Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 12:12

 

 

 

 

Par la toute puissance de ma nature Supérieure Je Suis,

 

Je déclare ici et maintenant

 

Ma suprématie sur toutes mes créations personnelles

 

Ainsi que sur leurs causes et leurs effets

 

Passés présents et futurs.

 

Je reconnais l’Amour et le Pouvoir infinis

 

De Je Suis sur toutes choses

 

Et j’accepte d’en être l’image parfaite et inaltérable.

 

Dès maintenant rien ne peut venir à moi

 

D’une nature inférieure

 

Car je reconnais le Je Suis que je suis.

 

J’illumine tout obstacle, toute peur et tout doute

 

Empêchant l’expression parfaite de ma Nature Supérieure

 

Et je les remplace par la plénitude de moi-même,

 

Ma parfaite satisfaction et j’établis ma complète Suprématie

  

Ici et maintenant pour l’éternité.

 

Je purifie tout, je clarifie tout

 

Et j’illumine tout ce qui a trait à ma vie personnelle

 

Et j’affirme être le créateur intégral de mon Univers.

 

À compter de cet instant précis

 

Je décrète être au service de la création

 

En harmonie avec les Lois Universelles,

 

Dans le respect de mon évolution

 

Et de celui du bien de l’ensemble.

 

 

 

Cela Est !

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Paroles créatrices
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 20:49

 

 

 

 

Puisses-tu entendre la voix qui est en toi,

Et l'ayant reconnue,

Obéir à sa force et à sa sagesse ".

 

 

Précepte indien Chippewa

 

 

 

 

 

linx_indian.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans chamanisme
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 14:29

 

 

 

Le comité scientifique d’Antidote Europe félicite les médias qui se font enfin l‘écho des dangers des médicaments. Créée par des chercheurs issus du CNRS, Antidote Europe encourage vivement à exposer sans tabou l’immense gouffre qui sépare les techniques fiables, disponibles dans les laboratoires pour évaluer les effets secondaires des médicaments et une réglementation datant de près d’un siècle qui impose encore des tests obsolètes.

 

 

Actuellement, tous les médicaments doivent d’abord être longuement testés sur des animaux, modèles supposés de l’homme, en réalité présentant des réactions physiologiques le plus souvent radicalement différentes des nôtres. Illustration tragique récente : six jeunes hommes, volontaires sains pour un essai clinique d’un médicament au Royaume Uni, ont failli mourir après injection, alors que cette même molécule avait été préalablement longuement testée sans problème et à des doses très supérieures sur des lapins et des singes. Si des réactions aussi graves sont rares, les effets toxiques constatés sur les premiers cobayes humains sont très fréquents au point que neuf médicaments sur dix déjà testés sur des animaux échouent aux tests sur l’homme (1). La réglementation doit sans délai abolir ces tests sur des animaux qui, loin de garantir la sécurité des essais sur l’homme, peuvent, au contraire, masquer la toxicité des médicaments pour nous. Résultat : ce sont les patients humains qui sont les vrais cobayes de l’industrie pharmaceutique, environ 20.000 en décèdent chaque année en France (2).

 

 

La réglementation en vigueur fait depuis plusieurs décennies l’impasse sur les progrès scientifiques qui ont permis d’établir de nombreuses méthodes fiables, reproductibles et rapides pour évaluer les effets chez l’homme des médicaments et autres substances chimiques. Voir, par exemple, les résultats obtenus par toxicogénomique sur le paracétamol (3) et 27 autres substances chimiques par Antidote Europe (http://antidote-europe.org/campaigns/28-chemicals). Cette méthode aurait sans doute révélé à temps la toxicité du Mediator.

 

 

Des milliers de chercheurs dans le monde développent déjà la médecine personnalisée de demain afin d’établir l’effet thérapeutique et les effets secondaires d’un médicament chez un patient donné. Qu’attendent nos autorités de santé, qui prétendent avoir le souci de la santé de la population ? Qu’ils s’emparent des possibilités offertes par la science moderne pour enfin éradiquer le fléau des effets secondaires des médicaments, 4ème cause de mortalité en France (3 ou 4 fois le nombre de tués sur la route) et 6ème cause d’hospitalisation. Qu’ils changent sans délai une réglementation à l’évidence totalement insuffisante, encore moins fiable que de jouer à pile ou face ! Qu’ils obligent l’industrie pharmaceutique à produire des données réellement scientifiques pour étayer leur dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché, au lieu de continuer à mettre en péril notre santé en imposant des tests sur des animaux.

 

Que ces autorités veuillent bien enfin comprendre que nous ne sommes pas des rats de 70 kg !

 

 

 

(1) Lester Crawford du FDA, cité dans la revue The Scientist (6.8.2004) “Innovation or Stagnation, Challenge and Opportunity on the Critical Path to new Medical Products”.

(2) Le Monde, 13 novembre 1997, déclarations de M. Bernard Kouchner, alors secrétaire d’Etat à la Santé.

(3) Entre autres activités dommageables, l’acétaminophène engage les cellules du foie vers la cancérisation (inhibition du contrôle de la division cellulaire, nombreux dommages au patrimoine génétique), tout en bloquant l’apoptose (mécanisme d’élimination des cellules cancéreuses). Dans les cellules neuronales, ce produit et son métabolite freinent la production de deux neurotransmetteurs importants (dont l’un impliqué dans Parkinson) et inhibe des gènes en charge de la mise en place des cellules neuronales chez l’embryon. Il inhibe l’action d’androgènes et freine la stimulation hormonale (risque de malformations génitales mâles, frein de la spermatogénèse).

 

 

Antidote Europe jeudi 6 janvier 2011

 

Contact : Claude Reiss http://antidote-europe.org/

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 10:12

 

 

 

 

Dans une société qui n'est pas loin d'exiger

Que nous vivions en mode accéléré,

La vitesse et les autres dépendances nous engourdissent

Au point de nous rendre insensible à notre propre ressenti.

Dans de telles conditions,

Il nous est pratiquement impossible d'habiter notre corps

Ou de demeurer relié à notre coeur,

A plus forte raison de nous relier à autrui et à la terre.

 

Jack Kornfield

 

 

 

 

719cc6a5.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 20:32

 

 

 

 

Nous sommes tous dans le caniveau,

Mais certains d’entre nous

Regardent les étoiles...

 

 

Oscar Wilde

 

 

 

65486_1749306061263_1497186584_1846615_3977943_n.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 22:07

  

  

ENTREVUE AVEC KISHORI AIRD pour le magazine espagnol REVISTA  ATHANOR, mars 2011 

1/5

 

Long interview de Kishori Aird sur l'ADN, le point zéro, l'intention, l'essence, la fréquence vibratoire, la reprogrammation, les émotions polarisées, les champs morphogénétiques, l'amour de soi, l'unité, entre autres .... que je présente ici en 5 parties, afin de le rendre "assimilable".

 

 

  

 

 

 

 

-      Que savons nous grâce aux dernières découvertes scientifiques sur l’ADN?

 

 

Nous avons la possibilité de nous transformer et d’utiliser l’énergie photonique de l’activité accrue du soleil et de ses tempêtes pour réveiller en nous l’activation des brins d’ADN inactifs, c’est-à-dire dix de plus que maintenant et un treizième qui lui permet d’être au point zéro.

Selon le livre les messagers de l’aube de Barbara Marciniak, les codes pour l’ADN à douze hélices étaient déjà là mais avaient été désactivés.  Au début de mes recherches je me suis basée sur cette hypothèse comme porte d’entrée. Nos biologistes qui n’ont pu jusqu’à présent que partiellement déchiffrer les fonctions de la double hélice de l’ADN et de notre matériel génétique dans son ensemble l’ont qualifié après avoir défini le génome humain ( 3% de l’ADN) d’ADN ( 97%) superflu ou ADN poubelle et dernièrement ADN non codé.

 

http://www.athanor.es/

 

 

Cet ADN non codé est un réservoir d’information extraordinaire qui nous influence et nous informe mais auquel nous contribuons également, tout comme le champ morphogénique autour de nous.  Certains scientifiques croient qu’il referme l’histoire de l’humanité.

 

 

Notre ADN possède une sorte de conscience, elle réagit à l’intention, communique par réseau et peut se modifier selon les émotions.  Nous pouvons donc, par le pouvoir de l’intention au point zéro reprogrammer notre ADN.

 

 

 

-      Que signifie et qu’implique le fait de passer à un modèle binaire de l’ADN (2 hélices) à un modèle basé sur 13 hélices ?

 

 

Cela signifie que nous allons pouvoir enfin comprendre la loi de la complémentarité des opposés et se libérer des restrictions de la dualité. C’est l’accès au point zéro.

 

 

 

-      Que signifie le fait que le modèle à 13 hélices est circulaire ? 

 

 

La troisième hélice n’est pas circulaire elle est convergente.  C’est l’hélice qui ouvre la conscience sur le nouveau paradigme du point zéro. Le point zéro  est une spirale convergente formée de deux côtés dont l’un est positif et l’autre négatif. Chaque fois que nous l’alimentons par une sensation positive ou négative, l’espace convergent à l’intérieur du vortex s’amplifie. Son centre devient de plus en plus accessible et nous conduit directement à l’intérieur vers l’état d’amour et l’Essence qui permet à l’ombre de coexister avec la lumière.

 

 

Le point zéro, qui permet la coexistence de l’ombre et de la lumière, est identique à l'espace dynamique convergent à l'intérieur de la double hélice d'ADN. Chacune des torsades représente des forces opposées négatives et positives. Cet enchaînement se fait dans un sens déterminé, opposé à celui de l’autre, formant une spirale qui s’enroule autour d’un axe d’énergie. En périphérie, l’énergie se dissipe, mais lorsqu’elle converge vers le centre, comme dans le cas des tornades ou des vortex, elle s’amplifie. La force négative et la force positive se déplacent constamment le long de cet axe de rotation du point zéro. C’est un enroulement énergétique tendant vers l’infini et l’éternel, puisqu’il est sans naissance et sans fin. Il est la manifestation de l’amour non polarisé dans le bien et le mal, et résulte de la coexistence de ces deux courants.

 

 

 

-         Quelles sont les répercussions du fait que les gènes influent les uns sur les autres et fonctionnent en réseau ?

 

 

Après la théorie des supercordes, qui redéfinit la nature de la matière en fonction de son taux vibratoire, voilà que la génétique modifie à son tour son paradigme de base. En effet, cinquante ans après sa découverte, l’ADN nous apparaît maintenant comme un réseau de réactions dynamiques séquentielles, animées et influencées par son environnement. L’article « Sur la piste du code secret de l’ADN », paru dans la revue Science et Vie de décembre 2004, remet en question tous nos a priori sur le sujet.

 

 

L’auteur déclare que « le cadre théorique qui permettait jusqu’ici de peser le vivant ne tient plus. » Dans le modèle standard, chaque molécule d’ADN correspond à une molécule d’ARN spécifique qui produit une protéine spécifique. Or, les scientifiques ont découvert que le modèle actuel ressemblerait plutôt à celui de la physique quantique. Une même molécule d’ARN peut produire différentes protéines; les parties de l’ADN dit “superflu” qui ne comportent pas de gènes ou ne sont pas encore codées, et qu’on appelle aussi « ADN débarras », joueraient un rôle dans l’équation. Mais le plus intéressant, c’est que les gènes peuvent s’influencer mutuellement et fonctionnent en réseau. Dans ce nouveau modèle biologique, l’origine de la réponse génétique résultant d’un signal donné par l’environnement cellulaire n’est pas à sens unique. 

 

 

Qu’est-ce qui régit ce processus ? Après quinze ans de recherches sur le génome humain, la science commence à concevoir que notre code génétique n’est pas une structure figée. En fait, la dynamique du vivant est interrelationnelle.

 

 

La matière n’est pas figée et les découvertes en biologie continuent de corroborer ce nouveau schéma. « Ce pourrait bien-être un principe de désordre qui régit le déploiement de la vie, entre la microstructure ordonnée des gènes sur l’ADN et la macrostructure ordonnée des organismes vivants. Et ce ne sont pas sur quelques milliers de gènes mais sur les milliards de milliards d’interactions moléculaire » Sur la piste du code secret de l’ADN », Science et vie, décembre 2004,

 

 

Ce qui me fascine le plus dans ce nouveau schéma, c’est le concept du réseau et de l’interaction des composantes au sein de ce réseau. Plus j’évolue, plus je perçois la réalité comme un réseau de mailles qui peuvent interagir, ou non, en fonction d’un taux vibratoire précis. À l’instar de la physique quantique qui, grâce à la loi des supercordes, a démontré que la matière ne se définit plus en fonction de ses composantes chimiques mais plutôt en fonction de la fréquence et de l’intensité du taux vibratoire de ses éléments, je perçois l’existence en fonction du taux vibratoire (de la fréquence) d’un réseau de probabilités, qui s’entrecroisent et interagissent entre elles. Les fréquences des uns et des autres se repoussent et s’attirent, et nous vibrons simultanément dans un réseau qui se modifie continuellement au gré des fréquences émises.

 

 

 

Au cours de mes quelques trente années de pratique spirituelle, j’ai senti un changement de fréquence s’opérer sur la planète. J’ai la conviction que l’heure est enfin venue de transformer les vieux paradigmes sur lesquels se fondent nos programmes génétiques humains. Je suis persuadée que nous vivons à une époque où nous devons nous réapproprier l’héritage collectif qui réside au coeur de chacune des cellules de notre corps, et tout indique que les circonstances planétaires actuelles sont propices à cela. Notre changement de fréquence actuel se traduit par un changement d’amplitude vibratoire.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 13:08

 

 

 

 

C'est une des méthodes particulières de Tilopa. Chaque maître a sa méthode particulière par laquelle il a atteint l'éveil et par laquelle il voudrait aider d'autres.

C'est la spécialité de Tilopa:

 

"Comme un bambou creux soyez détendu avec votre corps".

 

Un bambou: à l'intérieur complètement creux. Lorsque vous vous reposez, vous sentez simplement que vous êtes comme un bambou, à l'intérieur complètement creux et vide. Et en fait c'est le cas: votre corps est comme un bambou et à l'intérieur il est creux. Votre peau, vos os, votre sang, font tous partie du bambou et à l'intérieur il y a l'espace, le vide.

Lorsque vous êtes assis avec une bouche complètement silencieuse, inactive, la langue touchant le palais et silencieuse, ne frémissant pas avec des pensées, le mental observant passivement, n'attendant rien en particulier, sentez-vous comme un bambou creux. Soudain une énergie infinie commence à se déverser en vous. Vous êtes remplis de l'inconnu, du mystérieux, du divin. Un bambou creux devient une flûte et le divin commence à en jouer. Une fois que vous êtes vide alors il n'y a aucune barrière au divin pour entrer en vous.

Essayez cela. C'est une des méditations les plus belles, celle de devenir un bambou creux. Vous n'avez rien besoin de faire d'autre. Vous devenez simplement cela et tout le reste arrive. Soudain vous sentez que quelque chose descend dans votre vide intérieur. Vous êtes comme un utérus et une nouvelle vie entre en vous, une graine tombe. Et un moment vient où le bambou disparaît complètement.

 

"Soyez détendu"

 

Ne désirez pas de choses spirituelles, ne désirez pas le paradis, ne désirez même pas Dieu. Lorsque vous êtes sans désir, vous êtes libéré. Dans l'état de bouddha, l'on ne peut pas désirer, parce que le désir est l'entrave. Lorsque la barrière n'est plus, soudain Bouddha explose en vous. Vous avez déjà la graine. Lorsque vous êtes vide, l'espace est là, la graine éclate.

Il n'y a rien à donner, il n'y a rien à obtenir. Tout est absolument bien tel qu'il doit être. Il n'y a aucun besoin de donner ou de prendre. Vous êtes absolument parfait tel que vous êtes.

Vous n'avez pas besoin de devenir quoi que ce soit, réalisez simplement qui vous êtes, c'est tout. Réalisez simplement celui qui est caché en vous. En améliorant, quoi que ce soit que vous vous améliorez, vous serez toujours dans l'inquiétude et l'angoisse parce que l'effort même d'améliorer vous mène sur un faux chemin. Cela donne un sens à l'avenir, un sens à un but, un sens à des idéaux et alors votre mental devient désirant.

En désirant vous manquez le but. Laissez le désir se retirer, devenez une étendue silencieuse de non-désir et soudain vous êtes étonnés, brusquement c'est là. Et vous aurez un rire opulent, comme Bodhidharma a ri.


"Qu'est-ce qui doit être pratiqué alors ?"

 

Être de plus en plus à l'aise. Être de plus en plus ici et maintenant. Être de plus en plus dans l'action et de moins et moins dans l'activité. Être de plus en plus évidé, vide, passif. Être de plus en plus un observateur - indifférent, n'attendant rien, ne désirant rien. Être heureux avec vous-même tel que vous êtes. Célébrer.

 

 

Et alors, à n'importe quel moment - à n'importe quel moment lorsque les choses mûrissent et la saison juste arrive, vous fleurissez en Bouddha.

 

 

Osho, Extrait de: Tantra: The Supreme Understanding

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 10:22

 

 

 

 

Prends ton sourire

Et donne-le à celui qui n'en a jamais eu
Prends un rayon de soleil
Et fais-lui percer les ténèbres
Découvre une source
Et purifie celui qui est dans la boue
Prends une larme
Et dépose-la sur le visage de celui qui ne sait pas pleurer
Prends le courage
Et mets-le au cœur de celui qui ne peut plus lutter
Découvre un sens à la vie
Et partage-le avec celui qui ne sais plus où il va
Prends dans tes mains l'Espérance
Et vis dans la lumière de ses rayons
Prends la bonté
Et donne-la à celui qui ne sais pas donner
Découvre l'amour
Et fais-le connaître à tous.

 


MAHATMA GANDHI

 

 

 

 

leonardo-da-vinci-female-head--la-scapigliata---2-.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 20:01

 

 

 

 

La graine ne peut pas savoir ce qui va se passer, la graine n’a jamais connu la fleur.

Et la graine ne peut même pas croire qu’elle porte ce potentiel de devenir une fleur magnifique.

Long est le voyage, et il est toujours plus rassurant de ne pas entreprendre ce voyage car le chemin est inconnu ; rien n'est garanti.

 

Rien ne peut être garanti. Mille et un sont les hasards du voyage, nombreux sont les écueils et la graine est en sécurité, cachée dans une gangue dure. Pourtant la graine essaye, fait un effort ; elle lâche la sécurité de la gangue, elle commence à bouger. Immédiatement le combat s’engage : la bataille avec le sol, avec les pierres, avec les rocs. Or la graine était très résistante et la pousse sera très, très tendre et les dangers seront nombreux.

 

Il n’y avait aucun danger pour la graine, la graine pouvait survivre des millénaires, mais pour la pousse, nombreux sont les dangers. Pourtant la pousse se dirige vers l’inconnu, vers le soleil, vers la source de la lumière, ne sachant où, ne sachant pourquoi. Lourde est la croix à porter, mais un rêve s’est emparé de la graine et la graine avance.

 

Le chemin de l’homme est identique. Il est ardu. Beaucoup de courage sera nécessaire.

La fleur nous montre la voie, sa passion pour la vie la mène des ténèbres à la lumière. Il ne sert à rien de se battre contre les défis de la vie, d’essayer de les éviter ou de les nier. Ils sont là et si la graine doit devenir une fleur nous devons traverser les épreuves.

 

Soyez assez courageux pour devenir la fleur que vous êtes destiné à être.

 

 

Osho

 

 

 

DSC08323--3-.jpg 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 05:40



   

Une page, pour rassembler les niouzes d'ici ou d'ailleurs,

sur la santé, la société, notre avenir...

 

Rien d'exhaustif, juste des pistes qui ouvrent la voie

vers des connections salutaires, histoire de ne pas s'endormir...

 

Et ne pensez pas : "j'ai pas l'temps d'lire tout ça", parfois,

rien que le titre est suffisant pour comprendre et rester en alerte !

Et s'il y a des "mauvaises niouzes" ce n'est pas pour entretenir la peur, mais la vigilance.



 

Malgré une actualité politique envahissante et spectaculaire ces derniers jours, la catastrophe de Fukushima reste plus que jamais à l'ordre du jour, ainsi que le débat sur l'avenir énergétique des pays qui ont fait le choix du nucléaire.

 

Aussi envahissante que le matraquage médiatique, la contamination radioactive se répand, invisible, sur la Terre.

 

 

 

 

Fukushima : les autorités au cœur de scandales

Fukushima : forte hausse de la radioactivité en mer

Silence sur la fusion des trois réacteurs de Fukushima

Fukushima, de mal en pis

Les installations névralgiques peuvent avoir été endommagées avant le tsunami

Publication de photos prises le 11 mars

Contamination de l’hémisphère nord et nouvelles évacuations à Fukushima

Débattre démocratiquement de l'avenir énergétique de notre pays : lettre ouverte au président

Transport de déchets radioactifs de l’Italie vers La France

Into Eternity : un film sur le stockage des déchets nucléaires

 

  

 

 

 

Fukushima : les autorités au cœur de scandales

 

Des médias japonais viennent de révéler que la cellule de crise gouvernementale n’était pas informée de l’importance des radiations et de la contamination issue de la dispersion des particules de la centrale de Fukushima. Un manquement qui a des conséquences sanitaires graves car il suppose que les populations auraient du être évacuées plus tôt.

Par ailleurs, les alertes au tsunami ont été données aussi trop tardivement, voire pas du tout, et leur absence a ainsi condamné des milliers d’habitants ne pouvant s’échapper à temps.  

 

 

http://www.next-up.org/pdf/Japon_Fukushima_Revelations_tsunami_et_nucleaire_20_05_2011.pdf

 

 

 

Fukushima : forte hausse de la radioactivité en mer

 

Le niveau des substances radioactives a fortement augmenté en mer à une quinzaine de kilomètres au large de la centrale nucléaire de Fukushima, Des échantillons collectés dans le lit marin à 15 km de la centrale contiennent 1 400 becquerels de césium 137 par kilogramme, selon Tepco. Ce chiffre est six cents fois supérieur au niveau maximum de 2,3 becquerels trouvé jusqu'à présent au large de la côte nord-est.

Un chiffre qui est peut-être sous-estimé, vu la stratégie actuelle qui tente à minimiser l’impact de la catastrophe.

 

 

http://www.lemonde.fr/japon/article/2011/05/04/fukushima-forte-hausse-de-la-radioactivite-en-mer_1516556_1492975.html

 

 

 

Silence sur la fusion des trois réacteurs de Fukushima

 

La situation est grave au Japon, mais les médias la passe sous silence. Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima, l'a reconnu jeudi 12 mai : les coeurs des réacteurs n°1,2 et 3 de la centrale de Fukushima ont fondu et plus grave, la cuve du réacteur n°1 est trouée. Cette matière en fusion, le corium, en transperçant la cuve, va ensuite transpercer la dalle de béton en dessous de la centrale et enfin la roche et la terre avec des conséquences sur les nappes phréatiques et les sols en général.

Comme pour Tchernobyl, on nous dilue à petite dose la vérité, en évitant le plus possible de regarder en face la situation…

 

 

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4035

 

 

 

Fukushima, de mal en pis

 

Critiquant «l’autisme du pouvoir» et «les incapacités de Tepco [l’exploitant des réacteurs de Fukushima, ndlr]», un scientifique a quitté une réunion en larmes. Un autre a démissionné. Des éléments troublants corroborent l’idée qu’en haut lieu, dans les ministères, des hauts fonctionnaires cachent des faits et couvrent les intérêts du lobby nucléaire et du géant Tepco.

 

 

http://www.liberation.fr/economie/01012338241-fukushima-de-mal-en-pis

 

 

 

Les installations névralgiques peuvent avoir été endommagées avant le tsunami

 

En France cette information coupe l’herbe sous les pieds à tous les nucléocrates qui « dissertaient » dans les médias sur l’absence de tsunami, donc l’improbabilité d’une telle catastrophe. Mais elle prend une consonance gravissime en matière de sûreté nucléaire notamment depuis les révélations accablantes de falsifications par EDF des données sismiques sur les constructions pour économiser sur la sécurité concernant 32 des 58 réacteurs français.

 

 

http://www.next-up.org/pdf/AP_Kyodo_News_Les_principales_installations_nucleaires_peuvent_avoir_ete_endommagees_avant_le_Tsunami_15_05_2011.pdf

 

 

 

Publication de photos prises le 11 mars

 

Elles montrent le niveau d’eau qui a envahi les installations.

 

 

http://french.people.com.cn/International/7386761.html?urlpage=1

 

 

 

Contamination de l’hémisphère nord et nouvelles évacuations à Fukushima

 

En Californie, en Alaska ou à Hawaï, les mesures effectuées de contaminants tels que le plutonium 239, l’uranium 234 et l’uranium 238, montrent des augmentations très importantes et très significatives.

Par ailleurs, la zone d’évacuation autour de Fukushima a été étendue de 30 à 50 km.

 

 

http://www.next-up.org/pdf/Fukushima_La_contamination_radioactive_de_l_hemisphere_nord_est_une_realite_17_05_2011.pdf

 

 

Blog en anglais, avec les graphiques des niveaux de concentrations en plutonium et uranium depuis 20 ans, en Californie, Alaska et Hawaï

 

 

http://blog.alexanderhiggins.com/2011/05/19/nuclear-physicist-plutonium-mox-fuel-nuclear-fallout-drop-22822/

 

 

 

Débattre démocratiquement de l'avenir énergétique de notre pays : lettre ouverte au président

 

« Monsieur le Président, nous devons tirer les leçons de la situation dramatique que connaît le Japon en prônant la transparence pour mieux comprendre et anticiper. Le droit pour les populations à connaître les risques encourus et à choisir leur modèle énergétique est un droit élémentaire au 21ème siècle ».

En espérant que ce ne soit pas un dialogue de sourds, étant donné les dernières déclarations fracassantes pro-nucléaires de N. Sarkozy…

 

 

http://www.goodplanet.info/Contenu/Points-de-vues/Il-est-temps-de-debattre-democratiquement-de-l-avenir-energetique-de-notre-pays/(theme)/1668

 

 

 

Transport de déchets radioactifs de l’Italie vers La France

 

N’oublions pas que le nucléaire produit des déchets, et que l’on ne sait pas trop quoi en faire… Certains pays se refilent ces patates chaudes, faute de pouvoir les traiter chez eux.

Entre le 9 et le 10 mai 2011, un train transportant du combustible usé italien hautement radioactif a traversé le Val de Suse en Italie ainsi qu’une bonne partie de la France.

 

 

http://videos.sortirdunucleaire.org/spip.php?article309

 

 

 

Into Eternity : le stockage des déchets nucléaires

 

Un film sur la construction du site de stockage à long terme, plus de 100 000 ans, des déchets nucléaires à Onkalo en Finlande. Comment prévoir une structure qui dure plus longtemps que le temps déjà passé par la civilisation humaine sur la terre? Sortie en France le 18 mai.

 

 

http://www.goodplanet.info/Contenu/Videos/Bande-annonce-de-Into-Eternity-film-sur-le-stockage-des-dechets-nucleaires/(theme)/307

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NIOUZES
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 12:52

 

 

 

 

C'est la conscience qui apporte le changement, pas votre effort.

Pourquoi se fait-il par le biais de la conscience?

Parce que la conscience vous change,

Et quand vous êtes différents le monde entier est différent.

Il ne s'agit pas de créer un monde différent,

Il n’est que question de créer un vous différent.

Vous êtes votre monde, donc si vous changez, le monde change.

 

 

 

Osho 

 

 

 

gaiavision.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 12:38

 

 

 

Quand on se trouve devant une crise radicale, quand la vieille façon d'être dans le monde, d'interagir avec autrui et avec la nature ne fonctionne plus, quand la survie est menacée par des problèmes apparemment insurmontables, soit une forme de vie particulière ou une espèce mourra, soit elle dépassera les limites qui lui sont imposées et fera un bond évolutif.

 

Les formes de vie de notre planète auraient tout d'abord évolué dans la mer. Alors qu'il n'y avait aucun animal sur la terre, la mer regorgeait déjà de vie. A un moment donné, une de ces créatures marines a du s'aventurer sur la terre. Elle a probablement au tout début rampé quelques centimètres puis, épuisée par l'énorme force gravitationnelle de la planète, a du retourner dans l'eau, où la force de gravité étant presque nulle, elle pouvait vivre plus facilement. Puis, après d'incalculables tentatives, elle s'est adaptée à la vie sur terre, a développé des pattes à la place des nageoires et des poumons, à la place des branchies. Une espèce ne s'aventure pas dans un milieu si étranger et ne subit pas une telle transformation évolutive à moins qu'une situation critique ne la force à le faire.

Peut-être une grande partie de la mer fut-elle coupée du reste et vit-elle son niveau baisser au fil des millenaires, forçant les poissons à quitter leur milieu et à évoluer ailleurs.

 

 

C'est ce genre de défi auquel l'humanité est confrontée actuellement : l'humanité doit réagir à une situation critique qui menace sa survie même. Le dysfonctionnement de l'esprit (ego), déjà reconnu il y a plus de 2 500 ans par les anciens sages et maintenant amplifié par la science et la technologie, menace pour la première fois la survie de la planète tout entière. Jusqu'à récemment, la transformation de la conscience humaine, également mentionnée par les anciens sages, n'était rien d'autre qu'une possibilité, concrétisée ça et là chez quelques rares personnes, indépendamment de leur culture ou de leur confession religieuse. Un tel avènement de la conscience humaine ne se produisait pas parce que ce n'était pas impératif.

 

Une portion significative de la population terrestre reconnaîtra bientôt, si ce n'est déjà fait, que l'humanité se trouve devant un choix brutal: évoluer ou mourir.

 

Un pourcentage encore relativement faible mais constamment croissant de l'humanité est en train de faire sauter les vieilles structures de l'ego et d'entrer dans une nouvelle dimension de la conscience.

 

Ce qui émerge en ce moment, ce n'est pas un nouveau système de croyances, une nouvelle religion, mythologie ou idéologie spirituelle, puisque nous arrivons au bout non seulement des mythologies, mais également des idéologies et des systèmes de croyances. Le changement se situe au-delà du contenu du mental, au-delà de nos pensées. En fait, au coeur de la nouvelle conscience se trouve la transcendance de la pensée, l'habileté nouvellement trouvée de s'élever au-dessus de la pensée et de réaliser une dimension en soi infiniment plus vaste que la pensée. Le sens de votre identité ne vient alors plus de l'incessant flot de pensées que vous preniez pour vous dans l'état de l'ancienne conscience.

 

Quelle libération de réaliser que la « voix dans ma tête» n'est pas ce que je suis ! Mais alors, qui suis-je? Je suis celui qui voit ceci. Je suis celui qui est là avant la pensée. Je suis la présence dans laquelle la pensée, l'émotion ou la perception se produisent.

 

L'ego n'est rien d'autre qu'une identification à la forme, principalement aux formes-pensées. Si le diable est un tant soit peu une réalité (pas une réalité dans l'absolu, mais quelque chose d'apparente), cette définition lui convient bien aussi : complète identification à la forme, qu'il s'agisse de formes physiques, de formes-pensées, de formes émotionnelles. Cette identification se traduit par une inconscience totale de mon lien avec le Tout, avec tout autre être et avec la Source.

 

Cet oubli, c'est le péché originel, la souffrance, l'illusion. Quand cette illusion de division sous-tend et gouverne tout ce que je pense, dis et fais, quelle sorte de monde puis-je créer ? Pour trouver la réponse à cette question, il suffit d'observer la façon dont les humains agissent les uns envers les autres, de lire un livre d'histoire ou de simplement regarder les nouvelles à la télévision le soir.

 

Si les structures du mental humain restent telles qu'elles sont, nous finirons toujours par fondamentalement recréer le même monde, les mêmes démons, le même dysfonctionnement.

 

Un nouveau paradis et une nouvelle Terre  

Pour le titre de cet ouvrage, je me suis inspiré d'une prophétie de la Bible qui semble plus appropriée maintenant qu'à n'importe quel autre moment de l'histoire de l'humanité. Cette prophétie, qui se retrouve aussi bien dans l'Ancien que dans le Nouveau Testament, parle de l'effondrement de l'ordre mondial existant et de l'émergence d'un « nouveau paradis et d'une nouvelle terre.». II faut comprendre ici que le paradis n'est pas un lieu à proprement parler, mais le royaume intérieur de la conscience. Tel est le sens ésotérique de ce terme. C'est également le sens des enseignements de Jésus. Quant à la Terre, elle est la manifestation extérieure de ce paradis intérieur.

 

La conscience humaine collective et la vie sur notre planète sont intrinsèquement liées. Le « nouveau paradis », c'est l'avènement d'un état de conscience humaine transformée, la « nouvelle Terre» en étant le reflet dans le monde physique. Etant donné que la vie et la conscience humaines font intrinsèquement un avec la vie de la planète, et à mesure que l'ancienne conscience se dissout, il est certain que, parallèlement, des bouleversements géographiques et climatiques se produisent à bien des endroits de la planète, bouleversements auxquels nous assistons déjà.

 

 

Eckhart Tolle - Nouvelle Terre - page 17 à 20

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 11:38

 

 

 

 

 

 

Toujours il y a une vieille mémoire qui remue en nous,

Quelque chose qui chante de l’autre côté,

Ou qui appelle, ou qui hante.

De l’autre côté de quoi, on ne sait pas très bien.

Toujours il y a un vieil Inconnu qui nous habite et qui nous tire,

Et qui semble si vieux, et si proche,

Comme un inconnu qui serait quand même connu,

Qui serait nous-mêmes et plus que nous,

Comme un enfant perdu qui ne s’y retrouve plus…

Et ça tire, vers quoi, on ne sait pas, on ne sait plus.

Et pourtant c’est comme si on avait toujours su.

C’est un pays « là-bas » où l’on avait couru, joué, toujours joué,

Un grand espace ensoleillé qui nous habite quand même

Entre nos quatre murs et nos complets-vestons si étriqués.

Il y a une vieille musique qui s’obstine,

Un vieil oiseau sauvage jamais attrapé

Qui bat quand même des ailes dans notre cage.

 

 

 

Satprem, La clé des contes

 

 

 

 

vuelo.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 11:30

 

 

Le professeur Ramachandran, une autorité dans le domaine des neurosciences, est connu pour avoir développé une thérapie destinée à soulager la souffrance liée à la perte d’un membre. Le chercheur est actuellement professeur à l’Université de San Diego en Californie. Ses compétences se conjuguent avec un art de la vulgarisation qui donne accès à des notions complexes de neurosciences.

 

 

Chaque neurone établit entre 1000 et 10 000 connexions avec d’autres neurones, ce qui fait que le nombre de combinaisons d’activité cérébrale excède le nombre de particules élémentaires dans l’univers, une complexité incroyable !

 

 

Les « neurones miroirs » de type moteur, situés dans les lobes frontaux sont impliqués dans les processus d’émulation et d’imitation, c'est-à-dire que le cerveau, pour imiter un comportement, s’active et observe la situation en adoptant le point de vue de l’autre. Cette compétence acquise par le cerveau a permis une évolution de l’humanité très rapide, beaucoup plus rapide que l’évolution Darwinienne, où l’évolution se développait sur plusieurs milliers ou millions d’années.  

Ici, ce processus d’imitation permet de copier rapidement des comportements qui sont intégrés immédiatement par les observateurs, mais aussi par leurs descendants, créant la civilisation et la culture dans laquelle nous baignons.

 

 

Parallèlement à ces neurones miroirs moteurs, il existe des neurones miroirs sensoriels, qui s’activent lorsque nous sommes touchés, ou lorsque nous regardons d’autres personnes qui sont touchées.

 

 

Ces neurones participent au processus d’empathie et tout ce qui nous sépare de l’autre, ce n’est que notre peau. Sans notre peau, nous pourrions éprouver tout ce que l’autre ressent…

Une conclusion scientifique qui rejoint les traditions orientalistes ou celles des peuples premiers : tout est interconnecté, nous ne sommes pas séparés.

 

 

Une réactualisation de ce principe par les neurosciences est porteuse d’espoir.

Certes, nous sommes tous interconnectés dans notre responsabilité d’humain, dans nos relations, dans nos sociétés, dans notre lien à la terre, dans nos actions, nos intentions, nos implications, etc.

 

Mais chaque nouvelle ouverture de conscience, chaque nouveau point de vue basé sur l’amour, l’empathie, le respect, l’acceptation, l’accueil, est un point de vue qui « dialogue » dans l’invisible avec des milliers d’autres neurones. Chaque nouvelle idée, chaque intention juste pour l’évolution de notre humanité informe les neurones de milliers d’êtres humains…

Cela rejoint la théorie du centième singe : à partir du moment où un certain nombre d’individus adoptent un nouveau comportement, un plus grand nombre va l’adopter aussi, par mimétisme.

 

Patrice van Eersel rappelait dans un article : « Une mutation autocontrôlée de l’être humain est neuronalement possible. Cette mutation doit se dérouler à la fois sur les plans individuel et collectif, car nos cerveaux sont fondamentalement bâtis pour être reliés à d’autres cerveaux. »

 

Nous ne sommes pas seuls dans notre coin à cogiter ou à nous transformer, nous « dialoguons » en permanence avec le monde et la plasticité de notre cerveau offre tous les possibles...

 

 

A chacun de nous, donc, d’émettre par nos pensées, nos intentions, nos attitudes, notre conscience, les informations qui inaugureront les changements que nous voulons voir dans ce monde.

MT
 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 10:51

 

 

 

Quand tu adresses une demande à ton Dieu,

Sache qu’elle est à l’instant même accordée.

A l’instant même.

La seule difficulté est d’accepter ce fait.

L’aide te vient à la seconde

Où le souffle qui l’appelle lui ouvre la porte.

Fais confiance.

N’espère rien de ta tête à petit trou.

Celle-là ne voit rien, n’entend rien,

Elle est trop occupée à attendre des réponses,

A exiger des preuves.

N’attends pas.

Ta prière à peine dite,

Agis en tout comme si elle était exaucée,

Car elle l’est, même si tu n’en vois aucun signe.

 

Henri Gougaud, Les sept plumes de l’aigle

 

 

 

 

i-am-copie-1.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche