Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 21:00

 

 

 

La culture du viol, qu'est-ce que c'est?

 

C'est toutes ces petites phrases, tous ces gestes, ces droits de cuissage, ces insinuations, ces publicités, ces clips vidéo, ces émissions télé, ces images subliminales où l'abus devient la norme, où la transgression n'est plus immorale, où la prédation d'un genre sur un autre n’apparaît pas comme inconcevable, mais au contraire comme un fantasme légitime et qui serait légitimement partagé par l'abusée. Je mets un "e", car le corps de la femme est le plus souvent en cause dans ces abus, mais ils sont à dénoncer, tous, que ce soit des hommes, des femmes ou des enfants qui en soient victimes.

 

La gravité vient du fait que ce qui avant restait dans un cadre familial, dans l'implicite, ou dans une sorte d'inconscience (ce qui ne retirait rien à la violence de la situation), se montre à présent au grand jour, s'étale dans les journaux, les affiches, dans les émissions à grande écoute, comme si cela était "normal".

 

Et les hommes politiques en rajoutent une couche, avec les harcèlements sexuels médiatisés ici , ici ou ici, qui témoignent de cette dérive protégée par l'omerta, tout comme la dernière campagne présidentielle aux Etats-Unis qui a soulevé de l'indignation face aux propos sexistes de D. Trump, sans parler de la "très respectée" église, qui abrite des prêtres dont les abus continuent à faire des dégâts . 

 

Les publicistes empruntent pour leurs visuels les codes du viol, de la pornographie, parfois du meurtre et banalisent ainsi ce qui normalement est passible de la loi.

 

Nul besoin d'avoir une licence de sociologie pour imaginer l'impact de toutes ces institutions, de tous ces "modèles", sur le façonnage de la psyché, sur le renforcement et la légitimation des penchants ombrageux de notre espèce.

 

Au lieu d'éduquer et de hausser le genre humain, on assiste à une décadence, une dégradation des valeurs et du respect élémentaire.

 

Une occasion, probablement, d'aller chacun chacune sonder ses propres valeurs, son seuil de tolérance par rapport à l'admissible ou l'inadmissible. 

 

L'abus fait partie de l'histoire de l'humanité, mais il est peut-être temps d'y mettre un terme, et de guérir en soi toutes les parts abusées et abuseuses.

 

MT

 

 

 

 

Que dire de toutes ces publicités où le corps est marchandise, chosifié, déshumanisé...

Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Culture du viol
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NIOUZES
commenter cet article
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 12:35
Michelle Obama  s'indigne du discours sexiste de Donald Trump

 

 

Faut-il que ce soit une femme, pour qu'enfin une voix s'élève et dise que les propos que l'on entend de la bouche de cet homme n'ont rien à voir avec la politique, qu'ils avilissent les femmes autant que les hommes, qu'ils font glisser dangereusement le niveau intellectuel et politique de la société?

 

Tout ce que dit  cet homme, sous couvert de campagne, finit pas faire croire comme admissibles tous ces dérapages, qu'ils soient verbaux, sexuels ou politiques auxquels nous assistons partout de par le monde. Notre monde meure de toutes ces actions cautionnées par le silence, de ce manque de valeur et d'éthique qui pourtant devraient être portées, au minimum, par les leaders et représentants des sociétés.

 

Ces valeurs nous devons aussi les garder dans notre psyché.

 

A force de voir et d'entendre ce genre de discours machistes, ces disqualifications et ces paroles méprisantes dans la bouche de nos politiques, cela devient presque une norme sociale et cela efface, petit à petit, l'indignation légitime. C'est une façon très perverse de faire du lavage de cerveau et d'aller vers l'oubli des bases même du respect de notre humanité.

 

MT  

 

 

 

 

 

J'ai recopié les sous-titres français d'un extrait de ce discours (à partir d'une vidéo d'environ 3 mn postée sur le site facebook de RTSinfo), mais ne l'ai pas retrouvée sur la toile, je mets donc un petit extrait sous-titré et une vidéo plus longue de 28 mn, non sous-titrée... 

 

 

 

 

Ce n’était pas juste une conversation lubrique ou une plaisanterie de vestiaire, il s’agit d’un individu puissant qui parle librement et ouvertement d’un comportement de prédateur sexuel , qui se vante d’embrasser et de caresser des femmes en utilisant un langage si obscène que beaucoup d’entre nous serions inquiets si nos enfants l’entendait à la télé.

 

Et pour empirer les choses il semble maintenant très clair que ce ne soit pas un cas isolé.

 

C’est un de ces innombrables exemples de la façon dont il a traité des femmes toute sa vie.

 

Et je dois vous dire, j’écoute tout ça, et je le prends personnellement et je suis sûre que beaucoup d’entre vous aussi, en particulier les femmes. Les propos honteux sur nos corps, le non-respect de nos ambitions et de notre intelligence, la conviction que vous pouvez faire tout ce que vous voulez à une femme, c’est cruel, c’est effrayant et la vérité c’est que ça fait mal.  

 

Chacun d’entre nous faisons ce que les femmes ont toujours fait, nous essayons de garder la tête hors de l’eau. Essayer de prétendre que cela ne nous affecte pas vraiment, peut-être parce que nous pensons qu’admettre combien cela fait mal, nous fait passer, en tant que femmes, pour des faibles. Peut-être que nous avons peur d’être vulnérables à ce point, peut-être nous avons pris l’habitude de ravaler ces émotions et de rester calme parce que nous avons vu que le gens ne nous prennent pas au sérieux face à un homme, ou que nous ne pouvions pas croire qu’il existe toujours des gens qui pensent si peu de nous en tant que femmes, trop de gens voient cela comme une autre actualité parmi d’autres.

 

Comme si notre indignation est exagérée ou injustifiée, comme si c’était normal, c’est de la politique, comme d’habitude, mais New Hampshire, ce n’est pas normal, ce n’est pas de la politique comme d’habitude! Soyons clair, ce n’est-pas-normal ! Peu importe à quel parti vous appartenez, démocrate, républicain, indépendant, aucune femme ne mérite d’être traitée de cette façon, aucune d’entre nous ne mérite ce genre d’abus.

 

Je sais que c’est une campagne, mais là ce n’est pas de la politique, on parle juste du respect fondamental de l’être humain, du bien et du mal, et nous ne pouvons tout simplement pas supporter cela ni exposer nos enfants à cela plus longtemps, pas une minute de plus, et encore moins pour quatre ans de plus.

Maintenant il est temps pour nous tous de nous lever et de dire que ça suffit.

Je peux vous dire que les hommes de ma vie ne parlent pas comme cela des femmes et je sais que ma famille n’est pas rare.

 

Et de dire que ce sont des blagues de vestiaires quotidiennes est une insulte pour tous les hommes bien dans ce monde. Les hommes  que vous et moi connaissons ne traitent pas les femmes de cette façon, ce sont des pères affectueux qui en deviennent malades de penser que leurs filles sont exposées à ce genre de langage vicieux pour les femmes.

Ce sont des maris, des frères et des fils qui ne tolèrent pas que les femmes soient traitées ainsi, rabaissées et méprisées.

 

Michelle Obama  

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 21:10

 

 

 

.

 

"Chacun de nous a la chance, s'il veut bien, de rencontrer son pareil de lumière ici et maintenant."

 

L'Ange :

 

"Il est mon pareil intemporel et moi je suis son pareil limité par le temps;

 

Il est mon complément intuitif dans l’esprit et moi je suis complément exécutif dans la matière, mais nous sommes un, il est mon corps de lumière et moi je suis son corps de matière".

 

Pourquoi il y a des personnes qui n’entendent pas leur ange ?

 

"Parce que tout le monde n’a pas le même âge"...

 

 

Gitta Mallasz

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 12:53
Surmonte l'infernal - Adrien Lameagit

 

 

Surmonte l'infernal de toutes tes forces et laisse le paradis te surprendre, libère-toi de chacune de tes dépendances et retrouve la simplicité, n'adopte aucune attitude en vue d'une approbation extérieure, ne donne pas aux autres l'occasion d'altérer ni ton corps ni ton esprit. Ne sois pas démissionnaire, relève-toi, révèle-toi dans ta vraie nature quitte à connaître la solitude ou à provoquer l'incompréhension, n'aie pas peur d'accomplir l'impossible et de faire mentir le monde entier. 

 

Ouvre-toi à l'improbable, comprend que ce qui est rigide et borné finit tôt ou tard par se briser, reste souple sans être aux prises d'une quelconque dictature morale. Sors des sentiers battus quels que soient les dangers environnants, ne deviens pas comme ces consciencieux sclérosés qui se restreignent par médiocrité. Garde courage face à ce que l'ouragan déracine et décime autour de toi, et si tout s'effondre jusqu'à tes propres fondations, ne perd jamais de vue que l'essentiel réside toujours au milieu du désastre apparent.

 

Si mes mots ont une signification à tes yeux, alors réalise la mission qui te tenait et qui te tient encore le plus à cœur, peut-être celle qui t'animait déjà durant l'enfance, et je t'en prie, reprend-toi, retire l'uniforme, le costume, le masque, parce que tu as le droit de resplendir dans toute ton authenticité. Cesse les concessions et exhume tes rêves les plus enfouis, le tout dans la confiance et l'équanimité profonde, pour que ton sourire puisse enfin s’inscrire durablement dans ce que la vie t'enseigne.

 

Si tu en es capable...

 

Mais bien sûr que tu en es capable !

 

 

Adrien

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 18:57
Illustration : James R. Eads

Illustration : James R. Eads

 

 

 

Voici le premier pressentiment de l’éternité : avoir du temps pour l’amour.

 


R.M Rilke

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 21:02
Jeu de Société - Les Parasites

 

 

Encore une vision originale des "Parasites", une allégorie pour montrer les règles du jeu de notre société.

Qui dicte les lois?

Depuis quand?

Qui triche?

Y'a-t-il d'autres jeux, d'autres façons de jouer?

Invitation entre caricature, humour et drame, à une remise en cause de ce qui se fait "depuis toujours"...

 

MT

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 21:47
Sculpture Debra Bernier

Sculpture Debra Bernier

C'est en découvrant le magnifique travail de Debra Bernier,

et cette sculpture en particulier,

que j'ai repensé à mon ancien texte sur "La fêlure".

Je vous invite à aller voir ses créations ici,

c'est juste bouleversant de beauté, de féminin et de sacré.

 

 

 

Je crois bien que tout a commencé ce soir là.

 

Ce soir de juin encore tiède, quand j’ai fermé les volets de la chambre, ma chambre d’enfant dans cette maison que je n’habitais plus. La soirée se terminait. J’avais ouvert la fenêtre de ma chambre, la main posée sur le bord des volets. Prête à exécuter le rituel qui marquait l’heure de la nuit et notre séparation imminente, mon geste est resté en suspend. Devant moi, le jardin frissonnait et la pénombre avait envahi la rue et, plus loin, le boulevard. Dans ce soir ordinaire, tombant sur un jardin de banlieue, tressaillait l’imperceptible voix du destin.

 

La nuit flottait au-dessus de moi comme un voile annonciateur. Je me rappelle avec quelle évidence et quelle force la brise me murmurait qu’un monde était entrain de partir.

 

Ancêtres, enfance, amours de jeunesse, assurances d’autrefois, vieux souvenirs incertains, descendaient comme une pluie appelée par la terre et tombaient devant mes yeux. Toutes ces petites choses sur lesquelles on bâtit sa vie, semblaient suivre la trace du jour et s’enfuir. Comme si d’un coup, elles passaient dans un autre monde, happées par une trappe mystérieuse. Avec le vent qui passait doucement au milieu des branches, se faufilaient aussi les bribes de mon passé, s’échappant comme de longues écharpes de soie, sous mes yeux impuissants. Ma respiration s’était ralenti furtivement. Un mouvement secret et large se dessinait, là, dans la nuit, devant mon corps immobile. Tout aussi immobile était l’espace tout autour, figé dans l’évidence du message donné. Aucun bruit ne résonnait à mes oreilles, sinon ce singulier signe d’adieu à un monde qui mourrait. Une nostalgie inconnue m’avait envahie, laissant au milieu de cette tranquille vérité, la trace d’une déchirure imperceptible.

 

Une fêlure avait commencé son œuvre. Elle avait pénétré mon regard en chevauchant la nuit et s’était déposée sur ma peau de buvard qui frissonnait dans le soir encore tiède.

 

La fêlure zébrait la surface du présent, avec une lenteur calculée et une douceur qui n’était qu’apparente.

 

Le zigzag prenait son temps.

 

Il cherchait son chemin dans ma vie où chaque chose avait encore sa place.

 

Il avançait comme une flèche muette, cherchant une cible encore inconnue.

 

Pourtant la mire était pointée, dans un savant calcul propre à l’univers.

 

Une fêlure avait commencé son œuvre. Elle travaillait minutieusement à la séparation des choses et des êtres, dans un silencieux fracas.

 

 

MT © 2005

 

 

Repost 1
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 00:16
Notre tâche d'homme - Albert Camus

 

Notre tâche d'homme est de trouver les quelques formules qui apaiseront l'angoisse infinie des âmes libres. Nous avons à recoudre ce qui est déchiré, à rendre la justice imaginable dans un monde si évidemment injuste, le bonheur significatif pour des peuples empoisonnés par le malheur du siècle.

 

Naturellement, c'est une tâche surhumaine.

 

Mais on appelle surhumaines les tâches que les hommes mettent longtemps à accomplir, voilà tout.
 

 

Albert Camus

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 23:55
Validation - Kurt Kuenne

.

 

Le talent de savoir faire sourire les gens : quelques mot de validation, cette validation dont nous avons parfois cruellement manqué, et qui pourtant nous permet de croire en soi, d'avancer et de se déployer....

 

 

 

Repost 1
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 18:06
Black shadow - Federico Antommarchi

 

 

 

J'ai trouvé dans l'abîme un trésor, une perle.
Née des entrailles, du fond de ton corps sombre.
Un joyau caché, là, au tréfonds de ta nuit
Une lumière empreinte d'obscurité
Tapie là, au coeur même de la mort, la vie.

 

 

 

Federico Antommarchi

 

 

 

https://www.facebook.com/federico.antommarchi

 

 

 

 

 

 

 

 
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 23:35
Pour une enfance heureuse - Catherine GUEGUEN

 

Tous nos idéaux de changement planétaire, nos désirs d'un monde meilleur, d'une société plus équitable et harmonieuse, sont inséparables de la façon dont nous éduquons les enfants.

 

Comme le dit Catherine Gueguen, environ 90 % des enfants de la planète sont élevés avec des humiliations verbales et physiques, reproduites depuis des millénaires, ce qui constitue un vrai poison pour le développement.

 

D'où l'importance de transmettre un cadre, des valeurs, mais avec bienveillance.

 

Et au passage, une définition de l'empathie, qui comporte 3 niveaux : affectif, cognitif et de sollicitude.

 

- empathie affective : sentir et partager les émotions et sentiments de l'autre

- empathie cognitive : comprendre les émotions et les pensées d'autrui

- sollicitude empathique : ce qui nous incite à prendre soin du bien-être de l'autre.

 

Il est déjà aisé, malheureusement, de voir que l'empathie n'est pas un savoir-faire partagé par le plus grand nombre....

 

Mais les adultes ne sont que de grands enfants qui, si ils ont été éduqués avec malveillance, sont coupés de leurs émotions.

 

Et quelqu'un coupé de ses propres émotions va avoir du mal à ressentir les émotions de quelqu'un d'autre et à être empathique pour autrui si personne ne l'a été pour lui. La boucle infernale est bouclée.

 

Revenons au commencement. Respectons les enfants.

Et quand nous-mêmes nous n'avons pas reçu d'empathie, il est toujours temps de s'en donner à soi-même et de faire le chemin qui n'a pas été fait par nos parents.

 

 

 

MT

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 20:34

 

 

Voici un témoignage comme je les aime, tout en détermination, bienveillance, retour sur soi et courage incroyable face à la souffrance.

 

Et toujours ce même message qui se distille à travers cette histoire : ne jamais abandonner, toujours trouver, au fond de soi, la force de se faire la promesse de s'en sortir et de retrouver sa dignité et son intégrité.

 

Il y a trop d'espaces, dans notre société, dans notre tête, où nous avons abdiqué, où l'on nous a convaincu de renoncer.

 

Et pourtant, plein de gens merveilleux nous montrent que l'on peut se relever de beaucoup de chose, et que l'on peut chaque jour revenir à l'endroit où les rêves sont encore vivants.



MT

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 00:28
Je fais mon arc-en-ciel

 

 

Pour le cœur brisé en mille morceaux

Je mets du rouge

Comme le sang qui sèche avec le temps

 

Pour les larmes versées et celles encore retenues

Je mets du bleu

Comme l’azur céleste d’où tout peut advenir

 

Pour l’amour offert qui n’a pas été reçu et gonfle sous ma peau

Je mets du vert

Comme un printemps qui désire les floraisons

 

Pour les trahisons, le mépris, les mots interdits et le silence tranchant

Je mets du rose

Comme une main qui s’ouvre tendrement

 

Pour le corps abîmé et l'âme meurtrie
Je mets du turquoise
Comme les gemmes que la terre offre en cadeau

 

Pour l’espoir perdu et confisqué

Je mets du mauve

Comme une voile palpitante de bateau en partance

 

Pour la folie qui rôdait en vampire assoiffé

Je mets du carmin

Comme les braises cramoisies qui nettoient l’humus

 

Pour les naufrages déguisés en voyage par simulacre

Pour l’amour massacré par tant de reniements et de démissions

Je mets de l’indigo

Comme un châle qui couvrira mes épaules

 

Pour la vie qui appelle

Je mets de l’or, du jaune et de l’orange

Comme les soleils qui tournoient entre les branches

Et percent les matins jusqu’à l’essence des choses

 

Pour tout ce qui fut perdu et détruit

J’hurle en couleur

Je pleure en technicolor

Je fais mon arc-en-ciel

Comme un pont entre hier et demain

Pour danser au milieu des cailloux blancs

Et retrouver ma route.

 

MT

 

Repost 1
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 20:49

 

 

.

 

 

Crise d'empathie - Les Parasites

 

 

 

.

 

.

 

 

 

Petit mode d'emploi - cynique - pour bien se comporter en société, avec une ambiance "thriller" qui fait monter la pression ....

 

Allons-nous petit à petit perdre notre empathie pour répondre aux dictats d'une société toujours plus efficace et rationnelle?

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 11:36

 

 

 

.

 

 

.

 

 

A l'occasion de son dernier ouvrage, "Je crois aux forces de l'esprit", Marie de Hennezel se confie sur la relation privilégiée qu'elle a eu avec François Mitterrand, et s'entretient autour de la fin de vie et de la mort, les thèmes qui sont depuis longtemps au centre de son travail d'accompagnement et de réflexion.

 

MT

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche