Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2021 2 06 /07 /juillet /2021 13:30

 

C'est un sujet capital, et bien qu'il y ait eu plusieurs émissions sur le sujet il y a quelques années, à l'heure où l'on inocule à la population mondiale des thérapies géniques, il semble que le sujet n'intègre pas les débats ou les journaux télévisés, alors qu'il me semble qu'on est justement en plein dans ce sujet.

Les protagonistes de cette émission disent qu'il faudrait des débats, étant donné la vitesse à laquelle ces technologies se répandent, mais curieusement, j'ai l'impression que l'on met la charrue avant les boeufs, on a commencé, sans débat, sans transparence, sans consentement éclairé, à imposer des manipulations génétiques au niveau de la biologie des êtres humains, et il semble tout à coup obsolète de parler transhumanisme, sous peine d'être peut-être encore taxé de complotisme ou d'anti-progrès, or, à quel moment sinon en ce moment, où cette vaccination risque de nous être imposée mondialement, n'est-il pas urgent d'en parler, et justement de commencer à faire des liens entre ce qui existe déjà "dans la silicon valley" et ce qui est déjà concrètement à l'oeuvre, mais qui ne veut pas dire son nom?

Dans les propos de Laurent Alexandre et de Jacques Attali, il y a déjà matière à se poser beaucoup de questions et si je suis souvent stupéfaite par le mélange de "prédictions inévitables", d'idées paradoxales (non, non je ne suis pas d'accord avec le transhumanisme nous dit Alexandre, mais il en fait en quelque sorte la promotion permanente en n'employant jamais le conditionnel), je trouve que la question d'Attali à la fin est signifiante quand il parle de définir ce que serait le "sanctuaire" de l'humain.

N'est-ce pas en effet la question à se poser, qu'est-ce qui constitue le précieux de l'humain, ce qui ne doit pas être touché, violé, transformé, sous peine de porter atteinte au sacré de la vie ?
Se poser cette question implique de chercher en nous même la réponse, en incluant plus grand que soit, l'humanité et tout ce que notre conscience ne peut encore entrevoir.

Un chemin de réflexion auquel nous allons devoir en effet nous confronter, si nous ne voulons pas être mangés tout crus par le transhumanisme, sans avoir rien vu venir.

 

MT

 

 

Retranscription d'une partie de la vidéo :

 

 

"La science va changer l'humanité, la science va changer le monde;

Il y a dans la silicon valley un mouvement, le transhumanisme, qui veut changer l'homme et de façon irréversible , pour le rendre immortel, l'augmenter sur le plan génétique et sur le plan neurologique, qui se transmettent de génération en génération"

 

"même si ce n'est pas ce que je souhaite je pense que nous allons aller sur ce toboggan transgressif, je pense que nous allons nous augmenter d'abord parce que beaucoup de gens veulent vivre plus longtemps, et pour une autre raison, c'est que le développement de l'intelligence artificielle va paniquer les gens et que les gens vont préférer augmenter les capacités intellectuelles par les nanobiotechnologies de leurs enfants, plutôt que d'avoir des enfants avec des capacités intellectuelles standard face à une intelligence artificielle et des robots de deuxième génération qui seront extraordinairement puissants. "

 

"dans le futur il n'y aura pas besoin de chirurgiens"

"dans les statistiques, les machines sont beaucoup plus efficaces que l'homme" (Attali)

 

"on voit avec la google-car qu'il va être de plus en plus difficile pour un être humain avec un cerveau biologique d'avoir une utilité sociale productive dans un monde où l'intelligence artificielle et la robotique se développent à une vitesse folle"

 

"le droit au suicide est un droit fondamental, si on est profondément malheureux à 75 ans on doit avoir le droit au suicide"

"mais c'est à nous de créer un monde où chacun peut """s'évanouir" (euh bien bien le lapsus) s'épanouir , où chacun peut trouver des raisons d'être heureux, le suicide n'est pas obligatoire"

"les transhumanistes visent trois choses, les transhumanistes

- veulent nous rendre immortels, c'est pourquoi google a développé beaucoup d'entreprises pour augmenter notre espérance de vie,

- veulent développer l'intelligence artificielle de manière à ce qu'elle ait une conscience comme notre cerveau

- et les transhumanistes veulent augmenter nos capacités, capacités physiques, et capacités intellectuelles,

c'est ça le rêve transhumaniste"

" c'est une longue histoire qui fait que l'homme progressivement cesse d'être un homme pour devenir un objet et devenir un artéfact et un objet car la seule chose qui est immortel c'est l'objet, nous sommes mortels, la table ne l'est pas" (Attali) (affirmation par ailleurs fausse, puisque bien des tables... depuis le début de l'humanité ont disparues, en fumée, décomposées, en poussière, etc.) et donc la seule façon de devenir immortel c'est de devenir un objet, donc la grande tentation du transhumanisme c'est de nous transformer progressivement en cyborg"

 

"la première étape est de garder un corps biologique pendant quelques siècles, quelques millénaires et d'augmenter nos capacités par l’ingénierie génétique; les progrès qui ont été fait dans les technologies pour modifier notre ADN sont stupéfiants depuis 6 mois ; la semaine dernière on publiait la réussie d'une expérimentation avec soixante deux manipulations génétiques sur une cellule; notre capacité à changer notre ADN, à changer nos chromosomes va être totalement illimitée et à coût très bas dans les décennies qui viennent, parce que le coût des manipulations génétiques est entrain de s'effondrer, comme le coût des microprocesseurs, nous avons une croissance explosive de notre capacité à changer notre nature biologique dans les décennies qui viennent et ça va être révolutionnaire, cette révolution du vivant c'est la bombe atomique du 21ème siècle".

 

"les enzymes, qu'on appelle les crispr qui permettent de changer notre ADN (1), ont vu leur coût divisé par 10 000 en 7 ans, une manipulation génétique, l'enzyme qui la permet elle coûte 11 dollars, elle va bientôt coûter 1 dollar par manipulation génétique, donc le problème de ces technologies là ne sera pas à moyen terme le problème de leur accessibilité tout autour du monde, c'est la question éthique et politique, que faisons nous de notre humanité, où allons nous, quel corps développons nous dans les années qui viennent , c'est une question éthique, ce n'est pas une question économique, tout le monde aura accès à ces technologies"

 

"cette transformation est tellement rapide, elle prend tellement la forme d'un tsunami technologique qu'aujourd'hui elle dépasse les politiques et que les politiques ont 20 ans de retard"

 

"le rôle du politique est fondamental dans les définitions de ce que nous allons faire de ces technologies et dans la mesure où nous allons changer notre nature biologique et génétique, donc il faut très clairement que les politiques changent que nous ayons très clairement un mode de désignation et de vote qui favorise de nouvelles élites, plus proches de la science , plus proches de ces sujets là, les petits apparatchiks qui deviennent aujourd'hui hommes politiques dans le système français ne sont pas adaptés pour développer un récit permettant de lutter, permettant de construire le monde qui va avec cette révolution technologique, nous devons changer d'élites politiques sinon nous allons prendre le tsunami technologique dans la gueule et cela aura des conséquences graves , nous n'orienterons pas la vague technologique avec les élites politiques actuelles".

 

"Emmanuel Macron est l'un des rares hommes politiques qui pense au futur".

 

"Cette transformation progressive de l'homme en objet c'est quelque chose qu'il faut arrêter parce que l'objet est mort , donc la grande question du politique à mon avis c'est, qu'est-ce que peut être le sanctuaire de l'humain, que l'humanité devrait réussir à protéger, à éviter qu'on touche, tout en sachant que c'est comme la fiscalité, toute proportion gardée, il suffirait qu'il y ait un endroit où l'on puisse le faire pour que ça soit mort, donc il ne faudrait pas de paradis génétique comme il y a des paradis fiscaux; donc la grande question c'est peut-on installer un sanctuaire de l'humain et pour ça, c'est là où le philosophique comme le scientifique doivent discuter, c'est quoi le sanctuaire de l'humain? Il est où, est-ce qu'il est dans l'ADN, dans la cellule toute entière, est-ce qu'il est dans le corps , est-ce que toucher à quoi que ce soit dans le génome ça touche au sanctuaire, non bien sûr parce qu'il est évident qu'il faut toucher au génome pour éliminer des maladies génétiques, c'est évident qu'il faut le faire, donc la question fondamentale dont en effet le politique ne parle pas, et c'est une question que je mets sur la table depuis très très longtemps, c'est, où est le sanctuaire qu'il faut protéger" (Attali)

 

" il faut garder un corps majoritairement biologique",

" mais c'est avoir comme présupposé que l'homme est entièrement biologique, le sanctuaire de l'humain il est peut-être pas biologique, est-ce que tout ce qui relève de l'humain est réductible à sa biologie et à son complexe physico-chimique?" (M. Pingeot)

 

"on va plutôt écouter Rabelais, c'est le mot de conscience depuis tout à l'heure on tourne autour de ça, la science sans conscience, c'est ça le sanctuaire de l'humain, c'est peut-être ça en fin de compte, c'est la conscience, vous l'appelez éthique, mais c'est autour de ça que ça doit tourner et je voudrais mettre en garde contre quelque chose et c'est peut-être finalement la critique radicale que l'on doit porter au transhumanisme, c'est d'avoir la prétention de faire le bonheur des gens, c'est là que commence le terrorisme je pense"  (Mohamed Mbougar Sarr)

 

 

 

 

 

 

(1) Le système CRISPR-Cas9, d'abord utilisé pour typer des souches de bactéries est récemment devenu un outil de génie génétique à fort potentiel1. CRISPR-Cas9 est notamment utilisé comme ciseau moléculaire afin d'introduire des modifications locales du génome (manipulations souvent qualifiées d'édition génomique) de nombreux organismes modèles.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Clustered_Regularly_Interspaced_Short_Palindromic_Repeats

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cas9

 

Ces "ciseaux moléculaires", n'est-ce pas justement ce qui a été évoqué par des personnes comme le Pr Montagnier ou Alexandra Caude Henrion pour décrire la nature du virus ?

 

Le grand patron du renseignement américain a été le premier à tirer le signal d’alarme, en février 2016. Dans un rapport déclassifié par la CIA, James Clapper a classé CRISPR Cas9 dans la catégorie des « armes de destruction massive » potentielles. Pour lui, cette technologie utilisée dans des milliers de laboratoires doit être considérée comme le programme nucléaire nord-coréen, les armes chimiques syriennes et les missiles de croisière russes !

https://www.franceinter.fr/sciences/crispr-cas9-la-grande-menace

 

 

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-vert/les-avancees-et-les-inquietudes-suscitees-par-crispr-cas-9-les-ciseaux-genetiques_4130001.html

 

 

https://www.usinenouvelle.com/article/premiers-resultats-d-une-utilisation-in-vivo-du-ciseau-moleculaire-crispr-pour-traiter-une-maladie-genetique-rare.N1114334

 

 

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-un-test-de-detection-du-virus-utilise-les-ciseaux-genetiques-crispr-cas_143672

 

 

 

Pour savoir ce qui nous attend, il faut s'instruire. Ceux qui produisent ces technologies n'ont pas 3 pas d'avance sur nous, mais des dizaines d'années et nous sommes à chaque fois mis devant le fait accompli...

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
Merci beaucoup pour cet article.
Je partage tout à fait les réflexions ci-dessus (du premier texte en rouge).

Ce qui se passe actuellement nous oblige à nous pencher, de façon urgente, sur cette question fondamentale : "Qu'est-ce qu'un être humain?"
Est-ce une "mécanique" biologique associée à une "mécanique" mentale...
ou est-ce "quelque chose" de beaucoup plus complexe et de beaucoup plus vaste ?

C'est la différence entre "quelque chose" et "quelqu'un"...entre un objet et un être, qu'il faut revisiter et reclarifier.
Et cela demande de nous rapprocher de ce qui, en nous, est "sacré", de ce qui est "transcendant"...bref, ce que, autrefois, en des temps moins matérialistes et moins désenchantés, on appelait "l'âme"...
Répondre
L
merci La Licorne, oui, la question est fondamentale et le libre arbitre fait très certainement partie de ces attributs humains. Or il est complètement bafoué, on le voit avec cette déclaration présidentielle, ce "non-choix" imposé à tous, étapes par étapes.
nous avons aussi un grand ménage à faire dans notre psyché, pour nous libérer de nos peurs et être tant attachés à notre "sécurité" (sanitaire ou autre) au prix d'y laisser notre liberté. Liberté est antinomique à sécurité, surtout lorsqu'elle est "promise" par l'"extérieur.

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche