Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 20:34
 
Les médias ne cessent de parler de "LA" crise, de comment résoudre "LA" crise, de comment faire face à "LA" crise, et tous les experts multiplient leurs avis dans une profusion de paroles souvent fumigènes, et s'accordent pour dire que "LA" crise est inévitable, comme une crue prête à nous inonder. Nous-mêmes parfois, dans nos réflexions, dans nos réseaux, nous tentons d'imaginer des solutions pour traverser ces rapides programmés.
Soyons attentifs à ce que nos embarcations ne prennent pas l'eau à cause d'une mauvaise évaluation de l'enjeu.
Certes, crise il y a. Comme à chaque fois que nous arrivons au bout d'un système et que nous devons faire de nouveaux choix.
Certes, il faudrait être novateur, pour transformer une société qui s'épuise.
Mais il s'agit d'une mutation. La mutation suppose un passage d'un état à un autre. Pas juste améliorer ce que l'on connait déjà par coeur, pour continuer à en faire "plus" et "plus mieux".
Rien n'est à agir à l'extérieur. Tout est d'abord à changer à l'intérieur de nous, dans notre propre conscience et ensuite, le reste suivra. L'énergie va où va l'intention.
Notre monde intérieur est créateur de la réalité externe, et bon nombre de nos croyances sont devenues obsolètes.
Crise vient du grec "krisis", qui est l'action ou la faculté de distinguer, de séparer, de trier, de passer au crible.
Nous sommes donc bien devant une crise, mais c'est d'une crise de conscience dont il s'agit ici, comme l'annonçait, il y a bien des années, le sage Krishnamurti.
Et notre conscience est le tamis qui permettra le nouveau discernement.
 
MT 
    
 
 
Nous disions combien il était important de provoquer dans l’esprit humain la révolution radicale.
 
La crise est une crise de conscience, une crise qui ne peut plus accepter les vieilles normes, les vieux modèles, les anciennes traditions.
 
Et en considérant ce que le monde est maintenant, avec toute la misère, les conflits, la brutalité destructrice, l’agression et ainsi de suite, l’homme est resté comme il était.
 
Il est toujours brutal, violent, agressif, cupide, compétitif, et il a construit une société sur ces bases.
 
Krishnamurti



Ce conflit intérieur permanent, tellement destructeur et tellement nuisible – c’est à vous de le résoudre, ne croyez-vous pas ? Et c’est aussi à vous qu’il appartient de découvrir comment susciter en vous-mêmes un changement radical, au lieu de vous contenter de révolutions superficielles d’ordres divers – politique, économique, administratif.



Krishnamurti, Le Livre de la Méditation et de la Vie.
 
 
 
 
 

 

     







Repost0
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 19:13
 
 
 
Il y a toutes sortes de morts, la mort de chaque instant, la mort chaque nuit quand vient le sommeil, la mort dans la séparation, ... et la mort du corps physique.
 
Dans la présence, nous pouvons trouver un trésor dans la mort, un cadeau, car nous devenons le témoin de ce qui reste...








 
11.7.13
Cette vidéo ne semblant plus accessible, voici un lien où l'on peut lire les propos de Gangaji, "face à la mort" :

 

 

http://youtu.be/d5OvvhzwDA0

 

 

Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 17:57

 

 

 

Gangaji nous parle ici de son expérience, de son éveil à la « présence silencieuse ».

 

 

Elle nous invite sur le chemin, non pas à croire, penser, comprendre. Que se passerait-il si nous osions, un instant, ne plus croire en rien pour faire l’expérience de la présence ici et maintenant ?

 

 

Peux-être pourrions commencer à explorer cette présence silencieuse, qui ne se vit ni en opposition à la parole, ni en opposition à l’action.

MT



 

 

 











 

Repost0
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 23:01
 
 
 
 
 
 
AROUNA LIPSCHITZ SUR FRANCE CULTURE
Émission du 10 juin


 
 
LES RACINES DU CIEL
Thème : Pour une spiritualité de la relation

Animée par Frédéric Lenoir avec Leli Anvar

 
le podcast de l'émission sur France Culture jusqu'au lundi 18 juin 2012
 
 
 
 
 
  

     







Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 20:25



Je vous laisse découvrir cette longue conférence, en 4 parties, de Gregg Braden sur les pouvoirs du champs magnétique émis à partir du coeur et dont l'émission par plusieurs personnes peut changer le monde.





1/4



2/2





3/4




4/4



Dans cette conférence présenté à Milan le 30 mai 2007, Gregg Braden nous explique ce qu'est le langage de la divine matrice et ce qu'il appelle la nouvelle science. Contrairement, dit-il, à la science classique qui considère que l'espace n'est fait que du vide, la nouvelle science tend à prouver que l'espace est une matière vivante, vibrante et intelligente. C'est un champ d'énergie avec lequel nous inter-réagissons à chaque instant de notre vie par les pensées que nous entretenons et les sentiments que nous ressentons. En comprenant le langage de l'émotion humaine qui nous permet de communiquer avec ce champ, nous avons le pouvoir de guérir les maux qui nous affectent aussi bien personnellement que collectivement.









Disparition d'une tumeur cancéreuse dans un hôpital en chine. Pratique courante pour ces praticiens du langage de la matrice... Extrait de la conférence "La divine matrice" présentée par Gregg Braden à Milan.













Repost0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 16:43



Le coeur est bien plus qu'un organe qui pompe le sang.


Dans cette vidéo traduite par Connaissances Sans Frontières. net, Gregg Braden évoque la neuro-intelligence et la place primordiale et antérieure du coeur par rapport au cerveau.


Comment trouver un langage non-verbal avec la matière qui compose notre monde : il jaillit à partir de notre coeur et peut opérer des changements dans notre propre corps et dans notre environnement.

MT






Repost0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 23:38



Toutes les façons que vous avons de chercher le bonheur sont en réalité des façons de chercher la dimension ultime.

(...) et si cela ne se passait pas en vous, si la dimension ultime ne commençait pas à se lever en vous, vous ne seriez pas là.

(...) cette dimension ultime commence à s'ouvrir, pour certains d'entre vous elle est en pleine floraison, en pleine reconnaissance.


 





Repost0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 23:15





Si la motivation est l'amour, il a un pouvoir, et alors on n'est plus autant intéressé par tout ce pour quoi je suis "contre" mais par ce pour quoi je suis "pour".

 










Repost0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 10:23


Il faut parfois arriver aux limites de la vie, aux bords de la mort, pour rencontrer des états de conscience fulgurants qui amèneront à changer le regard sur la vie.


En écoutant ces personnes qui parlent de leur expérience, de leur ressenti profond, nous avons là des enseignants de vie et de l'instant présent. Ils nous montrent aussi comment cette évidence, aimer, vivre, se heurte à nos limites de chair et du quotidien, mais que notre regard conscient peut tout changer et tout transformer.


Un documentaire de Sébastien Lilli, pour l'INREES.   



 
 



 
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 20:42



Lorsque l'on traverse vraiment la peur, au lieu d'essayer de la contrôler, l'autre face de la peur c'est l'amour.

Ce ne sont pas deux choses différentes, c'est pile et face de la même pièce.





 
 
 


Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 20:02






Voici des paroles simples, tellement profondes, qui nous invitent, sans violence, à résister à l'incohérence, à l'abus de pouvoir, à l'effondrement, à la domination, quelle qu'elle soit.
Elles sont dites par des hommes et femmes qui ont traversé les épreuves et le temps, n’abdiquent pas, et gardent une véritable jeunesse et une sagesse que le ton de leur discours ne dément pas.
 
 
Créer, c'est reprendre son pouvoir personnel et collectif.


C'est mettre en place des voies parallèles qui seront si nombreuses et si évidentes, si humainement adaptées, que les autoroutes de la pensée unique seront caduques et de moins en moins fréquentées.



Certes, nul ne sait le temps que cela peut prendre.



Mais tout peut basculer très vite, à l'image de ces anciennes balances à plateau. On pose un poids, on en ajoute un autre, puis un autre. Rien ne bouge. L'ajustement n'est pas flagrant. Et puis de poids en poids, le dernier n'étant parfois pas plus gros qu'une feuille de cuivre, tout bascule lourdement de l'autre côté.



Chacune de nos actions pèse.



Chacune de nos pensées pèse.



Chaque libération personnelle de nos problématiques pèse.



Chaque éveil de conscience pèse.



La pire défaite serait d'en douter.



MT





 
Appel du Conseil National de la Résistance : Résister c'est créer ! Créer c'est résister! Lise London, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Philippe Dechartre, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Georges Séguy, Maurice Voutey.


"Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France libre (1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et transmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle.

Soixante ans plus tard, le nazisme est vaincu, grâce au sacrifice de nos frères et sœurs de la Résistance et des nations unies contre la barbarie fasciste. Mais cette menace n’a pas totalement disparu et notre colère contre l’injustice est toujours intacte.

Nous appelons, en conscience, à célébrer l’actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succèderont d’accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques, au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s’éteigne jamais.

Nous appelons d’abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés à célébrer ensemble l’anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (CNR), adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944 : Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des « féodalités économiques », droit à la culture et à l’éducation pour tous, presse délivrée de l’argent et de la corruption, lois sociales ouvrières et agricoles, etc.


Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales, alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période à laquelle l’Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.

 Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, à définir ensemble un nouveau « programme de la Résistance » pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.

Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous.

Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.

Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : « Créer c’est résister. Résister c’est créer. »


8 Mars 2004






 
Repost0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 20:21



Nous sommes le silence.

Lorsque nous le recherchons dans les instants de notre vie, nous faisons l'expérience de la séparativité.

Lorsque nous réalisons que nous sommes le silence, tout effort pour le maintenir devient immatériel.

 

Tout est la manifestation de ce Silence.

 

Et dans ce Silence nous pouvons trouver la fin de cette préoccupation permanente qui consiste à se demander comment nous apparaissons aux yeux des autres.








 
 
 
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 22:10





L'argent est tabou dans le chemin spirituel et pourtant il est le signe d'une réussite de notre incarnation et il va traduire la façon dont nous acceptons de nous investir dans la matière. Un enjeu qui est, selon Arouna, passionnant et pas si facile.





Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 20:37




Devenir un amoureux, cela demande du travail et avant tout cela oblige à guérir de la nostalgie de l'ailleurs.



Voici les étapes clés qui jalonnent le parcours amoureux.

 
 
 








Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 11:44






Repost0

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche