Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 17:27

 

 

 

 

Le bonheur,

C'est de connaître ses limites

Et de les aimer.

 

 

 

 

 

Romain Rolland

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 17:03

 

 

 

 

 

 

Plus tu es reconnaissant(e)

 

Et plus tu es ouvert(e) à tous les merveilleux évènements

 

Que cette journée peut apporter.

 

 

Amour, louange et gratitude

 

Ouvrent toutes grandes les portes

 

Et permettent à la lumière d'entrer à flots

 

Et de révéler tout ce qu'il y a de meilleur dans la vie.

 

 

 

 

Eileen Caddy, La petite Voix

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 16:57

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque tu comprendras

 

Que la plus grande maîtrise

 

Vient du laisser-faire,

 

Tu découvriras l'action juste.

 

 

 

Olivier Lockert

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 17:12

 

 

 

 

Ne laissez personne venir à vous

 

Et repartir sans être plus heureux.

 

 

Mère Teresa

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 16:51

  

  

  

 

 

Ne t'arrête jamais...

On recule toujours

Dès que quelque chose

Est sur le point de se produire.

 

 

Peter Brook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 17:08

changement-de-corps.jpg 

 

 

Tu dois devenir l'homme que tu es.

 

Fais ce que toi seul peux faire.

 

Deviens sans cesse celui que tu es,

 

Sois le maître et le sculpteur de toi-même.

 

 

 

 

Friedrich Nietzsche

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 16:47

 

 

 

Si j'étais Dieu,

 

Je ne permettrais pas aux hommes

 

De s'agenouiller devant moi.

 

Je leur demanderais de se tenir debout,

 

De me faire face,

 

De me regarder les yeux dans les yeux,

 

De me traiter en égal,

 

De me parler comme un frère parle à son frère.

 

 

 

 

Maurice Maeterlinck

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 16:42

 

 

 

 

Les choses qui s'écroulent sont une sorte d'épreuve,

Mais aussi une sorte de guérison (...)

La guérison vient de ce qu'on laisse de l'espace

Pour que tout ça se produise :

De l'espace pour la douleur,

Pour le soulagement,

Pour la tristesse,

Pour la joie.

 

 

 

Pema Chödrön

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 14:26

 

 

 

 

Tant qu'il y a doctrine,

Il ne peut y avoir compréhension.

 

 

Ma Ananda Moyi

 

 

 

 

51502499_Anandamayi.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 15:10

 

 

 

Communiqué de Antidote Europe du 21 juin 2010 : http://antidote-europe.org

 

 

 

Chaque espèce animale a un patrimoine génétique unique. Pourquoi l’animal n’est pas le modèle biologique de l’homme ?

 

 

Qu’est-ce qu’un modèle ?

 

 

Pour qu’un dispositif expérimental soit considéré comme le modèle du phénomène que l’on désire étudier, les réactions observées en laboratoire doivent être identiques à celles du phénomène naturel ou s’en approcher selon des lois connues. Par exemple, un modèle réduit de sous-marin à échelle de celui que l’on veut construire, avec les mêmes matériaux, pourra être utilisé pour étudier les propriétés hydrodynamiques ou autres et, éventuellement améliorer la forme ou la résistance des matériaux avant de lancer la construction du grand sous-marin. En ce qui concerne l’expérimentation animale, il semble évident, déjà de façon intuitive, qu’aucune espèce ne ressemble suffisamment aux autres pour servir de modèle.

 

 

Chacune occupe une niche écologique particulière, ce qui veut dire que chacune a des habitudes uniques en ce qui concerne son alimentation, son rythme d’activité et de repos, sa période de rut, son temps de gestation, etc. Toutes ces différences sont déterminées physiologiquement par la capacité digestive, par les hormones qui régulent les rythmes biologiques, etc. Placés dans la même situation, que ce soit une épreuve stressante ou l’absorption d’une substance chimique, rien ne permet donc d’affirmer que deux espèces animales différentes auront la même réaction. De vagues notions anatomiques et physiologiques ont pu être étudiées sur certains animaux et généralisées à tous, du temps où l’on ignorait encore jusqu‘à la fonction des organes mais, de nos jours, les connaissances que nous recherchons sont trop précises et ne concernent que l’espèce étudiée.

 

 

En fait, dès les débuts de l’expérimentation animale, dans l’Antiquité, les physiologistes en herbe se sont vite aperçus des limites de leurs prétendus modèles et ils ont tenté d’expérimenter sur les humains. A Alexandrie, sous le règne des Ptolémées et grâce à l’appui de ceux-ci, Hérophile et Erasistrate, deux des pères de la physiologie, expérimentaient sur des humains condamnés à mort. Au XIXe siècle, Claude Bernard, le physiologiste qui a généralisé la pratique de la vivisection, affirmait que les expériences sur les humains sont les plus concluantes et n‘étudiait les animaux que parce que la loi et la morale défendaient d’expérimenter sur les humains, ainsi qu’il l’explique dans son “Introduction à l‘étude de la médecine expérimentale”.

 

 

Par obligation légale, tous les médicaments sont testés sur les animaux avant d‘être autorisés à la vente. Or, les effets secondaires de médicaments sont parmi les principales causes de mortalité dans les pays développés. Alors qu’il était ministre de la Santé, Bernard Kouchner révélait le nombre de victimes en France : près de vingt mille morts et 1,3 millions d’hospitalisés par an (Le Monde, 13 novembre 1997). Si l’animal était réellement le modèle de l’homme, les effets mortels des médicaments n’auraient-ils pas été décelés ? Si l’animal était le modèle de l’homme, n’aurait-on pas déjà trouvé le moyen de guérir le cancer, depuis les décennies que l’on finance généreusement la recherche sur les animaux dans ce domaine ?

 

 

Antidote Europe démontre, par un raisonnement simple, qu’aucune espèce animale n’est le modèle biologique d’une autre.

 

 

Le premier point de ce raisonnement est qu’une espèce se définit par son isolement reproductif. C’est-à-dire que les individus ne peuvent pas se reproduire avec des individus d’une autre espèce, sauf exception généralement stérile. Ceci est dû au fait que pour former l’oeuf duquel sera issu le nouvel individu, le matériel génétique de l’ovule et celui du spermatozoïde doivent s’apparier, ce qui n’est possible que quand les deux cellules parentales proviennent de la même espèce. Les gènes de deux espèces différentes peuvent ne pas être disposés aux mêmes endroits, ne pas avoir la même composition, de sorte que l’appariement ne se fera pas. Deux espèces animales différentes ont un patrimoine génétique différent.

 

 

Le deuxième point du raisonnement est que les fonctions biologiques sont déterminées par les gènes. Cette notion est très populaire de nos jours où l’on cherche une prédisposition génétique à de nombreuses maladies et même à des traits de caractère ! Les fonctions biologiques, en effet, sont assurées, pour la plupart, par des protéines : les enzymes, qui sont des protéines, digèrent les aliments ou transforment les substances chimiques ; le muscle se contracte grâce à des protéines qui glissent les unes par rapport aux autres ; le sang transporte l’oxygène grâce à une protéine, l’hémoglobine ; etc. Toutes ces protéines diffèrent les unes des autres et, pour être efficace, chacune d’elles a une composition et une conformation qui lui est propre. Or, cette composition dépend du gène qui contient les instructions pour sa synthèse. Deux gènes qui contiendraient des variations minimes peuvent générer des protéines radicalement différentes.

 

 

Résumons-nous. Premier point, chaque espèce animale a un patrimoine génétique unique. Deuxième point, le patrimoine génétique détermine la structure des protéines qui assurent les fonctions biologiques. Troisième point et conclusion : deux espèces différentes auront des protéines différentes, donc, des fonctions biologiques modifiées.

 

 

Conséquences

 

 

La réaction face à un produit chimique constitue un bon exemple de ces différences. Toute substance de synthèse, dès qu’elle pénètre dans le sang, est amenée dans le foie où elle peut subir des modifications. Or, ces modifications dépendent du type d’enzymes que l’individu possède. Ainsi, une même substance sera toxique pour un individu et ne le sera pas pour un autre, selon le type d’enzymes que l’individu possède, dans son foie, pour modifier cette substance. De grandes différences sont constatées parmi les individus d’une même espèce. A plus forte raison d’une espèce à l’autre !

 

 

Nous savons, par exemple, que l’arsenic est beaucoup plus toxique pour les humains que pour les moutons, que le formaldéhyde est plus cancérigène pour les rats que pour les souris, etc. Mais comme toute cette connaissance est empirique, même si nous savons quel est l’effet d’une substance donnée sur un animal, rien ne nous permet de prédire quel en sera l’effet sur un animal d’une espèce différente.

 

 

Les animaux ne sont pas de meilleurs modèles pour l‘étude des maladies humaines et la recherche de thérapies. Dans le domaine du cancer, par exemple, il y a peu de choses en commun entre la tumeur et les métastases qui se développent chez l’homme et les processus de cancérisation que l’on inflige aux animaux. L’origine et le développement de la maladie étant très différents, il y a peu de chances pour que de réelles avancées viennent des études faites sur les animaux. Quand on sait que le cancer débute par un dérèglement cellulaire, il y aurait tout intérêt à reporter les crédits sur la recherche en biologie cellulaire et moléculaire humaines.

 

 

Enfin, dernier exemple dans le domaine des maladies infectieuses. On sait que, après inoculation du virus du sida à un chimpanzé, ce dernier ne développe pas la maladie ; après inoculation du virus de l’hépatite B, le chimpanzé aura une maladie bénigne tandis que ce même virus peut entraîner, chez un humain, une cirrhose et un cancer du foie ; après infection par le virus Ebola, chimpanzés et humains meurent de fièvre hémorragique. Encore une fois, les résultats ne sont connus qu’après observation chez l’une et l’autre espèce. L’organisme du chimpanzé, l’animal le plus semblable à nous, a des réactions différentes des nôtres. Un traitement mis au point sur le chimpanzé et qui serait efficace pour lui, ne le serait pas nécessairement pour nous.

 

 

Toutes ces observations confirment ce que l’on peut déduire par le raisonnement : aucune espèce animale n’est le modèle biologique d’une autre. De nombreux chercheurs et médecins partagent ce point de vue et s’expriment au sein d’associations telles que AFMA (Americans For Medical Advancement), DLRM (Doctors and Lawyers for Responsible Medicine), EMP (Europeans for Medical Progress), PCRM (Physicians Committee for Responsible Medicine), etc. Un récent sondage d’EMP a montré que plus de 80% des médecins généralistes britanniques pensent que l’expérimentation animale peut induire en erreur et soutiendraient une évaluation indépendante de cette pratique.

 

 

L’expérimentation animale est le moyen le plus simple et le plus rapide pour qui veut faire carrière et pour les industriels qui voudraient faire croire à l’innocuité de leurs produits. Mais son intérêt scientifique a, de tout temps, été limité. Ces méthodes sont tout à fait obsolètes aujourd’hui et les moyens financiers qui leur sont encore consacrés font défaut à la recherche biomédicale moderne, centrée sur la physiologie humaine et d’où pourraient venir les réelles avancées thérapeutiques.

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 16:08

 

 

 

L’éclat de vos yeux

Supprime la souffrance du monde.

 

Frantz Kafka à Milena Jesenska

 

 

 

 

 

01.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 15:39

 

 

 

 

Prenez-moi tout mais laissez-moi l'extase

Et je serai plus riche que mes semblables.

 

 

Emily Dickinson

 

 

 

 

10bf4fac.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 13:46

 

 

ENTREVUE AVEC KISHORI AIRD pour le magazine espagnol REVISTA  ATHANOR, mars 2011

 

 

Rappel

 

 

1ère Partie :

 

http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/article-le-nouveau-modele-de-l-adn-kishori-aird-1-5-74523144.html

 

 

2ème Partie :

 

http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/article-le-nouveau-modele-de-l-adn-kishori-aird-2-5-74523738.html

 

3ème Partie :

 

http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/article-le-nouveau-modele-de-l-adn-kishori-aird-3-5-74524230.html

 

 

4ème Partie :

 

http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/article-le-nouveau-modele-de-l-adn-kishori-aird-4-5--75682687.html

 

 

 

 

 

Porte ouverte sur le futur

 

 

 

-         Il semble qu’il existe des personnes qui possèdent plus d’hélices que la majorité. Pouvez vous expliquer ce qu’elles ont de différent de nous tant du point de vue génétique du point de vue de leurs capacités?

 

 

 

Je ne les connais pas personnellement, mais je suis certaine que c’est comme l’intelligence, ce qui compte c’est ce que nous en faisons ! C’est exactement comme les protocoles de l’ADN, nous pourrions nous servir de la reprogrammation pour contribuer à plus d’abondance, une meilleure santé, plus d’intelligence, plus, plus, plus …. Mais pourquoi au juste ? La recherche du bonheur et du plaisir mène rarement au contentement et à l’amour.

 

 

Dans mon cas, à force de reprogrammer mon code génétique en utilisant l’intention du POINT ZÉRO, j’ai de plus en plus de facilité à accéder à ma vraie nature ESSENTIELLE et à l’amour de soi.  Voilà selon moi le but de toutes capacités accrues : « Connais-toi toi-même » (Socrate) et « Aimes ton prochain comme toi-même » (Jésus).

 

 

 

-      Y a –t il des indices à partir de l’ ADN que l’espèce humaine a commencé sa mutation? Vers quoi ?

 

 

J’espère  que c’est vers l’énergie de l’unité de l’Essence et du cœur au point zéro !

 

Certains de mes stagiaires ont connu des changements physiques importants grâce à la reprogrammation de l’ADN mais pour moi, depuis le début de mon travail sur la reprogrammation de l’ADN ce que j’ai noté le plus chez les lecteurs et les stagiaires, c’est le changement de paradigme à propos de leur relation avec la dualité et l’avènement du point zéro, les retrouvailles avec leur Essence et l’inauguration de la nouvelle ère de l’amour de soi.  C’est l’Essence de l’amour et l’amour de l’Essence dans la matière. 


 

Ils ont vécu des transformations profondes sur tous les plans, physique, émotionnel, mental et spirituel.  Pour moi c’est cela qu’holistique veut dire et je suis heureuse d’intervenir dans mes programmes par défaut pour choisir de nouvelles structures et d’avoir l’appui dans ce processus de mon propre code génétique.

 

Pour répondre à votre question, oui il y a des indices, en  voici un exemple :

 

 

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/575/interview-de-drunvalo-melchizedek

 

 

Il y a 10 ou 11 ans un enfant est né au Etats Unis avec le Sida. A la naissance, puis à 6 mois, il fût testé positif. Une année plus tard il était encore positif. Alors ils ont cessé de le tester jusqu'à ce qu'il ait 6 ans. Ce qui fût surprenant c'est que le test indiquait qu'il était complètement libéré du sida. En fait, il n'y avait aucune trace qu'il ait pu avoir le sida ou le virus HIV un jour. Il fût emmené à UCLA (Université de Los Angeles) pour voir ce qu'il en était et les tests montrèrent qu'il n'avait pas un ADN humain normal. Dans l'ADN humain nous avons 4 acides nucléiques qui se combinent par groupes de 3 formant 64 schémas - ou patterns - différents, appelés codons. Où que ce soit sur la planète, l' ADN humain comporte 20 codons "branchés"(activés), les autres étant "débranchés"(désactivés), excepté 3 d'entre eux qui sont les codes d'arrêt et de démarrage, tout à fait comme pour un ordinateur. (…) Ce garçon avait 24 codons branchés, 4 de plus que n'importe quel autre être humain. Après ils ont testé ce garçon pour voir la force de son système immunitaire (…) et ils découvrirent que cet enfant était immunisé contre tout. Alors ils ont trouvé un autre enfant avec ces codons branchés, puis un autre, puis un autre, puis 10 000, puis 100 000, puis 1million et, arrivés à ce point l'Université de Los Angeles, en analysant des tests ADN du monde entier, estime que 1% de la population du globe a le nouvel ADN. Ce qui correspond approximativement à 60 millions de personnes qui ne sont pas humaines selon les vieux critères.

 

 

 

-Un message final pour les lecteurs ?

 

 

Mon message est  à propos de la nouvelle étape d’évolution essentielle qui s’ouvre à nous. Notre ADN reprogrammé, réveillé et au point zéro nous permet déjà de commencer à conscientiser cela facilement en nous et autour de nous :

 

 

La cosmologie décrit souvent les  lois par lesquelles le monde physique est gouverné selon le code suivant : 0-1-2. Au début il y a le chaos ou le grand chaos cosmique, le Grand Tout – le ZÉRO.  Puis dans le Zéro apparaît un mouvement le UN (l’Essence), L’Essence est la partie individualisé du zéro.  La volonté du Zéro ouvre un chemin à l’Essence, c’est le Tao, le chemin de l’expression du Un qui le conduira du non manifesté vers le manifesté.  L’Essence arrive comme un point, un œuf dans le manifesté et  déploie selon des lois générales du monde physique qui sont gouvernées par le DEUX, le yin et le yang, l’ombre et la lumière, le féminin et le masculin.  La pensée orientale considère cette dualité comme une complémentarité plutôt qu’une opposition et qui est la base de la manifestation dans la matière.  La vie de cette Essence s’exprimera au gré des besoins du temps à travers cette complémentarité.

 

 

Les besoins de notre temps nous amènent présentement vers un changement de structure : 2-0-1-2.  Nous terminons un DEUX et retournons vers le ZÉRO pour recommencer avec le UN dans une nouvelle manifestation du DEUX,

 

 

A partir d’ici dans un monde de densité et de restrictions, nous avons saisi le  DEUX par le biais du point zéro, nous retournons vers l’ESSENCE (le UN) pour commencer une nouvelle forme de complémentarité. Comme je l’ai écrit dans mon livre convergence, le point zéro ouvre une nouvelle possibilité. Dans ce mouvement convergent sans début et sans fin, les polarités cessent d’exister individuellement et se fondent dans une spirale convergente dynamique et puissante qui ouvre la porte de l’espace sacré des possibilités essentielles.

 

 

Le chemin de la convergence vers notre centre existe déjà à l’intérieur de nous et ne demande qu’à être activé. C’est une spirale au point zéro formée de deux côtés dont l’un est positif et l’autre négatif. Chaque fois que nous l’alimentons par une sensation positive ou négative, l’espace convergent à l’intérieur du vortex s’amplifie. Son centre devient de plus en plus accessible et nous conduit directement à l’intérieur vers l’état d’amour au point zéro qui permet à l’ombre de coexister avec la lumière.

 

 

Le point zéro, qui permet la coexistence de l’ombre et de la lumière, est identique à l'espace dynamique convergent à l'intérieur de la double hélice d'ADN. Chacune des torsades représente des forces opposées négatives et positives. Cet enchaînement se fait dans un sens déterminé, opposé à celui de l’autre, formant une spirale qui s’enroule autour d’un axe d’énergie. En périphérie, l’énergie se dissipe, mais lorsqu’elle converge vers le centre, comme dans le cas des tornades ou des vortex, elle s’amplifie. La force négative et la force positive se déplacent constamment le long de cet axe de rotation du point zéro. C’est un enroulement énergétique tendant vers l’infini et l’éternel, puisqu’il est sans naissance et sans fin. Il est la manifestation de l’amour non polarisé dans le bien et le mal, et résulte de la coexistence de ces deux courants.

 

 

Actuellement de cet espace sacré des possibilités essentielles, s’ouvre une nouvelle possibilité du cœur. Nous revoici avec un nouveau mouvement, un nouvel UN – l’Essence peut s’incarner à volonté selon la loi du libre arbitre, et nous pouvons choisir cette nouvelle possibilité du DEUX.

 

 

Au lieu de vivre la complémentarité dans une réalité (une matrice)  qui est basé sur la différence et  la séparation entre le yin et le yang, le bon et  le mauvais nous pouvons par le passage du point zéro, et l’Essence (le un) accéder à la nouvelle matrice de l’unité – c’est celle du cœur. C’est comme si nous avions un V et qu’à la base il y a avait un zéro qui s’ouvre sur un autre V renversé, on pourrait penser à la forme du 8.  Du 2 de la séparation dans le V du haut, nous passons au 0 au centre (le point zéro) nous nous reconnectons au 1 (la nouvelle étape d’unité de l’Essence et de l’Amour de Soi) et nous nous  ouvrons au 2 dans bas – celui de l’UNITÉ. C’est le code de 2-0-1-2.  Pour se faire il ne faut pas attendre que l’année 2012 nous apporte un miracle ou une fin du monde.  C’est la fin du monde de la séparation qui s’offre à nous, il n’en tient qu’à nous de la choisir.  Si nous réalisons que nous ne sommes pas capables de vivre de façon essentielle dans l’état d’amour au point zéro, nous pouvons reprogrammer notre ADN pour pouvoir le faire facilement et aisément.

 

 

 

C’EST CETTE NANO SECONDE du point zéro entre les deux boucles du 8 nous permet de quitter la boucle du haut qui est celle de la séparation pour choisir le nouveau monde de l’Unité.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 20:14

 

 

 

 

 

 

Effacer le passé, on le peut toujours :

C'est une affaire de regrets, de désaveu, d'oubli.

Mais on n'évite pas l'avenir.

 

 

Oscar WILDE

 

 

 

 

 

Nos sociétés, au travers de leurs dirigeants, se plaisent à nier le passé, à faire fi de tous les actes posés depuis longtemps, comme si rien n'avait de conséquence... Et nous faisons souvent de même quand nous nous retournons sur nos vies.

 

On réécrit l'histoire, on gomme ce qui dérange, on embellit les ombres, on raconte un monde qui n'a rien à voir avec la réalité. 

 

Le passé regorge pourtant d'enseignements à nous donner.

 

Mais demain ne pourra être que le fruit des graines plantées hier. Les lois du monde ne sont pas différentes des lois de la nature, et la loi d'engendrement est la première loi à intégrer pour comprendre les événements, qu'ils soient personnels ou collectifs. 

 

Ensuite... il nous reste le présent, pour oser voir ce qui s'accomplit, ce qui peut encore se défaire, se "désherber", pour oser retourner la terre, et s'il le faut... -et il le faut-, labourer encore et encore, et attendre les prochaines semailles pour y jeter les graines que nous voulons voir éclore demain.

 

Il nous reste le présent, pour apprendre la patience, pour apprendre la réelle compassion envers nous-mêmes et nos erreurs, pour apprendre à désirer demain autrement, à partir de notre coeur, et pour apprendre la confiance en demain qui ne peut naître que de la confiance en nous-mêmes... 

 

  

MT 

  

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 14:13

 

 

 

 

 

Le seul alchimiste

 

Capable de tout changer en or est l'amour.

 

 

L'unique sortilège contre la mort,

 

La vieillesse, la vie routinière, c'est l'amour.

 

 

Anaïs Nin

 

 

 

 

 

 

coupl& (2)-copie-1

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche