Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 00:30

 

Décidément, ça pilonne dur dans les ministères....

Alors que de plus en plus les vaccins sont incriminés dans leurs conséquences sur la santé et les accidents irrémédiables qu'ils produisent (Hépatite B, Gardasil, lien avec l'autisme, etc.), "un rapport d'experts" préconise d'augmenter le nombre de vaccins obligatoires.

De quoi augmenter la polémique, qui avait déjà vu le jour au moment où le Pr Joyeux dénonçait un problème éthique grave par rapport à l'obligation vaccinale. A savoir qu'à ce jour seuls 3 vaccins sont obligatoires, mais le seul produit que l'on trouve pour vacciner comprend six vaccins injectables en une seule fois.

Donc là, il serait question de passer de 3 vaccins obligatoires.... à 11 vaccins...

Une aberration. Je rappelle que le système immunitaire d'un enfant n'est pas capable de faire face à une telle dose d'information car il est immature, et à une telle charge toxinique que son corps devra métaboliser au risque de dépasser ses capacités d'adaptation. D'où les nombreux accidents post-vaccinaux, et les enfants qui se retrouvent dans des états "non retour" où il devient très difficile de les faire revenir à un état de santé normal. 

 

MT

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE NIOUZES
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 21:51
Alep : jusqu'à quand et jusqu'où ?

 

Je suis tombée sur des clichés terribles de la ville d'Alep, où les rues étaient transformées en rivières de sang, avec des civils, femmes, enfants, recouvrant le sol, leurs corps baignant dans des taches rouges...

 

Photos que j'hésite à publier. J'hésite parce que c'est violent. Mais j'hésite à ne pas les publier, car c'est la réalité, celle qui n'est pas vue, pas regardée, lorsque bien au chaud et emmitouflés dans la langue de bois de nos pays, nous en arrivons à ignorer ou ne plus être touchés par l'innommable, par la folie, l'impensable et la barbarie... 

 

Par contre, lorsque un seul homme tombe sur nos terres, cela devient une affaire nationale, notre psyché peine à intégrer la mort, à faire le deuil, les réseaux sociaux s'emparent de l'événement, "je suis" unetelle, ou untel, allez, l'identification marche à fond les manettes, ça pleure dans les chaumières et pour une fois nous sommes uns, tous unis dans nos larmes.

 

Mais mince, c'est quoi la différence entre une mère française et une mère syrienne, un enfant français et un enfant de là-bas, ou de n'importe quel autre pays d'ailleurs, tous ces pays sacrifiés sur l'autel des intérêts financiers et politiques des puissants?

 

C'est trop loin? C'est la tenue vestimentaire qui pose problème? la couleur des yeux? La langue? La forme des maisons? Qu'est-ce qui, d'un coup, fait que "cet autre" nous le sortons du cercle de l'humanité et nous permettons, inconsciemment (voire consciemment pour certains), qu'il soit déshumanisé, détruit, massacré, anéanti, dans tout ce qu'il a construit, incarné, crée, sur cette terre, dans sa propre société, dans sa famille? 

 

Un Européen égale combien "d'étrangers" pour faire basculer notre émotionnel ? Parce que à Alep, je ne sais pas si vous savez, mais ça fait déjà 220 000 (1) ou 321 000 (2) morts depuis le début de la guerre et en ce moment ce sont 300 000 personnes dont 90 000 enfants qui vivent dans la famine, touchées par les épidémies et sous les bombes nuit et jour... Ce ne sont pas 12 morts comme à Paris pour Charlie Hebdo, mais entre 200 et 300 000 .... 

 

Jusqu'où cette folie doit elle aller pour que nous puissions revenir à la charité, à la paix, et arrêter de ravager ainsi la moitié de la planète?

 

Qu'avons-nous fait? Pouvons-nous oser voir le "avant-après" de nos actions, la ville d'Alep étant un dramatique exemple de cet anéantissement.

 

Nous Humains si orgueilleux de notre "évolution", sommes en quelques mois capables de détruire le fruit de civilisations entières, avec le même acharnement que nous mettons à détruire la planète et ses habitants du monde animal ou végétal...

Alors quoi?

 

Pouvons-nous commencer à chercher en nous-mêmes toutes les illusions que nous avons maintenues, tous les pouvoirs que nous avons donnés, toutes les abdications que vous avons perpétuées, toutes les hiérarchisations que nous avons autorisées, toutes les compétitions que vous avons entretenues, toutes les rancoeurs que nous n'avons pas digérées, toutes les prétentions que nous élevons au rang suprême, et qui, de fil en aiguille, permettent qu'un enfant, un frère ou une soeur de l'autre côté d'une frontière, soient considérés comme une sous-humanité dont on peut faire de la chair à canon?

 

Pouvons-nous nous approcher au plus près de ces atrocités, pour sentir, ressentir à nouveau dans nos coeurs engourdis, ce que cela fait de voir un tel spectacle.

 

Non pas pour se lamenter ou sombrer dans le désespoir, mais pour retrouver le sensible en nous, cette part qui sait, elle, que tout cela est intolérable et qui appelle au plus profond d'elle-même, le retour à la paix et la dignité.

 

Et je rends grâce aux habitants de cette ville, de ce pays, comme beaucoup d'autres, pour leur force d'âme à traverser de telles épreuves.



MT

 

 

 

 

 

 

 

Celhia de Lavarène dénonce la situation à l'ONU

 

AVANT

AVANT

APRES

APRES

AVANT

AVANT

APRES

APRES

Alep : jusqu'à quand et jusqu'où ?
Alep : jusqu'à quand et jusqu'où ?
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NIOUZES
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 20:43
Maladie de Lyme : peine de Viviane Schaller confirmée

 

Depuis 2012 un procès se tient en France où comparaissent Viviane Schaller et Bernard Christophe pour leurs activités autour de la maladie de Lyme. J'en avais déjà parlé ici, et le verdict scandaleux de 2014 vient d'être confirmé lors d'une séance le 14 décembre dernier.

 

Un sentiment de désespérance m'a attrapée aujourd'hui en prenant la mesure des conséquences de ce procès et de la stigmatisation de deux personnes qui ressemblent plutôt à des bouc-émissaires, des "arbres" montrés du doigt qui cache la forêt, oui..., mais que se passe-t-il dans cette forêt, quels sont les secrets bien gardés autours des tests, des traitements, des origines de cette maladie, sa diffusion si rapide, son impact si violent qui fracasse la vie des gens?
 

Quoi qu'il en soit, Viviane Schaller reste donc très lourdement condamnée (je rappelle qu'elle a déjà été obligée de fermer son laboratoire et a donc perdu son activité professionnelle), et quant à Bernard Christophe, décédé 4 jours avant, il n'a quant à lui pas pu aller au bout de ce parcours du combattant, entamé vingt ans plus tôt quand il a commencé à s'intéresser à cette maladie. 
 

Et comment ne pas mettre en lien, le décès d'une crise cardiaque de Bernard Christophe quelques jours avant ce nouveau jugement et ce procès, quand on imagine le stress que représente une machine prête à détruire des citoyens sans ménagement, simplement pour protéger ses lobbies, ses pouvoirs et ses prérogatives....


Le lien est relativement facile à faire lorsque l'on connait les effets du stress sur la santé, et d'autant plus sur une personne atteinte de Lyme dont le système cardio-vasculaire est particulièrement très éprouvé, puisque c'est l'une des atteintes majeures que l'on retrouve dans cette maladie.

 

Par ailleurs, des chercheurs ont fait des liens entre stress, crise cardiaque et AVC, et les biofilms de bactéries.

 

"Des chercheurs ont découvert une explication au fait que le stress, un choc émotionnel, ou un effort excessif peuvent déclencher des crises cardiaques chez les personnes vulnérables. Leurs travaux sont publiés dans la revue mBio de l'American Society for Microbiology.

Les hormones libérées lors de ces événements semblent provoquer une dispersion des biofilms bactériens présents sur les parois artérielles, ce qui entraîne une rupture des dépôts de plaques et leur libération dans la circulation sanguine." Article complet ici.

 

Et l'une des clés pour comprendre la maladie de Lyme, c'est de savoir que les bactéries s'organisent en colonies et se protègent dans des biofilms, très difficiles à pénétrer, y compris (voire surtout) par les anti-biotiques, alors que les huiles essentielles auraient une diffusion plus importante à travers ces biofilms.

 

La honte donc pour la France, son système médical, son système judiciaire et sa mentalité de Moyen-Âge....

 

Le bûcher n'existe plus, mais on tue les gens autrement, on les liquide en les faisant sombrer financièrement et par le stress (imaginez depuis 2012... avoir pendant 4 années une épée de Damoclès sur la tête, que devient votre vie et quels impacts cela représente au quotidien, sur votre énergie, votre santé, votre profession, etc.)

 

Pour Viviane Schaller, il reste le pourvoi en cassation...

 

MT  

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE NIOUZES
commenter cet article
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 18:07

 

 

Un petit "guide" pour ne pas oublier à qui l'on donne nos étrennes.....

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 21:45
Bernard Christophe nous a quitté

 

 

J'ai reçu l'annonce du décès de Bernard Christophe, le pharmacien qui a tant défendu la maladie de Lyme, dont il était lui-même atteint.

 

Merci à lui pour tout l'investissement, le stress supporté, pour avoir été au tribunal obligé de se défendre d'être un "escroc", et avoir communiqué énormément d'information sur le sujet...

 

Il a été probablement l'un des premiers à avoir alerté sur cette maladie à laquelle il s'intéressait depuis plus de 20 ans.

 

Aujourd'hui que les médias en parlent un peu plus, cela semble "normal", mais il a bien fallu que des citoyens alertent sans relâche les pouvoirs publics (sans réponse à l'époque), communiquent inlassablement sur le sujet et prennent le risque de nommer ce que tout le corps médical et les autorités de l'époque niaient ou ne connaissaient pas, pour qu'enfin aujourd'hui, le sujet soit devenu moins tabou.

 

En tant que phyto-aromathérapeute, il avait mis au point le Tic-Tox, fameux remède à base d'huiles essentielles qui est, entre autres sujets, l'une des causes qui l'a amené à comparaître devant un tribunal, ainsi que Viviane Schaller, pour un procès digne de la chasse aux sorcières du Moyen-Âge.

 

Il a été contraint d'arrêter la commercialisation de son remède, interdit, qui aujourd'hui se vend en Allemagne en pharmacie.

 

Mais que dire de ces années de stress, non seulement pour se faire entendre, puis finalement pour se défendre de chefs d'accusation plus que douteux?
 

 

Gratitude pour tout cet investissement qui a ouvert la voie et servi la cause des malades.
 

Merci Bernard Christophe.


MT

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE NIOUZES
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 19:23
Deshun Wang - Sexy à 80 ans

 

J'adore véritablement ce genre d'information, qui donne l'occasion de revisiter les croyances concernant la vieillesse et nos possibilités en devenir. Un message de "no limite" qui agrandit les distances entre les mots "jeunesse" et "vieillesse", comme j'avais déjà aimé le partager avec cette liste de liens de personnes extraordinaires, qui au-delà de 80 ans ou plus, osent des choses auxquelles d'autres ont déjà renoncé bien avant !

 

Deshun Wang a commencé à faire parler de lui car il a défilé torse nu dans un show de mode.

 

Mais l'homme ne vient pas de nulle part, comme il l'explique dans une vidéo suivante, ceci est le fruit de tout un parcours, le parcours d'une vie et des choix qu'il a faits.

 

« Plusieurs personnes ont commencé à me repérer après un défilé. Certains ont dit que j’étais le grand-père le plus sexy.

Certains ont dit aussi que j’étais un effet de sensation internet ; mais vous savez quoi, pour préparer ce jour, je me suis préparé pendant 60 ans. (…)

Quand vous croyez qu’il est trop tard, soyez prudent de ne pas laisser cela devenir une excuse pour abandonner.

Personne ne peut vous empêcher d’avoir du succès, excepté vous-même,

Quand c’est l’heure de briller, soyez le plus brillant. (…) »

 

Merci Deshun Wang pour la fraîcheur d'esprit et la sagesse de l’expérience toujours active ! 

 

MT

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 00:23

 

 

Une histoire bouleversante de maltraitance, où l'on peut une fois de plus souligner l'importance de ce que Alice Miller appelle "un témoin lucide", ici en l'occurrence l'infirmière scolaire qui ne lâchera pas cette enfant jusqu'à découvrir ce qu'il se passe réellement.

Puissions nous tous devenir des "témoins lucides", dans la vie, pour nos relations, dans le travail, dans la société, c'est à dire être les garants de ce qui se fait ou ne se fait pas, prendre la parole pour ne pas laisser faire, pour éclairer, pour rétablir la cohérence et pour permettre aux personnes en détresse de retrouver leur intégrité.

 

MT

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 22:08

 

Un témoignage et un article qui reviennent sur les conséquences des blessures de l'enfance, en particulier les blessures d'abandon qui, à l'âge adulte, peuvent nous entraîner dans des relations toxiques.

 

Même si à l'origine il y a une blessure pour les deux partenaires, celui qui exprime sa blessure par la fuite, la maltraitance, la froideur, la non implication relationnelle, la mise en dépendance (en sachant parfaitement créer des situations d'attente : manquer les rendez-vous, ne pas être à l'heure, ne pas vous prévenir des changements, vous mettre en concurrence avec d'autres membres de sa famille ou d'autres personnes auxquelles il va accorder ses bontés, son temps, ses talents, etc.) va être celui qui a le contrôle sur la relation et l'autre partenaire, qui lui, va être en souffrance.

 

Dans l'article il est dit que les deux sont en souffrance. Je mets une nuance et fait une différence entre "être en souffrance" et "sentir la souffrance" ou souffrir. Des traumatismes anciens laissent les personnes en souffrance, ce qui veut dire que la souffrance est inscrite et qu'elle met en mouvement la psyché de façon inconsciente, dans des mécanismes de protection. Mais il est possible de ne pas ressentir la souffrance, particulièrement pour les personnes qui ont annulé leur ressenti émotionnel et deviennent ainsi anesthésiés.

 

Et généralement, dans ces relations toxiques, un des partenaires est émotionnellement "compétent" et l'autre non. Ce qui donne d'un côté une personne très émotionnelle, de l'autre quelqu'un de froid, qui ne ressent rien mais qui se nourrit de l'émotionnel de l'autre (ce qui lui permet de faire l'économie d'aller contacter son propre émotionnel et de souffrir). Evidemment, pour la personne émotionnelle, dans un premier temps, elle ne détecte pas que l'autre est à ce point annulé. Ainsi commence le jeu du chat et de la souris, qui peut devenir un véritable enfer. Pour être maltraité, il faut un maltraitant, pour être abusé, il faut un abuseur, pour être abandonné, il faut un abandonneur, etc. Deux facettes d'une même pièce, mais un côté qui fait plus "bobo" que l'autre.

 

Mais ce qui est important de comprendre, c'est que nul ne mérite de la maltraitance, qu'elle soit verbale, psychologique, physique, et qu'il faut tourner des talons dès qu'une personne vous parle mal, vous manque de respect, fait passer ses frustrations sur vous en jouant les matadors. 


Tourner des talons le plus tôt possible devrait être le conseil indispensable à donner à toute personne qui décrit ce type de situation. Malgré cela, ce n'est pas si facile à faire, pour la simple raison que l'enseignement se fait... par l'expérience...  Néanmoins le plus tôt est le mieux, en partant avec la certitude que cela ne s'appelle pas de l'amour et qu'il faudra se tourner vers sa blessure originelle pour en prendre soin. Mais tant que l'on reste sous emprise, cette blessure s'agrandit et ne peut jamais guérir.

 

Mais au fond de soi, la petite voix intérieure sait que quelque chose cloche.

Il faut donc écouter...

Ding Dong.... ;-)

 

 

MT

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 01:27

 

 

Ondes électromagnétiques, métaux lourds, pesticides,... l'environnement toxique génère de plus en plus de pathologies.

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 21:50

A 13 ans, le fils de Yannick Schraen, Yannick, tombe malade : il est victime de tremblements, douleurs musculaires à un point tel qu’il ne peut plus marcher. A l’hôpital, les symptômes s’empirent (nausées, brûlures, photophobie, escarres, paralysies) mais les médecins ne parviennent pas à trouver l’origine des maux de Yannick. Onze mois plus tard, Yannick est interné en service de pédopsychiatrie, car « le problème viendrait de la tête » selon les médecins. C’est un documentaire intitulé « Quand les tiques attaquent » qui poussera les parents à envoyer le dossier médical de Yannick à l’association « Lyme sans frontières ». Avec les soins appropriés, Yannick retrouvera progressivement la santé…

 

 

 

 

Parmi les nombreux articles concernant la maladie de Lyme postés sur ce blog, j'avais déjà parlé de ce garçon dont des reportages avaient témoigné du parcours ahurissant, tant pour lui que pour ses parents. 

 

L'émission Mille et une vies consacre une émission entière à ce cas pas banal, mais finalement qui concerne plus de personnes qu'on ne le croit.

 

Car bon nombre de malades ne sont pas reconnus, vivent des calvaires en étant ignorés, sous-évalués et dans un isolement difficile à décrire puisque peu de personnes se rendent compte et peuvent mesurer ce que cela signifie que d'avoir des douleurs quotidiennes, à en pleurer ou à en hurler, c'est selon, des problèmes musculaires et donc de marche, des problèmes cardiaques, neurologiques, digestifs et un empoisonnement qui vous détruit de jour en jour.

 
Il faut lire le commentaire par exemple que la personne a posté sur le site de France 2 : "Je pensais ne plus retrouver ma mémoire. c'est horrible cette perte musculaire, douleurs, impossibilité de se nourrir de bouger ...", comme tant d'autres que j'ai lu sur les réseaux sociaux et sur internet, pour comprendre la détresse que représente cette maladie et je sais de quoi je parle, pour ceux qui ont compris que j'étais passée par là.

 

Je me demande si, au bout du compte, l'enfer que l'on vit à travers cette maladie, ne vient pas encore plus de l'indifférence et de la non-reconnaissance, que de la maladie elle-même....

 

Ne manquez pas d'écouter le passage où l'hôpital envoie les gendarmes chez les parents, avec comme accusation  que ceux-ci poussent leur fils au suicide... jusqu'où peut-on aller pour ne pas se remettre en cause ?

 

Et le calvaire de Yannick n'a duré "que" un an... je vous laisse imaginer lorsque ça dure, 5, 10 ou plus...

 

 

 

 

Diagnostic pour cet adolescent : psychiatrie....

Et de toutes façons, savoir que lorsque vous parlez de Lyme, encore et encore à votre entourage, tellement vous souffrez et que vous voyez qu'on ne vous croit pas, qu'on ne vous comprend pas, qu'on pense que vous surjouez vos symptômes, alors que vous avez juste la sensation que vous êtes entrain de mourir, et qu'on vous regarde comme une créature "qui ne veut pas guérir", c'est sûr que l'on n'est pas très loin de la folie....

Mais de quel côté se trouve la folie.......

 

 

 

Une partie de la médecine se résume à cela aujourd'hui  : on ne connait pas, on ne comprend pas, circulez, c'est dans votre tête...

 

 

Comme dans beaucoup de cas, ce sont les malades eux-mêmes qui font leurs investigations, qui, par intuition, trouvent les pistes qui vont les mettre sur la voie de la maladie de Lyme.

 

 

J'estime avoir vécu un calvaire avec la maladie de Lyme, mais je n'ose pas penser à cet adolescent et la façon dont il a été traité, catalogué, et le traumatisme que cela a dû représenter pour lui...

 

Trois fois sur quatre les gens n'ont aucun souvenir de la piqûre de tique.

Et une fois sur deux seulement apparaît un érythème migrant.

"Ce sont les malades qui pensent à Lyme, pas les médecins, puisque c'est une maladie qui n'existe pas et qui est inventée par internet", dit le Pr Perronne, qui subit des attaques de ceux qui minimisent les impacts de cette maladie.

 

Pour ma part, heureusement que j'ai entendu parler cet homme dans une interview au bout de trois ans que j'étais déjà malade (j'étais déjà bien atteinte, vu que je n'avais aucun diagnostic), et d'avoir la confirmation que les personnes malades n'étaient pas folles, et que certaines, qui avaient perdu toute leur vie, pouvaient remonter la pente avec un traitement...

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 21:06
Ce sentiment dans ton coeur - Mooji

 

 

Aie ce sentiment dans ton cœur :

Je suis déjà élu(e) pour la liberté.

~ Mooji

 

 

Have this feeling inside your heart:

I am already chosen for freedom.

~ Mooji

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 19:38

 

 

Chaque jour il y a de bonnes nouvelles et des projets en marche pour un futur meilleur...

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa NIOUZES
commenter cet article
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 21:01
Jetez tout ! Mooji

 

 

 

« Jetez tout, oubliez tout ça ! Vous apprenez trop, vous vous souvenez trop, vous essayez trop… Détendez-vous un peu, donnez une chance à la vie de couler à sa propre façon, sans être assistée par votre mental et votre effort. Arrêtez de diriger le courant de la rivière ! »

~ ॐ Mooji

"Throw everything away, forget about it all! You are learning too much, remembering too much, trying to hard … relax a little bit, give life a chance to flow its own way, unassisted by your mind and effort. Stop directing the river’s flow!"

~ ॐ Mooji

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 00:25
Dans la nuit

 

 

 

 

Dans la nuit

Brille parfois une lueur

Lointaine

Ancienne

Inaccessible

 

C’est un appel

Comme une voix profonde

Un serment, une promesse

Inaudibles pour toi, là,

Dans cette nuit sans étoile

 

Une flamme s’est brisée

Tu ne te rappelles plus quand

Tu en gardes le souvenir mordant

Dans cette chair silencieuse

Et tu sais que le mouvement

Etait ton ancienne demeure

Où la lumière grandissait

Comme des ronds dans l’eau.

 

 

MT ©

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 23:02

 

 

La douleur, la maladie, les transformations du corps à travers les épreuves, nous invitent à accueillir des parts en nous que les diktats de la société ne nous habituent pas à accepter...

Un travail de bienveillance envers soi, pas toujours facile, car même en dehors du regard des autres, il est parfois difficile d'accepter son propre regard.

Delphine Ville, en partageant son ressenti et son chemin, nous ouvre la voie.

 

MT

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche