Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 01:24

 

 

Fermez les yeux... se laisser traverser.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation Mes citations inspirantes
commenter cet article
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 23:46
Sandrine Bureau - Incarne la lumière

 

 

 

.

 

 

 

Une belle et lumineuse découverte, à travers ce témoignage de Sandrine.
On peut aussi laisser les mots, et juste se connecter à elle, sentir, vibrer à ce qui se dégage...

C'est cela la magie de la vérité intérieure qui s'exprime dans l'intensité.

 

MT

 

 

Rappelle-toi notre nuit à la lune

Je le savais.

J’ai voulu être avec toi car c’est un début du voile qui se lève.

Le voile se lève sur cette humanité.

La lumière vient, arrive et se faufile partout.

C’est là, c’est moi, c’est nous.

Incarne la lumière. Sois la lumière. Vit la lumière.

Il n’y a qu’elle comprends-tu ?

 

Sandrine

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation Mes citations inspirantes
commenter cet article
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 14:42

 

Les derniers conseils d'Arouna.

A part ceux qui sont encore bloqués dans le refoulement ou l'anesthésie totale de leurs émotions, la plupart auront remarqué que ces derniers mois les émotions étaient exacerbées et que ce qui remontait n'était pas vraiment léger, léger...
 

Un grand nettoyage est à l'oeuvre pour aller voir les vieux dossiers oubliés à la cave, et pour nous amener à connecter nos aspirations les plus lumineuses.

 

MT

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation Mes citations inspirantes
commenter cet article
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 18:07

 

 

Un petit "guide" pour ne pas oublier à qui l'on donne nos étrennes.....

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 19:23
Deshun Wang - Sexy à 80 ans

 

J'adore véritablement ce genre d'information, qui donne l'occasion de revisiter les croyances concernant la vieillesse et nos possibilités en devenir. Un message de "no limite" qui agrandit les distances entre les mots "jeunesse" et "vieillesse", comme j'avais déjà aimé le partager avec cette liste de liens de personnes extraordinaires, qui au-delà de 80 ans ou plus, osent des choses auxquelles d'autres ont déjà renoncé bien avant !

 

Deshun Wang a commencé à faire parler de lui car il a défilé torse nu dans un show de mode.

 

Mais l'homme ne vient pas de nulle part, comme il l'explique dans une vidéo suivante, ceci est le fruit de tout un parcours, le parcours d'une vie et des choix qu'il a faits.

 

« Plusieurs personnes ont commencé à me repérer après un défilé. Certains ont dit que j’étais le grand-père le plus sexy.

Certains ont dit aussi que j’étais un effet de sensation internet ; mais vous savez quoi, pour préparer ce jour, je me suis préparé pendant 60 ans. (…)

Quand vous croyez qu’il est trop tard, soyez prudent de ne pas laisser cela devenir une excuse pour abandonner.

Personne ne peut vous empêcher d’avoir du succès, excepté vous-même,

Quand c’est l’heure de briller, soyez le plus brillant. (…) »

 

Merci Deshun Wang pour la fraîcheur d'esprit et la sagesse de l’expérience toujours active ! 

 

MT

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 00:23

 

 

Une histoire bouleversante de maltraitance, où l'on peut une fois de plus souligner l'importance de ce que Alice Miller appelle "un témoin lucide", ici en l'occurrence l'infirmière scolaire qui ne lâchera pas cette enfant jusqu'à découvrir ce qu'il se passe réellement.

Puissions nous tous devenir des "témoins lucides", dans la vie, pour nos relations, dans le travail, dans la société, c'est à dire être les garants de ce qui se fait ou ne se fait pas, prendre la parole pour ne pas laisser faire, pour éclairer, pour rétablir la cohérence et pour permettre aux personnes en détresse de retrouver leur intégrité.

 

MT

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 23:02

 

 

La douleur, la maladie, les transformations du corps à travers les épreuves, nous invitent à accueillir des parts en nous que les diktats de la société ne nous habituent pas à accepter...

Un travail de bienveillance envers soi, pas toujours facile, car même en dehors du regard des autres, il est parfois difficile d'accepter son propre regard.

Delphine Ville, en partageant son ressenti et son chemin, nous ouvre la voie.

 

MT

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 21:57
 
 
In these songs, may you find something that was lost long ago, echoes of a time when we knew our direct connection to the land and one another was our only chance for survival...
May a piece of our story be retold and reclaimed here.
May we remember that each and every one of us carries blood that is indigenous to somewhere on this great planet.
We may have to reach far back in time to find those roots but they live on in you.
May the loss of our own culture and heritage, ignite a fire in us to preserve and protect those that still remain.
May we find our way through these storms of violence and injustice. May peace prevail and Beauty Thunder.

 

 

"Dans ces chansons, puissiez-vous trouver quelque chose qui a été perdu il y a longtemps, échos d'un temps où on savait que notre connexion directe à la terre et un autre était notre seule chance de survie..."

 

 

La voix de Peia que j'adore... vibration d'essence, vibration sacrée, vibration du féminin, vibration de la beauté en ondes sonores...

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 19:10
œuvre visuelle et sonore de Françoise Jolivet et Roy Lekus

œuvre visuelle et sonore de Françoise Jolivet et Roy Lekus

 

 

Je voulais pour nous deux bien mieux qu'une croyance
Alors je t'ai trouvé une sorte d'église
Dont les murs ne sont pas couverts de faïence, ni de marbre
Les vitraux je les brise, les piliers sont des arbres

L'autel est un rocher tapissé de lichen
On n'y parle ni pardon ni péché
On n'y fait pas commerce de douleur et de peine
On n'y adore ni Dieu ni Diable
Mais la beauté des corps
Et le sort qui a mis ton amour dans mes veines

Je nous veux sans frontière sans limite et sans loi
Je veux te respirer te vivre et vivre en toi
Et croire qu'avant nous tout ça n'existait pas

Nous deux nous méritons bien plus haut qu'une voûte
Alors je t'ai trouvé une plaine sans routes
Sans autres limites que les points cardinaux
Et sans traces que celles de nos chevaux qui absorbent l'espace

Au sommet d'une colline, j'allume une flamme
Pour qu'on sache qu'un homme et une femme
Fêteront sous la lune la nuit de l'origine
Un sacrifice au bonheur de leurs âmes
Au futur de leurs fils
Ici les dieux s'adorent sans aucun artifice

Je nous veux sans frontière sans limite et sans loi
Je veux te respirer te vivre et vivre en toi
Et croire qu'avant nous tout ça n'existait pas.

 

 

Daran

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 16:07

 

 

 

Bonne question : l'escalier, il est en hêtre ou en chêne? En être ou en chaînes?

 

La question de la violence conjugale, abordée avec cette courte vidéo qui dénonce les hommes qui ont un peu trop ce que j'appellerais "l'esprit d'escalier"...

 

 

Expression qui tombe à pic lorsque l'on sait que "l'esprit d'escalier" signifie manquer de répartie, ne pas savoir répliquer sur le moment, mais après "coup".

 

 

Des coups qui compensent un manque, certes, dont trop de femmes font encore les frais. Certains hommes ou enfants aussi sont concernés, la violence ne se limite, hélas, pas qu'au sexe féminin, mais les statistiques montrent que les femmes sont les principales victimes de par le monde, il s'agit la plupart du temps d'un rapport de force, qui touche donc les plus faibles, ou considérés comme tels... la femme étant encore, n'est-ce pas, "le sexe faible" dans la tête de beaucoup.

 

 

Et lorsque Nicole Ferroni commence sa vidéo avec l'information comme quoi la violence débute souvent au moment de la grossesse de la femme, c'est exact, 40 % des violences débutent à cette période, lorsque l'homme ne supporte pas d'être délaissé ou ne se sent plus au centre de la relation. 23 % des IVG sont faits à cause de ces violences pratiquées sur la femme au moment de sa grossesse.

 

 

Une démonstration, s'il en est besoin, que chaque état de vulnérabilité est l'occasion pour certaines personnes de renforcer leur domination. Maladie, vieillesse, grossesse, etc. peuvent être des situations anxiogènes pour des personnes immatures qui ont de grosses blessures ou de gros traumatismes et qui ne supportent aucune "concurrence". Toute demande d'attention que nécessitent ces états particuliers, est de l'attention qui leur est retirée et qui vient toucher directement leur blessure narcissique.

 

 

D'où aussi la grande recrudescence de personnes dites perverses narcissiques, qui peuvent être en "stand by" ou passent inaperçues avec des personnes ne les mettant pas trop en danger, mais dont le système pervers narcissique est réactivé avec une personne vulnérable, ou dont la personnalité les confronte à leurs propres limites ce qui génère beaucoup de frustrations.

 

 

Les chiffres restent alarmants, tout en sachant que seulement 10% des violences conjugales font l'objet d'une révélation...  (https://www.senat.fr/rap/r09-553/r09-5533.html). Et même si aujourd'hui, le 25 novembre, est dédié à la lutte contre la violence conjugale, la meilleure façon de lutter contre cette violence, est de créer une société où toutes les violences seraient dénoncées à leur juste mesure, où le système éducatif, parental ou scolaire, ne resterait pas impuni lorsqu'il est violent, où l'enfance serait protégée, car tout y trouve sa source, dans les abus, les maltraitances physiques ou psychologiques.

 

Mais les dénis et les silences sont l'ultime violence faite aux êtres humains qui sont laissés dans leurs souffrances. D'où l'importance d'en parler, de dénoncer, de se sentir concernés, même si nous ne sommes pas directement touchés.

 

Et bien sûr, à un moment, c'est à chacun d'aller rencontrer ces blessures, pour aller les accueillir, je ne dis même pas les guérir, mais les accueillir, afin de ne pas continuer à les faire subir à d'autres être humains.

 

 

Inutile de dire, pour revenir à une note plus légère, qu'il est préférable de choisir un escalier en hêtre, avec ou sans moustache ;-)

 

 

MT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre 2010 et 2012, 83 000 femmes sont victimes de viols ou tentatives de viols par an (0,5% des femmes). 83% d’entre elles connaissent leur agresseur :

 -31% des auteurs sont connus mais ne font pas partie du ménage de la victime ;

 -31% des auteurs sont les conjoints vivant avec la victime au moment des faits ;

 -21% des auteurs font partie du ménage mais ne sont pas le conjoint ;

 -17% des auteurs sont inconnu de la victime.

11% des victimes seulement portent plainte, et 13% déposent une main courante.

 

 

 

 

Et il est important aussi de ne pas pervertir le regard que l'on pose ou que l'on véhicule sur les filles, futures femmes. Ce ne sont pas des objets, elles sont fortes, courageuses, créatives, autonomes, pour peu que l'on ne bride pas leur vraie nature...

 

 

 

 

Il était une fille.... magnifique chanson de Mathilde, une artiste qui sait faire vibrer ce qu'elle chante et ce qu'elle écrit...
A ECOUTER EN CE 25 NOV journée de sensibilisation aux violences faites aux femmes
TOUTES les violences, physiques ou psychologiques...

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 01:36

 

 

On ne peut pas lutter contre l'injustice en commettant d'autres injustices.  Donc moi je ne pouvais plus être injuste vis à vis de moi-même et vis à vis des autres et à un moment donné il s'agit comme dit Camus, d'exercer au mieux son métier d'homme.

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 22:43
Une seule rose - Rumi

 

A Single Rose Can Be My Garden...

A Single Friend, My World.


~Rumi

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 21:41

 

 

L'histoire a été inspirée par ce mail :
https://wikileaks.org/clinton-emails/emailid/12900#efmALTAqG

 

 


 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 12:19
Au revoir Leonard Cohen

 

 

 

Mon coeur se serre au départ de cet homme, qui a tant chanté, tant fait rêver, qui me fait tant vibrer par ses chansons et sa voix...

Même si l'homme va nous manquer, ce qu'il laisse est éternel...

Merci merci merci pour tout cet héritage, merci pour cette vie dédiée à la musique et à la poésie, merci à tous les poètes qui nous reconnectent sans cesse au sensible...

 

 

 

 

 

 

 

Au revoir Leonard, car ce n’est pas un adieu, puisqu’à chaque fois que je voudrais convoquer ta présence, il suffira d’écouter une de tes chansons parmi les centaines que tu as écrites.

 

Il suffira de fermer les yeux, pour me souvenir de ton regard d’ébène, de ton visage toujours un brin nostalgique, de ta longue silhouette qui a traversé les époques, qui a traversé les âges de la vie sans perde l’essence du poète que tu étais et qui n’a jamais cessé d’écrire, de chanter, de se produire, là où tant d’autres étaient à la retraite, là où tant d’autres ont renoncé au mouvement, au partage, à la création.

 

Merci d’avoir fait de ta vie un don à travers tes chansons, où tes états d’âmes pouvaient devenir universels, d’être venu soulever les voiles en chacun pour toucher le cœur et l’émotion et d’avoir accroché des rengaines sur mes lèvres, ces petits airs lancinants qui me rendaient nostalgique et me donnaient le blues, comme une contagion que tu transmettais, un p’tit virus contre lequel je n’avais même pas envie d’être immunisée.

 

Merci d’avoir été si grand, et de m’être apparu toujours si familier, comme faisant partie de mon univers, puisque si souvent ta voix résonnait dans ma maison.

 

Merci d’avoir été un homme en chemin, cherchant les mots, cherchant le corps des femmes, cherchant la spiritualité, et n’oubliant jamais Marianne, ton « éternel amour », comme un point d’ancrage, comme un centre à partir duquel tu as continué à voyager, sur d’autres chemins et vers d’autres poésies…

 

« Nous sommes arrivés au point où nous sommes si vieux, nos corps tombent en lambeaux, et je pense que je te rejoindrai bientôt. Sache que je suis si près derrière toi, que si tu tends la main tu peux atteindre la mienne ».

 

Tu avais annoncé il y a quatre mois ton départ prochain lorsque Marianne est partie, était-ce comme une promesse ?

 

Elle t’a peut-être pris au mot et tendu la main pour ta dernière nuit ?

 

Seules vos âmes connectées ont la réponse dans le silencieux mystère des départs…

 

 

MT

 

 

 

 

 

 

Un petit texte que j'ai écrit

avec quelques uns des titres de ses chansons :

 

Like a Bird on the wire, I was Passing Through in The Smokey Life, dressed in a Famous Blue Raincoat, going By The Rivers Dark.

 

Now You Know You I Am, I’ve left my Fingerprints : I am The Partisan of Lover, Lover, Lover and I Came So Far For Beauty.

 

Even if True Love Leaves No Traces, I have a lot of Memories, I Can't Forget that In My Secret Life, there is A Thousand Kisses Deep !

 

It’s Closing Time, it’s The Great Event : It’s The Death of a Ladies’Man. I know that A Singer Must Die...

 

But Please Don't Pass Me By, I will ever Coming Back To You, if your Faith stay by me.

 

So long my Guests, I am Going Home, but That's No Way To Say Goodbye !

 

I look one more time at The Window : The Night Comes On, I know that Tonight will be fine, Death will be Light As The Breeze and The Future is Waiting for a Miracle.

 

Take This Waltz, Dance Me To The End Of Love, I Am Your Man for ever, If It Be Your Will.

 

Hallelujah !

 

 

 

 

Comme un oiseau sur le fil, j’étais de passage, dans la vie enfumée, vêtu d’un pardessus bleu, allant au bord des fleuves sombres.

Maintenant, vous savez qui je suis, j’ai laissé mes empreintes digitales : je suis le partisan de l’amour, et j’ai recherché si loin la beauté.

Même si l’amour vrai ne laisse pas de trace, j’ai beaucoup de souvenirs, je ne peux oublier, que dans ma vie secrète il y a la profondeur de milliers de baisers.
C’est l’heure de la fermeture, c’est le grand événement : la mort d’un homme à femmes. Je sais qu’un chanteur doit mourir… mais s’il vous plait ne m’ignorez pas, je reviendrais vers vous, si votre foi reste à mes côtés.

Au revoir, mes invités, je rentre à la maison, mais c’est impossible de dire adieu !

Je regarde une fois encore à la fenêtre : la nuit vient, je sais que demain sera bien, la mort sera légère comme une brise et le futur attend pour un miracle.

Prenez cette valse, dansez-moi jusqu'au bout de l'amour, je suis votre homme pour toujours, si c’est votre volonté.

 

Hallelujah !

 

 

 

 

 

Un site où une grande partie de ses chansons sont traduites (parfois approximativement... )

 

 

 

L'incontournable "So Long Marianne"

 

"You make me forget so very much

i forget to pray for the angels

and the angels forget to pray for us

now so long Marianne... "

 

 

 

 

Une version avec des clichés du passé

 

 

 

 

L'inoubliable "Suzanne"...

 

 

 

 

Dance me to the end of love

Toujours cette nostalgie mêlée d'un furieux de désir de vivre...

 

 

 

 

 

Hey, that's no way to say good bye

 

Deux voix qui s'enroulent l'une à l'autre :

 

 

 

 

Reportage sur la vie de Leonard Cohen au monastère zen de Baldy, où il fut moine entre 1995 et 1996.

En anglais, sous-titré en allemand

 

 

 

Autre interview en anglais...

 

L'ivrogne n'a plus de sexe

 

Ce matin je me suis encore éveillé
Je remercie le Seigneur pour cela
Le monde est une telle porcherie
Que j'ai du mettre un chapeau

J'aime le Seigneur je prie le Seigneur
Je demande au Seigneur de pardonner
J'espère que je ne regretterai pas
De lui permettre de vivre

Je sais que vous aimez me voir ivre
Et vous riez de ce que je dis
Je suis très heureux que vous le fassiez
Je suis si seul chaque jour

Je suis fâché contre l'ange
Qui m'a pincé la cuisse
Et m'a fait tomber amoureux
De chaque femme qui passe

Je sais qu'elles sont vos soeurs
Et vos filles et vos femmes
Mais même si elle habitent chez vous
Elles mènent toutes une double vie

C'est amusant de chercher le paradis
Quand tu sors des sentiers battus
Mais D--u est comme un singe
Quand Il est sur ton dos

D--u est comme un singe
Et Il est comme une femme aussi
ELle est telle un endroit vide
ELle a ton visage

Puisse t-ELle entrer dans ton temple
Et te regarder droit dans les yeux
Et te rendre amoureux
De tous ceux que tu méprises.

Leonard Cohen, Mt Baldy, 1997.
Traduction et adaptation : Patrice Clos

Adaptation française publiée avec la permission de Leonard Cohen.

http://www.leonardcohensite.com/mtbaldy2.php

 

 

 

 

Une heure 3/4 de musique...

 

 

 

Here it is

Hello my love, and my love good bye...

S'écoute presque comme un mantra !

 

 

 

 

I'm your man

 

 

 

 

 

Bird on the wire, "oiseau sur le fil"

Une voix sublime dans les graves, et une orchestration avec des sonorités extra...

 

 

 

 

 

Et tant d'autres titres, dont le dernier album : "You want it darker"

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 13:38

 

 

Une de ses chroniques vraiment bien ficelée !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche