Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 12:35

 

 

Des années de luttes pour défendre les p'tites graines et sauvegarder la diversité ! Merci de toute cette énergie et cette passion au service de la Vie. (1)

 

MT

 

 

(1) je rappelle que les graines aujourd'hui proposées aux agriculteurs sont stériles... mais elles sont officiellement répertoriées dans un catalogue officiel reconnu par d'officielles institutions......

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans SANTE-NATUROPATHIE Gaïa NIOUZES
commenter cet article
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 23:11
Jake Baddeley

Jake Baddeley

 

Je vous ai présenté ici un documentaire sur "Le temps des bûchers", qui est en fait le 2ème volet d'une réflexion sur la spiritualité des femmes, sur le culte de la déesse et la place du féminin dans la société.

 

2-3 ème millénaire av JC - Syrie

2-3 ème millénaire av JC - Syrie

 

 

Voici le 1er volet, "Sur les traces de la déesse", qui retrace les transformations qui ont eu lieu quant à la place de la première religion liée au culte de la déesse, "la Grande Mère", religion qui était en relation avec la nature et les esprits et avec laquelle les premiers habitants de la terre ont entrepris leur long voyage spirituel. Tous les mythes de la création du monde mettaient en scène une déesse et les cercles de pierres représentaient l'oeuf cosmique de la déesse.

 

 

Stonehenge

Stonehenge

 

 

C'était en quelque sorte la religion primordiale, qui a laissé ses premières traces avec les statues de femmes, des vulves stylisées et des rituels très populaires, avant que les Grecs et les Romains n'amènent les premières transformations.

 

 

Sur les traces de la déesse - Donna Read

 

 

C'est déjà à cette époque qu'eut lieu le premier retournement des valeurs féminines vers les valeurs masculines (dont l'inquisition et "le temps des bûchers" marquèrent un temps décisif), et cela ne fait que 6000 ans que l'on ne vénère plus la Déesse, qu'on honorait car la femme représentait le plus grand pouvoir, celui de donner la vie et de nourrir.

 

 

Isis et son fils Horus

Isis et son fils Horus

 

 

Pour autant, les femmes n'étaient pas supérieures aux hommes, ni inférieures. Il existait un statut égalitaire, qui depuis a volé en éclat avec le patriarcat.

 

Ce documentaire est une invitation à revenir à la source, à retrouver la Grande Mère, la Déesse, la Prêtresse, toutes les figures du féminin liées à la création, à la fertilité et le don de la vie. 

 

MT

 

 

 

Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Sur les traces de la déesse - Donna Read
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa Transformation
commenter cet article
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 23:04

 

 

Après le documentaire posté récemment sur le passé des sorcières et surtout des bûchers qui mettaient en oeuvre leur disparition, voici un court métrage qui dresse un portrait de sorcières modernes, au delà des clichés.

 

"Ce qui est important c'est d'éveiller la liberté des autres, de voir leur beauté pour qu'ils se mettent en marche".

 

MT

 

 

 

Merveilleux texte d'Anne Sylvestre

 

 

(...)

Vous m'avez aimée servante
M'avez voulue ignorante
Forte vous me combattiez
Faible vous me méprisiez
Vous m'avez aimée putain
Et couverte de satin
Vous m'avez faite statue
Et toujours je me suis tue

Quand j'étais vieille et trop laide
Vous me jetiez au rebut
Vous me refusiez votre aide
Quand je ne vous servais plus
Quand j'étais belle et soumise
Vous m'adoriez à genoux
Me voilà comme une église
Toute la honte dessous

 

(...)

J'étais celle qui attend
Mais je peux marcher devant
J'étais la bûche et le feu
L'incendie aussi je peux
J'étais la déesse mère
Mais je n'étais que poussière
J'étais le sol sous vos pas
Et je ne le savais pas

Mais un jour la terre s'ouvre
Et le volcan n'en peut plus
Le sol se rompant
Découvre des richesses inconnues
La mer à son tour divague
De violence inemployée
Me voilà comme une vague
Vous ne serez pas noyé

 

 

 

 

 

S'il vous plaît
Soyez comme le duvet
Soyez comme la plume d'oie
Des oreillers d'autrefois
J'aimerais
Ne pas être portefaix
S'il vous plaît
Faîtes vous léger
Moi je ne peux plus bouger

Je vous ai porté vivant
Je vous ai porté enfant
Dieu comme vous étiez lourd
Pesant votre poids d'amour
Je vous ai porté encore
A l'heure de votre mort
Je vous ai porté des fleurs
Je vous ai morcelé mon coeur

Quand vous jouiez à la guerre
Moi je gardais la maison
J'ai usé de mes prières
Les barreaux de vos prisons
Quand vous mourriez sous les bombes
Je vous cherchais en hurlant
Me voilà comme une tombe
Avec tout le malheur dedans

Ce n'est que moi
C'est elle ou moi
Celle qui parle
Ou qui se tait
Celle qui pleure
Ou qui est gaie
C'est Jeanne d'Arc
Ou bien Margot
Fille de vague
Ou de ruisseau

Et c'est mon coeur
Ou bien le leur
Et c'est la soeur
Ou l'inconnue
Celle qui n'est
Jamais venue
Celle qui est
Venue trop tard
Fille de rêve
Ou de hasard

Et c'est ma mère
Ou la vôtre
Une sorcière
Comme les autres

Il vous faut
Être comme le ruisseau
Comme l'eau claire de l'étang
Qui reflète et qui attend
S'il vous plaît
Regardez-moi je suis vraie
Je vous prie
Ne m'inventez pas
Vous l'avez tant fait déjà

Vous m'avez aimée servante
M'avez voulue ignorante
Forte vous me combattiez
Faible vous me méprisiez
Vous m'avez aimée putain
Et couverte de satin
Vous m'avez faite statue
Et toujours je me suis tue

Quand j'étais vieille et trop laide
Vous me jetiez au rebut
Vous me refusiez votre aide
Quand je ne vous servais plus
Quand j'étais belle et soumise
Vous m'adoriez à genoux
Me voilà comme une église
Toute la honte dessous

Ce n'est que moi
C'est elle ou moi
Celle qui aime
Ou n'aime pas
Celle qui règne
Ou se débat
C'est Joséphine
Ou la Dupont
Fille de nacre
Ou de coton

Et c'est mon coeur
Ou bien le leur
Celle qui attend
Sur le port
Celle des monuments
Aux morts
Celle qui danse
Et qui en meurt
Fille bitume
Ou fille fleur

Et c'est ma mère
Ou la vôtre
Une sorcière
Comme les autres

S'il vous plaît
Soyez comme je vous ai
Vous ai rêvé depuis longtemps
Libre et fort comme le vent
Libre aussi
Regardez je suis ainsi
Apprenez-moi n'ayez pas peur
Pour moi je vous sais par coeur

J'étais celle qui attend
Mais je peux marcher devant
J'étais la bûche et le feu
L'incendie aussi je peux
J'étais la déesse mère
Mais je n'étais que poussière
J'étais le sol sous vos pas
Et je ne le savais pas

Mais un jour la terre s'ouvre
Et le volcan n'en peut plus
Le sol se rompant
Découvre des richesses inconnues
La mer à son tour divague
De violence inemployée
Me voilà comme une vague
Vous ne serez pas noyé

Ce n'est que moi
C'est elle ou moi
Et c'est l'ancêtre
Ou c'est l'enfant
Celle qui cède
Ou se défend
C'est Gabrielle
Ou bien Eva
Fille d'amour
Ou de combat

Et c'est mon coeur
Ou bien le leur
Celle qui est
Dans son printemps
Celle que personne
N'attend
Et c'est la moche
Ou c'est la belle
Fille de brume
Ou de plein ciel

Et c'est ma mère
Ou la vôtre
Une sorcière
Comme les autres

S'il vous plaît
Faites-vous léger
Moi je ne peux plus bouger.

 

 

Anne Sylvestre

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation Gaïa
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 19:25
Sophie Wilkins

Sophie Wilkins

 

 

Il est temps de regarder nos animaux comme des Frères... et de demander pardon pour toutes les souffrances infligées.

 

"Alors si l'on considère aujourd'hui le comportement humain, il est plus proche du cannibalisme et de l'esclavagisme que d'autre chose.

 

Il n'y a aucune culpabilisation à avoir par rapport à ça, un être humain ne doit pas se culpabiliser, un être humain digne de ce nom doit se dire un jour : c'est vrai et tout cela est tellement juste qu'à partir de ce jour toute ma vie sera vouée dans la rectitude. Bien sûr ce chemin est difficile, bien sûr cela demande la correction de multiples gestes, de multiples pensées, de multiples actes, mais n'est-ce pas cela que l'évolution que de vouloir emprunter un sentier de plus en plus étroit dans la montagne? Plus vous atteignez les sommets, plus les chemins sont ardus et pentus, plus ils sont étroits et abruptes.

 

 

 

MT

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 10:52
 
 
La tomate n'est qu'un symptôme de cette marchandisation de la nourriture. Sur nos étales, partout les mêmes légumes, avec une diversité qui s'appauvrit, disparition des petits pois, des haricots (verts, jaunes, coco) qui étaient vendus à profusion il n'y a encore pas si longtemps.
 
 
"Mangez cinq légumes et fruits par jour", bientôt, ça va devenir une monodiète...

 
Le "progrès", qui promettait l'abondance, qui était d'ailleurs tout à fait envisageable avec la technologie, n'engendre au contraire qu'une paupérisation des biens, tant en diversité qu'en qualité, ce qui n'est pas tant la faute du progrès, que l'utilisation à outrance qu'en fait le capitalisme mondial avec ses intentions de profit, l'exploitation des sols et des hommes et un retour à un esclavage à peine dissimulé. Sans parler de toutes les malversations qui vont de paire, afin de camoufler les stratégies douteuses et dangereuses pour la santé, mais qui sont le dernier soucis des multinationales. 
 
 
Il est urgent de remettre l'humain au centre du commerce et de la production...
 
 
 
MT
 
 

 

Dans une enquête menée sur quatre continents le journaliste Jean-Baptiste Malet raconte les dérives du capitalisme à travers l'industrie de la tomate. Mafias, pollution, exploitation, opacité : il dévoile comment un fruit est devenu l'illustration d'une spéculation économique sans limites.

 

Extraits

 

(...) Le concentré chinois dont il arrive quotidiennement dix conteneurs à Salerne, et qui est massivement retravaillé dans les conserveries du sud de l'Italie, où il est habillé aux couleurs de l'Italie.
 

(...) Les Chinois tiennent désormais 90% du marché du concentré de tomates en Afrique de l'Ouest, où ils écoulent des boîtes de concentré frelaté, coupé à l'amidon, au dextrose, à la fibre de soja et aux colorants rouges puisque la pâte qu'ils retravaillent est souvent noire: l'encre noire, la pire qualité de concentré sur le marché mondial. Les additifs des boîtes de concentré frelaté ne sont pas indiqués sur les étiquettes.(...)

 
Des usines qui hier transformaient en Afrique des tomates pour nourrir les Africains ferment du jour au lendemain, à cause de la concurrence déloyale de la pâte chinoise. J'ai rencontré de nombreux migrants cueilleurs de tomates dans le sud de l'Italie, dans de vastes bidonvilles. Certains cueillaient hier des tomates dans leur pays. Désormais, ils sont encadrés par la criminalité organisée et récoltent les «tomates pelées» que nous retrouvons, en boîte, dans nos supermarchés.
 
(...) En Chine, ce sont parfois des enfants ou des prisonniers des laogaïs, le goulag chinois, qui cueillent les tomates d'industrie destinées à la transformation et au transport en barils. Ceux qu'achètent Heinz, Unilever ou Nestlé.

 
 
 
 
 
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa NIOUZES SANTE-NATUROPATHIE
commenter cet article
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 23:07

 

 

Bientôt les vacances, la plage, les glaces ou autres bricoles à manger...

Les emballages... c'est dans la poubelle, pas par terre.

Un petit film court, bien fait, au message efficace.

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 21:39

 

J'adore, non seulement l'idée de ces géants lâchés dans la forêt, mais leur bouille et la façon dont ils ont été réalisés par cet artiste !

 

Invitation à la poésie et à l'aventure, j'ai envie de retrouver mon âme d'enfant et de partir à la découverte !  bon, Copenhague est un peu loin pour une balade matinale...

 

 

 

Les géants de la forêt - Thomas Dambo
Les géants de la forêt - Thomas Dambo
Les géants de la forêt - Thomas Dambo
Les géants de la forêt - Thomas Dambo
Les géants de la forêt - Thomas Dambo
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 17:19
 
 
"Peu importe comment ils nous frapperont, mais chaque fois qu'ils le feront nous devons continuer, mais nous ne devons jamais devenir comme eux"....
 
 
"la seule chose qui m'a toujours tracassé au niveau des révolutions, c'est que chaque fois que j'ai rencontré des révolutionnaires, ils ont agi simplement par haine de l'oppresseur, ce que nous devons faire c'est agir par amour pour notre peuple , par amour pour notre terre mère."

 
John Trudell
 
 
 
Paroles universelles, et adaptées à l'actualité de beaucoup de pays et de peuples...
 
 
Merci Sista pour le lien :)
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NIOUZES Gaïa chamanisme
commenter cet article
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 22:15
Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 22:38

 

 

 

Femme sacrée

Femme pleine

Femme nature

Femme qui danse et chante

Pour réensemencer la terre

De la beauté du Féminin

 

MT
 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 20:46

 

 

Partout sur la planète, des Gardiens continuent à se mobiliser comme à Standing Rock, où les arrestations ont lieu, où la lutte n'est pas terminée, ni pour les terres, ni pour l'eau. L'eau est précieuse et la plupart des humains l'ont oublié... "si les européens avaient vécu à la façon des indiens quand ils sont arrivés, nous serions toujours entrain de boire cette même eau parce que l'eau est sacrée".
 


Message d'un ancien (Floyd Red Crow Westerman).:

 

le temps évolue et vient vers un endroit ou il se renouvelle....il y a d'abord un temps de purification puis le temps du renouveau...nous nous approchons beaucoup de ce temps maintenant (c'était en 2010)...

 

on nous a dit que nous verrons l'Amérique aller et venir...dans un certain sens l'Amérique se meurt...depuis l'intérieur...parce qu'ils ont oublié les instructions de comment vivre sur la terre...chaque chose arrive à un temps où la prophétie et l'inhabilité de l'homme de vivre sur Terre d'une manière spirituelle arriveront à un croisement où se trouvent de grands problèmes .... selon la croyance des Hopis et selon notre croyance, si vous n'êtes pas connectés spirituellement à la Terre et comprenez la réalité spirituelle de comment vivre sur Terre, vous n'allez très probablement pas y arriver....

 

Quand Christophe Collomb est arrivé, c'était le début de ce que nous appelons la première guerre mondiale...c'était la véritable première guerre mondiale quand Collomb est arrivé parce qu'avec lui sont venus tous les Européens....à la fin de la seconde guerre mondiale nous n'étions que 800 000 en Amérique (d'indigènes)…nous avons passé de 60 Millions à 800 000 (!!) ...donc nous avons presque été exterminés ici en Amérique....Tout est spirituel , chaque chose a un Esprit , toute chose vous a été apportée par le Créateur , le seul Créateur , quelques uns l'appellent Dieu, d'autres l'appellent Buddha, d'autres Allah, et d'autres l'appellent par d'autres noms...nous l'appelons Tunkashilla, Grand-Père....

 

Nous sommes ici sur Terre seulement pour quelques hivers...puis nous retournons vers le monde des Esprits...le monde des Esprits est plus réel que ce que la plupart d'entre nous croient...le monde des Esprits c'est..c'est Tout….

 

Environ 95% de notre corps est de l'eau...et pour être en bonne santé il faut boire de la bonne eau......quand les Européens sont arrivés ici, avec Collomb, nous pouvions boire de toutes les rivières ... si les européens avaient vécu à la façon des indiens quand ils sont arrivés, nous serions toujours entrain de boire cette même eau parce que l'eau est sacrée....l'air est sacré....

 

notre ADN est le même ADN que celui des arbres... l'arbre inspire ce que nous expirons.... et quand l'arbre expire nous avons besoin de ce que l'arbre expire...donc nous avons un destin commun avec l'arbre...nous sommes tous de la terre....et quand la terre, l'eau, l'atmosphère est corrompue...cela va créer ses propres réactions...

 

Mère réagit....dans les prophéties Hoppi ils disent qu'il y aura plus de tempêtes et d'inondations...Pour moi ce n'est pas une chose négative de savoir qu'il y aura des grands changements... ce n'est pas négatif, c'est l'évolution...quand vous regardez l'évolution, il est temps...rien ne reste tel qu'il est....(question de la femme qui semble demander s'ils considèrent les singes comme leurs ancêtres) réponse : c'est peut-être votre ancêtre mais ce n'est pas notre ancêtre...il est une parenté mais pas un ancêtre.

 

Vous devriez apprendre comment planter quelque chose...c'est la première connexion...vous devriez traiter toute chose comme Esprit...réaliser que nous sommes une famille...il n'y a pas de fin...c'est comme la vie, il n'y a pas de fin à la vie...

 

 

 

Merci à Eva Morales pour la traduction

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 12:39

 

Au nord de la Norvège, une famille vit sous un dôme... Retrouvailles avec la nature au coeur d'une maison écologique.

Ils l'ont fait... c'est possible.

Merci aux innovateurs, aux courageux esprits créateurs, de nous montrer qu'il y a mille voies vers le bonheur.

 



 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 00:42

 

 

Ode à la terre, aux corps, au mouvement, à la Vie !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 00:20

 

Blessed we are
to dance on this ground,
The rhythm of saints to carry the sound.
We hold a prayer for the earth,
for the ones yet to come,
'May you walk in beauty and remember your song.'

Remember why you came here,
Remember your life is sacred.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa Paroles créatrices
commenter cet article
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 19:38

 

 

Chaque jour il y a de bonnes nouvelles et des projets en marche pour un futur meilleur...

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa NIOUZES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche