Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 22:57

 

 

 

 

 

"La clarté ne naît pas

de ce qu'on imagine le clair,

mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur."

 

C.G. Jung

 

 

 

67050_1606206525192_1537040622_1511417_3540131_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 18:18

 

 

La vérité est un état.

 

 

 

"La vérité n'a pas de chemin, et il n'existe pas deux vérités. La vérité n'appartient ni au passé ni au présent, elle est hors du temps ; et celui qui cite la vérité de Bouddha, de Shankara ou du Christ, ou qui ne fait que répéter ce que je dis, ne trouvera pas la vérité, car la répétition n'est pas la vérité. La répétition n'est que mensonge. La vérité est un état, un mode d'être qui survient lorsque l'esprit – qui cherche à diviser, qui se veut exclusif, qui ne peut penser qu'en termes de résultats, de réussite – cesse d'exister. Alors seulement sera la vérité. L'esprit qui fait des efforts, qui se discipline afin de toucher au but ne pourra jamais connaître la vérité, parce que la fin recherchée est sa propre projection, et la poursuite de cette projection, si noble soit-elle, est une forme de vénération de soi. Cet être-là se vénère, c'est pourquoi il lui est impossible de connaître la vérité. On ne peut connaître la vérité que lorsqu'on a compris l'ensemble des mécanismes de l'esprit, c'est-à-dire quand cesse tout effort."

 

 

 

La vérité n'est ancrée nulle part.

 

 

 

"La vérité est un fait, et le fait ne peut être compris qu'une fois levés tous les obstacles qui se dressent entre l'esprit et le fait. Le fait, c'est la relation qui vous unit à vos biens, à votre femme, aux êtres humains, à la nature, aux idées ; et tant que vous ne comprenez pas le fait de votre relation, votre quête de Dieu ne fait qu'accroître la confusion car elle n'est qu'un ersatz de vérité, une évasion, et n'a donc pas le moindre sens. Tant que vous dominerez votre femme – ou qu'elle vous dominera – tant que vous posséderez et serez possédé, vous ne pourrez pas connaître l'amour ; tant que vous continuerez à refouler, à substituer, tant que vous serez ambitieux, la vérité vous échappera.
Seul connaîtra la vérité celui qui ne cherche pas, ne fait pas d'efforts, ne cherche pas de résultat... La vérité n'a pas d'ancrage fixe, elle est élusive et non permanente, on ne la voit que d'instant en instant. Elle est toujours nouvelle, et donc intemporelle. Ce qui était vérité hier ne l'est plus aujourd'hui, ce qui est vérité aujourd'hui ne le sera plus demain. La vérité n'a aucune continuité. C'est l'esprit qui veut à tout prix donner une continuité à l'expérience qu'il baptise du nom de vérité, mais jamais un tel esprit ne la connaîtra. La vérité est toujours neuve : la vérité, c'est voir le même sourire comme un sourire neuf, voir la même personne d'un regard toujours neuf, voir les palmiers qui se balancent – voir la vie – comme pour la première fois."

 

 

 

 

Sur le chemin de la vérité, il n'y a pas de guide.

 

 

 

"Peut-on trouver Dieu en le cherchant ? Peut-on partir en quête de l'inconnaissable ? Pour trouver, vous devez savoir ce que vous cherchez. Si vous cherchez à trouver, ce que vous trouverez ne sera qu'une projection de vous-même ; ce sera un objet de votre désir, et ce qui est création du désir n'est pas la vérité. La recherche de la vérité en est la négation. La vérité n'a pas de domicile fixe ; nul chemin, nul guide ne peut vous y conduire et le mot vérité n'est pas la vérité. Peut-on trouver la vérité dans un lieu particulier, sous un climat particulier, au contact de certaines personnes ? Est-elle ici et pas là ? Cet homme est-il meilleur guide que cet autre pour vous conduire à la vérité ? Existe-t-il même un guide ? Quand on cherche la vérité, ce que l'on trouve ne peut venir que de l'ignorance, car la recherche elle-même est née de l'ignorance. Vous ne pouvez pas chercher la réalité : vous devez cesser pour que la réalité soit."

 

 

 

La vérité est dans l'instant.

 

 

 

"La vérité ne peut pas être accumulée. Ce qui est accumulé est toujours détruit, puis se fane et meurt. La vérité ne peut jamais se faner car on ne la croise que d'instant en instant, dans l'instant de chaque pensée, de chaque relation, de chaque mot, de chaque geste, l'instant d'un sourire ou d'une larme. Et si vous et moi pouvons découvrir cela et le vivre – et le vivre c'est le découvrir – alors nous ne deviendrons pas des propagandistes : nous serons des êtres humains créatifs – pas parfaits, mais créatifs, et la différence est immense."

 

 

 

Cœur plein, esprit vide.

 

 

 

"Il n'existe aucun chemin pour aller à la vérité, c'est elle qui doit venir à vous. Mais elle ne peut venir à vous que si votre cœur, votre esprit sont simples et clairs, et que votre cœur est rempli d'amour, et non des choses de l'esprit. Quand l'amour est dans votre cœur, vous ne parlez ni d'organiser la fraternité universelle, ni de croyances, ni de divisions, ni des pouvoirs qui les suscitent, vous n'avez nul souci de réconciliation. Vous êtes alors, tout simplement, un être humain sans étiquette, sans pays. Cela signifie que vous devez vous dépouiller de toutes ces notions et permettre à la vérité de venir au jour ; et elle ne peut advenir que lorsque l'esprit est vide, qu'il cesse de créer. Alors elle viendra sans que vous l'y invitiez. Alors elle viendra, vive comme le vent, et furtive. Elle vient en secret, pas lorsqu'on est aux aguets, à l'attendre. Elle surgit, soudaine comme le soleil, pure comme la nuit ; mais pour la recevoir, le cœur doit être plein et l'esprit vide. Alors qu'à présent vous avez l'esprit plein et le cœur vide."

 

 

 

Le véritable révolutionnaire.

 

 

 

"La vérité n'est pas pour les gens respectables, ni pour ceux qui cherchent à se prolonger, à se réaliser. La vérité n'est pas pour ceux qui ont soif de sécurité, de permanence ; car la permanence qu'ils recherchent n'est que l'envers de l'impermanence. Pris comme ils le sont dans les filets du temps, ils se raccrochent à ce qui est permanent, mais la permanence qu'ils recherchent n'est pas le réel, puisque ce qu'ils cherchent est le produit de la pensée. Donc, tout homme soucieux de découvrir la réalité doit cesser de chercher – ce qui ne veut pas dire qu'il doive se satisfaire de ce qui est. Au contraire, celui qui est déterminé à trouver la vérité doit être en lui-même un révolutionnaire accompli. Il ne peut appartenir à aucune classe sociale, à aucune nation, à aucun groupe ni à aucune idéologie, à aucune religion établie ; car la vérité n'est ni dans le temple ni dans l'église, la vérité ne se trouve pas dans les objets nés de la main ou de l'esprit. La vérité ne voit le jour que lorsqu'on éloigne ces objets façonnés par la main et l'esprit, et l'abandon de ces objets n'est pas une question de temps. La vérité vient à celui qui s'est libéré du temps, qui n'utilise pas le temps comme moyen de se prolonger. Le temps implique le souvenir de votre passé, de la famille, de la race, de votre caractère, et de l'accumulation de vos expériences – toute cette mémoire qui constitue le "moi" et le "mien"."

 

 

Krishnamurti

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 14:12

 

 

 

 

 

 

 

« Que valent la sagesse et la liberté, si le cœur bat dans le désert ?

Les vrais chemins sont ceux du cœur, pas ceux du monde,

et les contes connaissent par cœur, si j’ose dire, ces chemins-là.

Depuis la nuit des temps, ils nous parlent d’amour,

d’hommes et de femmes assoiffés l’un de l’autre,

joueurs, désirants, éperdus,

chiens et chats, émerveillés, bref inséparables.

Aimer.

Qu’y a-t-il, au fond, de plus important ? »

 

Henri Gougaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15030_109360799095691_100000653139680_125351_2633213_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

.

 

.

.

.

.

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 19:20

 

 

 

 

Vite, vite, dans 3 jours, c'est la Saint Valentin.

 

C'est la fête des Zamoureux !

 

Pour la Saint Valentin, amoureux ou pas, je vous propose une petite méditation... en images pleines de poésie, et en chanson : A quoi ça sert l'amour?

 

Et quoi qu'il en soit, faites-en le jour de tous ceux que vous  aimez….

 

Alors, un petit mot, un message, un appel, une carte…. à ceux qui font partie de votre vie et sont tout simplement dans votre coeur !

 

 

 

 

 

 

  tt pt coeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

Edith Piaf :

 

A quoi ça sert l'amour?
On raconte toujours
Des histoires insensées,
A quoi ça sert d'aimer?

L'amour ne s'explique pas,
C'est une chose comme ça,
Qui vient on ne sait d'où
Et vous prend tout à coup.

Moi, j'ai entendu dire
Que l'amour fait souffrir
Que l'amour fait pleurer
A quoi ça sert d'aimer?

L'amour ça sert à quoi?
A nous donner d'la joie
Avec des larmes aux yeux...
C'est triste et merveilleux!

Pourtant on dit souvent
Que l'amour est décevant,
Qu'il y en a un sur deux
Qui n'est jamais heureux...

Même quand on l'a perdu,
L'amour qu'on a connu
Vous laisse un goùt de miel
L'amour c'est éternel!

Tout ça, c'est très joli,
Mais quand tout est fini,
Il ne vous reste rien
Qu'un immense chagrin...

Tout ce qui maintenant
Te semble déchirant,
Demain sera pour toi
Un souvenir de joie!

En somme si j'ai compris,
Sans amour dans la vie,
Sans ses joies, ses chagrins,
On a vécu pour rien ?

Mais oui! Regarde moi!
A chaque fois j'y crois
Et j'y croirai toujours...
Ça sert à ça, l'amour!
Mais toi, t'es le dernier,
Mais toi, t'es le premier,
Avant toi, 'y avait rien,
Avec toi je suis bien!
C'est toi que je voulais,
C'est toi qu'il me fallait
Toi que j'aimerai toujours...
Ça sert à ça, l'amour!...

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 23:37

 

 

 

Il y a quatre pensées illimitées :

 

l'amour,

 

la compassion,

 

la joie

 

et l'égalité d'âme.

 

 

 

 

 

 

 

Bouddha

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 21:41

 

 

Ce que l'on est profondément peut, à un moment ou un autre, poser problème à autrui.

 

Entre l'indifférence pour ne pas tenir compte des opinions ou ressentis de l'autre, et se diminuer pour ne pas subir les critiques, il reste la vaste étendue du juste milieu, où il fait bon prendre sa place et déployer son potentiel....

 

 

 

Dans des styles dfférents, Mère Thérésa et Saidou Abatcha, conteur, sont là pour nous le rappeler...

 

 

 

 

Aimez-les quand même

 

 

 

Les gens sont déraisonnables, illogiques et égocentriques
Aimez-les tout de même !

 

Si vous faites le bien,

Les gens vous prêtent des motifs égoïstes ou calculateurs
Faites le bien tout de même !

 

Si vous réussissez, vous gagnerez de faux amis et de vrais ennemis
Réussissez tout de même !

 

Le bien que vous faites sera oublié demain
Faites le bien tout de même !

 

L'honnêteté et la franchise vous rendent vulnérable
Soyez honnête et franc tout de même !

 

Ce que vous avez mis des années à construire peut être détruit du jour au lendemain
Construisez tout de même !

 

Les pauvres ont vraiment besoin de votre secours

Mais certains peuvent vous attaquer si vous les aidez

Aidez-les tout de même !

 

Si vous donnez au monde le meilleur de vous-même

Vous risquez d'y laisser des plumes
Donnez ce que vous avez de mieux tout de même !

 

 

Mère Teresa

 

 

 

 

 

Le conte de Saidou Abatcha illustre parfaitement cette nécessité de se libérer du regard et du jugement des autres : 

 

 

 

 

  

 .
 .
 .
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 21:30

 

 

 

 

Aujourd'hui, dans la nuit du monde et dans l'espérance,

J'affirme ma foi dans l'avenir de l'humanité.

Je refuse de croire que les circonstances actuelles

Rendent les hommes incapables de faire une terre meilleure.

Je refuse de partager l'avis de ceux

Qui prétendent l'homme à ce point captif de la nuit

Que l'aurore de la paix et de la fraternité

Ne pourra jamais devenir une réalité.

Je crois que la vérité et l'amour, sans conditions,

Auront le dernier mot effectivement.

La vie, même vaincue provisoirement,

Demeure toujours plus forte que la mort.

Je crois fermement qu'il reste l'espoir d'un matin radieux,

Je crois que la bonté pacifique deviendra un jour la loi.

Chaque homme pourra s'asseoir sous son figuier, dans sa vigne,

Et plus personne n'aura plus de raison d'avoir peur.

 

 

Martin Luther King

 

.

.

.

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 20:08

 

 

 

 

Au milieu de l'agitation du monde, la voix de Saint Exupéry résonne.

 

 

Lorsque le sens de l'existence paraît trouble, il est important de mettre nos sens en éveil et de remettre du lien. Vers les autres, mais surtout à l'intérieur de nous-mêmes.  

 

Pour apprivoiser, pour s'apprivoiser, il faut du temps.

 

Il faut de l'espace.

 

Il faut aller à la rencontre d'une part sauvage -le renard- qui nous paraît imprenable, insaisissable, ardue, inconnue.

 

 

Cela nécessite d'arrêter de courir, de s'assoir, d'être dans la contemplation et de chercher à voir ce qui se cache derrière le visible, derrière l'évidence, derrière le commun des choses, tout ce qui est prisonnier des croyances, des certitudes, du déjà su, du déjà vu.

 

 

Tout est agité.

 

Il s'agit de prendre le temps.

 

De dissoudre les images du passé et du futur, pour n'être que dans la vibration de la présence, ici et maintenant.

 

Il s'agit de respirer avec.

 

Avec notre corps qui bat la mesure des poumons qui montent et descendent.

 

Avec le mouvement de la vie qui vient jusqu'à nous, par le ciel en constante métamorphose, par le chant des oiseaux, par l'odeur de la terre, par la nuit qui succède au jour qui succède à la nuit...

 

Il s'agit de respirer avec l'Autre dont le regard est juste de l'autre côté de notre regard, dont les mots sont juste l'envers d'un miroir à retourner.  

 

Il s'agit de voir autrement. 

 

Et d'ouvrir le coeur.  

 

 

Et c'est le Renard qui, vivant dans un monde encore non perverti, à l'état sauvage, nous montre le chemin de ce temps retrouvé, de cet espace à l'échelle du coeur.

 

 

 

 

- Qu’est-ce que signifie "apprivoiser"?

 

- C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie « créer des liens... »

 

- Créer des liens?

 

- Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... (...)

 

Le renard se tût et regarda longtemps le petit prince :

 

- S'il te plaît... apprivoise-moi! dit-il.

 

- Je veux bien, répondit le petit Prince, mais je n'ai pas beaucoup de temps. J'ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.

 

- On ne connaît que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi!

 

 

(...)

 

Voici mon secret, dit le renard. Il est très simple :

 

On ne voit bien qu'avec le coeur.

L'essentiel est invisible pour les yeux. 

 

 

 

 

 

A. de Saint-Exupéry, Le petit Prince

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 12:30

 

 

Une provision de citations à méditer, en douceur,

pour mettre un peu de lumière dans le gris du ciel hivernal...

 

 

 

 

 

 

 

.
.
.
.
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 14:22

 

 

 

 

  

Rabbi Zouzia se meurt.

Ses disciples le pleurent.

Ils sont tous là, autour du lit, à renifler dans leur mouchoir.

Ils tentent de lui dire l’amour qu’ils ont pour lui.

 

- Rabbi, gémissent-ils, vous êtes notre père, vous le serez toujours, pitié, ne nous laissez pas seuls, vous êtes notre saint Moïse !

 

- Moïse, moi ? Seigneur, grogne le moribond, qu’ai-je fait pour cela ?

 

Les autres renchérissent. Ils veulent à tout prix que leur maître Zouzia soit le frère, l’égal, le jumeau de celui qui descendit du mont Sinaï avec les Tables que l’on sait.

 

Le mourant en reprend des forces, mais c’est pour leur lancer, furieux :

 

- Mes enfants, misère sur moi si je suis l’homme que vous dites, car ce qui me fut demandé par Celui qui attend mon âme, ce ne fut pas d’être Moïse mais d’être tout entier, de haut en bas, Zouzia !

 

 

 

  

Henri Gougaud, Le livre des chemins

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 21:41

Un message de Pierre Rabhi, président du Mouvement Colibris, mouvement pour la Terre et l’Humanisme.

 

 

Chères amies, chers amis,

Je fais partie, depuis plus de 45 ans, des personnes qui ont voué leur existence à concrétiser un rêve réaliste : bâtir d’urgence une nouvelle société plaçant l’humain et la nature au cœur de nos préoccupations.

Le chemin fut rude, mais fertile en réflexions, sensibilisations, innovations, en création de structures pour produire, expérimenter, enseigner, démontrer qu’un monde plus satisfaisant pour l’intelligence, le cœur et l’esprit est possible. Ce monde est en gestation au sein de la société civile. J’ai voulu contribuer à en révéler l’existence à l’occasion de ma pré-candidature aux élections présidentielles de 2002, avec une mobilisation qui a dépassé nos espérances.

C’est pour entretenir, amplifier et structurer cet éveil que nous avons fondé le Mouvement Colibris. De nombreuses actions y ont déjà été réalisées pour favoriser une transformation de notre société par sa base. Au point où nous en sommes, la question se pose : comment rendre encore plus visibles et opérationnelles ces semences du changement ? Comment donner ses lettres de noblesse à la politique en actes ? Il me semble que c’est à l’occasion d’un événement politique à échelle nationale que nos propositions et actions peuvent avoir le plus de retentissement.

Dans la continuité de notre projet « Transformons nos territoires », nous voulons saisir l’opportunité des élections présidentielles de 2012 pour mener une campagne sans candidat, dont l’objectif n’est pas de rentrer dans la sphère politique partisane, ni de donner de consignes de vote, mais de montrer qu'il existe des voies possibles pour un futur écologique et humain. A travers l'Europe, sur toutes les thématiques, des réalisations pionnières sont là pour en attester.

Pour mener à bien notre projet 2011 qui se poursuivra en 2012, nous avons besoin de votre soutien par l’adhésion de raison et de cœur, mais aussi par la contribution de 3000 personnes d’entre vous qui consentiraient à un versement de 5€ mensuels ou plus d’ici au 31 décembre. Nous aurons ainsi les moyens de mener cette action à vos côtés.

2540 d’entre vous nous ont déjà rejoints et nous tenons à leur témoigner toute notre gratitude ainsi qu’à ceux qui pourront le faire dans les jours à venir.

Avec toute notre amitié, nous vous souhaitons de très joyeuses fêtes et une année 2011 pleine de joies et de réalisations,



Pierre Rabhi
Président de Colibris

 

http://www.colibris-lemouvement.org/

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 13:17

  

  

Compétition, combat contre soi-même :

nous avons été élevés au lait de la guerre.

Que ce soit au-dedans ou au-dehors,

nous savons faire la guerre,

mais nous ne savons pas faire la paix.

  

  

Henri Gougaud, Parole d’Atelier

 

 

 

0006.jpg

 

 

 

 

 

.

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 18:45

 

 

 

La rose est un jardin où se cachent des arbres.

 

Djalal ad-dîn Rûmî.

 

 

 

 

DSC03949signe.JPG

 

 

 

 

 

.

.

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 00:26

 

 

 

Le secret du changement

consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau,

et non pas pour se battre contre l'ancien.

 

 

Dan Millman

 

 

 

 

.

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 00:13

 

 

En nous sont une maison et un jardin.

 

Dans la maison mentale, tout est rangé, classé.

On y a des repères, de la sécurité.

 

Le jardin, au contraire, foisonne d’ombres cachées, de recoins ignorés.

La nature (notre nature) y est reine,  tout peut y arriver.

C’est le lieu de la vie et de la création.

 

Tout le monde veut voir le ciel, mais nombreux sont ceux qui restent dans leur maison.

 

Vous voulez voir le ciel ?

Sortez dans le jardin, sinon vous ne verrez jamais que le plafond !

 

 

Henri Gougaud, Parole d’Atelier

 

 

 

 

facade--2-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche