausse maman me lançait des piquants électriques (électrochocs). Alors, je m’éloignais en pleurant pour me protéger. Et j’attendais dans mon coin que les pics disparaissent avant de revenir me blottir dans ses bras. Les psychologues voulaient tirer des conclusions sur le comportement d’un enfant en situation de rejet maternel.

 

Bien sûr, je sais que plein de gens sur la Terre vivent de grandes souffrances, par exemple, des enfants sont séparés de leur maman, des femmes sont battues, des grands-parents sont abandonnés, des enfants sont victimes de la guerre! Et ce que je veux te dire n’enlève rien à leur terrible souffrance mais ça me fait du bien de te parler de moi.

On m’a fait aussi courir longtemps dans une roue, pareille à celle des petits hamsters. Tu sais, je devais apprendre à courir à une certaine vitesse et pas moins ou plus vite. Si jamais je ne courais pas à la vitesse voulue, on me renvoyait des piquants électriques.

 

En plus, on m’a fait avaler de force des produits toxiques. On m’a envoyé de fortes doses de rayonnement radioactif, j’ai eu très mal au cœur et j’ai fini par vomir. Alors, j’ai arrêté de courir et on me renvoyait des électrochocs encore plus forts. Malgré la douleur, je fus contraint de recommencer à courir dans mon vomi, tant et aussi longtemps que j’ai pu. Tout ça pour que les chercheurs puissent tirer des conclusions sur les effets des radiations sur la capacité au travail.

 

On m’a aussi coincé une boîte de métal sur la tête, on a frappé dessus à coup de marteau pour me causer des traumatismes crâniens et examiner l’état de mes réflexes. Les chercheurs voulaient ainsi savoir dans quel état seraient les réflexes humains après avoir subi un traumatisme crânien.

Savais-tu que chaque année plus de 10 000 membres de notre famille sont ainsi massacrés inutilement et avec cruauté, et tout cela dans l’indifférence la plus totale.

 

Voilà, je voulais juste te le dire pour que tu saches pour que ces martyres puissent cesser un jour un peu grâce à toi.

 

Tu sais, ça m’a fait du bien de te raconter mon histoire, la misère de tant d’autres petits singes. Je pourrais continuer à te raconter les tortures qui nous sont infligées, la liste est longue. Heureusement que certains d’entre nous ont la chance de vivre en paix dans la Nature, avec leur maman, leur papa et leurs frères et sœurs …il paraît que c’est très beau la Nature, je suis si content pour eux.

De toute façon je garde quand même un bon moral pour l’avenir, parce qu’il paraît que des humains comme toi se battent pour tenter de nous délivrer et qu’ainsi un certain nombre d’entre nous retrouve une maman et une famille, je suis si content de savoir cela. Si seulement tu pouvais venir me chercher mais, je sais bien que cela n’arrivera peut-être jamais. Si tu savais combien de fois j’en ai rêvé.

 

Ces mots sont au creux de tes mains, au creux de ton cœur et il n’y a pas de place meilleure pour ma petite âme, moi petit singe de laboratoire qui rêve encore de pouvoir un jour contempler la Nature.

 

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout. Si tu aimes les petits singes comme moi et tous les autres animaux, s’il te plaît, raconte mon histoire à tes proches, raconte-leur combien je suis si seul et perdu…

 

 

Joachim Younès

http://joachimyounes.blogspot.fr/

 

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 22:13

 

 

 


Voici une courte interview d’Olivier Soulier par Deborah Donnier, lors du congrès de naturopathie à Aix.

 

Chercher le sens des choses et l’enseigner, c’est la voie qu’Olivier Soulier a empruntée, pour aller plus loin que les apparences ou les dogmes limités. Il donne ici sa vision de la naturopathie, mais souligne aussi que les techniques, qu’elles soient autour de la nutrition ou autre, ne sont pas suffisantes pour retrouver ou maintenir la santé, car la recherche de sens reste un point essentiel.

 

Rappelons quand même que la naturopathie est définie par 10 techniques dont 3 majeures qui sont l’alimentation, l’exercice physique et la psychologie.


 

MT

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 10:58

 

J’aime infiniment les paroles et les contes d’Henri Gougaud et celui-ci est merveilleux dans sa simplicité (comme la plupart des contes d’ailleurs) et l’enseignement qu’il transmet autour de la guérison.

 

Ici, la guérison entre un père et sa fille, entre un parent et un enfant.

 

Invitation à revisiter nos histoires d’enfance et nos blessures, qui parfois ne tiennent qu’à un mot.

 

Invitation à revisiter notre langage, parfois si inconsciemment blessant.

 

Invitation à s’ouvrir encore plus à la gratitude et à l’accueil de ce qui est.

 

MT

 

 

60114_177287532473485_877854590_n.jpg

 

 

 

 

 

 

On raconte qu'au temps où les bêtes parlaient, un lion rencontra une enfant de village perdue dans le désert. Son nom était Habra. Elle allait au hasard, elle appelait sa mère. Il la vit si menue, si désolée, si misérable qu'il se prit de pitié pour elle. Il lui offrit son dos, elle se coucha sur lui. Il la porta dans sa crinière à la grotte où il vivait seul. Il la veilla, il la nourrit. Chaque soir, quand le froid venait, il lui disait :

 

- Ma fille Habra, ne t'inquiète pas, je suis là.

 

Elle lui répondait :

 

- Oui, mon père. S'il te plaît, ne t'éloigne pas.

 

Il lui apprit la vie des dunes, la patience, le flair du vent, la tranquillité, le courage. Il lui dit tout ce qu'il savait des bontés et dangers du monde. Passèrent les jours et les ans. Habra grandit. Elle se fit belle. Il la trouva triste un matin.

 

- Pourquoi, dit-il, ce regard vague ? Que regardes-tu loin de moi ?

 

- J'aimerais revoir mon village, mes frères, mes sœurs, mes voisins.

 

Père lion se tut longtemps. Il lui dit enfin :

 

- Je comprends.

 

Il l'accompagna chez les hommes. Avant l'ombre du premier mur :

 

- Va, ma fille, et que Dieu te garde.

 

Habra s'avança dans la rue.

On l'accueillit à bras ouverts, on cria merveille et miracle, on l'embrassa, on la fêta, on lui offrit un grand dîner puis on chanta autour du feu. Enfin on voulut qu'elle raconte son temps passé près du lion.

 

- Dis, Habra, comment était-il ?

 

- Infiniment bon, invincible.

- T'effrayait-il, parfois ?

- Jamais. Il était la loyauté même. Il veillait sur moi. Il m'aimait.

 

Et tandis qu'on s'extasiait, père lion, caché dans l'ombre derrière un vieux mur éboulé écoutait sa fille parler. Les paroles de son Habra l'emplissaient de fierté si belle qu'il en avait les larmes aux yeux.

 

- N'avait-il donc aucun défaut ?

- Il en avait un, je l'avoue.

- Le quel, Habra ? Grave ? Dis-nous !

- Son haleine était très puante.

 

Père lion baissa le front, le cœur fendu, l'âme défaite. Il s'en retourna au désert. Il ne revint plus au village.

 

Sa fille s'inquiéta de lui. Où était-il ? Que faisait-il ? Un matin elle s'en fut chez lui. Elle le trouva devant sa grotte. Elle espérait le voir content. Il la regarda froidement.

 

- Ramasse une pierre, ma fille, et frappe mon front, lui dit-il.

- Quelle idée ! Te frapper, mon père ! Impossible, je ne peux pas !

- Je te l'ordonne. Obéis-moi.

 

Habra fit comme il le voulait. Le sang jaillit et ruissela.

 

- Maintenant soigne-moi, ma fille.

 

Elle lava la plaie, la pansa huit jours durant, tous les matins. Il dit enfin :

 

- Ma peau se ferme. Rien ne reste du mal subi. Mais plus cruels que les cailloux ont parfois les mots de l'aimée. Guéris maintenant la blessure qu'une nuit j'ai reçue de toi. Sauras-tu, ô ma fille Habra ?

 

 

 

Henri Gougaud, Le livre des chemins

 


 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com
commenter cet article
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 00:06

Une page, pour rassembler les niouzes d'ici ou d'ailleurs, 

sur la santé, la société, notre avenir...

Rien d'exhaustif, juste des pistes qui ouvrent la voie 

Et ne pensez pas : "j'ai pas l'temps d'lire tout ça", parfois, 

rien que le titre est suffisant pour comprendre et rester en alerte !

 

 

 

CCL-01.jpg     

 

 

 

 

 

 

Cela fait une éternité que je n’ai pas fait de newsletter. Un an et demi pour être exact.  

 

Rien à dire ? Rien à signaler ? Pas vraiment…

 

Les informations ont continué à défiler sous mes yeux, je reste hélas vorace. Un peu trop même.

 

Au point qu’entre la santé, la spiritualité, la planète, les animaux, l’alimentation, les poisons, les inventions, les créations, les bonheurs, les malheurs, les envies de dénoncer ce qui parfois est insoutenable, l’intellect a du fil à retorde pour faire le tri entre tout ça et surtout pour tenter de rester présent à l’essence de ce qui émerge du monde.

 

 

 

Et le monde c’est vous, c’est moi, c’est nous, c’est toutes nos interactions, nos connections, nos pensées mêlées, qui tissent un présent avec les énergies du ciel et de la terre.

 

 

 

On nous avait promis une année 2014 un peu plus facile que 2012, puis aussi que 2013… je ne sais pas pour vous, mais moi je ne trouve rien de plus facile. Même si j’ai eu à un moment l’impression qu’une sorte de couvercle s’était soulevé, la tache reste ardue et les résistances, lorsqu’il y en a encore, deviennent des boulets très lourds à porter. Le corps s’enlise alors, et l’esprit a du mal à suivre, à alléger le quotidien.

 

 

 

Mon quotidien s’est transformé radicalement à travers la maladie. Passer d’un état « normal » à l’impuissance et la douleur, le manque de sommeil, la difficulté de concentration et d’action, et bien d’autres aspects impossibles à énumérer ici, a changé ma vie. Cela a même filtré, coloré assez fortement ma vision du présent et la sélection des informations qui venaient à moi ou que j’ai recherchées.

 

 

 

J’y ai sûrement perdu quelque chose. Comme l’embrasure d’une fenêtre se faisant plus étroite, comme une tenture opaque venant barrer un horizon raccourci.

 

 

 

Et en même temps, la découverte que dans cette histoire je n’étais pas seule, que des milliers, millions de gens étaient affectés du même type de symptômes de par le monde. La maladie de Lyme ou borreliose. Peu importe le nom d’ailleurs, c’est un grand chaudron de symptômes qui émergent et viennent toucher gravement les personnes atteintes. D’un point de vue physique tout d’abord. Et d’un point de vue psychique, parce que la maladie vient toujours nous chercher par là, et aussi parce que cette maladie méconnue, ou plutôt connue mais très mal prise en charge et qui relève trop souvent du déni, oblige à traverser beaucoup de choses douloureuses.

 

 

 

Non accueil, incompréhension, solitude, sentiment de perdition, déni, difficultés à être soigné, font voyager aux frontières de la folie (pour tous ceux qui s’entendent dire « vous n’avez rien »), et font remonter du puis toutes les blessures non guéries. Pas juste les petites blessures du quotidien, mais La ou Les grosses blessures existentielles enfermées dans notre balluchon, comme un gros dossier avec lequel on serait venu sur Terre pour en découdre une fois pour toute.

 

 

 

Une sorte de maladie du siècle, ou maladie initiatique (initia-tique !) pour accéder aux nouvelles énergies de transformation du monde.

 

Une sorte d’épreuve de passage pour passer d’une rive à l’autre. Pour passer de l’ancien monde au nouveau monde. Avec le risque de ne pas atteindre la bonne rive, et de se retrouver sur la dernière rive, celle où l’on quitte définitivement le monde, qu’il soit ancien ou nouveau.

 

Toute épreuve comporte un risque.

 

 

 

Toute épreuve est un passage dont on cherche la clé. Notre conscience est limitée, aussi nous ne voyons qu’un bout de la solution, éventuellement elle peut même ne pas nous apparaître, alors que partout maîtres et éveillés clament que « tout est simple ».

 

 

 

Oui, tout peut en effet être simple. Passer de la peur à l’amour, du doute à la confiance, de l’inertie à l’action. Ce qui sépare l’un de l’autre est certainement infime. Et pourtant cet infime est difficile à capter, à potentialiser, à mettre en acte et en chair.

 

 

 

La souffrance peut ouvrir à la conscience. Elle peut aussi obscurcir la vue, mettre un voile devant la lumière.

 

La frontière est ténue. Entre la quête existentielle, la recherche de sens, la révolte, l’acceptation, le lâcher-prise, des forces s’entrecroisent comme les balles d’un flipper.

 

 

 

Parfois c’est le mental qui s’emballe. Les vieilles croyances qui jacassent. Parfois il faut revenir au corps. Mais revenir au corps ne suffit pas toujours. Quand les symptômes prennent le pas, quand la matière semble s’effondrer, il devient difficile de garder la distance, d’avoir ce que Darpan appelle « le millimètre de distance » pour ne pas rester identifié. Là, c’est le contraire, l’identification est totale, la chair et l’esprit collent à la souffrance, créant un magma dont on sort après plusieurs heures… ou plusieurs jours.

 

 

 

C’est alors qu’il faut reprendre le cours des choses. Comme un livre dont on aurait laissé la lecture provisoirement, à cause de ce temps mis entre parenthèse par la souffrance, et reprendre à la dernière page lue, avec le même élan, la même détermination. Ne pas flancher pour aller jusqu’au bout de la lecture. Accepter d’être parfois obligé de revenir quelques pages en arrière.

 

 

 

Le plus dur dans les moments de chute est de ne pas savoir si l’on régresse, de ne pas savoir dans quel sens vont les forces qui nous habitent. Vers la mort ou vers la vie ? Rencontrer les forces de mort est nécessaire pour aller vers la vie. Mais nous sommes des apprentis qui expérimentons à tâtons. Sans jamais être sûrs de rien. Habités seulement du Grand Mystère.

 

 

 

Nous pouvons juste tenter de faire assez de place en nous pour que ce Grand Mystère nous guide et nous insuffle l’énergie de Vie et de guérison.

 

 

 

 

MT  

 

     

 

 

Bien que j’aie mis sur ce blog assez souvent des informations concernant la maladie de Lyme, je n’ai pas voulu en faire un cheval de bataille. Je pense d’ailleurs qu’il n’y a pas de bataille à mener « contre » quelque chose, et encore moins contre cette bactérie ou une autre, même si cela ne veut pas dire qu’il faille la laisser prendre toute la place ! j’ai donc voulu réunir un certain nombre de liens concernant Lyme, s'ajoutant aux articles déjà postés, soit pour des personnes atteintes qui cherchent des pistes, soient pour permettre à ceux qui s’y intéresseront d’informer autour d’eux et de faire gagner du temps aux personnes qui sont mal ou pas diagnostiquées. Sachant que tout sur une même page aide à s'y retrouver ou y revenir plus facilement. Voici donc plus d'une trentaine d'articles, vidéos, concernant la borreliose.

 

 

 

 

 

 

 

La maladie de Lyme : petit rappel de ce qu’est la borreliose par wikipedia

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Lyme

 

 

 

 

 

 

 

Interview de Bernard Christophe, pharmacien, un des premiers à s’être intéressé à la maladie, à avoir alerté les autorités (en vain), créateur du Tic tox à base d’huiles essentielles (maintenant interdit en France, , vidéo qui fait bien le tour du sujet  :

 

https://www.youtube.com/watch?v=kO-zIc-tXAw

 

 

 

 

 

 

 

Face au déni, les malades de Lyme se mobilisent

 

Explications très complètes, entre Judith Albertat, Viviane Schaller et Catherine Faivre, avocate.

 

http://www.youtube.com/watch?v=drnF998tQIU

 

 

 

 

 

 

 

Maladie de Lyme : pourquoi nous sommes tous menacés

 

Vous trouverez au bas de cet article un lien pour faire le questionnaire Horowitz, qui permet de savoir si vos symptômes évoquent un SIMS (Syndrome infectieux multisystémique et/ou une maladie de lyme.

 

http://www.thierrysouccar.com/blog/maladie-de-lyme-pourquoi-nous-sommes-tous-menaces

 

 

 

 

 

 

 

Lyme : les 9 critères diagnostics du Dr Horowitz, qui s’occupe de la borreliose aux Etats-Unis depuis 20 ans

 

http://www.thierrysouccar.com/sante/info/lyme-les-9-criteres-diagnostics-du-dr-horowitz-2133

 

 

 

 

 

 

 

Le Dr Horowitz, spécialiste de la borréliose, soutient les malades français

 

http://www.reseauborreliose.fr/index.php/post/2012/04/29/Le-docteur-Horowitz,-sp%C3%A9cialiste-de-la-borr%C3%A9liose,-soutient-les-malades-fran%C3%A7ais

 

 

 

 

 

 

 

Maladie de Lyme, l'épidémie silencieuse

 

http://www.alternativesante.fr/lyme/maladie-de-lyme-l-epidemie-silencieuse

 

 

 

 

 

 

 

Le déni coupable de la maladie de Lyme

 

http://mobile.agoravox.fr/actualites/sante/article/le-deni-coupable-de-la-maladie-de-152277?fb_action_ids=1410926352525112&fb_action_types=og.likes&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582

 

 

 

 

 

 

 

France 3 Alsace fait un sujet sur lyme

 

http://alsace.france3.fr/2014/06/09/maladie-de-lyme-une-association-denonce-des-depistages-peu-fiables-et-un-manque-de-formation-494813.html

 

 

 

 

 

 

 

Média'Tiques    

 

Première diffusion : Mardi 17 juin 2014 à 19h30 ; Rediffusions : Jeudi 19 juin 2014 à 11h30 et Samedi 21 juin 2014 à 17h00.

 

Disponible sur le site de RCF 61 en direct  http://www.rcf.fr/radio/RCF61/emission/archives/676024

 

http://francelyme.fr/emission-mediatiques-n9-retour-de-strasbourg/

 

 

 

 

 

 

 

La sclérose en plaques est la maladie de Lyme: Anatomie d’une dissimulation

 

http://www.associationlymesansfrontieres.com/multiple-sclerosis-is-lyme-disease-anatomy-of-a-cover-up

 

 

 

 

 

 

 

Autisme : la piste microbienne confirmée…

 

La piste microbienne et notamment la maladie de Lyme sont largement argumentées dans ce documentaire proposé par France 3 National au JT 19-20h du 02 avril 2014

 

http://www.youtube.com/watch?v=NMDbxQjR2WI

 

 

 

 

 

 

 

La maladie de Lyme en Belgique : Valérie Obsomer au Sénat Belge

 

https://www.youtube.com/watch?v=GhcMfnhFkBc

 

 

 

 

 

 

 

Lyme : Faut il craindre une nouvelle contamination par le sang ?

 

http://www.santepublique-santeprivee.com/2013/03/lyme-faut-il-craindre-une-nouvelle-contamination-par-le-sang/

 

 

 

 

 

 

 

Une piqûre a empoisonné sa vie

 

http://www.voixdespatients.fr/les-maladies-chroniques/une-piqure-a-empoisonne-sa-vie/#.U6IR703NtMy

 

 

 

 

 

 

 

LSF réagit à l’émission télévisée de RTBF du 09 avril 2014

 

http://www.associationlymesansfrontieres.com/lsf-reagit-a-lemission-televisee-de-rtbf-du-09-avril-2014

 

 

 

 

 

 

 

Maladie de Lyme : la France en retard ?

 

http://alsace.france3.fr/2014/06/09/maladie-de-lyme-une-association-denonce-des-depistages-peu-fiables-et-un-manque-de-formation-494813.html

 

 

 

 

 

 

 

La Maladie de Lyme : Quand les tiques attaquent ! Documentaire de 52 minutes

 

http://www.youtube.com/watch?v=l7V-3m0nAd4

 

 

 

http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-21-2014/articles/p-20243-La-Maladie-de-LymeQuand-les-tiques-attaquent-.htm

 

 

 

 

 

 

 

Stop au déni :

 

http://www.associationlymesansfrontieres.com/worldwide-lyme-protest

 

 

 

 

 

Fin du déni aux USA ?

 

La Législature du Vermont vient d’entériner le projet de Loi H123 sur la maladie de Lyme, qui reconnaît la gravité de la maladie de Lyme chronique, le rôle de co-infections et la nécessité d’un traitement individualisé selon  les lignes directrices  de l’ILADS.

 

Le projet de Loi contient également des termes visant à protéger les praticiens de santé des mesures disciplinaires demandées par le Conseil de l’Ordre du Vermont

 

http://www.associationlymesansfrontieres.com/ilads-la-fin-du-deni-aux-usa

 

 

 

 

 

 

 

Co-infections et borréliose de lyme

 

http://www.reseauborreliose.fr/index.php/post/2012/10/03/Co-infections-et-Borr%C3%A9liose-de-Lyme

 

 

 

 

 

 

 

Les tiques ne transmettent pas que la borrelia

 

http://www.lematin.ch/suisse/Une-nouvelle-maladie-par-les-tiques/story/29252094

 

 

 

 

 

 

 

Stress oxydatif et infection froides

 

http://chronimed.over-blog.com/article-stress-oxydatif-et-infections-froides-dr-philippe-raymond-67182595.html 

 

 

 

 

 

 

 

Article sur Planète santé :

 

http://www.planetesante.ch/Maladies/Borreliose

 

 

 

 

 

 

 

Document rédigés par un groupe de médecins suisses :

 

http://www.sginf.ch/ssi-home/guidelines/documents/lymepaper-1f.pdf

 

 

 

 

 

Proposition de loi à l’Assemblée par Marcel Bonnot, visant à sécuriser et harmoniser l’information et le parcours de soin des personnes ayant contracté la maladie de Lyme,

 

http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion2003.asp

 

 

 

 

 

 

 

Congrès médecines douces 28 et 29 juin 2014 : cancer, sclérose en plaque, autisme, parkinson, lyme, fibromyalgie…

 

http://www.apsamed.com/Event.html

 

 

 

 

 

 

 

Olivier Soulier : message des maladies chroniques

 

http://www.n2r-christian-pelier.com/docteur-olivier-soulier-le-message-des-maladies-chroniques.php

 

 

 

 

 

 

 

Cure de déparasitage du Dr Clark

 

http://lesclefsdelasante.over-blog.com/pages/CURE_DE_DEPARASITAGE_DU_DOCTEUR_CLARK-1656080.html

 

 

 

 

 

 

 

Forum d’échange sur lyme, question sur le nosode

 

http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=77&t=2101

 

 

 

 

 

 

 

La maladie de Lyme, le Tic-Tox et la Bioélectronique de Vincent (BEV)

 

http://www.votresante.org/news.php?dateedit=1332009057

 

 

 

 

 

 

 

Lyme Disease and the Gerson Therapy ( en anglais, maladie de lyme et thérapie de Gerson)

 

http://gerson.org/gerpress/the-real-me-is-returning-lyme-disease-the-gerson-therapy/

 

 

 

 

 

 

 

Protocole de dépose des amalgames dentaires avec précaution :

 

http://fibroetmetaux.canalblog.com/archives/2012/10/31/25469792.html

 

 

 

 

 

 

 

L’extrait de pépin de pamplemousse : un antibiotique naturel

 

http://www.alternativesante.fr/pepin-de-pamplemousse/la-verite-sur-le-pepin-de-pamplemousse/#sthash.TKfq13EC.dpuf

 

 

 

 

 

 

 

Immersion dans le puzzle des pathologies chroniques, Renaud Garelli

 

http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=76&t=5100

 

 

 

 

 

Nouvelle infection générée par les tiques en Suisse :

 

 

http://www.tdg.ch/suisse/Les-tiques-ont-introduit-une-nouvelle-maladie-en-Suisse/story/17722164   

 

 

 

Soigner Lyme et les maladies chroniques inexpliquées, Dr Horowitz, Thierry Souccar Editions

 

 

horowitz.jpg

 

 

 

Citation

C'est quand on a touché sa misère profonde, le fait qu'en chacun de nous est le pire comme le meilleur, quand on peut dire "tout ce qui est sur cette terre est aussi en moi", quand on peut dire "cette horreur, ça aussi c'est moi", dans l'audace de le regarder se produit quelque chose qui est de l'ordre de la grâce.

Christiane Singer

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NIOUZES
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 10:12

 

 

 

DSC06066--2-sign.jpg

 

 

 

 

Ne dis pas que je partirai demain

Car je nais aujourd'hui encore.

Regarde profondément : je nais à chaque seconde.

Je suis un bourgeon sur une branche au printemps.

Je suis un petit oiseau aux ailes encore fragiles

Qui apprend à chanter dans son nouveau nid.

Je suis une chenille au cœur d'une fleur.

Je suis un joyau caché dans la roche.

Je ne cesse de naître, pour rire et pour pleurer,

Pour craindre et espérer.

Le rythme de mon cœur c'est la naissance

Et la mort de tous les êtres en vie.

 

Thich Nhat Hanh

 

 

 


Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 09:59

 

 

 

8f9ae87e7ac5326f9f60b358bd52dd23bc81d694143354.jpg

Illustration James Christensen

 

 

 

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …

Que vous devez vous engager, et une fois que vous l’avez fait,

La vie vous donnera des réponses.

 

Les Brown a dit cela et il avait raison.

Et s’engager signifie plus que dire « Je vais essayer ».

Cela signifie dire « Je suis à fond ! Je m’engage totalement. »

Même si cela devient difficile.

En fait, surtout si cela le devient.

 

Quelqu’un a dit une fois, vieillir donne des rides au corps.

Abandonner donne des rides à l’âme.

 

Vous n’aurez pas besoin de plus d’une seconde pour savoir exactement

Pourquoi vous recevez ce message aujourd’hui.

 

Avec tout mon amour, votre ami ..

 

 

Neale

 

 

 

www.conversations-avec-dieu.fr

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche