Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 00:52

 

Le mois de décembre 2016 restera un mois bien triste pour toutes les personnes qui se battent pour la reconnaissance et le traitement de la maladie de Lyme.

Non seulement un des plus anciens et fidèles défenseurs de la maladie, Bernard Christophe, vient de décéder, mais Viviane Schaller, la biologiste très au fait des tests de dépistage, se voit condamnée en appel à de lourdes charges, et un autre médecin, le Dr Cario, vient d'être suspendu de son activité par le conseil de l'ordre pour ne pas avoir soigné des malades de Lyme comme on voudrait qu'il le fasse.

Soigner, aujourd'hui, c'est ce conformer à des directives éditées par des Ordres, des laboratoires, des lobbies. Les médecins seraient-ils en passe de devenir juste des fonctionnaires d'état obligés d'appliquer les protocoles qu'on leur dicte?

 

MT

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE NIOUZES
commenter cet article
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 00:30

 

Décidément, ça pilonne dur dans les ministères....

Alors que de plus en plus les vaccins sont incriminés dans leurs conséquences sur la santé et les accidents irrémédiables qu'ils produisent (Hépatite B, Gardasil, lien avec l'autisme, etc.), "un rapport d'experts" préconise d'augmenter le nombre de vaccins obligatoires.

De quoi augmenter la polémique, qui avait déjà vu le jour au moment où le Pr Joyeux dénonçait un problème éthique grave par rapport à l'obligation vaccinale. A savoir qu'à ce jour seuls 3 vaccins sont obligatoires, mais le seul produit que l'on trouve pour vacciner comprend six vaccins injectables en une seule fois.

Donc là, il serait question de passer de 3 vaccins obligatoires.... à 11 vaccins...

Une aberration. Je rappelle que le système immunitaire d'un enfant n'est pas capable de faire face à une telle dose d'information car il est immature, et à une telle charge toxinique que son corps devra métaboliser au risque de dépasser ses capacités d'adaptation. D'où les nombreux accidents post-vaccinaux, et les enfants qui se retrouvent dans des états "non retour" où il devient très difficile de les faire revenir à un état de santé normal. 

 

MT

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE NIOUZES
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 20:43
Maladie de Lyme : peine de Viviane Schaller confirmée

 

Depuis 2012 un procès se tient en France où comparaissent Viviane Schaller et Bernard Christophe pour leurs activités autour de la maladie de Lyme. J'en avais déjà parlé ici, et le verdict scandaleux de 2014 vient d'être confirmé lors d'une séance le 14 décembre dernier.

 

Un sentiment de désespérance m'a attrapée aujourd'hui en prenant la mesure des conséquences de ce procès et de la stigmatisation de deux personnes qui ressemblent plutôt à des bouc-émissaires, des "arbres" montrés du doigt qui cache la forêt, oui..., mais que se passe-t-il dans cette forêt, quels sont les secrets bien gardés autours des tests, des traitements, des origines de cette maladie, sa diffusion si rapide, son impact si violent qui fracasse la vie des gens?
 

Quoi qu'il en soit, Viviane Schaller reste donc très lourdement condamnée (je rappelle qu'elle a déjà été obligée de fermer son laboratoire et a donc perdu son activité professionnelle), et quant à Bernard Christophe, décédé 4 jours avant, il n'a quant à lui pas pu aller au bout de ce parcours du combattant, entamé vingt ans plus tôt quand il a commencé à s'intéresser à cette maladie. 
 

Et comment ne pas mettre en lien, le décès d'une crise cardiaque de Bernard Christophe quelques jours avant ce nouveau jugement et ce procès, quand on imagine le stress que représente une machine prête à détruire des citoyens sans ménagement, simplement pour protéger ses lobbies, ses pouvoirs et ses prérogatives....


Le lien est relativement facile à faire lorsque l'on connait les effets du stress sur la santé, et d'autant plus sur une personne atteinte de Lyme dont le système cardio-vasculaire est particulièrement très éprouvé, puisque c'est l'une des atteintes majeures que l'on retrouve dans cette maladie.

 

Par ailleurs, des chercheurs ont fait des liens entre stress, crise cardiaque et AVC, et les biofilms de bactéries.

 

"Des chercheurs ont découvert une explication au fait que le stress, un choc émotionnel, ou un effort excessif peuvent déclencher des crises cardiaques chez les personnes vulnérables. Leurs travaux sont publiés dans la revue mBio de l'American Society for Microbiology.

Les hormones libérées lors de ces événements semblent provoquer une dispersion des biofilms bactériens présents sur les parois artérielles, ce qui entraîne une rupture des dépôts de plaques et leur libération dans la circulation sanguine." Article complet ici.

 

Et l'une des clés pour comprendre la maladie de Lyme, c'est de savoir que les bactéries s'organisent en colonies et se protègent dans des biofilms, très difficiles à pénétrer, y compris (voire surtout) par les anti-biotiques, alors que les huiles essentielles auraient une diffusion plus importante à travers ces biofilms.

 

La honte donc pour la France, son système médical, son système judiciaire et sa mentalité de Moyen-Âge....

 

Le bûcher n'existe plus, mais on tue les gens autrement, on les liquide en les faisant sombrer financièrement et par le stress (imaginez depuis 2012... avoir pendant 4 années une épée de Damoclès sur la tête, que devient votre vie et quels impacts cela représente au quotidien, sur votre énergie, votre santé, votre profession, etc.)

 

Pour Viviane Schaller, il reste le pourvoi en cassation...

 

MT  

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE NIOUZES
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 21:45
Bernard Christophe nous a quitté

 

 

J'ai reçu l'annonce du décès de Bernard Christophe, le pharmacien qui a tant défendu la maladie de Lyme, dont il était lui-même atteint.

 

Merci à lui pour tout l'investissement, le stress supporté, pour avoir été au tribunal obligé de se défendre d'être un "escroc", et avoir communiqué énormément d'information sur le sujet...

 

Il a été probablement l'un des premiers à avoir alerté sur cette maladie à laquelle il s'intéressait depuis plus de 20 ans.

 

Aujourd'hui que les médias en parlent un peu plus, cela semble "normal", mais il a bien fallu que des citoyens alertent sans relâche les pouvoirs publics (sans réponse à l'époque), communiquent inlassablement sur le sujet et prennent le risque de nommer ce que tout le corps médical et les autorités de l'époque niaient ou ne connaissaient pas, pour qu'enfin aujourd'hui, le sujet soit devenu moins tabou.

 

En tant que phyto-aromathérapeute, il avait mis au point le Tic-Tox, fameux remède à base d'huiles essentielles qui est, entre autres sujets, l'une des causes qui l'a amené à comparaître devant un tribunal, ainsi que Viviane Schaller, pour un procès digne de la chasse aux sorcières du Moyen-Âge.

 

Il a été contraint d'arrêter la commercialisation de son remède, interdit, qui aujourd'hui se vend en Allemagne en pharmacie.

 

Mais que dire de ces années de stress, non seulement pour se faire entendre, puis finalement pour se défendre de chefs d'accusation plus que douteux?
 

 

Gratitude pour tout cet investissement qui a ouvert la voie et servi la cause des malades.
 

Merci Bernard Christophe.


MT

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE NIOUZES
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 01:27

 

 

Ondes électromagnétiques, métaux lourds, pesticides,... l'environnement toxique génère de plus en plus de pathologies.

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 21:50

A 13 ans, le fils de Yannick Schraen, Yannick, tombe malade : il est victime de tremblements, douleurs musculaires à un point tel qu’il ne peut plus marcher. A l’hôpital, les symptômes s’empirent (nausées, brûlures, photophobie, escarres, paralysies) mais les médecins ne parviennent pas à trouver l’origine des maux de Yannick. Onze mois plus tard, Yannick est interné en service de pédopsychiatrie, car « le problème viendrait de la tête » selon les médecins. C’est un documentaire intitulé « Quand les tiques attaquent » qui poussera les parents à envoyer le dossier médical de Yannick à l’association « Lyme sans frontières ». Avec les soins appropriés, Yannick retrouvera progressivement la santé…

 

 

 

 

Parmi les nombreux articles concernant la maladie de Lyme postés sur ce blog, j'avais déjà parlé de ce garçon dont des reportages avaient témoigné du parcours ahurissant, tant pour lui que pour ses parents. 

 

L'émission Mille et une vies consacre une émission entière à ce cas pas banal, mais finalement qui concerne plus de personnes qu'on ne le croit.

 

Car bon nombre de malades ne sont pas reconnus, vivent des calvaires en étant ignorés, sous-évalués et dans un isolement difficile à décrire puisque peu de personnes se rendent compte et peuvent mesurer ce que cela signifie que d'avoir des douleurs quotidiennes, à en pleurer ou à en hurler, c'est selon, des problèmes musculaires et donc de marche, des problèmes cardiaques, neurologiques, digestifs et un empoisonnement qui vous détruit de jour en jour.

 
Il faut lire le commentaire par exemple que la personne a posté sur le site de France 2 : "Je pensais ne plus retrouver ma mémoire. c'est horrible cette perte musculaire, douleurs, impossibilité de se nourrir de bouger ...", comme tant d'autres que j'ai lu sur les réseaux sociaux et sur internet, pour comprendre la détresse que représente cette maladie et je sais de quoi je parle, pour ceux qui ont compris que j'étais passée par là.

 

Je me demande si, au bout du compte, l'enfer que l'on vit à travers cette maladie, ne vient pas encore plus de l'indifférence et de la non-reconnaissance, que de la maladie elle-même....

 

Ne manquez pas d'écouter le passage où l'hôpital envoie les gendarmes chez les parents, avec comme accusation  que ceux-ci poussent leur fils au suicide... jusqu'où peut-on aller pour ne pas se remettre en cause ?

 

Et le calvaire de Yannick n'a duré "que" un an... je vous laisse imaginer lorsque ça dure, 5, 10 ou plus...

 

 

 

 

Diagnostic pour cet adolescent : psychiatrie....

Et de toutes façons, savoir que lorsque vous parlez de Lyme, encore et encore à votre entourage, tellement vous souffrez et que vous voyez qu'on ne vous croit pas, qu'on ne vous comprend pas, qu'on pense que vous surjouez vos symptômes, alors que vous avez juste la sensation que vous êtes entrain de mourir, et qu'on vous regarde comme une créature "qui ne veut pas guérir", c'est sûr que l'on n'est pas très loin de la folie....

Mais de quel côté se trouve la folie.......

 

 

 

Une partie de la médecine se résume à cela aujourd'hui  : on ne connait pas, on ne comprend pas, circulez, c'est dans votre tête...

 

 

Comme dans beaucoup de cas, ce sont les malades eux-mêmes qui font leurs investigations, qui, par intuition, trouvent les pistes qui vont les mettre sur la voie de la maladie de Lyme.

 

 

J'estime avoir vécu un calvaire avec la maladie de Lyme, mais je n'ose pas penser à cet adolescent et la façon dont il a été traité, catalogué, et le traumatisme que cela a dû représenter pour lui...

 

Trois fois sur quatre les gens n'ont aucun souvenir de la piqûre de tique.

Et une fois sur deux seulement apparaît un érythème migrant.

"Ce sont les malades qui pensent à Lyme, pas les médecins, puisque c'est une maladie qui n'existe pas et qui est inventée par internet", dit le Pr Perronne, qui subit des attaques de ceux qui minimisent les impacts de cette maladie.

 

Pour ma part, heureusement que j'ai entendu parler cet homme dans une interview au bout de trois ans que j'étais déjà malade (j'étais déjà bien atteinte, vu que je n'avais aucun diagnostic), et d'avoir la confirmation que les personnes malades n'étaient pas folles, et que certaines, qui avaient perdu toute leur vie, pouvaient remonter la pente avec un traitement...

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 17:56

 

 

 

 

.

 

Je ne voudrais pas faire du mauvais esprit ou sembler mauvaise langue... ;-), mais est-ce à dire qu'à partir du moment où la bio se voit confiée aux agro-industriels, il est temps de la promouvoir, après tant d'années à avoir mis des freins à son développement et à son soutien ???

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE NIOUZES
commenter cet article
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 20:49

 

 

Malgré toutes les "bonnes nouvelles", il ne faut pas pour autant laisser de côté quelques luttes, et cesser de voir toutes les conséquences que les produits chimiques ont sur la santé.

Et lorsque l'on voit que "la bio" va être vendue aux agro-industriels, la partie n'est pas gagnée, puisque cela va être entraîner ce que certains appellent une véritable "purge" dans le secteur.

 

"Le réseau des Amap, Terre de liens, la Frapna, le rés’OGM Info, etc. : la liste est longue des associations promouvant le bio qui perdent des financements. À l’image de la Fédération régionale d’agriculture biologique (Frab), pivot dans le domaine, qui va perdre 500.000 euros, passant de 720.000 à 220.000 euros de subventions par an."

 

Des choix qui vont faire que la bio sera aux mains même de ceux qui pendant des années ont freiné son essor. Un système bien rodé d'une société aux stratégies perverses, où l'on détruit les forces vives pour se les accaparer ensuite.

 

MT

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 22:21

 

 

Le Dr Jacob Puliyel, pédiatre indien, chef de service à l’hôpital St. Stephan’s de Delhi, a récemment publié sur son site un commentaire à une publication parue dans la revue Vaccine pour dénoncer la façon biaisée dont l’OMS et ses experts traitent et soi-disant « enquêtent » quand des décès d’enfants surviennent après vaccination dans les pays pauvres.

 

Il est clairement ici question une fois encore d’idéologie ; il s’agit de sauver à tout prix l’image des vaccins plutôt que la vie des enfants. Nous avons donc très logiquement procédé à la traduction intégrale du commentaire éclairant de ce médecin à cette parution dans Vaccine, revue ayant pignon sur rue en matière de vaccinologie.

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 15:52

 

 

Entre le discours( un peu...) formaté du médecin, et les arguments très documentés de Sophie Meulemans, cofondatrice du mouvement Initiative Citoyenne, chacun pourra peut-être se faire une idée des enjeux et surtout des conséquences de la vaccination, qu'elle soit contre la grippe ou tout autre symptôme.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 15:45

 

 

 

En 2015 le Collectif Cancer-Rose a réalisé et diffusé la brochure "Dépistage du cancer du sein." pour "donner le choix aux femmes". En effet, les femmes invitées au dépistage ne sont pas informées des risques du dépistage organisé du cancer du sein, qui sont à présent connus et avérés. Ce manque d’information est encore apparu au cours de la "concertation citoyenne" organisée par l’Institut National du Cancer, et à laquelle "Cancer-Rose" a participé.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 21:14

 

Si les avis sur les causes de l'autisme divergent, il est certain qu'il est temps de mettre fin à la culpabilité que l'on a cherché à faire porter aux parents ayant un enfant autiste. Le décodage biologique ou la psychologie transgénérationnelle se positionnent aussi autrement et apportent d'autres facettes à ce prisme complexe et remettent en cause la raison génétique (voir par exemple le Dr Olivier Soulier qui enseigne le décodage biologique et qui aujourd'hui affirme que : "L'autisme n'est pas une différence ; c'est une intoxication de notre monde envers ses enfants."

 

Dans ce documentaire, la piste génétique est privilégiée. Mais qu'est-ce que la génétique? Est-ce juste de l'ADN qui est comme-ci ou comme-ça, ou bien l'ADN est-il porteur d'informations, en fonction du passé, du présent, de l'environnement, et active des réponses en fonction de tous ces paramètres?

 

Beaucoup d'éléments actuels montrent que les vaccins et d'autres polluants endommagent le cerveau des enfants, les bouleversements entre "avant" et "après" la vaccination sont très souvent flagrants, les enfants perdant tout à coup le lien avec le regard, la parole et leur développement prennent subitement une autre direction.

 

Il est révélateur de voir dans le documentaire un rat "devenir autiste" avec une molécule injectée à sa mère, molécule toxique qui depuis a été retirée...

 

Mais il est étonnant (et inquiétant) de voir le nombre de ces enfants augmenter sans cesse depuis des années alors que notre environnement devient de plus en plus perturbé par des molécules toxiques.

 

L'hypersensibilité sensorielle, qui ici est "démontrée" par la science, permet de comprendre comment tout ce que est perçu par le cerveau de l'autiste provoque une sorte d'inondation sensorielle qui aboutit à un retrait de la personne afin d'éviter ses stimulations qui deviennent ingérables.

 

Et ce qu'il faut garder à l'esprit, comme le dit la chercheuse, c'est que le cerveau d'un autiste est très intelligent, hyperréactif, hyperplastique c'est à dire qu'il absorbe beaucoup d'information et la stocke mieux que dans un cerveau normal. Cela permet aussi de changer le regard sur ces personnes et de ne pas les considérer comme "diminuées" voire moins intelligentes, puisque c'est souvent le contraire, mais ce contraire ne correspond pas à une norme.

 

Etre différent n'est pas un problème, cela le devient quand il existe une souffrance ou une grande difficulté à s'adapter à l'environnement, dans lequel chacun est obligé de trouver sa place et un minimun d'autonomie.

 

Ce qui est encourageant, c'est de voir qu'en changeant le regard porté sur ces enfants on permet les changements nécessaires à cette adaptation et on ouvre la voie qui permet de ne pas renoncer et d'accueillir cette situation afin qu'elle se transforme pour le meilleur de l'enfant.

 

Et le meilleur est possible, comme l'histoire de Hugo Horiot le démontre et dont j'ai déjà parlé ici.

 

J'aime ce que cette femme du centre pour autistes à Genève dit : "ces personnes veulent être avec nous, ils veulent avoir des interactions, ils veulent savoir comment être dans notre monde et notre faute, c'est qu'on les juge."


 

MT

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 20:24

 

 

Lundi 10 octobre émission radio autour du compteur d'électricité Linky avec Françoise Boman, médecin, Stéphane Lhomme, animateur du site Observatoire du nucléaire et Bernard Marinone, animateur de l'émission Sévices publics sur Radio Libertaire.

 

 

 

Je mets ici pour info deux vidéos qui rappellent et expliquent les problématiques liées au compteur Linky.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 18:29
Lyme, cancer de l'âme - Nassera Frugier

 

 

Voici un nouveau témoignage sur la maladie de Lyme qui sort en livre, par Nassera Frugier.

 

Un parcours, un vécu, qui je l'espère parlera au nom de toutes les personnes qui traversent ces épreuves et sont très peu entendues, même si chaque personne, chaque parcours est unique car l'histoire de chacun est unique.
 

Mais notre humanité commune, lorsque nous voulons bien nous relier à cela, nous permet de retrouver de l'empathie et de la compréhension au-delà des vécus différents.

 

MT

 

 

Lyme, cancer de l'âme - Nassera Frugier

 

 

Je viens de sortir un livre intitulé, "Lyme: cancer de l'âme"! Il a été retenu au festival du livre qui a eu lieu le week-end dernier à Besançon. Tous les droits d'auteur seront intégralement reversés aux associations de malades et à la recherche. Je partirai bientôt avec mon bâton de pèlerin pour un tour de France afin de sensibiliser l'opinion publique ainsi que les autorités et pour une reconnaissance de cette terrible maladie. C'est ma petite pierre à moi. Je donnerai des conférences témoignages dans toute la France en présence d'experts de Lyme ou d'associations. Elles seront toutes médiatisées. France lyme soutient officiellement le livre. Vous pouvez me suivre sur facebook ou sur le site de Francelyme.

 

Nassera Frugier

 

 

"Pour la maladie de lyme le taux de suicide est effarant, la souffrance est tellement importante que si l'on ne retrouve pas cette unité intérieure, on meurt.

 

Au niveau physique, on n'est plus qu'un organe de douleur, pour le corps psychique, on n'est plus qu'un état de souffrance, et au niveau spirituel, c'est la mort dans l'âme. (...)

 

Si je n'avais pas eu cette foi, j'aurais fait comme beaucoup, je serais passé à l'acte... On ne veut pas mourir...., on ne veut plus souffrir.

 

Dès que je suis tombée malade, honnêtement, le temps de lever la tête, il n'y avait plus personne. On est complètement abandonnés, que ce soit par les gens, par la famille, on se retrouve tout seul, donc en plus de la maladie et de la souffrance,  il y a l'isolement social, le rejet, il y a la solitude, il y a la culpabilité,... "

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 09:30

 

 

Malheureusement, la maladie de Lyme est plus sujette aux règlements de compte qu'à un véritable intérêt sanitaire.

 

Même si je ne suis pas sûre que les antibiotiques soient la panacée pour cette pathologie, je soutiens les médecins qui s'engagent à soigner les malades avec ces moyens, dans l'espoir de les guérir, car au moins ils proposent quelque chose et prennent au sérieux les malades.

 

Les autres médecins ou les détracteurs, à part 3 semaines d'antibiotiques (des antibiotiques quand même donc), lâchent ensuite les malades dans la nature et ne proposent rien de tangible, sinon, cela se saurait, tous les malades arriveraient à genoux pour leur demander leur protocole.

 

Donc aujourd'hui, quel est vraiment le problème?

D'un côté il y a ceux qui tentent d'enrayer la maladie avec des anti-bio. Ils sont médecins, donc la plupart sont pour des méthodes classiques, on ne peut pas leur demander d'être ouverts aux méthodes alternatives, même si beaucoup le sont.

 

Et de l'autre côté, il y a aussi des médecins, qui attaquent les premiers, tout aussi accro à la médecine traditionnelle, mais qui n'ont rien à proposer comme traitement valable.

 

Si encore l'enjeu était : "moi j'ai un traitement mieux que le tien", on pourrait comprendre ces jouxtes verbales et ces attaques. Mais là ce n'est même pas le cas. La médecine officielle, pour faire court, ne propose que des antibio ou des antibio, seule la durée du traitement change.

 

Alors messieurs les beaux-parleurs, arrêter de vous disputer sur le dos des malades, et mettez plutôt vos forces à faire progresser la recherche et les solutions efficaces.

 

MT

 

 

 

 

"Maladie de Lyme : je présente mes excuses au Pr Perronne"

"Suite à ma lettre la semaine dernière au sujet de la maladie de Lyme, de nombreux médecins qui soignent la maladie de Lyme m’ont contacté pour défendre de la façon la plus vigoureuse le Pr Christian Perronne.

Rappelons que le Pr Perronne appelle publiquement les autorités françaises à reconnaître la maladie chronique de Lyme, et à cesser de poursuivre les médecins qui cherchent à traiter cette maladie compliquée.

J’avais en effet signalé dans ma lettre que le Pr Perronne avait eu des liens (financiers) avec l’industrie des antibiotiques, et qu’il recommandait un traitement prolongé d’antibiotiques. Cela jetait selon moi un très gros doute sur l’objectivité de ses recommandations, par ailleurs non validées pour le moment par des études cliniques suffisamment approfondies (à mon sens).

Or, les médecins qui m’ont écrit sont unanimes : il ne peut y avoir aucun lien entre la prise de position du Pr Perronne sur la maladie de Lyme, et ses anciens intérêts. L’honnêteté et la probité du Pr Perronne sont absolument hors de doute. Il s’agit de plus d’un médecin particulièrement ouvert, qui n’a jamais hésité à prendre des risques et à soutenir les démarches thérapeutiques complémentaires et alternatives.

Ils ont attiré mon attention sur les dommages que mon article risquait d’avoir sur le long et courageux travail des patients et des médecins qui subissent un véritable calvaire, les uns pour subir les effets terribles de la maladie de Lyme, les autres pour être victimes de persécutions parce qu’ils cherchent à aider leurs patients pour une maladie encore non-reconnue.

Je vous invite à relire l’article sur l’action du Pr Perronne paru dans la presse le 12 juillet 2016 et lui présente solennellement mes excuses : http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20160711.OBS4459/la-maladie-de-lyme-explose-c-est-un-scandale-sanitaire.html

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche