Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 00:12

 

 

Bonne nouvelle ! Serait-ce le début de la fin de la culpabilité ? Le moyen d’en finir avec l’idée que si « l’on n’avance pas dans la vie », c’est parce que « on ne le veut pas », ou bien « on ne veut pas voir ce qui nous dérange », ou bien … tant d’autres choses...

 

Si la responsabilité de notre cheminement nous appartient, s'il est de notre courage de devenir des archéologues pour exhumer les morceaux de vies dont nous sommes dépositaires, il est bon aussi de voir, de reconnaître, que tout ne nous appartient pas et qu’il faut parfois rendre « à l’autre », ou laisser à l’extérieur ce qui n’a pas lieu d’être en nous.

Parfois aussi, simplement le nommer, comme nous sommes invités à le faire dans tout travail transgénérationnel, afin que les non dits, les non sus,  les "non digérés", ne restent pas des espaces absents, sorte de trous noirs ou de vides énergétiques sur lesquels nos vies d'aujourd'hui ne peuvent s'appuyer.

La force d'ailleurs de tout travail transgénérationnel réside dans les résultats que l'on peut obtenir avec des enfants par exemple, ceux-là même qui n'ont pas l'autonomie suffisante pour prendre en charge leur guérison et qui sont au bout d'une longue chaîne de traumatismes, de secrets, de deuils non faits, ou d'incohérences de toutes sortes.  Alors remettre de l'ordre dans une constellation familiale, mettre du sens, mettre en lumière ce qui avait disparu du champ de la conscience, permet d'entamer des processus de guérison. 

 

MT 

 

 

 

 



 

 

 

« Ce qui résiste en nous est en fait ce qui ne nous appartient pas : tâche quasi impossible de guérir l'autre en soi sans même savoir qu'il s'agit d'un autre ! »

 

Bruno Clavier, auteur de « Les fantômes familiaux »








Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 18:12





L'année 2012 s'éloigne avec la rapidité d'une page que l'on tourne d'un doigt. Pourtant, combien de chapitres ou de livres, histoires achevées ou non, laissons-nous avec elle?

D'un souffle nous sommes aspirés au seuil d'une année vaste comme un nouveau monde. Frappé du sceau de la virginité mais scellé à jamais dans les mémoires ancestrales, il attend tout de nous et nous attendons tout de lui.

De quels ventres pourra-t-il accoucher?

Nous sommes invités à sonder la profondeur de nos matrices, ce lieu invisible et secret parfois trop peu visité, où nos graines en sommeil attendent d'être fécondées de l'élan créateur afin d'éclore au jardin du futur.

Pour ce travail de jardinier, nous pouvons enfiler des bottes de sept lieux, celles qui permettent d'enjamber les mondes et les dimensions à la manière des photons se jouant de la matière.

Ainsi chaussés à chaque pied du désir et de l'imagination, nous voici tels des Dieux traversant le temps et l'espace avec ce don prodigieux de créer notre réalité, infinie et mystérieuse.

De quoi d'autre avons-nous besoin pour avancer?

De l'humilité des Humains, contraints d'épouser le poids et la lenteur de la chair, de la patience des fourmis sachant oeuvrer ensembles à l'échelle de l'infiniment petit et de l'acceptation inconditionnelle des cycles qui nous gouvernent.

Posées entre impermanence et permanence, ces deux mouvements qui rythment l'horloge de l'Univers, nos destinées construisent le Monde comme un puzzle jamais achevé.

Si demain est un défi, il n'est pas un combat. Nous avons juste à retrouver le chemin du coeur et oser notre nature sensible.

Notre force réside dans notre vulnérabilité.

Pour une vie sur Terre, mille étoiles sillonnent notre ciel et tombent dans nos blessures faisant de nous des êtres lumineux si nous savons les accueillir.



M.T.




Prenez le temps de visionner cette petite vidéo, "Within Two Worlds" qui dépeint parfaitement les commencements et les fins d'un monde en constant mouvement, et nous fait voyager au milieu d'un rêve entre ciel et terre se reliant sous la voûte, dans une apparente contradiction.

Permanence de notre point de vue, et impermanence du ciel changeant au fil du temps....

Laissez-vous inspirer par ce voyage entre deux mondes....

























Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 19:09





Notre âme, comme notre corps, est composée d'éléments qui tous ont déjà existé dans la lignée des ancêtres.

 

 

Le « nouveau » dans l'âme individuelle est une recombinaison, variée à l'infini, de composantes extrêmement anciennes.

 

C. G. Jung







Jung_-_Liber_Novus_Page_185.jpg

C.G. Jung "The Red Book"








Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 23:41

 






Ignorants de la pauvreté de nos âmes, maquilleurs de détresse, hâbleurs quand la paix règne et vérolés de lâcheté dès que le vent souffle un peu fort, voilà ce que nous sommes. Nous vivons comme des enfants dans la terreur de nous perdre, affamés du seul désir d’être aimés, reconnus, réchauffés et prêts à tous les mensonges pour n’être pas abandonnés à cette solitude effrayante qui nous forcerait à devenir des hommes.

 

 

Henri Gougaud, Le Fils de l’ogre

















Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 23:30

 

 




Ouvrir la bouche pour respirer

Ouvrir les bras pour s’envoler

Ouvrir le cœur pour écouler les pleurs

Ouvrir les mains pour accueillir les fleurs

Ouvrir les yeux pour voir à nouveau

Ouvrir l’âme à la lumière d’en haut

Courir vivant sur toute la Terre

Nourrir le vent de l’univers

Vêtir le temps d’une nouvelle ère

Ouvrir la porte au grand mystère.

 

David Myriam

 

http://art-engage.net/Ouvrir-la-porte.html










Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 23:45







Avec la disparition du besoin de pardonner nait la disparition du besoin de rester séparé de tout le monde. En fin de compte, tout ce que nous avons à faire est de se rappeler qui nous sommes vraiment. Lorsque cela se produit, le pardon est rendue obsolète, et la séparation devient impossible à expérimenter, sauf dans notre propre imagination.

On peut en effet souhaiter imaginer que nous sommes séparés en vue de servir notre agenda du moment, mais à cette fin et à ce moment seulement, et non à travers toute une vie. En effet, même l'imagination de la séparation n'est pas nécessaire. Nous avions seulement besoin de faire l'expérience de notre individuation.

Quand nous nous voyons nous-mêmes comme individué, mais pas séparé, nous commençons à comprendre enfin la vraie nature de notre soi réel. Il s'agit là de la percée que nous attendions.

C'est la révélation qui nous a été promise depuis le début des temps. C'est une révélation qui nous avait été faite avant, mais nous ne l'avons pas entendue, ou si nous l'avions entendu, nous ne l'avons pas adoptée, ou si nous l'avons adoptée, nous ne l'avons pas mise à profit dans la pratique de notre vie au jour le jour.

La différence entre l'individuation et de la séparation est le Souvenir Divin. C'est le grand secret. Il est le Saint Graal. Il est la Vérité Ultime.

Et nous devons donc dire que c'est le souvenir qui est essentiel à l'expérience de la famille. En effet, l'ensemble de l'Expérience Sacrée est initiée par le souvenir. Le souvenir - voici la clé qui ouvre la serrure de la porte d'or de la sagesse éternelle.

Vous avez été amené ici dans le but de vous souvenir. C'est pourquoi vous avez placé ce livre devant vous. C'est pourquoi vous avez créé ces mots qui viennent à vous. La question est maintenant de savoir non pas si vous savez ce que vous êtes invité à retenir. La question est, accepteriez-vous l'invitation?

 

 


http://www.humanitysteam.fr/Neale-Donald-Walsch-Le-souvenir-divin_a503.html







 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 23:36







On ne peut enseigner que si l’on ne sait rien, dit le Rêveur.

Celui qui sait n’enseigne pas !

Ce que nous avons compris, ce que nous possédons vraiment, nous ne pouvons pas le transmettre.

Le bonheur, la richesse, la connaissance, la volonté, l’amour ne s’obtiennent pas en dehors de nous ; nul ne peut nous les donner, nous ne pouvons que nous les rappeler. Ce sont des biens inaltérables de l’être ; ils font par conséquent partie du patrimoine inné de chacun.

Aucun système politique, religieux ou philosophie ne peut transformer une société de l’extérieur.

Seule une révolution individuelle, une renaissance psychologique, une guérison de l’âme, individu par individu, cellule par cellule, pourra conduire à un bien-être universel, à une humanité plus intelligente, plus authentique, plus heureuse.

 

Stefano Elio D'Anna, L'Ecole des Dieux

 














Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 21:36




Je vous souhaite, je nous souhaite, pour Noël et dans les prochains jours de transition vers la nouvelle année, de nous retrouver bien au chaud dans notre famille, dans notre communauté d’âmes, ou dans la compagnie de nous-mêmes, pour être à l’écoute de notre cœur et pouvoir accueillir les énergies qui descendent , consciemment, sereinement, loin des agitations du monde, afin d’être au Monde et dans notre vérité intérieure.

Que Noël nous mette dans la Joie et la Confiance, éloignés des peurs et des remous, dans la Certitude de pouvoir offrir Qui nous sommes afin d’accomplir notre rêve le plus ancien.





DSC03240P++

Photo Michèle Théron

 

 

 

 

Nous avons fait un rêve.

 

 

Depuis la nuit des temps,

Tombant des étoiles et revenant sans cesse

Nous avons rêvé

Comme un rêve pris dans un rêve

Lui-même serti dans un autre rêve,

Tel un chapelet de prières incandescentes

S’égrainant au fil de nos vies et de nos voyages…

 

 

Humains et Divins dans chacune de nos cellules

Nous avons, traversant l’éternité,

Engrangé la mémoire de nos histoires et de nos songes

Qui s’y logèrent tels des diamants bruts à tailler.

 

 

Nous avons fait un rêve

Sans cesse renouvelé comme un serment

Ou une bague passée au doigt,

Comme une onde joyeuse qui coule et s’invite

Entre les jointures de nos cuirasses,

Comme un refrain fredonné en secret

Dont, ensembles, nous devons retrouver la partition.

 

 

Nous avons fait un rêve

Comme une pluie d’étoiles cherchant ses vaisseaux

Pour tomber sur la Terre et préparer les semailles.

 

 

Les semences ont déjà fécondé la Terre

Notre rêve est aux portes de l’Univers

Il danse dans l’impatience de demain

Et s’offre à nous sans conditions.

 

 

La Lumière est là, brute et perçante

Cherchant entre Ciel et Terre

Son passage à travers nous

Frappant à la porte de nos cœurs

Tissant ses filets d’or

Pour mettre au monde l’Amour.

 

 

 

 

MT ©











Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 14:28


sri-Tathata


J'ai reçu ce texte par mail accompagné de ce message, que j'inclue ici pour rendre grâce au travail de transcription qui a été fait par les personnes nommées et qui nous permet d'avoir accès à cette conférence de Sri Tathata.

MT




 

Chers amis,
 
La visioconférence de Sri Tathata avec nos amis de Montréal le 9 décembre a été d'une grande qualité, avec des explications vraiment intéressantes sur le 21 décembre. Nous avons ainsi pris la décision de transcrire l'enregistrement (langue anglaise) de cette visioconférence, merci Yaelle, puis avons retravaillé le texte avec l'aide de Sudhamayi et enfin traduit en français.
Nous vous conseillons de lire et relire ce texte avant le 21.
Tous nos voeux du coeur pour cette période si extraordinaire.
Nous sommes tous unis.

Satyakaman








SRI TATHATA :
Visiconférence avec Montreal, 12 décembre 2012

Sri Tathata salue les enfants de Mère Nature assemblés à Montréal.

Tathata va parler du changement, du grand passage qui est sur le point d’avoir lieu, et de ce qui va vraiment se passer.

 

L’univers existe par l’action et interaction des 5 éléments de base : terre, eau, feu, air et ether. Le 21 décembre, un grand changement va avoir lieu.

Dans une vie humaine, il y a différents âges : la naissance, la petite enfance, l’enfance, l’adolescence, la maturité et la vieillesse; puis vient le moment de dire “tata”, au revoir à ce monde et de quitter le corps. Ceci est une loi qui s’applique à tous les êtres créés de ce monde, même la terre, les étoiles de cet univers : il y a un début, puis l’existence elle-même, et une fin.

 

En d’autres termes, tous les phénomènes de ce monde connaissent un changement continu. Le changement est l’état fondamental des choses : chaque phénomène subit depuis son origine le changement et la transformation en un autre état. Depuis que cette création a vu le jour, tout dans ce monde, y compris nos pensées et mots, expérimente la transformation. Aujourd’hui, l’humanité et le monde sont sur le point d’entrer dans une nouvelle phase, caractérisée par un niveau de conscience plus élevé.

Un tel passage entre deux Eres a lieu tous les 5000 ans, lorsqu’un cycle s’achève. Cela n’implique pas une désintégration ou la fin complète du monde, mais quelque chose se finit, s’achève. Notre conscience et notre connaissance entrent dans une nouvelle phase. Dans un moment aussi spécial, il est important de savoir de quoi il s’agit et de comprendre le processus.

 

Pour tout ce qui a été connu et expérimenté jusqu’à ce point, quelque chose se termine. Dans un si grand changement, on doit voir l’action de Mère Nature et son amour universel. Pour mieux comprendre, regardons le cycle de la végétation : la plante se développe progressivement et lorsqu’elle atteint la maturité, elle commence à fleurir puis à porter du fruit ; à partir de la fleur commence un nouveau cycle dans lequel la graine va donner naissance à une autre plante. Il s’agit d’un processus universel dans lequel tout est conduit à maturité et accomplissement. Tout phénomène ou être expérimente la croissance, la maturité et finalement quelque chose est accompli et sa forme ou l’état d’être dans lequel il s’est trouvé jusqu’alors cesse d’exister, alors que dans une grande transformation une nouvelle forme ou nouvel état d’être commence.

Un tel processus va commencer dans le futur proche et il est bon que nous le comprenions et expérimentions ce passage en pleine conscience.

 

La grande période de changement que nous expérimentons concerne le tamas ou énergie sombre fondamentale, une force très puissante. C’est à partir de cette obscurité que cette création a vu le jour et maintenant le temps est venu pour la lumière divine de se manifester avec plus de force et de pénétrer dans tous les êtres créés.

 

Ceci va permettre à l’humanité de grandir depuis le niveau de conscience actuel, lié aux sens, au niveau suivant, qui est au-delà des sens. Une énergie divine nouvelle est sur le point de venir et de nous élever au-delà des sens, ce qui signifie un progrès considérable de la conscience. La période actuelle est donc cruciale et nous devons savoir qu’une nouvelle conscience est sur le point d’apparaître chez les êtres créés.

 

Il y a eu beaucoup de passages entre les Eres mais cette fois le Grand Temps permet à la conscience humaine de faire le passage en comprenant ce qui se passe. Beaucoup de personnes recherchent la Vérité avec sincérité. Même ceux qui agissent contre le bien-être général sont en recherche, mais à leur façon, dans les allées sombres du mental. Leurs actions entraînent bien des choses horribles comme les guerres et de façon plus générale l’absence de paix de l’esprit. De façon générale, les gens recherchent quelque chose mais en même temps ils continuent d’agir sans vraie conscience ni compassion ; c’est ainsi que la vie humaine est de plus en plus agitée. Un tel voile sombre couvre la conscience humaine en raison du manque de véritable éducation : nous apprenons dans les écoles mais la vraie connaissance manque car elle ne peut y être obtenue. Il y a des lois ou principes inhérents à la Nature. Aujourd’hui, comme ils ne sont pas respectés, Mère Nature est sur le point de réformer les choses selon l’ordre juste. Un tel changement permet à la conscience de s’élever.

 

Le mental tel qu’il est aujourd’hui est seulement conscient du corps, connecté aux besoins physiques. La seule satisfaction expérimentée par les êtres humains se trouve au niveau du corps. Mais cette satisfaction n’est ni joie réelle ni bonheur durable. Le plaisir physique ne mène pas au bonheur véritable. Au-delà de l’énergie pranique et du mental, qui sont essentiels pour que le corps fonctionne bien, il y a l’âme. Aujourd’hui l’âme est prisonnière dans le corps physique et elle tente de trouver du plaisir à travers lui. Ceci montre la nécessité du développement de la conscience et aujourd’hui le temps qui va permettre cela est vraiment venu : la Supraconcience ou Conscience Supramentale est sur le point de descendre. Le 21 décembre va voir le flot de cette énergie supérieure se répandre sur la terre : nous devons savoir cela et en conscience ouvrir notre esprit. A nous de faire couler cette énergie dans notre corps, notre mental et notre âme : saisissons l’opportunité de transcender en nous le tamas (force sombre, ignorance). Dans cette perspective nous devons être dans une grande attention lorsque cette énergie va venir de façon à ce que sa venue ait les conséquences les plus positives possibles. Sa réception en conscience est la clé pour que cette énergie de changement soit canalisée vers une transformation positive de soi-même et du monde.

 

Donc le temps du changement est venu. Nous devrions être dans une grande conscience de cela : alors seulement nous serons en mesure de faire le pas en avant nous menant aux régions supérieures. Sans cette conscience, nous risquons d’être confrontés à des choses douloureuses et nous resterons prisonnier du tamas (force sombre, ignorance). Le but de ce changement est de mener le monde entier au niveau suivant d'évolution.

 

Pour ceux qui recherchent sincèrement la Vérité et vivent d’une façon conforme à cette recherche, le processus sera facile. Pour ceux qui vivent très loin des principes de Mère Nature, la destruction et la souffrance seront probablement au rendez-vous. Mais chaque développement, qu’il soit fait de destruction ou de transformation aisée, contribuera in fine au bien, parce qu'il poussera la conscience à grandir. Vous voyez, la graine se transforme à un certain moment en jeune pousse puis en plante, terminant son état de graine ; plus tard apparaît l’arbre. Quand la vieille forme d'existence se termine, nous pouvons appeler cette mort ou fin, en fait quelque chose de nouveau apparaît.

 

De façon similaire, le monde est sur le point d'expérimenter un plus haut niveau de conscience, qui va provenir tant de la destruction que de la transformation aisée, puisque toutes deux font partie de la création elle-même. Comprenons bien tout ceci et acceptons les changements en conscience. Encore une fois, le 21 décembre 2012 sera un très grand passage, un grand rendez-vous de changement. Une énergie considérable se présente partout, nous devons être conscients de cela et prêts à la recevoir avec un esprit ouvert : ainsi adviendra la transformation positive de la vie individuelle et également de la société.

 

Beaucoup de personnes craignent que des catastrophes puissent avoir lieu et qu’ils soient en danger de mort. Mais ce qui en réalité va arriver est seulement un changement, rien n’étant vraiment détruit. Nous pensons à la destruction parce que le vieux monde se termine. En même temps une nouvelle phase commence vraiment, par la naissance d’une nouvelle conscience. Nous devrions être conscients de cela et nous concentrer sur des changements positifs. Notre mental doit aussi, dans un processus de guérison, se mettre au diapason de cette nouvelle énergie. Donc si nous acceptons tout cela en pleine conscience, le 21 décembre sera un jour propice. Tathata dit que ce sera une excellente occasion pour une juste action - parce que c'est le temps pour l'action. Sri Tathata va maintenant expliquer ce qu’il convient de faire en pratique ce jour là.

D'abord nous devrions être entièrement conscients que de grandes choses ont lieu dans l'Univers et se concentrer sur elles avec dévotion par la prière et la méditation, pour que nous puissions bien recevoir la Supraconscience. Nous devons être prêts à consciemment la recevoir en gardant continuellement à l'esprit ce qui va arriver, de façon à ce que nous fassions venir en nous cette grande énergie lorsquelle viendra.

 

Une telle attention continue permettra à notre conscience d'être élevée jusqu’au Plan Divin au moment où cette Grande Énergie descendra sur la terre. Ceci permettra à notre conscience de grandir par la suite [en intégrant progressivement cette énergie] à des niveaux supérieurs. Ceux qui aspirent à cette transformation la verront avoir lieu effectivement dans leur vie d‘une façon de plus en plus visible – ceci à condition qu’ils soient parfaitement réguliers dans leur sadhana et autres pratiques spirituelles et qu’ils mènent une vie disciplinée ; une telle discipline donne la paix intérieure nécessaire pour un progrès constant sur le chemin.

 

Je pense que la plupart d’entre vous qui m’écoutez maintenant ou pratiquent le yoga ou font déjà une forme de pratique spirituelle, ainsi vous pouvez facilement suivre ce que je dis. Le 21 décembre, levez-vous tôt le matin, lavez-vous et habillez-vous avec des vêtements complètement propres puis dans une attente positive préparez-vous à recevoir le grand Flux d’Energie à venir. Quand il arrivera effectivement, recevez-le comme vous accueilleriez chez vous un invité de marque. Soyez heureux de recevoir cette Énergie supérieure comme l'essence même de votre être le Créateur de tous les êtres. Méditez et faites vos prières, pranayama et récitation de mantras à trois reprises dans la journée : matin avant le lever du soleil, midi et soir. Le reste de la journée, gardez votre esprit fixé en permanence sur la Conscience sur le point de se manifester. Soyez dans l’attente avec une grande aspiration et cette Énergie suprême entrera dans votre âme. Dans les temps qui suivront, vous ressentirez qu’elle grandit dans votre votre conscience au fur et à mesure que vous la nourrirez par vos pratiques spirituelles quotidiennes. Alors vous pourrez l'utiliser dans votre vie. Cette énergie grandira aussi par un mode de vie approprié. Elle vous nourrira et également aidera la société par votre intermédiaire. Un nouveau monde surgira par de tels êtres conscients. En même temps, il y aura de la destruction et de la souffrance dans le monde. Ne vous laissez pas troubler par cela : l’Energie du Dharma (ou la Mère Divine ou la réalité Suprême) ou la Réalité conduisent en fait chaque mouvement. Pensez que tout cela fait partie du jeu divin, du plan divin et avec une telle attitude soyez dans une totale acceptation.

Donc soyez prêts à recevoir l'Energie divine qui vient puis à la transmettre à d'autres et au monde entier.

 

Nous avons arrangé un programme de prière et méditation de 5 jours au Dharma Peetha, Kollur, KARNATAKA. Nous ferons des rituels et des prières du matin jusqu'au soir, particulièrement le 21 décembre. Vous pouvez aussi participer en vous connectant par l’esprit de façon intense avec le Dharma Peetha. Ceux qui peuvent venir seront bienvenus. D'autres peuvent participer depuis leur lieu de vie, se mettant à l’unisson des prières conduites au Dharma Peetha, dans une grande aspiration.

 

Il convient de passer la journée dans le calme, avec une attente positive car il s’agit d’une grande occasion et d’une grande chance. Pas besoin de beaucoup de temps : concentrez juste votre esprit sur ces prières pendant 5 jours, particulièrement le 21 décembre du matin jusqu'au soir et le Dharma Pitha vous donnera l'énergie intérieure, la justesse mentale et la force pour recevoir et intégrer l'Énergie de changement.






QUESTIONS-REPONSES


-        (Q)·Y a-t-il des forces négatives à l'extérieur de nous qui peuvent affecter notre pratique spirituelle et retarder le changement ? Et que pouvons-nous faire à ce sujet ?

-        (R) Oui certainement les forces négatives à l'extérieur de nous existent vraiment et elles peuvent nous influencer. Elles ne peuvent pas nuire à ceux qui ont atteint un haut niveau de conscience spirituelle. Mais pour des autres personnes, l'interférence de ces forces peut causer du retard. C'est pourquoi nous devons toujours concentrer notre conscience d'une façon positive et vivre avec un grande attention.

-        (Q) Beaucoup de personnes pensent à leurs parents, amis et famille : ils voudraient leur parler du 21 décembre, même s'ils ne suivent pas Sri Tathata. Donc ils demandent le conseil qu’ils peuvent donner à ces parents et amis au sujet du 21 décembre.

-        (R) Certainement ils peuvent re-transmettre ces informations. Ils peuvent donner conseil qu’il est bon ce jour-là de méditer, d’être dans l’attente et l’aspiration. Le 21 décembre est pour tous. Ceux qui aspirent à quelque chose de supérieur et souhaient recevoir cette Énergie suprême dans leur vie pour se transformer peuvent le faire. Cela ne peut nuire à personne. Ne pensez pas que ceci est seulement pour sadhakas, ou les initiés Dharma Snana et Agni Snana : ce n’est pas juste, tous ceux qui y croient et souhaitent un changement positif peuvent se connecter. Vous pouvez leur parler de pratique spirituelle, de ce que nous faisons le 21 décembre et ils pourront suivre autant qu'ils peuvent.

-        (Q) Comme il y a un grand décalage horaire entre l'Inde et le Canada, faut il prendre le temps indien ou l'heure locale en considération? Et aussi y a t-il un moment spécifique le 21 décembre où il convient d’être particulèrement connecté ?

-        (R) Vous pouvez suivre le temps canadien, car ce qui compte est l'heure locale. Au Dharma Pitha, les prières auront lieu du matin jusqu'au soir dans Dharma Peetha à Kollur, nous chanterons des prières et ferons la méditation pendant le jour entier et la nuit entière, donc vous pouvez accorder votre esprit sur Dharma Peetha et faire vos propres prières. Le jour entier du 21 décembre sera important et vous pouvez unir(connecter) pendant le jour entier.

-        (Q) Certains ont remarqué que beaucoup de personnes sont malades en cette période : il y a plus de maladie que d'habitude. Ils demandent s'il y a un lien entre cela et les changements énergétiques ayant lieu en ce moment.

-        (R) Il s’agit de signes de cette période transitoire : non seulement les maladies mais les guerres, les conflits, les troubles dans le monde entier et aussi les catastrophes naturelles... toutes ces choses font partie du passage. Et plus peut venir.

-        (Q) Certaines personnes pensent que lorsque nous faisons la pratique spirituelle et que nous tendons à nous libérer du karma passé, il pourrait avoir des effets négatifs sur notre famille: l’énergie karmique libérée pourrait aller sur la famille. Est-ce vrai?

-         (R) Lorsque des forces sombres ou des énergies négatives sont libérées et partent de nous elles vont rejoindre la nature et sont absorbées par elle: elles ne vont pas se mettre chez d’autres personnes. Nos énergies négatives ou fardeaux sont pour nous seulement et après qu'elles nous sont enlevées elles se dissoudront dans la Nature, n'affectant pas d'autres êtres.

-         (Q) Dans la vision philosophique de l’Advaita, tout est Dieu, tout est le Divin, l’Un. Pourtant dans d'autres philosophies nous trouvons beaucoup de Devas ou beaucoup d'aspects de Dieu comme la Mère Divine ou Shiva. Comment peut-on réconcilier les deux visions ?

-        (R) Le Suprême, le Divin est Un. De ce Un Suprême, le monde s’est manifesté, avec tous ses êtres créés qui tous avancent vers un but noble. Tout est une création venant de cette Puissance Suprême, ce qui a comme conséquence que chacun peut prier et adorer le Divin sous quelque aspect ou forme que ce soit, selon sa préférence ou sa culture -- à un moment il ou elle pourra voir Dieu dans tout être et toute chose. Dieu est dans tout et sans Dieu, rien ne serait là. Tout est apparu à partir de Dieu Un ou Puissance Suprême et en est une manifestation. Ainsi quel mal y a-t-il à prier Dieu selon ses préférences ou sa culture  : chacun voit Dieu de tant de façons différentes. Donc les deux points de vue sont corrects!

-        (Q) Comment pouvons nous aider des amis et les parents qui ne sont pas des chercheurs et ne croient pas en la spiritualité.

-        (R) Qu'ils croient ou non, nous devons les aider parce que c'est notre devoir. Quand nous savons quelque chose, nous devons partager cette connaissance et diffuser le message aux autres personnes. Et si nous savons leur dire et redire de façon juste, ces personnes s’ouvriront progressivement à plus de compréhension, jusqu'au jour où ils commenceront à croire et chercher. Donc c'est notre devoir d'aider d’autres personnes en les informant de la Vérité spirituelle. Nous devons leur expliquer ce que nous avons compris. Lentement ils développeront un intérêt et ils viendront finalement à notre voie parce qu'aux aussi ont l'éligibilité et le droit de développer leur conscience. Donc c'est notre devoir de les aider.

-        (Q) Que devons-nous penser des OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) ?

-        (R) Les OGM font partie de la transition actuelle. L'homme utilise sa liberté au-delà de ses limites. Par la recherche scientifique il modifie des choses et change leur nature réelle, donc il devra faire face à une réaction parce que c’est à dessein, pour une vraie raison, que Dieu a fait des choses de la façon dont ils les a faites. Chaque élément de la création a ses propres qualités et caractéristiques, pourtant l'homme utilise sa connaissance pour les modifierà sa façon, donc il devra faire face aux conséquences. Cela ne peut pas être évité puisqu’il utilise la liberté donnée par Dieu pour trouver des façons de modifier les choses pour ses propres buts. Sri Tathata dit que ceci est un cycle : quand l'homme outrepasse sans permission ses limites, il doit alors faire face aux conséquences désastreuses; et ensuite vient un changement. En d’autres termes, tout cela fait partie du Plan (jeu) divin

-        (Q) Quelqu'un, peut-être un partisan de Satya Saï Baba; demande si Sri Tathata connaissait Satya Saï Baba ou était en relation avec lui.

-        (R) Sri Tathata a été en relation avec Satya Saï Baba. A diverses occasions et ce dès son enfance Il l'a rencontré et lui a parlé.

-        (Q) Pour ce qui est des enfants qui jouent avec des jeux vidéo ou électroniques, que doivent faire les parents à leur sujet ? Quand les enfants sont fortement attirés à de tels jeux les parents devraient-ils être très stricts et interdire tout ?

-        (R)  Vous pouvez détourner leur attention des jeux vidéo en les instruisant. Vous voyez, tout cela fait partie de la connaissance. En les conseillant, les convainquant et attirant leur attention en leur expliquant et en leur apprenant des choses, vous pouvez lentement les changer. Ils peuvent utiliser ces jeux pour le plaisir et le divertissement, tant que leur attention principale est concentrée sur l’étude. Donc attirez et dirigez leur attention vers l'étude d'autre sujets et vous verrez que lentement ils changent. On peut leur permettre un peu de liberté pour ce divertissement. Ils ont besoin à la fois de l’étude et du divertissement.








 
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 12:36









DSC05297P+++

Photo Michèle Théron

 

 

 

 




Le secret nous est essentiel,

Qu’il soit du haut ou du bas fond.

Sans lui, point de racines au jardin du dedans,

Ni de parfum à nos roses obscures.

 



Henri Gougaud, Le rire de l’ange

























Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 21:43

 

 

En 2009 Philippe Derudder avait envoyé ses vœux de bonne année en partageant ses réflexions sur la crise et les pistes ou visions qu’il proposait.

 

 

Les abonnés à mes articles viennent d’ailleurs de recevoir la réédition de cette lettre, un peu par erreur, car je suis retournée voir ce qu’elle disait, et en cliquant sur « publier », l’article a été à nouveau publié, pouvant laisser croire qu’il s’agit de vœux pour cette année à venir.

 

Cela se passait en 2009. Nous abordons l’année 2013 et justement, le propos de cet article était de publier le nouveau « cadeau » que Philippe Derudder fait à ses lecteurs pour inaugurer et fêter la nouvelle année. Cette fois, il ne s’agit pas d’une lettre, mais d’un film entier, dont vous trouverez les liens ci-après, en 7 parties accompagnés de sa lettre.

 

Vous trouverez aussi la présentation de ce film en 7 parties à partir de ce lien :
 

http://www.pearltrees.com/#/N-u=1_7561&N-fa=405598&N-s=1_6911896&N-f=1_6911896&N-p=65074566

 

Le sujet en est le thème de prédilection de cet entrepreneur toujours passionné à participer à la nouvelle société, à la nouvelle terre : « La monnaie, du pouvoir d'achat au pouvoir d'être ».

 

En conclusion, il nous invite à « ressentir l’impatience de notre envol »….



Ce qui est une belle proposition pour aller vers notre futur.

 



MT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour toutes et tous

 

 

Depuis quelques années, j'ai pris l'habitude de partager avec vous quelque chose pour célébrer la fin de l'année et le commencement de la nouvelle; une réflexion, un texte... Cette année je veux vous offrir un film sur lequel je travaille depuis un an avec l'aide précieuse de quelques amis. Ce film s'intitule : "La monnaie, du pouvoir d'achat au pouvoir d'être". Vous savez que depuis 20 ans j'ai consacré une bonne partie de ma vie à tâcher de comprendre pourquoi l'humanité, en dépit des connaissances et technologies phénoménales dont elle dispose aujourd'hui, reste toujours incapable à établir des conditions de vie de suffisance et de dignité pour tous. Pire, que ce 21ème siècle s'ouvre sur une crise majeure dont on ne peut encore mesurer l'ampleur des souffrances qu'elle engendrera, est une insulte à l'intelligence.

 

 

Sans prétendre détenir la vérité, je partage dans mes livres, conférences et ateliers le fruit de mes recherches et celui de mon propre cheminement; mais cela reste limité. L’idée m'est donc venue d'offrir dans un film une synthèse de ce que j'ai identifié comme étant le fond du fond des problèmes actuels débouchant sur le constat enthousiasmant que tout est là pour réaliser ce monde de suffisance et de dignité, si nous le voulons. Mais une chose me semble certaine: Pour le moment, l'impasse se referme sur nous car la classe dirigeante mondiale fait tout pour maintenir en place ce qui assure son pouvoir et sa fortune tandis que les peuples s'agitent pour dénoncer ce qu'ils ne veulent plus, sans toutefois savoir vraiment ce qu'ils veulent, tant le conditionnement qu'ils ont subi étouffe l'imaginaire. Ceci me pousse à croire que la solution est entre les mains des citoyens de ce monde, à condition de les aider à se libérer du conditionnement qui les tient prisonniers

 

 

C'est pourquoi mon objectif est que ce film soit le plus possible regardé afin d'informer et d'aider à comprendre que nos problèmes, pourtant vitaux, n'ont que l'épaisseur d'une pensée. Ainsi ai-je choisi de le diffuser gratuitement sur youtube et en trois langues : français, anglais et espagnol.

 

 

Pour le moment, seule la version française est disponible. Les deux autres ont encore besoin d'un peu de travail. Toutes les personnes qui l'ont déjà vu l'ont hautement apprécié, mais comme il est riche en informations, elles m'ont conseillé de le découper en séquences d'une dizaine de minutes chacune. Vous le trouverez donc sous forme de 7 séquences

 

 

 

1/7 - http://www.youtube.com/watch?v=XMs0aI4C0Ro

 

2/7 - http://www.youtube.com/watch?v=7MsQ8kUGDIs

 

3/7 - http://www.youtube.com/watch?v=ciF3gSM5qzE

 

4/7 - http://www.youtube.com/watch?v=Wfwkry67icg

 

5/7 - http://www.youtube.com/watch?v=6nGKYbm7nHk

 

6/7 - http://www.youtube.com/watch?v=m78ZfKs9jO4

 

7/7 - http://www.youtube.com/watch?v=-wbujBsvEbw

 

 

... je vous invite à le regarder, à votre rythme, et si vous estimez que les informations et messages contenus peuvent contribuer utilement à relever le défi qui est le nôtre, alors merci d'en diffuser le lien à tous vos réseaux et connaissances. Dès que les versions espagnoles et anglaises seront prêtes je vous le dirai aussi pour que vous puissiez prévenir les contacts que vous avez dans les pays parlant ces langues. Ce faisant, pensez à demander à vos contacts d'en diffuser le lien à leur tour afin que l'effet boule de neige puisse agir.

 

 

Maintenant si vous avez envie d'acquérir la vidéo (contenant le film sous deux formes : séquencée et non séquencée), vous pouvez le commander en ligne sur le site aises : http://aises-fr.org/260b-liv-monnaie-FR%20achat.htmlIl est libre de tous droits de sorte que vous avez l'autorisation de le projeter en public si vous le souhaitez. Comme vous le comprendrez, nous ne demandons que le paiement des frais de fabrication, d'emballage et de poste. Nous apprécierons toutefois une adhésion ou un don à notre association (bien sûr facultatifs) pour nous aider à poursuivre notre action : http://aises-fr.org/104-adhesion.html

 

 

J'espère que ce film contribuera à ouvrir vos horizons. 2012 s'achève. On parle beaucoup de fin du monde, ou de fin d'un monde. Si l'ancien monde se meurt effectivement, un nouveau est en train de naitre, et beaucoup d'entre nous, souvent sans le savoir, en sont déjà les accoucheurs. J'espère que ce film facilitera cet accouchement.

 

 

Bonne fin d'année, joyeuses fêtes et mes meilleurs vœux pour la nouvelle année qu'il nous appartient de rendre belle, chacun à notre niveau.

 

 

 

Philippe.

















Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 22:25




Vous êtes l'unique possesseur de votre vision. Et l'Univers vous donnera ce que vous voulez dans votre vision. Ce qui se passe avec la plupart des gens, c'est qu'ils brouillent leur vision avec la « réalité ». Leur vision se remplit non seulement de ce qu'ils veulent, mais aussi de ce que tout le monde pense sur ce qu'ils veulent. Votre travail est de clarifier et de purifier votre vision afin que la vibration que vous émettez puisse recevoir sa réponse.

 

 

 



14 novembre 2012, message d'Abraham-Hicks










Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 22:09




Un guerrier de la lumière fait toujours des gestes hors du commun.


Il peut danser dans la rue en se rendant à son travail.
Ou regarder un inconnu
dans les yeux et parler d'amour au premier coup d'oeil.


Défendre une idée qui peut paraître ridicule.


Le guerrier de la lumière se permet ce genre de choses.


Il ne craint pas de pleurer de vieux chagrins, ni de se réjouir de nouvelles découvertes.


Quand il sent l'heure venue, il abandonne tout et part pour l'aventure dont il a tant rêvé.


Quand il comprend qu'il est à la limite de sa résistance, il quitte le combat, sans se sentir coupable d'avoir fait une ou deux folies inattendues.


Un guerrier de la lumière ne passe pas ses jours à tenter de jouer le rôle que les autres ont choisi pour lui.



 

Paulo Coelho - Manuel du guerrier de la lumière











Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 00:11
 




 
protoni fra
 
 



La différence entre un atome de plomb et un atome d'or, en relation a leur numéro atomique, est de seulement trois protons. L'un est de 82 et l'autre de 79. Il y a une humanité 82, lourde, obscure, qui a peu de valeur, tout comme un atome de plomb et il y a une humanité 79, légère, lumineuse, incorruptible, comme un atome d'or. Un atome de plomb est déjà un atome d'or. Il a seulement trois protons de trop. Le rêve pour le monde est de libérer l'humanité de ce surplus, du poids de ses cauchemars et la transformer du plomb a l'or. Cette évolution serait le remède guérissant de tous les maux de la planète. Si nous puissions la réaliser ce serait la plus grande découverte scientifique de tous les temps. Pour la conscience elle semble être loin des années lumières mais en réalité la solution n'est qu'à trois protons de distance.
 
 
L'Histoire de l'atome d'or.
Une métaphore du rêve pour l'Humanité comme on le raconte dans " A Dream for the World" (Un rêve pour le monde). Si nous puissions pénétrer dans un atome de plomb et éliminer trois protons du noyau, il deviendrait un atome d'or. A Dream for the World est le rêve d'une révolution qui délivre l'humanité de la peur, des émotions négatives et des pensées destructives, les trois protons excédents dont nous devons nous défaire. Donc l'évolution de l'homme n'est loin que de trois protons. Nous pouvons y réussir.


Stefano D'Anna











Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 19:09

 

 

Les femmes ont une chance inouïe, certifie Jacqueline Kelen, passionnée par les mythes et les symboles : elles sont porteuses d'amour ; de cet amour sacré capable de révéler les hommes à eux-mêmes et de transfigurer le monde.

 

 - Être femme est une chance pour vous ou vous arrive-t-il de le regretter ?

 J'ai toujours trouvé qu'il était magnifique d'être une femme.

 Non pas que ce soit une catastrophe d'être un homme, ni une infériorité... [...]

Selon que l'on est homme ou femme, notre mission diffère et il m'apparaît de plus en plus que celle de la femme est d'être la gardienne de l'Éternel par la voie de l'amour. La femme est une passeuse d'amour et elle incarne, ou du moins peut, au mieux d'elle-même, incarner cette verticalité qui relie l'être humain à Dieu.

 

- Qu'est-ce qui vous fait dire que c'est là sa mission ?

 Cela ne s'explique ni rationnellement ni biologiquement, ni même psychologiquement. C'est une question d'intuition et d'expérience. Il est troublant, pourtant, de voir que tous les grands mythes légués par les traditions les plus anciennes, ceux de la civilisation égyptienne et avant elle, il y a 6000 ans, de la civilisation sumérienne ou de la Chine antique, se rejoignent pour décrire la femme comme la "Porte du ciel" ou l'intermédiaire entre le ciel et la terre. C'est elle qui est la dépositaire des secrets célestes, par elle que l'être humain peut retrouver la trace de la divinité...

 

 - D'où lui viendrait cette mission, selon vous ?

 De sa nature même. Aujourd'hui, beaucoup de femmes se sentent en éclat, morcelées. Elles se demandent comment concilier leur vie de mère, d'épouse et de femme qui travaille mais il me semble que ce malaise vient d'une confusion entre les rôles sociaux, familiaux et professionnels et le moi profond de la femme. À force de s'éparpiller à travers toutes ses fonctions, la femme a un peu perdu contact avec elle-même, avec sa nature féminine. Les féministes de la première heure contesteraient violemment cette notion de nature féminine... Mais, pour moi, ce qui fait le fondement même de l'éternel féminin, c'est la capacité qu'a la femme à aimer, sa faculté de transfigurer le monde visible et de montrer qu'il peut prendre une autre dimension grâce à l'amour qu'elle incarne.

 

- Manifestement, vous donnez au mot amour un sens très fort qui n'est pas forcément celui que tout le monde reconnaît...

 Nous réduisons trop souvent l'amour à sa dimension psychologique. Si notre époque est malheureuse c'est peut-être, justement, parce qu'elle se fourvoie en rabaissant sans cesse l'amour au niveau de la psychologie. Le sentiment amoureux est de cet ordre, tout comme la jalousie, la possession ou cette forme d'amour que l'on oppose à la haine... Chacun de ces sentiments relève du mental et de la psyché, un domaine obscur, compliqué, toujours en proie à des remous et des tourments... Mais l'amour dont je parle est synonyme de sacré et quand on le vit, on entre dans une dimension d'éternité, de pure offrande et de pure louange. Il ne s'agit pas là d'une formule, mais d'une expérience dont témoignent tous les mystiques et que l'homme et la femme peuvent connaître dans l'acte amoureux: dans les moments de ravissement de l'amour, nous prenons conscience que notre véritable nature est la joie et que nous sommes, par essence, des êtres d'allégresse.

 

- Ne craignez-vous pas de choquer en mettant sur le même plan la relation physique entre un homme et une femme, et la spiritualité ou l'expérience mystique ?

 Si j'en choque certains, c'est parce que nous voyons tout en termes antinomiques: on a voulu séparer le corps et l'esprit comme si la spiritualité était d'ordre mental.

Comme si elle impliquait de renoncer aux sensations, aux émotions et à la plus belle chose qui soit en ce monde: le désir. Ce serait une spiritualité d'eunuque. Si nous sommes vivants, nous sommes dans ce corps qui nous a été donné et l'amour, alors, passe par lui. Or, peut-être parce que la femme a la possibilité d'héberger en elle un enfant, elle est moins portée que l'homme à dissocier le corps et l'âme. Elle a gardé plus que lui le souvenir que le corps est sacré et qu'il est infiniment précieux. Elle reste la mémoire de ce lieu de plénitude et de lumière qu'est le paradis...

 

- Mais n'est-ce pas une femme, Ève, au contraire, qui a fait chasser l'homme du paradis ?

 On a beaucoup calomnié Ève et on lui a fait un fort mauvais procès car Ève, en réalité, signifie la vivante. Or, s'il est une caractéristique féminine par excellence, c'est bien cette qualité de vivante. C'est à elle que la Femme, dans les femmes que nous sommes, doit sa dimension d'initiatrice auprès de l'homme. Une initiation qui n'a rien à voir avec le kamasutra ou les jeux sexuels... C'est la Shakti qui danse sur le corps de Shiva dans la tradition hindoue, la femme qui danse sur le corps de l'homme dans les traditions antiques... Dans l'acte amoureux, la femme fait cadeau à l'homme de son corps à lui, elle lui donne le sens de son corps à lui.

 Il est rare, en effet, que l'homme ait un contact juste et amical avec son corps. Même un sportif ou un homme très actif n'est pas vraiment dans son corps. Il n'éprouve aucune reconnaissance à son égard. Mais dans l'étreinte, l'homme prend conscience que son corps est infiniment plus qu'un corps. Il s'éveille à cette dimension d'éternité où tout se rejoint, le corps, l'esprit et l'âme, le ciel et la terre, ici et là-bas...

 

- Face à cette femme éternelle que vous évoquez, capable d'éveiller l'homme à la vie et à lui-même, comment voyez-vous les femmes d'aujourd'hui ?

 La plupart n'ont pas conscience de la puissance d'amour dont elles sont porteuses. Elles cherchent à être désirées, aimées, chouchoutées, toutes choses qui sont très agréables et extrêmement importantes sur le plan humain mais qui n'engagent pas leur nature profonde... Elles devraient retrouver le rôle que jouait au XIIème siècle la dame courtoise vis-à-vis du troubadour, celui qu'incarne la dame à la licorne que nous voyons au musée de Cluny à Paris: ce n'est pas la femme qui demande à l'homme de rester auprès d'elle, de faire couple, et d'avoir des enfants avec lui. C'est celle qui tend à l'homme un miroir et qui l'invite à se hisser jusqu'au plus beau, au plus rare de lui-même; celle qui lui murmure qu'il doit se mettre au monde et découvrir en lui cet être de lumière qu'il est fondamentalement. C'est un rôle à la fois douloureux et exaltant: il lui faut sans cesse rappeler à l'homme qu'il ne doit pas se contenter d'être un bon père, un bon époux et un homme d'affaires -ce qui va de soi au demeurant- mais qu'il est aussi un pèlerin de la sagesse et qu'il ne doit pas oublier son âme...

 

- Pensez-vous que les femmes renoueront un jour avec leur mission spirituelle ?

 Oui, parce qu'elles continuent malgré tout d'incarner l'amour. Encore aujourd'hui, celui-ci reste l'enjeu de leur vie comme il l'a été de tout temps et dans toutes les sociétés. Au nom de l'amour, la femme est prête à brûler tous ses vaisseaux et à prendre tous les risques, alors que l'homme se réserve. Les hommes sont très forts pour débattre d'idées, de politique, d'économie ou de technique mais ils ont des réticences à s'impliquer. Ils ont un mal fou à parler de leurs émotions et s'accrochent à des concepts. L'homme moderne, efficace, rentable, matérialiste se réfugie dans un monde cérébral auquel beaucoup de femmes se laissent prendre aussi, du reste. Pourtant, même si elles ne voient pas toujours son caractère sacré, vous remarquerez que c'est toujours les femmes qui parlent d'amour, comme c'est toujours elles, d'ailleurs, qui témoignent du corps. Moi je m'en aperçois constamment dans les conférences et les colloques: même sur des sujets scientifiques, les femmes ont une parole beaucoup plus incarnée. Elles parlent du lieu de leur corps et de leur cœur. Leurs propos sont à la fois sensuels, charnels, violents aussi peut-être mais toujours vibrants d'émotion et de vie.

 
- Voyez-vous dans le fait que l'on valorise davantage aujourd'hui les valeurs féminines un espoir pour notre société?

 L'espoir, je le vois plutôt dans cette puissance capable de tout transfigurer qu'est l'amour. Les mystiques n'ont cessé de le dire : l'amour est tout. C'est lui qui crée les mondes. Lui qui nous a suscité et nous a fait émerger. Sans lui, nous tombons en poussière. Ce n'est pas une relation entre deux êtres, entre un homme et une femme ou une femme et un enfant; c'est ce qui permet toute relation. L'amour est la finalité même de l'univers. Et si nous avions davantage conscience que l'amour circule en nous comme le sang dans nos veines, je pense que nous serions infiniment plus respectueux de nous-même, de notre corps et des autres.

 Nous aurions aussi davantage de gratitude envers la vie, car la vie est un cadeau de l'amour.

 


Propos de Jacqueline Kelen recueillis par Anik Doussau.



 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche