Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2021 4 24 /06 /juin /2021 21:55
Petite revue de presse
 
 
ALLEMAGNE                                                                                                                21 juin 2021
KLA.TV :  Le plus grand concepteur de vaccins met en garde par Ivo Sasek. Geert Vanden Bossche a travaillé pour Novartis, GlaxoSmithKline, GAVI et la Fondation Bill et Melinda Gates. Et maintenant, il appelle à un arrêt immédiat de la vaccination !
 
 
Rappel 27 mars 2021 : La vaccination est la vraie pandémie, par Elsa Mittmannsgruber (Rédactrice en chef de la TV Wochenblick). 
 
 
IRLANDE : RETOURNEMENT DE SITUATION (article du Journal Irish Light)
Les gens piqués ARN ne pourront pas voyager en avion.
Astrazeneca (une seule dose) non plus, les gens ne pourront pas prendre l'avion. Interdit par de nombreuses compagnies.La raison en est simple.Le corps ne supporterait pas.
 
 
NANOMATÉRIAUX ET V EXPÉRIMENTAUX
Nanomatériaux magnétiques dans les injections, masques et écouvillons  (vidéo de 41 min)  https://odysee.com/@Miniver:4/amzpolly:5
 
 
15 juin 2021 (vidéo de 4 min 13)
Dr Mike YEADON, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, lance un dernier avertissement. Les mensonges des gouvernement cachent quelque chose. Restez à l’écart des vaccins expérimentaux. Réagissez avant qu’il ne soit trop tard...
 
 
ARN ET ADN
Dr Tushar Chauhan : La présence d'ARN double brin dans une cellule est un signe de danger,car les trois principaux types d'ARN que nous possédons sont monocaténaires.
L'ARNdb ne se trouve pas dans nos cellules car notre matériel génétique est l'ADN et non l'ARN. L'ARN est donc le matériel génétique de certains rétrovirus,
 
 
INTRANTS HOSPITALISATION ET MORTALITÉ
 
GRANDE BRETAGNE 18 juin 2021
Selon des données sanitaires britanniques, le taux de mortalité dû à la variante du virus COVID est six fois plus élevé chez les personnes vaccinées que chez celles qui ne le sont pas. Le nombre d'hospitalisations est également plus élevé chez les milliers de personnes entièrement vaccinées dont le test de dépistage de la "variante préoccupante" de Delta COVID est positif.
 
ITALIE 21 juin 2021
DÉCÈS POST INTRANTS : V par Pfizer à Arona le même jour et dans le même centre, ils meurent à deux semaines d'intervalle.
-  Massimiliano Marcacci, 50 ans, était un ancien arbitre et footballeur. Il est décédé lundi à son domicile de Lesa, sur la rive piémontaise du lac Majeur, où il vivait avec sa femme, ancienne joueuse de volley-ball, et ses trois filles âgées de 5, 7 et 9 ans.
-  Andrea Pirali, 52 ans, vacciné le même jour, s'est senti mal dès le retour à la maison. Il est tombé malade dans la salle de bain. et c'est sa mère qui a lancé l'alerte.  Il est également décédé   
 
 
FRANCE14 juin 2021
1/ Attaque des medias contre la généticienne Alexandra Henrion-Caude 
Après les médecins comme le Pr Raoult, Toussaint, Belpomme, Fourtillan, Toubiana, Perronne, Fouché, la purge continue : c’est au tour de la généticienne Alexandra Henrion-Caude d'être attaquée ! Une plainte vient d'être déposée par le Monde et le Parisien, contre elle.. https://wp.me/pbYbqw-kAp
 
20 juin 2021                                                                                                                        2/Autotests sur les plages ... et chiens renifleur !                                                               En plus des tests PCR et antigéniques, le gouvernement compte sur la généralisation des autotests. « Ils devraient être distribués gratuitement sur les plages, dans les campings, les hôtels ou les salles de sport » https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/autotests-a-la-plage-chiens-renifleurs-a-quoi-va-ressembler-la-lutte-contre-le-covid-19-cet-ete-de7bd402-d1ab-11eb-8e4c-918871d455e6
 
 
 
 
Merci à mon amie Chantal qui complète beaucoup de mes recherches et organise ce résumé
 
 
 
Repost0
24 juin 2021 4 24 /06 /juin /2021 13:37
Petite Revue de Presse

 

 

L'orchestration programmée de cette plandémie (rapport Rockfeller) pourra-t-elle se mettre en place jusqu'au bout ?                                                                                 
 
USA  (vidéo de 1 min 55") :  si vous n'avez pas le temps, une courte synthèse où tout est dit
 
1/ Dr McCullough, spécialiste en médecine interne et maladies cardio-vasculaires  "Je crois que nous sommes sous une forme de bioterrorisme, pouvant être responsable de la mort de 50.000 américains" 
https://videos.files.wordpress.com/cm6DpRhH/untitled-10_mp4_hd.mp4                                  
Rappel du  2 décembre 2020  (vidéo de  27 min en anglais, sous-titrée)
 
2/ INFO ESSENTIELLE  :  une explication plus détaillée (vidéo de  29 min 10")                                           
Un grand nombre de médecins  et thérapeutes à travers le monde mettent en garde contre les v expérimentaux 
 
23 juin 2021  (vidéo en allemand avec transcription en français) 
« On nous a menti et tous les médecins le savent. Ne touchez pas aux enfants ! »                     
Dr Thomas Sarnes :  chirurgien avec plusieurs spécialités, orthopédiste, médecin urgentiste, et j’ai reçu une formation supplémentaire en médecine infectieuse et tropicale en vue d’une affectation prolongée au Vietnam.
 
INTRANTS
ISRAËL
40% des nouvelles personnes contaminées sont des personnes vaccinées : la question se pose de savoir s'il y aura une troisième injection du vaccin ou si un vaccin spécifique est en cours de développement pour traiter le nouveau variant.Delta !... 
 
PROPAGANDE ET RACOLAGE  EN  SEINE SAINT DENIS  ET ESSONNE (vidéo de 4 min 21")
À Montreuil, la vaccination au pied des immeubles des quartiers populaires                                   
Entre 100 et 300 doses sont injectés par jour dans ces centres éphémères disséminés en Seine-Saint Denis par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie. Des médiateurs de la ville sillonnent le quartier pour inviter les habitants et répondre à leurs craintes et leurs interrogations,

 

                                                                                   

Les municipalités tentent par tous les moyens de convaincre les personnes âgées de plus de 75 ans, méfiantes et récalcitrantes, comme cette retraitée de Bobigny de  81 ans qui ne croit absolument pas en ce fameux remède qui est arrivé "trop vite" : «J’ai de très bonnes raisons de ne pas me faire vacciner, croyez-moi je suis en bonne santé et je prends mes précautions, je n’ai pas besoin de ce vaccin. Je ne me ferai pas vacciner, c’est tout.»  Source Libération   
 
22 juin 2021                                                                                                                                         
LE PASS SANITAIRE ET LE CONSEIL D’ÉTAT (vidéo de 22 min 27")
Édité par BLAST, site  du nouveau média indépendant                                         
 
TRAITEMENTS
HYDROXYCHLOROQUINE                                                                                                                     
FRANCE
24 juin 2021  "Si le Pr. Didier Raoult a raison, c’est une affaire d’état de santé publique." https://www.youtube.com/watch?v=fkXrtxsVMMs
 
IVERMECTINE
GRANDE BRETAGNE
23 Juin 2021 Comme les v semblent déjà montrer  leurs limites, l'Université d'Oxford se décide enfin à étudier l'anti-parasitaire ivermectine comme traitement du COVID dans le cadre d'une étude soutenue par le gouvernement britannique pour faciliter les guérisons en milieu non hospitalier. 
 
 
Merci à mon amie Chantal qui complète beaucoup de mes recherches et organise ce résumé
 
 
 
 
Repost0
23 juin 2021 3 23 /06 /juin /2021 21:57
Petite Revue de Presse
 
 
USA
ENFIN UNE EXCELLENTE NOUVELLE A ÉCOUTER D'URGENCE (vidéo de 36 min 40")
17 Juin 2021  : Le "Fire Fauci Act" décrété par le SÉNAT AMÉRICAIN contre le Dr Fauci
 
 
GRANDE BRETAGNE
AUTRE INFO DÉRANGEANTE  (vidéo de 2 min 6"")
21 juin 2021  : Vax ET VOYAGES EN AVION
Le percutant rappel du 21 juin 2021 : les compagnies aériennes russes et espagnoles recommandent aux personnes vaccinées de ne pas prendre l'avion en raison du risque de caillots sanguins. C'est un risque bien connu des vols longs courriers , mais intensifiés par les effets secondaires de la coagulation sanguine déclenchée par les v  COVID ... Le Dr Violaine Guérin signale le décès de quatre jeunes pilotes récemment vaccinés. 
 
 
TROISIÈME INFO ESSENTIELLE NON DIVULGUÉE OFFICIELLEMENT (article) 6 juin 2021  :  Vax  ET ONDES électromagnétiques 
Étude luxembourgeoise des personnes vaccinées et l'action des ondes électromagnétisme (cf PJ à la fin) 
 
 
A QUAND  LA FIN DES PRESSIONS DE BIG PHARMA SUR L'OMS ?                                                                                                                     
MADAGASCAR
22 juin 2021 Tentative de corruption de l'OMS
 
INDE
10 juin 2021 Pression pour freiner le traitement avec l'Ivermectine contre le COVID... beaucoup trop performant notamment en Inde ... puisque l'épidémie qui flambait  a été très vite maîtrisée en recourant massivement à l’ivermectine
 
 
BIG PHARMA CONTRE L'IVERMECTINE 
22 juin 2021  Depuis le début de la pandémie, des études observationnelles et randomisées ont évalué l’ivermectine comme traitement et comme prévention de l’infection par le Covid-19. 
 
 
BIG PHARMA  ET L'ORDRE DES MÉDECINS
 
LUXEMBOURG 22 juin 2021
Le  Dr Benoît OCHS est suspendu d'exercice médical  pendant 1 ans par l'ordre des médecins pour traitements précoces avec HCL et AZT
 
 
BIG PHARMA ET LES GOUVERNEMENTS
 
FRANCE
Propagande et incitation vaccinales déguisées avec pass sanitaire dans les discothèques 
22 juin 2021
Cette décision est absurde, puisque la majorité de la clientèle des discothèques est composée de jeunes qui n'ont aucun intérêt à bénéficier d'une vaccination expérimentale, qui peut leur déclencher de nombreux effets indésirables dont une myocardite !...
 
 
TOUJOURS ET ENCORE DES PATHOLOGIES POST INTRANTS CACHÉES                                                                                               
22 juin 2021  INDE ET GRANDE BRETAGNE Vax  et syndrome de Guillain-Barré
En Inde, dans le Kerala, les médecins de l'hôpital de la ville de Kochi décrivent l"apparition d'une forme du syndrome de Guillain-Barré chez six femmes et un homme, âgés de 43 à 68 ans, tous ayant reçu une première dose du  v Astra Zeneca.
Des signalements similaires ont été faits par l'hôpital universitaire de Nottingham, en Angleterre pour 4 hommes  âgés de 20 à 57 ans.
Tous ont vu leur  symptôme apparaître 10 à 20 jours après l'injection de la première dose. Les patients se sont rendus à l'hôpital à cause de fourmillements et de faiblesses dans les membres. Les atteintes faciales sont apparues 4 jours en moyenne après leur prise en charge médicale.
 
 
CHINE ET LE VIRUS DE WUHAN : MANIPULATION DE LA PRESSE ET DE L'OPINION PUBLIQUE 
De plus en plus de personnes soupçonnent que le virus à l’origine du Covid-19 provient de l’Institut de virologie de Wuhan (WIV). Au 16 juin, le Covid a infecté plus de 176 millions de personnes et causé plus de 3,8 millions de décès.
Comme le PCC s’est heurté à de si gros problèmes, il doit utiliser son appareil de propagande pour détourner l’attention du véritable problème. Les excellents salaires des médias étrangers de Pékin suffisent à inciter certains journalistes occidentaux à ignorer l’éthique et les normes du journalisme pour promouvoir la propagande du PCC et laver secrètement (entre autres cerveaux) celui des américains.
 
 
 
Merci à mon amie Chantal qui complète beaucoup de mes recherches et organise ce résumé
 
 
 
 
Repost0
22 juin 2021 2 22 /06 /juin /2021 22:03
Tuer le messager

L'intensité mise en oeuvre pour "tuer les messagers" est une forme de signature de cette dérive totalitaire où tous les coups semblent permis, au nom d'un dogme dominant.

Il est à la fois honteux et stupéfiant de voir ces mises à mort (menaces de mort, mort médiatique, mort financière, perte du droit parental, etc) et ces harcèlements sans relâche et savamment organisés pour détruire la réputation des personnes, quand on ne les emprisonnent pas ou qu'on ne les mets pas en hôpital psychiatrique.

A une époque où l'on voyait cela dans d'autres pays, on n'hésitait pas à les nommer "dictatures". Aujourd'hui une grande majorité semble avoir du mal à reconnaître ces signes dans nos "démocraties" comme étant la confirmation de cette dérive totalitaire qui annonce la perte des démocraties. 

Se croire épargnés parce que nous avions une longue tradition de démocratie ou de frondeurs est une illusion, et force est de constater qu'un vent nouveau s'est levé sur la planète.

Les espaces se rétrécissent et les lois liberticides ainsi que la horde de zélés grandissent à grand train.
 

MT

 

Repost0
22 juin 2021 2 22 /06 /juin /2021 21:02

« La liberté est ce qu’il y a de plus intime, et c’est à partir d’elle que s’élève tout l’édifice du monde de l’Esprit ».

 

Hegel, Principes de la philosophie du droit, « Cours de philosophie du droit de 1831 ».

 

 

 
 
Psychopathologie du totalitarisme 3 - Ariane Bilheran

Pour entrevoir une issue au totalitarisme, il nous faut comprendre comment les esprits ont été emprisonnés dans la folie paranoïaque. Cela suppose de rendre intelligible le phénomène de contagion délirante[1], et de mettre en lumière les interactions psychiques inconscientes qui s’allient pour promouvoir l’idéologie.

 

La paranoïa est une pathologie contagieuse, qui érode les liens traditionnels[2] pour soumettre les psychismes à de nouveaux liens, ceux de l’idéologie[3].

Il faut d’abord comprendre (et je ne pourrai rentrer ici dans le détail d’un processus psychique fort complexe) que le psychisme tend à se défendre face à la violence du harcèlement, de la propagande médiatique et de la terreur. Pour cela, il érige des remparts qui lui permettent de tolérer une réalité insoutenable, parmi lesquels : le déni, le refoulement, la banalisation, l’idéalisation, le clivage, la projection, la radicalisation, l’interprétation, l’isolation, la décharge dans le passage à l’acte, l’automatisation des faits et des gestes, l’anesthésie affective, le désinvestissement[4]… Ces « mécanismes de défense » érodent la lucidité de l’individu. En particulier, le déni est une impossibilité absolue de se représenter la violence de ce qui se passe, jusqu’à rendre hermétique à toute argumentation ou évidence des faits. Je précise que ce processus psychique n’a rien à voir avec l’intelligence, mais concerne les « plus fragiles » psychologiquement, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas les ressources internes suffisantes pour résister à une telle distorsion interprétative du monde : la majorité des êtres humains. Car il faut une force psychique hors du commun pour parvenir à garder un raisonnement sain dans un monde qui devient fou, les repères sont inversés, la vérité travestie en mensonge, et les innocents désignés comme coupables, tandis que les coupables exercent une terreur indécente, au nom du bien du peuple, et de jolis idéaux tels que « la santé pour tous » ou « la protection de nos aînés. » La contagion délirante opère à partir de ces remparts, rendant l’individu perméable à l’idéologie, et désormais adepte inconditionnel de la secte totalitaire.

 

Il existe une hiérarchie des profils psychiques dans l’accès aux fonctions structurantes de civilisation que sont la symbolisation et la sublimation[5]. Nous pouvons déjà distinguer ceux qui ont structurellement intégré les tabous fondamentaux de l’interdit du meurtre et de l’inceste (et leurs dérivés : calomnie, envie, transgressions sexuelles etc.), et les autres. Ces derniers, qui ne sont plus tenus par une structure extérieure, sont alors « activés » par le délire paranoïaque, qui les autorise désormais à passer à l’acte, sans plus aucune répression légale, pourvu que l’action mortifère et transgressive s’inscrive dans la lignée dogmatique de l’idéologie. C’est ainsi que, sous propagande, des profils pervers peuvent torturer impunément (cf. Klaus Barbie), des profils paranoïaques peuvent disséminer la terreur[6], et des psychopathes, être utilisés comme des mercenaires du régime.

 

Les névroses ordinaires[7] sont fragilisées, c’est-à-dire qu’en temps « normal », des personnes se comportant de façon respectueuse des interdits fondamentaux, peuvent, à la faveur d’une idéologie totalitaire, régresser, et notamment sur un mode pervers. En clair, le système totalitaire, par sa dimension délirante massive, fait décompenser des pervers en paranoïa, et régresser des profils névrosés, en perversion, la perversion étant une sorte d’ultime digue psychique pour ne pas sombrer dans le délire (cf. Racamier). Le déploiement du système totalitaire entraîne donc la survenue de nombreux abus de pouvoir et actes sadiques, commis par des chefaillons qui se révèlent. Et l’on se demande alors comment ce bon père de famille, d’ordinaire si agréable, et connu depuis si longtemps, est devenu capable de tant d’atrocités… Je rappelle que la perversion[8] est l’exécutante consciencieuse et habile de la folie paranoïaque.

 

Le paranoïaque définit la stratégie, quand le pervers déploie la tactique.

Les autres profils névrosés, plus rares, sont tout de même fragilisés, jusqu’à nourrir des dépressions et des idées suicidaires, ou encore convertir leur angoisse en névrose obsessionnelle grave : l’individu fonctionne sur un mode automatisé, par des attitudes ritualisées, qui l’empêchent de penser sa fonction dans l’ensemble du système, comme Eichmann qui ne faisait que s’occuper de ce que les trains arrivent à l’heure. L’individu préfère en effet être entraîné dans la régression psychique collective, plutôt que d’affronter l’épreuve de la solitude, de la perte et de la séparation (épreuve à laquelle le philosophe traditionnel est généralement aguerri). Ainsi, dans des situations incitatives, hors normes, les auteurs d’actes barbares sont aussi des « honnêtes gens », aux profils obéissants.
 

Seuls trois types de profils résistent au déferlement totalitaire :

  • Des « anti-sociaux », déjà habitués à ne pas se soumettre aux règles du monde qu’ils interrogent toujours avec une grande vitalité,

  • Des personnes ancrées sur terre avec un bon sens paysan qui les vaccine contre toute idéologie hors sol

  • Quelques intellectuels et artistes.

Tous disposent d’une profondeur émotionnelle intérieure, d’une autonomie interne, et de références morales à l’autorité transcendante, suffisantes pour arrimer l’affirmation d’eux-mêmes dans une filiation temporelle verticale (anciens maîtres, généalogie, ancêtres…), ce qui les affranchit de l’adhésion horizontale au groupe et du collage à l’idéologie. Parmi ces profils, l’on peut trouver (mais pas obligatoirement), des personnes aux hautes valeurs morales, d’une grande intégrité, et d’autres (ou les mêmes), avec une forte sensibilité aux processus liberticides

 

Les rares qui ont compris dès les premiers signaux d’alerte, et n’ont pas besoin de l’expérience de la désolation pour mesurer le danger de la construction mentale délirante, incarnent le chemin étroit de la vérité et les résistants de la première heure.

Ils appellent à la désobéissance face à l’abus de pouvoir, et invoquent un idéal humain de liberté, contre le règne absolu de la contrainte. Il faudra néanmoins attendre le réveil des masses, pour que le totalitarisme s’effondre, ces masses qui réagissent favorablement à la suggestion hypnotique, et se laissent facilement séduire, par le cadeau empoisonné de l’idéologie et son apparente cohérence : la fuite d’une réalité vécue comme désagréable. La propagande totalitaire fonctionne, car elle promet de transformer radicalement un monde dont les masses ne veulent plus, parce qu’elles n’y trouvent plus leur place. Bien entendu, ce sentiment d’être perdu, sans racine, le totalitarisme a pu lui-même en être à l’origine, avant d’en tirer profit. La globalisation offerte par l’idéologie totalitaire rassure ; elle donne l’illusion de la prise en charge totale, peu importe que cette prise en charge soit le fruit d’une mère omnipotente qui peut changer d’humeur à n’importe quel moment, jusqu’à tuer sa progéniture si cela lui chante.

 

Les masses doivent cesser de collaborer et, partant, de croire. Et c’est inéluctable : l’expérience de la réalité totalitaire se chargera elle-même de la désillusion.

 

Les masses, en éprouvant le fait totalitaire dans leur chair, dans leurs familles, dans leurs individualités, confrontées à l’action mortifère de la secte, finiront par ouvrir les yeux. Il est donc essentiel que cette alliance provisoire entre les propagateurs politiques de l’idéologie (décideurs politiques et économiques/propagandistes et intellectuels collaborant à l’idéologie) et une grande partie du peuple cesse. La diffusion de l’information, ainsi que le bouche-à-oreille de ceux qui témoignent à ceux qui les relaient, est également un facteur essentiel dans la désillusion des masses.

 

Désobéir est vital. Faire partie des hérétiques au sens propre, de ceux qui font le choix de ne pas se plier à la croyance religieuse de l’idéologie totalitaire. Il y a autant de désobéissances que de spontanéités individuelles. L’artiste qui ne suit pas l’art totalitaire désobéit, et fait de la liberté sa foi. « L’initiative intellectuelle, spirituelle et artistique est aussi dangereuse pour le totalitarisme que l’initiative criminelle de la populace, et l’une et l’autre sont plus dangereuses que la simple opposition politique. La persécution systématique de toutes les formes supérieures d’activité intellectuelle par les nouveaux dirigeants de masse a des raisons plus profondes que leur ressentiment naturel pour tout ce qu’ils ne peuvent comprendre. La domination totale ne tolère la libre initiative dans aucun domaine de l’existence ; elle ne tolère aucune activité qui ne soit pas entièrement prévisible. Le totalitarisme, une fois au pouvoir, remplace invariablement tous les vrais talents, quelles que soient leurs sympathies, par ces illuminés et ces imbéciles dont le manque d’intelligence et de créativité reste la meilleure garantie de leur loyauté. »[9]

 

Ne pas se soumettre au dogme, l’interroger et conserver son esprit critique, créer en-dehors de ce qui est permis, emprunter les sentiers de traverse, mais aussi archiver, conserver cet ancien que le pouvoir totalitaire désire détruire, informer, tout ceci fait partie de la résistance. Le totalitarisme craint le primat de la subjectivité, la texture unique du témoin qui transcrit ses émotions, sa sensibilité, sa vie psychique et son humanité ; il redoute cette liberté de l’esprit contre la rigueur de la lettre, l’ironie ou « le trait d’esprit », le rire contagieux qui le détrône de sa toute-puissance. Penser est dangereux, mais « ne pas penser est encore plus dangereux. »[10]

 

 

la suite ici :

 

Repost0
22 juin 2021 2 22 /06 /juin /2021 13:39
Petite Revue de presse
 
 
Alors que les medias américains se réveillent avec les mails de FAUCI, les collusions d'intérêt avec les GAFA, etc, quelques voix dissonantes en Europe malgré le matraquage et la purge ! 
 
ALLEMAGNE                                                                                                                         
 
21 juin 2021
KLA.TV : Alerte à la peste vaccinale !
Le plus grand concepteur de vaccins met en garde par Ivo Sasek. Geert Vanden Bossche a travaillé pour Novartis, GlaxoSmithKline, GAVI et la Fondation Bill et Melinda Gates. Et maintenant, il appelle à un arrêt immédiat de la vaccination ! 
 
Rappel 27 mars 2021 : La vaccination est la vraie pandémie, par Elsa Mittmannsgruber (Rédactrice en chef de la TV Wochenblick). 
 
IRLANDE : RETOURNEMENT DE SITUATION (article du Journal Irish Light)
Les gens piqués ARN ne pourront pas voyager en avion.
Astrazeneca (une seule dose) non plus, les gens ne pourront pas prendre l'avion. Interdit par de nombreuses compagnies. La raison en est simple.Le corps ne supporterait pas.
 
 
NANOMATÉRIAUX ET V EXPÉRIMENTAUX
20 juin 2021 Nanomatériaux magnétiques dans les injections, masques et écouvillons  (vidéo de 41 min)  https://odysee.com/@Miniver:4/amzpolly:5
 
15 juin 2021 (vidéo de 4 min 13)
DERNIER AVERTISSEMENT
Dr Mike YEADON, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, lance un dernier avertissement. Les mensonges des gouvernement cachent quelque chose. Restez à l’écart des vaccins expérimentaux. Réagissez avant qu’il ne soit trop tard...
 
ARN ET ADN
Dr Tushar Chauhan : La présence d'ARN double brin dans une cellule est un signe de danger,car les trois principaux types d'ARN que nous possédons sont monocaténaires.
L'ARNdb ne se trouve pas dans nos cellules car notre matériel génétique est l'ADN et non l'ARN. L'ARN est donc le matériel génétique de certains rétrovirus,
 
 
INTRANTS HOSPITALISATION ET MORTALITÉ
 
GRANDE BRETAGNE
18 juin 2021
Selon des données sanitaires britanniques, le taux de mortalité dû à la variante du virus COVID est six fois plus élevé chez les personnes vaccinées que chez celles qui ne le sont pas.             
Le nombre d'hospitalisations est également plus élevé chez les milliers de personnes entièrement vaccinées dont le test de dépistage de la "variante préoccupante" de Delta COVID est positif.
 
ITALIE
21 juin 2021
DÉCÈS POST INTRANTS : V par Pfizer à Arona le même jour et dans le même centre, ils meurent à deux semaines d'intervalle.
-  Massimiliano Marcacci, 50 ans, était un ancien arbitre et footballeur. Il est décédé lundi à son domicile de Lesa, sur la rive piémontaise du lac Majeur, où il vivait avec sa femme, ancienne joueuse de volley-ball, et ses trois filles âgées de 5, 7 et 9 ans.
-  Andrea Pirali, 52 ans, vacciné le même jour, s'est senti mal dès le retour à la maison. Il est tombé malade dans la salle de bain. et c'est sa mère qui a lancé l'alerte.  Il est également décédé   
 
 
FRANCE
14 juin 2021
1/ Attaque des medias contre la généticienne Alexandra Henrion-Caude 
Après les médecins comme le Pr Raoult, Toussaint, Belpomme, Fourtillan, Toubiana, Perronne, Fouché, la purge continue : c’est au tour de la généticienne Alexandra Henrion-Caude d'être attaquée ! Une plainte vient d'être déposée par le Monde et le Parisien, contre elle.. https://wp.me/pbYbqw-kAp
 
20 juin 2021                                                                                                                                  
2/Autotests sur les plages ... et chiens renifleur !                                                                             
En plus des tests PCR et antigéniques, le gouvernement compte sur la généralisation des autotests. « Ils devraient être distribués gratuitement sur les plages, dans les campings, les hôtels ou les salles de sport » https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/autotests-a-la-plage-chiens-renifleurs-a-quoi-va-ressembler-la-lutte-contre-le-covid-19-cet-ete-de7bd402-d1ab-11eb-8e4c-918871d455e6
 
 
Merci à mon amie Chantal qui complète beaucoup de mes recherches et organise ce résumé
 
 
Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 20:53

« Celui qui n’est pas intérieurement préparé à la violence est toujours plus faible que celui qui l’exerce. »

 

A.I. Soljenitsyne, L’archipel du goulag, 1973.

Psychopathologie du totalitarisme 2 - Ariane Bilheran

 

 

"Le régime totalitaire vise « la domination totale » (H. Arendt), c’est-à-dire s’immisce dans la totalité des sphères sociales, privées et intimes, jusqu’au psychisme des individus. Pour y voir clair, il me semble impératif là encore de convoquer la psychopathologie. Un individu, ou un groupe d’individus, peut représenter et cristalliser l’expression de la paranoïa collective, dont l’essence est contagieuse, comme dans les sectes[1].

 
 
 

L’instrument clé de la mise en place du pouvoir totalitaire est d’abord le harcèlement des esprits qui doivent devenir perméables à l’idéologie. Il faut que la propagande médiatique obtienne la division du collectif, des clans traditionnels (familles, classes sociales, clans politiques) selon le clivage paranoïaque entre les « bons » et les « méchants » ; la ligne de désignation peut évoluer selon l’idéologie caméléon. Intervient rapidement la terreur, par la désignation de l’ennemi (ici, au départ, l’ennemi est un virus affreux qui entend décimer l’espèce humaine, et contre lequel « nous sommes en guerre », puis les ennemis deviennent les désobéissants qui ne veulent pas respecter les mesures dites sanitaires imposées par le champ politique). La propagande, souvent masquée derrière de subtiles manipulations c’est pour votre bien »), jubile à créer des chocs traumatiques collectifs (par exemple, la comptabilité mortifère répétée quotidiennement), qui lui permettront ensuite d’étendre tout son contrôle sur la population sidérée et terrorisée, laquelle, sous l’effet des injonctions paradoxales et de l’usure, appellera le pouvoir tortionnaire en sauveur, ignorant, pour son plus grand malheur, que ce prétendu sauveur est dans le même temps le persécuteur. La propagande se fera le reflet de l’ambition de « l’homme nouveau », niant le passé, les origines, les anciens repères, et toute forme d’altérité, par d’innombrables mensonges, paradoxes, incohérences et absurdités. L’idéologie, origine et principe de l’action totalitaire, doit annihiler l’existence du réel et les retours d’expérience. Hannah Arendt note que, dans le régime stalinien, « tous les faits qui ne concordaient pas ou qui étaient susceptibles de ne pas concorder, avec la fiction officielle données sur les révoltes, la criminalité, les véritables incidences des activités « contre-révolutionnaires » par opposition aux ultérieures conspirations fictives étaient traités comme irréels » (p. 18). C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui, et je renvoie aux travaux de Vincent Pavan[2], ou encore aux alertes régulières de Jean-Dominique Michel Jean-Dominique Michel, pour mesurer le grand écart entre la réalité de l’expérience et de l’analyse, et le narratif officiel."

 

 

La suite sur ce lien :

 

Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 13:18
Petite Revue de presse
 
 
OMS ET CONFLITS D’INTÉRÊT
21 juin 2021 (article très complet)
Les conflits d’intérêts dans les recommandations de l’OMS sont dénoncés : l'évitement, voire l'interdiction des traitements précoces, représentent une tragédie criminelle https://www.francesoir.fr/societe-sante/les-conflits-dinterets-dans-les-recommandations-de-loms-denonces
 
INTRANTS "POUR NOTRE SANTÉ"
15 juin 2021  RISQUES ET AVANTAGES DES V A ADÉNOVIRUS (article très explicite)
La tambouille des labos :  gain de fonction et lignée de complémentation :
"Pour multiplier l’adénovirus défectif, il faut une "lignée de complémentation", c’est-à-dire une lignée de cellules eucaryotes capables de fournir la(les) fonction(s) pour la(les) quelle(s) le vecteur adénoviral est défectif. De telles lignées sont disponibles à la vente spécialisée. Il peut s’agir de lignées de rein de singe vert d'Afrique Vero, de rein de hamster doré ou syrien BHK, de lignée humaine dérivée d'un carcinome de poumon A549, de lignée humaine pulmonaire MRC5… de cellules de rétine prélevées d'un embryon humain...."
 
 
"Le péril qui nous guette est incommensurable".
 
La lettre d'information de la Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations
(PJ Libre et vivant)
 
Nous lançons ici un appel solennel pour que nos organisations, nationales et internationales,
se rejoignent et demandent l’arrêt immédiat de la campagne de vaccination expérimentale en cours.Plongés dans un contexte extraordinaire, après avoir rigoureusement établi:
1) Le constat d’une gestion politique coercitive et liberticide,
2) L’usage inconsidéré, voire criminel, de technologies expérimentales en cours,
3) Le besoin d’un mot d’ordre pour appeler ubi et orbi à l’arrêt sans délai de la vaccination de masse, plus meurtrière et plus dévastatrice que le virus lui-même !
Nous entrons en résistance. Nous avons en face de nous les acteurs les plus puissants du système économique et politique mondial. Ils déroulent un plan
qui semble bien préparé, voire orchestré.
 
 
Le narratif de la v et de la contamination Antoine BECHAMP vs Louis PASTEUR (cf  Livres sur Pasteur)
 
Les chercheurs de vérités sourcées
Prévisions de dépopulation mondiale
 
Quelques livres éclairants
 
Si vous n'avez jamais lu le grand oracle de Klaus SCHWAB et de Thiery Malleret :
COVID19  La grande réinitialisation (Juillet 2020)         
 
Il est intéressant de noter que ce livre est la résultante de tout ce qui a été déjà évoqué par de nombreux auteurs dans leurs livres dont ceux par exemple de Serge Monast très informés par des politiciens repentis, des agents écœurés des services secrets, des documents classifiés ultra confidentiel transmis par voie anonyme, etc.  : 
Le gouvernement mondial de l’Antéchrist (2014) -  Il est minuit moins quinze secondes à Ottawa (2015) - CIA, médecine militaire expérimentale et cristaux liquides  (2016)  - Le complot dévoilé (2016) - Les protocoles de Toronto (2016) -  Le projet Blue Beam de la NASA (2016) -  Projet REX-84 (2017)
Claire Séverac : La guerre secrète contre les peuples (2015)
 
 
Mais heureusement il y a aussi les livres inspirants cités par les Colibris
 
 
 
Merci à mon amie Chantal qui complète beaucoup de mes recherches et organise ce résumé
 
 
 
 
Repost0
20 juin 2021 7 20 /06 /juin /2021 18:59
Psychopathologie du totalitarisme 1 - Ariane Bilheran

En 2020, je suis intervenue trois fois pour alerter sur l’émergence du totalitarisme actuel, au prétexte sanitaire : le 13 mai, avec « Totalitarisme sanitaire : « C’est pour ton bien… Le mal radical »[1], le 30 août, avec « Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave »[2], et le 30 décembre, à Radio Canada[3], entrevue au cours de laquelle j’ai affirmé que ce que nous vivions n’était pas autoritaire, mais totalitaire, en examinant la certitude délirante de la psychose paranoïaque. Ces interventions m’ont valu railleries, quolibets et insultes en tout genre, de la part de ceux qui ne peuvent pas entendre ce qui se passe (ou n’y ont pas intérêt), prétendant que j’exagère ou que je souffrirais moi-même de paranoïa.

 
 
 

Pourtant, en un an, nos libertés, conquises de haute lutte durant des siècles, au prix du sang de nos ancêtres, se sont évaporées en fumée, jusqu’à la survenue de ce « passeport sanitaire », jugé impensable par la majorité des gens il y a quelques mois encore. Afin d’élaborer un tel diagnostic précoce de délire collectif, je me suis appuyée sur ma longue expérience professionnelle d’observations des groupes, des institutions et des entreprises, lorsqu’ils se transforment en îlots totalitaires. En avril 2020, bien que certains signes eussent pu paraître insignifiants aux yeux du plus grand nombre, ils étaient suffisants pour caractériser l’entrée dans une psychose paranoïaque collective, en particulier le déni de réalité, le mensonge, le clivage, la projection[4], l’interprétation, la persécution (ici, d’un virus, ennemi invisible, qui autorise la persécution des individus en tant qu’organismes porteurs d’une multiplicité de virus), la manipulation des masses (terreur, culpabilité et chantage), l’idéologie sanitaire (et la propagande qui la soutient), mais aussi la survenue d’une nouvelle langue pour décrire une « nouvelle normalité » ou une « nouvelle réalité » faisant table rase de l’ancien. Rappelons les critères politiques du totalitarisme, qui ne saurait se réduire à une dictature, un despotisme, ou encore, une tyrannie : monopole des médias de masse et du corps policier, direction centrale de l’économie, persécution des opposants et de toute critique, système de surveillance d’individus, encouragement aux délations, logique concentrationnaire orchestrée sur la terreur, politique de la table rase, idéologie mouvante construite sur le clivage entre bons citoyens et mauvais citoyens, sur l’ennemi (visible ou invisible) et la pureté.

 
 
 

Les individus s’organisent selon des structures psychiques (certains préfèreront le terme organisation, moins rigide), qui traduisent leur rapport à la réalité, à l’expérience, à l’autre, à la Loi, aux pulsions, à la rationalité. Ces structures sont évolutives à la faveur des événements, en particulier des charges traumatiques lourdes, et c’est ce qui explique qu’en temps « normal », des individus respectant des tabous moraux fondamentaux (notamment, ne pas transgresser ni tuer), se désinhibent en temps totalitaire (ou plutôt régressent psychiquement), l’idéologie de masse permettant de justifier la levée des interdits anthropologiques du meurtre et de l’inceste (et de leurs dérivés) qui fondent une civilisation. Ce que l’on sait moins, c’est que ces structures psychiques concernent aussi les collectifs. Il existe des personnalités psychiques au niveau des groupes, des institutions, des entreprises... J’ai longuement étudié la nature des groupes que j’ai appelés « régressés », lorsqu’ils basculent sur un mode pervers ou pire, paranoïaque. Les pathologies narcissiques graves ont en effet ce talent de créer une unité pathologique dans les groupes, avec des interactions inconscientes. C’est dire à quel point l’individu est pris dans un système, le tout est d’une autre nature que la somme de ses parties. Ce système contraint le psychisme individuel, qui en retour nourrira le délire collectif. Voilà expliqué en peu de mots le phénomène sectaire et fanatique.

 
 
 

Le totalitarisme correspond à un délire psychotique, celui de la paranoïa. Il s’agit d’une psychose, qui s’articule sur le déni de réalité (la réalité et l’expérience n’existent pas, ne servent pas de boucles de rétroaction pour qualifier la pensée délirante dogmatique), un délire interprétatif (un ennemi extérieur ou intérieur, visible ou invisible, nous veut du mal) avec des idéologies dédiés (mégalomanie, pseudo-idéaux humanitaires, hypocondrie, persécution…), la projection, la méfiance, le clivage, l’hyper-contrôle. Cette folie présente l’apparence de la raison, du discours argumenté, tout en s’organisant sur un délire de persécution justifiant la persécution d’autrui. Elle ne nie pas la Loi, elle l’interprète à son avantage et, si elle en a le pouvoir, elle l’instrumentalise pour persécuter les individus, et non plus les protéger. « Para » (παρά), dans le grec ancien παράνοια, est un préfixe qui signifie tout à la fois « à côté », « en parallèle », comme dans « parapharmacie », ou « contre », comme dans « parapluie ». De même que le parapluie agit contre la pluie, le paranoïaque agit contre l’esprit (νοῦς), contre l’intelligence, contre la logique. Et, pour ce faire, il subvertit l’esprit, l’intelligence, la logique, et leur fait la guerre.

 
 
 

Peu importe le contenu du délire, à savoir son décor théâtralisé, car la paranoïa, « folie raisonnante » comme l’ont nommé les psychiatres Sérieux et Capgras, obéit toujours à une même structuration des processus psychiques. Nourrie par la haine et la manipulation érotisée des institutions, elle peut être dangereusement collective et psychiquement contagieuse, « pour notre bien ». Il convient d’accuser l’ennemi désigné comme persécuteur, et si possible, de le personnifier. Un virus « pris en tenailles » (cf. discours d’E. Macron du 31 mars 2021) est l’ennemi parfait, car il est invisible, en perpétuelle transformation variants »). L’interprétation (déduction à partir d’une opinion subjective) est au centre du dispositif : ce virus est si dangereux qu’il en va de la survie de l’espèce humaine (postulat implicite, qui permet de justifier la destruction de l’économie, des libertés et du droit fondamental) ; l’interprétation est à la fois exogène (le virus tueur est à l’extérieur de nous) et endogène l’intérieur de nous).

 
 
 

Osons une question blasphématoire : un virus aurait-il l’intention de nous tuer ? Les virus sont inscrits dans notre ADN ; nous en touchons des centaines de millions chaque jour. Curtis Suttle, virologue à l’Université de la Colombie-Britannique au Canada, indique dans une étude de 2018, que plus de 800 millions de virus se déposent sur chaque mètre carré de terre chaque jour. Dans une cuillère à soupe d’eau de mer, il a plus de virus que d’habitants en Europe ! « Nous avalons plus d’un milliard de virus chaque fois que nous allons nager (…). Nous sommes inondés de virus. » Un article de 2011 publié dans Nature Microbiology estime qu’il y a plus d’un quintillion (1 suivi de 30 zéros) de virus sur terre !!! Environ 8% du génome humain est d’origine virale, et les virus ont été présents bien avant l’espèce humaine sur terre, ils ont contribué à donner naissance à la vie cellulaire[5]. Partir en guerre[6] contre un virus, est-on sérieux ? C’est pourtant ce que propose l’hypocondrie délirante de la paranoïa collective, dans laquelle le corps devient étranger à soi-même et persécuteur. Il faut donc persécuter le corps, dans un Syndrome de Münchhausen de masse, qui consiste à surmédicaliser de façon inadaptée (interdiction de remèdes, couplée à des vaccins expérimentaux, dont les études qui visent à prouver la qualité, la sécurité et l’efficacité ne sont pas achevées[7]) une maladie virale commune (qui mériterait des soins appropriés et précoces), et dont ceux qui en sont gravement atteints (entre autres, décideurs politiques, des lobbies et leurs relais médiatiques) dénient la tempérance et l’expérience des experts, et créent davantage de problèmes et de souffrances qu’ils n’en résolvent.

 
 
 

L’idéalisation est un mécanisme de défense très puissant, de l’ordre du fanatisme de l’idéal inatteignable. Cet idéal en soi devient persécuteur, car nul ne peut jamais être à la hauteur. La suggestion de l’idéal sanitaire tyrannique est forte depuis le départ : la santé est conçue comme absence de maladie potentielle (d’où la confusion entre les cas et les malades), et il faut éradiquer le virus. Avec ce chantage de fond : pas de retour aux temps anciens avant l’éradication du virus. La sophistique change selon les circonstances. Car le « vaccin », présenté dès le départ comme objet fétiche et talisman magique contre le virus, semble ne pas fonctionner à la mesure des ambitions initiales, voire présenter de graves et sérieux problèmes. Insuffisant (il faudrait continuer les mesures sanitaires contraignantes[8]), insatisfaisant (il n’empêche pas les contaminations[9], et serait même à l’origine des variants[10]), éventuellement dangereux[11] (cf. des effets secondaires graves, que certaines compagnies d’assurance ne prendront pas en charge[12], et pour d’autres, il sera fort compliqué de démontrer le lien de cause à effet !).

 

 

La suite ici :

Repost0
3 juin 2021 4 03 /06 /juin /2021 21:59

 

Avez-vous repéré dans les émissions télé, les petites phrases de la part des journalistes qui demandent à ceux qui disent qu'il existe des traitements, "mais comment se fait-il que vous défendiez cette hypothèse, alors que nous avons tant de scientifiques sur nos plateaux qui disent que ces traitements sont inutiles et inefficaces de par le monde" ?

Il est probable que malgré cette publication, qui comprend une méta analyse sur 10 429 patients, les rumeurs négatives vont continuer à aller bon train.

 

 

 

 

Pré print de l'étude

Repost0
31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 13:17

 

Bien que l'on ait très tôt écarté l'hypothèse d'un virus fabriqué, et que les médias aient quasiment tous adhéré à l'histoire du pangolin, bien que l'on ait traité le Pr Montagnier de "vieux fou" alors qu'il est un des premiers à avoir eu le courage de dire que la structure même du virus ne pouvait pas être naturelle, bien que la généticienne Alexandra Caude Henrion ait expliqué que le virus avait un gain de fonction, donc forcément ajouté de la main de l'homme, tout doucement revient la question  posée par de plus en plus de médias (considérés comme non "complotistes", je précise si c'était nécessaire...).

 

La chape de plomb se fendille un peu, tout en sachant que la vérité exacte aura du mal à voir le jour.  Pour cela il faudrait que les informations soient "déclassifiées"... généralement ce terme n'est pas de bonne augure.

 

On se doute aussi que si on avait la vérité vraie... on saurait qui fait quoi, avec qui, pour quoi, et avec quelles intentions.  Les plus audacieux (c'est dire ! ) suggèrent qu'un virus se serait "échappé" du laboratoire, et déjà avec cette hypothèse on a l'impression que certains médias vivent le grand huit de la fête foraine de tant de hardiesse.

 

Donc dans le meilleur des cas, le virus s'est échappé pedibus en roulant sur ses petites protéines spike sûrement, pour aller se réfugier un peu partout sur la planète. Il existe d'autres suggestions, bien sûr, mais là, on ne va pas s'aventurer jusque là. Dans le roman 1984, l'acte de penser est considéré comme le crime dont tous les autres crimes découlent. Néanmoins, nous avons pour un temps encore (avant l'implantation de puces ou autres "augmentations" présentées comme des progrès) la possibilité de penser, de réfléchir, de faire des liens, de se désolidariser de la narration officielle, pour connecter nos neurones.

 

Donc pour l'instant ce petit monde n'est pas prêt à lever le voile et une partie de l'humanité n'est pas plus prête à faire face au réel et à en mesurer les conséquences.

 

La vérité remonte toujours, comme les bulles à la surface de l'eau, mais le temps et le déni sont des données difficilement quantifiables jusqu'au moment de sa mise en lumière.

 

MT

 

 

Sars-Cov2 : aux origines du virus" - Que se passe-t-il au labo P4 de Wuhan ?

 

 

.

 

 

 

 

.

 

 

.

 

 

.

 

 

.

Repost0
29 mai 2021 6 29 /05 /mai /2021 12:03

 

La "méthode" de L. Alexandre pour parler du transhumanisme est à peu près similaire à celle de J. Attali, qui sous couvert de phrases visionnaires, de "prophéties", prépare les esprits à accepter une conception du monde à laquelle ils n'auraient pas forcément pensé.

Les quelques invités de Thinkviewer cités ici, en disent long sur le personnage, mais la scène finale avec cet homme qui s'occupe d'autre chose, alors qu'il est interviewé, dévoile tout le dédain qui l'habite.

 

J'avais déjà évoqué les folles idées de transhumanisme dont L. Alexandre fait sans cesse la promotion ici en 2014, et en  2016 ici, déjà effrayée de ces présentations qui cherchent à banaliser ce transhumanisme. 

 

 

 

"Ces gens sont des complotistes délirants".... Mais où est le délire très exactement, lorsque l'on prône l'intelligence artificielle à tout va, l'augmentation du corps humain par des technologies, que l'on décrète qu'il y a des élites et des inutiles et que l'on fait croire à des gens qu'ils vivront 1000 ans ?

 

Certes, il y avait de la colère dans ce débat, mais je peux aussi voir une différence entre la colère et la haine et cela ne crée pas du tout le même regard....

 

A chacun de voir au-delà des mots.

 



 

Messie du transhumanisme - Thinkerview
Repost0
28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 23:59
La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid - Jean-Dominique Michel

 

"Lorsque la vraie science est supprimée, les gens meurent".

 

Une présentation et une analyse de Jean-Dominique Michel tout à fait performante, par sa clarté, sa sincérité, son absence de langue de bois et sa capacité à englober tous les aspects qui ont participé aux dérives révélées par cette crise dite sanitaire. Dénoncer la incohérences, relever les actions douteuses, débusquer la maltraitance et même oser le terme de "tortionnaires", cette présentation a tout pour nous mettre face à un réel autre que le narratif imposé et pour nous obliger à nous questionner sur les enjeux non révélés qui apparaissent de plus en plus.  Encore un pense qui sait remettre les choses à l'endroit dans la pensée, chose essentielle quand pendant des mois notre cerveau a été retourné dans tous les sens.

 

Finalement, son intervention est un résumé incontournable, qui permet de reculer d'un pas et d'avoir un regard circulaire sur l'ensemble de ce qui se joue en ce moment. Je vous invite vraiment à l'écouter.

 

 

MT

 

 

 

La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid - Jean-Dominique Michel
La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid - Jean-Dominique Michel
La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid - Jean-Dominique Michel
La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid - Jean-Dominique Michel
La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid - Jean-Dominique Michel
La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid - Jean-Dominique Michel
La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid - Jean-Dominique Michel
Repost0
27 mai 2021 4 27 /05 /mai /2021 13:18

 

 

Une vraie psychologue qui a encore sa tête sur les épaules... C'est à dire capable de décoder ce qui est toxique et de remettre les choses à l'endroit. La perversion est devenue la norme, dans cette façon d'inverser toutes les valeurs et tous les positionnements.

 

Les enfants n'ont pas à subir les parents, les adultes, leurs choix, leurs angoisses, leur désir de tranquillité, ni besoin de porter le poids de leur lâcheté.

 

Il est question ici de déshumanisation, qui va s'ancrer de façon structurelle chez les enfants... cela fait longtemps que ça a commencé, mais là, c'est une autoroute qui est ouverte à cette déstructuration ... 
Pour déstresser vos enfants, faxinez les ! une utilisation médicale qui vient de sortir du chapeau. Si on vous disait de leur donner du lexomil ou n'importe quel barbiturique, le feriez-vous? Vous vous diriez, mince, pas pour des enfants quand même... Et bien là, pour les "déstresser" de cette crise sanitaire anxiogène, on les incite à recevoir une injection expérimentale, sans AMM, dont les études se termineront en 2023...
 
 
Si les parents ne sont même plus capables de voir cette monstruosité, il y a un sacré problème de parentalité. Plutôt que d'avoir le courage de s'opposer à une maltraitance (qui peut être psychologique, sociale, sanitaire, médicale...), les adultes laissent leurs enfants payer le prix fort de subir cette violence institutionnelle.
 
 
La pédagogie noire, dont Alice Miller avait déjà parlé, bat son plein... Alice Miller a en son temps crevé l'abcès de toutes ces loyautés invisibles ("Tu honoreras ton père et ta mère", le 4ème commandement toxique qui oblige à rester dans la maltraitance ou à ne pas vivre sa propre vie d'enfant), de ces injonctions contraires à l'intérêt de l'enfant ou du patient, et qui ne servent que les névroses de ceux qui les prononcent.
 
Le "c'est pour ton bien" qui ne tient pas compte des besoins réels mais répond aux angoisses de celui qui profère l'injonction, est la base de la perversion, qui retourne le réel et fait porter à autrui les choix, actions, peurs, pensées, que l'on est incapable d'assumer, de régler ou de porter soi-même.
 
Alors, oui, espérons que les adultes, les parents auront le courage  de voir cela et de ne pas faire porter à toutes ces nouvelles générations, le poids de leur inconscience et de leur tiédeur, et de protéger la chair de leur chair.
 
MT
 
 

 

 

.

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

"Un être humain est programmé pour faire face à l'épreuve, à la guerre, à la famine, à la pandémie, ça il sait le gérer, il a des hormones de stress, on sait gérer. Or, en revanche, on ne sait pas gérer les injonctions paradoxales (...) qui épuisent les ressources adaptatives".

 

Ce qu'il faut savoir c'est qu'un être humain est d'abord un mammifère, c'est à dire que son cerveau ne fonctionne bien que si il a des interactions sociales et des déplacements et des émotions. Derrière un ordinateur vos centres cérébraux s'atrophient parce que les centres de la mémoire et de l'apprentissage sont les mêmes que les centres qui gèrent les émotions, donc moins vous avez de contacts humains et d'émotions, plus votre cerveau s'atrophie".

 

 

 

 

 

 

Les autorités britanniques ont reconnu avoir exagéré la peur pour faire accepter la faxination... (je pourrais aussi écrire fascination... )

 

"Quand on a du pouvoir, si on n'a pas travaillé sur ses peurs, sa peur de la mort, sa peur de la maladie, son rapport au réel, on l'érige en loi".

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

Ecoutez ci-après les symptômes et la détresse qu'elle rencontre chez ses patients.

Version longue de l'interview ici : https://www.youtube.com/watch?v=zUfe_gxIQCk

 

 

 

 

.

 

 

 

 

.

 

 

 

 

.

 

 

Repost0
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 22:21
Virus chimérique

Encore une question qui devrait faire partie des débats régulièrement au lieu d'être systématiquement cataloguée "complotiste".

 

Il suffit de voir la une de certains journaux à une époque, pour voir que cela ne posait aucun problème d'affirmer que des virus dangereux étaient créés et on nous concoctait des dossiers spéciaux pour en parler. (1)

 

Curieusement, aujourd'hui, quand la question est de savoir si le virus qui paralyse la planète entière a été fabriqué, tout à coup, il faut faire des messes basses, en parler à demi-mots, voire surtout ne pas le suggérer sous peine d'être taxé de complotiste, même si vous êtes d'éminents scientifiques.

 

Peut-être que le bon sens peut revenir dans nos esprits et nous permettre de voir dans quel laboratoire géant les humains ont été placés. Comme le poisson rouge dans son bocal, nous ne voyons même plus que nous faisons partie du bocal, de l'expérience... 

 

MT

 

 

 

 

"Bien que l’on ne puisse toujours rien affirmer, entre 2020 et 2021 de nombreux scientifiques, éditeurs et journalistes, ont mis le doigt sur des particularités du SARS-CoV-2 menant à une gigantesque polémique concernant la réelle nature du virus.

 

Pendant que la liberté de la presse s’amenuise de manière à ce qu’aucun media d’envergure ne prenne le risque d’aller contre le consensus officiel, de peur d’être livré à l’autodafé.

 

Aucun scientifique non plus, y compris parmi les plus qualifiés, n’aura vu une de ses publications allant dans le sens de la manipulation génétique du SARS-CoV, ne serait-ce que sérieusement relue par la communauté scientifique.

 

Certaines recherches publiées en libre dépôt ou « preprints » qui, même si elles ne sont pas nécessairement fondées, auraient dû avoir le droit d’exister et pouvoir être commentées, disparaissent purement et simplement des sites qui les hébergeaient.

 

Pourtant, malgré la présence de belligérants masqués censurant l’information internationale sur la base d’un modèle de dictature populaire chinoise, progressivement, la lumière commence à mettre en évidence les ficelles agitant une partie des marionnettes."

 

 

Repost0

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche