Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2022 3 25 /05 /mai /2022 07:29
Petite Revue de presse

 

 

Révélations massives lors du "Sommet Mondial du Covid":
17 000 médecins et scientifiques médicaux de réputation internationale accusent Big Pharma, les autorités médicales mondiales, les gouvernements et les médias de crimes contre l'humanité. Tout y passe, « vaccins », masques, traitements, etc.
Ces 17 000 médecins et scientifiques sont arrivés à un consensus sur 10 principes:
1. Nous déclarons, et les données le confirment, que les injections de la "thérapie" génique expérimentale doivent cesser.
2. Nous déclarons que les médecins ne doivent pas être empêchés de fournir un traitement qui sauve des vies.
3. Nous déclarons que l'état d'urgence national qui facilite la corruption et étend la pandémie doit être immédiatement terminé.
4. Nous déclarons que le secret médical ne doit plus jamais être violé ; toutes les restrictions de voyage et sociales doivent cesser.
5. Nous déclarons que les masques ne sont pas et n'ont jamais été une protection efficace contre un virus respiratoire transmis par voie aérienne dans un contexte communautaire.
6. Nous déclarons que le financement et la recherche doivent être déterminés pour les dommages, la mort et la souffrance causés par la vaccination.
7. Nous déclarons qu'aucune opportunité ne devrait être refusée dans notre société, y compris l'éducation, le service militaire, les carrières médicales, ou le traitement médical en raison du refus de prendre une injection.
8. Nous déclarons la fin des violations du 1er amendement, la censure médicale par les gouvernements, les entreprises de technologie et de médias, devrait cesser et la Déclaration des droits devrait être rétablie.
9. Nous déclarons que Pfizer, Moderna, BioNtech, Janssen, AstraZeneca et leurs facilitateurs ont caché et délibérément omis des informations sur l'innocuité et l'efficacité aux patients et aux médecins, et devraient être immédiatement inculpés pour fraude.
10. Nous déclarons que les gouvernements et les agences médicales doivent être tenues responsables.


https://lactudissidente.com/plus-de-17-000-medecins-et-scientifiques-medicaux-de-reputation-internationale-decident-de-tout-balancer/   (1H)

 

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/seine-et-marne/vaccin-anti-covid-la-descente-aux-enfers-d-eloise-2543656.html?

 

https://www.instagram.com/comite_effetssecondaires_postv/?

(je mets un point d'interrogation par rapport à cette vidéo, où il est question de conflit avec Bonsens.org et OuEstMonCycle, et j'avoue avoir du mal à comprendre l'enjeu pour cette personne qui est semble-t-il victime d'effets secondaires et dont la situation semble faire débat... Attendons peut-être pour y voir plus clair... )



30 compagnies aériennes, des milliers de pilotes et environ 17 000 physiciens et chercheurs en médecine tirent la sonnette d’alarme pour dénoncer les risques liés "aux vaccins".
https://www.francesoir.fr/societe-sante/milliers-de-navigants-et-scientifiques-se-regroupent-au-niveau-mondial


 

 

Commission d'enquêtes sur les effets secondaires
Des auditions publiques ont eu lieu au mois d'avril 2022 lors d'une commission d'enquêtes sur les effets secondaires des vaccins anti-Covid diligentée par le Sénat, ces auditions n'ont pas été rendues publiques.
France : les Sénateurs connaissent la dangerosité des injections géniques pour les enfants... mais ne veulent pas que cela se sache! - Anthropo-logiques
Face à l'omerta institutionnalisée, aidons les experts qui ont été entendus devant le sénat à obtenir une audition publique et que la vérité éclate !
https://vk.com/wall584015149_144329


 

 

Conseil scientifique mondial : Dr Yeadon
Le docteur Yeaden a été directeur scientifique et vice-président de la recherche respiratoire chez Pfizer.
''Nous déclarons que Pfizer, Moderna Biontech, Jansesn et AstraZeneca, ainsi que leurs complices, ont délibérément dissimulé et omis de communiquer aux patients et aux médecins des informations cruciales en matière de sécurité et d'efficacité et devraient être immédiatement inculpés pour fraude.
https://t.me/LaVeriteNCensuree/11966


 

 

Effets secondaires: Présentation à Perpignan des victimes des vaxxins
"L'ÉTAT FRANÇAIS NOUS TUE DANS LE SILENCE DES MÉDIAS PAYÉS POUR SE TAIRE...!" Partagez (3mns) !
https://vk.com/video544952593_456243744


 

 

PETITION: "Transparence vaccins Covid-19"
"Nous exigeons que ces éléments soient tous rendus publics. Faute pour la Commission européenne de jouer le jeu de la transparence, nous nous réservons le droit d'engager une action collective en Justice en vue d'obtenir les informations requises". "En tant que citoyens signataires de cette pétition, nous nous réservons également la possibilité d’agir collectivement en justice en vue d’être protégés contre une obligation vaccinale et notamment contre l’instauration d’un “pass sanitaire”
conditionnant l’exercice de nos libertés fondamentales à une preuve de vaccination Covid-19.
https://dejavu.legal/
 


 

 

Les vaccins à virus inactivé contre le Covid, Novavax et Valneva. Une escroquerie ?
Vaccins à protéines, Thérapie génique avec de l'ADN en adjuvant, n'offrant aucune protection
https://t.me/ah2020_org/1510984 (6mns)


 

 

PÉTITION contre le plan de la OMS:  "Déclaration d’opposition aux modifications apportées par l’OMS au Règlement sanitaire international".
"Au Health Freedom Defense Fund, nous défendons la liberté, nous défendons le choix et nous défendons le plus fondamental des droits de l'homme, l'autonomie corporelle".
"Nous, soussignés, nous opposons aux amendements proposés au Règlement sanitaire international (RSI), une tentative de mettre en œuvre l'équivalent en santé publique d'un « gouvernement mondial unique » en violation des droits et de la souveraineté inaliénables des nations et des citoyens".
https://healthfreedomdefense.org/wfd/french/

 

 

 

De Sylvano Trotta: "Très belle nouvelle aujourd'hui ! Tous les pays ne sont pas dirigés par des "Macron" aux ordres ! La prise de pouvoir de l'OMS ne se fait pas si simplement.  12 amendements sur 13 ont été retirés de l'examen . C'est une nouvelle fantastique pour les citoyens du monde, qui ne réalisent pas ce qui se passe réellement".
https://sarahwestall.com/who-victory-update-12-of-the-13-amendments-have-been-removed-from-consideration/



Les chemtrails exposés:
https://t.me/TruthSociaI_Telegram/599


 

 

Nouveau rebondissement dans l'affaire McKinsey:
Une perquisition est en cours au siège français du cabinet de conseil situé avenue des Champs-Elysées à Paris, a indiqué le parquet financier (PNF), ce mardi à l'AFP. Une opération menée dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte le 31 mars pour blanchissement aggravé de fraude fiscale aggravée.
https://www.latribune.fr/economie/france/l-affaire-mckinsey-s-accelere-perquisition-en-cours-au-siege-francais-du-cabinet-919105.html

 

 

 

 

Merci à mon amie Sylvie qui complète beaucoup de mes recherches et organise ce résumé

 

 

Repost0
2 mai 2022 1 02 /05 /mai /2022 22:57

 

 

Des explications claires et des questionnements essentiels au vu des constats faits par plusieurs scientifiques autour de la structure du virus sars-cov2.

 

Alexandra Henrion-Caude, comme à son habitude, se positionne de façon mesurée, éclairée sur le sujet, sans oublier de remettre au centre de la situation la dimension du coeur et la non discrimination de la population.  Une façon de remettre de la paix, dans des débats qui ont beaucoup dérivé vers une intransigeance guerrière.

 

 

 

 

 

Repost0
28 avril 2022 4 28 /04 /avril /2022 21:52

 

 

Silence assourdissant autour de ce dossier.

 

Ce qu'il a permis contribue à la libération de l'humanité, et curieusement une majorité de citoyens semblent ne pas être concernés, alors qu'il en va de notre propre avenir à tous.

 

La liberté commence par la vérité.

 

 

Repost0
26 mars 2022 6 26 /03 /mars /2022 13:52

Les guerres sont des tue-l'amour, elles laissent dans le coeur des Humains des traces indélébiles. J'avais écrit ce texte il y a plus de 15 ans, en pensant à ces enfants qui grandissent sous les bombes, avec pour seule image du monde cette haine et cette violence qui deviennent les graines de notre futur...

Nos enfants sont les creusets de l'avenir, et il est impératif de changer les graines que nous plantons si nous ne voulons pas l'éternel recommencement de la barbarie...

Le monde en ruine

 

Sur l’écran où bougent les images qui parlent du monde, s’avance dans les décombres un homme portant un nouveau-né au regard noir, déjà empli de colère. L’enfant muet de stupeur, anéanti sous le bruit des bombes, envoie pourtant son message. Ses mots résonnent d’une voix vibrante qui se perd dans les lendemains meurtris fermés à l’espoir.

Je l’ai entendu crier, lancer sa plainte, raconter son histoire déjà écrite au fond de ses yeux.

 

Je suis né dans un lit de ruines, avec des bruit de pas crissant dans les décombres, des voix criant le désespoir et la panique, sous un ciel encombré de lourdes fumées cachant un soleil illusoire. Des bottes lourdes martèlent le sol qui tremble et se dérobe, me laissant tel un esquif renversé. Dans le creux de mon oreille, à peine audible et pourtant terrifiant, le souffle d'une femme luttant pour moi, implorant le ciel pour pouvoir continuer à m'aimer, suppliant la mort pour qu'elle m'épargne et laisse vivre sa chair de femme en moi.

Son haleine était douce et acide, mélangée au sang qui coulait de ses blessures et vidait doucement le centre de sa vie. Elle murmurait mon nom, elle m'appelait comme un recours et tentait de laisser en moi la trace d'un dernier baiser fait d'amour et de tristesse. Mon nom résonnait tel un adieu, il s'épuisait entre ses lèvres bleuies, et bientôt, je n'ai plus rien entendu qu'un silence sonore comme une déflagration, empli de bruits enchevêtrés que les battements de mon cœur recouvraient.

Dehors était immense et incertain, comme une nuit laissée dans le jour qui ne pouvait plus poindre. Mon corps respirant à peine tanguait dans l'air épais qui flottait comme un étendard au-dessus du fracas jeté sur nos vies. Pendant une éternité, je suis resté loin du monde, oublié et perdu pour le regard des hommes, étrange vie humaine laissée là comme une graine grillée par le feu dans ce présent fracassé. Loin de tout, déjà ailleurs, j'étais ici et partout, m'accrochant aux âmes qui s'en allaient, revenant vers celles qui pleuraient bruyamment, courrant derrière celles qui s'enfuyaient en hurlant.

Un homme courrait, m'emportant dans ses bras crispés de désarroi. Je sentais l'odeur de sa sueur chaude et collante. Imbibée de peur, elle enveloppait le temps autour de moi, laissant pour toujours dans ma mémoire la trace âcre d'un parfum indélébile.

Comme couverture, je n'ai que des langes ensanglantés qui gardent en relique le sang de ma mère, laissé sur moi comme une offrande dans un dernier élan pour protéger ma chair.

Autour de moi, en guise de barreaux pour mon berceau, les pleurs des survivants, solides et froids comme des fusils dressés qui ne cessent d'épancher leur mitraille. Barreaux qui coupent et rythment mes heures et me protègent à jamais de l'amour du monde dessiné comme un mirage.

Pour toute comptine, les voix graves des hommes hurlant et réclamant leur vengeance promise comme un futur de réjouissances, où la haine remplacera le pardon et l'oubli dans les cœurs meurtris.

Pour apprendre à marcher, le chaos des ruines, les murs en morceaux des maisons qui tardent à s'élever à nouveau vers le ciel, les arbres brûlés couchés sur le sol, l'horizon découpé de lignes brisées et les routes qui vont toutes vers des tombes fraîches où les morts ne se reposent pas mais continuent à gémir.

Pour jouer, des objets qui parlent de la guerre, des balles perdues enfouies dans la poussière qui roulent sous les pieds, des fusils en bois sculptés patiemment comme des talismans, puis de vrais fusils qui feront de moi un homme.

Pour grandir, les années promises confisquées par l'enfance kidnappée, par les blessures qui ne cicatrisent jamais, par la peur qui mange le futur, par l'oubli de soi et de la beauté du monde. Dans une valise, quelques morceaux de trésors, papiers jaunis, photos déchirées, reliques poussiéreuses, bagage léger qui parle avec lourdeur d'un passé révolu, d'un autrefois plein et joyeux où la vie avait un sens, où les rires circulaient dans les rues, où les fenêtres s'ouvraient largement sur les collines verdoyantes à la terre odorante.

Mais aujourd'hui, pour penser le monde, autour de moi à perte de vue, la misère et la désolation érigées en vérités inébranlables, les maisons béantes avec leurs murs qui crient encore, la terre sèche et aride où rien ne pousse, sauf le désir pâle de richesses que les rêves emportent au-delà des frontières. Devant moi, les hommes qui façonnent le monde à l'image de leurs souffrances, qui couvent leur vengeance en planifiant demain comme un champ de bataille où tout sera détruit et à refaire sans cesse.

Pour bâtir demain, le souvenir de la mort qui frappait avec ses yeux d'aveugle, la mort qui ne m'a pas quitté, en compagne fidèle et rancunière, la mort, cette voleuse d'âme qui regarde les vivants droit dans les yeux, avec cette violence doucereuse qui enjôle, fascine, séduit les hommes qui en feront leur maîtresse éternelle. Mais qu'il est difficile d'afficher cette maîtresse exigeante, à la robe noire et vaste qui cache si bien les mensonges inconscients enfouis dans mon cœur ! Alors pour la haïr avec hypocrisie, je l'ai travestie du visage d'hommes et de femmes inconnus pour mieux donner sens à l'inacceptable.

J'ai grandi dans une ville de ruines, où flottait, presque écœurant, le parfum de ma mère emportée par la mort. La douceur était à jamais partie avec elle, ne restait plus que la violence poussant sur les chemins comme la mauvaise herbe.

Ce monde ne m'a pas vu naître. Moi, debout au milieu des ruines, je l'ai vu en pleine lumière, avec son chaos comme une onde dépassant les frontières, avec son vacarme et ses guerres pillant les vies des faibles au profit des puissants, avec ses années décharnées s'écoulant comme des plaies, avec ses heures ravagées où rien ne pouvait plus fleurir à l'intérieur des cœurs malades.

Ce monde ne m'a pas vu naître. Occupé à jouir du pouvoir, il ne s'est pas penché sur mon berceau, là où dormaient les promesses de paix pour demain.

Incapable d'être un enfant empli du bonheur de vivre, je suis un adulte malade de mon enfance assassinée, errant dans les ruines de mon âme, m'accrochant à la violence héritée comme une évidence et une fatalité.

Je suis né dans un lit de ruines, convaincu de mourir dans un lit de ruines plus vaste encore, tant la douceur depuis longtemps ne m'a plus visité.

A quand remonte la dernière fois où j'ai senti le parfum d'une rose?

Depuis quand n'ai-je pas contemplé le soleil pénétrant doucement le sable de l'horizon?

Je ne me souviens pas avoir senti le vent caresser mes joues.

Je n'ai jamais pris le temps de laisser mes pieds écraser la rosée dans les heures fraîches du jour.

Je n'ai jamais marché lentement sur un chemin, l'âme ensoleillée par le bonheur d'être en paix.

Comment pourrais-je alors abandonner la violence et la souffrance, plantées en moi comme des certitudes inamovibles, et m’approcher d’un ailleurs inconnu ?

Et d'où viendrait cette douceur rédemptrice, avec son visage de femme plus forte que la mort, pour m'ouvrir ses bras et dissoudre les ténèbres?

 

Dans le soir qui étalait ses ailes sur le monde, l’enfant au regard noir me scrutait dans la nuit silencieuse. La lune brillait de sa lumière douce versée sur la terre comme un leurre masquant les passions. Dans l’ombre des arbres, les yeux de l’enfant perçaient sans relâche les ténèbres de leur éclat sombre, avides de trouver l’étincelle qui guérirait les hommes. Dehors, chuchotant entre eux, les arbres parlaient d’amour.

 

1-6-13.09.06

Repost0
16 mars 2022 3 16 /03 /mars /2022 22:34
Les gens au pouvoir mentent - Robert Kennedy Jr

Robert F. Kennedy, Jr :
« Les gens qui sont au pouvoir mentent ! »

 

Propos recueillis par Senta Depuydt

 
Entretien effectué à l’occasion de la sortie du livre « Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma, leur guerre mondiale contre la démocratie et la santé publique » (Collection Résurgence)
 
 
Mr. Kennedy, votre ouvrage est un véritable missile. Vous y portez  non seulement des accusations à l’encontre du numéro 1  de la santé publique, mais vous révélez comment toutes les agences de santé américaine ont  été détournées pour servir des intérêts privés, des industries ou même des stratégies politiques et militaires sur le plan mondial. Depuis sa sortie en anglais au mois de novembre,  avez-vous ressenti des répercussions sur le plan personnel ?
 
En ce qui me concerne non, cela n’a pas eu d’impact sur ma vie privée. Je suis très heureux qu’il ait été un best-seller dès sa sortie, malgré un boycott absolu. Tous formats confondus, en 3 mois, nous avons dépassé un million d’exemplaires et restons en tête ou dans le top 3 mondial des ventes.  Et malgré cela, aucun journal, magazine ou émission télévisée n’a daigné le mentionner ou m’inviter pour en parler, à l’exception d’une interview dans l’émission de Tucker Carlson sur Fox News. Mais cela veut dire que les gens sont en quête de vérité et que ces informations leur sont utiles.  Durant la pandémie, disons que près de 30% de la population avait une méfiance spontanée envers les autorités et des personnalités comme Anthony Fauci ou Bill Gates. Mais il leur était quand même difficile de concevoir les motifs pour lesquels les responsables de la santé publique agiraient à l’encontre de l’intérêt des citoyens. Les américains sont assez idéalistes, parfois naïfs. C’est pour les aider à comprendre tout cela que j’ai écrit ce livre.
 
Vu la somme de crimes et délits que vous documentez là, peut-on espérer des poursuites à leur encontre ?
 
Difficile à dire. Je pense qu’il y a un espoir que cela arrive, si la situation politique change. Si les républicains gagnent aux élections qui auront lieu à la mi-novembre et qu’ils s’emparent du sénat, il est probable qu’ils procèdent à des auditions à partir de janvier prochain.  D’ici là, je pense que les démocrates et les médias qui font leur propagande vont continuer à les protéger[1].  Mais quand on voit les chiffres, Fauci aura des comptes à rendre sur les politiques de réponse à la pandémie. Plus de 28 000 décès par million d’habitants aux USA, c’est extrêmement élevé, alors qu’avec tout le budget et l’expertise dont nous disposons, nous sommes censés avoir les meilleurs résultats. Au Nigéria, où seul 1,5% de la population a été vaccinée, ils n’ont eu que 14 morts par million et la plupart des autres pays d’Afrique ont une moyenne qui tourne autour de 170, on ne peut même pas parler de pandémie. Pourtant, au début de la crise, Gates et Fauci multipliaient les discours alarmistes en prédisant une réelle hécatombe en Afrique. Finalement, c’est l’inverse qui s’est produit. Comment cela se fait-il ? Il va tout de même falloir l’expliquer. Personnellement, je pense que c’est en partie parce que ce sont des pays qui ont l’habitude d’utiliser des médicaments simples, efficaces et accessibles, comme l’hydroxychloroquine ou l’ivermectine. Bien entendu, il y a d’autres raisons, comme le fait que l’Afrique a une population plus jeune et que le Covid a frappé les plus âgés. Mais à tout le moins, nos autorités devraient étudier ces données et fournir des explications.  Pour l’instant, cela ne s’est jamais fait. Et la même chose vaut pour l’Europe qui a appliqué des politiques identiques, empêché l’utilisation de médicaments existants, vacciné en masse. Pourquoi les autorités sanitaires ne cherchent-elles pas à tirer les leçons de cet échec ? Pourquoi les médias n’en parlent-ils pas ? Tout le monde devrait se rendre compte que ce n’est pas normal.
 
Quid de Bill Gates ?

 
Bill Gates est peut-être moins présent dans les médias, mais il reste très actif en coulisses. Et comme il a le contrôle de l’OMS, il continue à pousser tous ces agendas mondialistes, les passeports vaccinaux, l’identité numérique, les politiques alimentaires. Il est extrêmement riche et puissant, très proche de la plupart des gouvernants d’Europe, mais aussi de la Chine, et il collabore étroitement avec le Forum Économique Mondial (Davos). Malheureusement, beaucoup de gens continuent à le révérer et à écouter ses recommandations, ses ‘prédictions’. Je crois que pour l’instant, il serait difficile de le déboulonner, c’est tout un réseau mondial qui opère avec lui.
 
À propos de réseau mondial, que pensez-vous de cette histoire de labos de recherche en Ukraine ? Il semble que l’on retrouve un certain nombre d’acteurs identiques dans ce partenariat avec l’Ukraine pour les ‘programmes de réduction de la menace biologique’ ?
 
Je pense que la manière dont la presse et le gouvernement américain réagissent est très révélatrice. Quand Poutine a lancé ses accusations sur la présence d’une série de laboratoires biologiques secrets de haute sécurité installés en Ukraine, tous les médias et le Pentagone se sont relayés pour faire du ‘fact checking’ et des démentis. Mais lorsque Victoria Nuland, Secrétaire d’état aux affaires politiques et affaires étrangères, a été auditionnée sous serment par le Congrès, elle a semblé particulièrement mal à l’aise en admettant que, oui, les États-Unis financent des labos qui manipulent des souches dangereuses : l’anthrax, certains types d’herpès et même des souches de variole - ce qui est interdit - et de nombreux autres agents susceptibles de créer des pandémies. Et apparemment, ils n’ont pas fait le nécessaire pour les détruire ou les mettre en sécurité, sachant pourtant qu’une attaque russe était imminente. C’est très révélateur, car dans ce ‘programme de réduction de la menace sanitaire’, nous sommes en présence des mêmes acteurs qu’avec la pandémie. La firme Eco Health Alliance qui avait financé les recherches de gain de fonction des coronavirus à Wuhan avec l’aide de Fauci et Peter Daszak, et USAID qui est une couverture pour les opérations de la CIA[2]. Rappelons qu’en 2014, Obama a interdit les recherches de gains de fonction et d’autres types de technologies servant à développer des agents biologiques mortels, jugeant que c’était trop dangereux pour la population humaine. Car cette année-là, des souches dangereuses s’étaient échappées de laboratoires à trois reprises différentes. Fauci et ses acolytes avaient donc reçu l’ordre de mettre fin à 18 expériences de ce type, mais au lieu d’obéir, ils ont poursuivi leurs expériences à l’étranger par l’intermédiaire d’un scientifique nommé Peter Daszak, en créant Eco Health Alliance. Rien qu’à Wuhan ils avaient investi plus de 100 millions de dollars.  Cela fait 2 ans que le gouvernement s’emploie à nier le fait que le coronavirus ait été créé dans un labo, car la pandémie a principalement servi d’excuse à une gigantesque prise de pouvoir et à une transition vers des états sécuritaires, au détriment de nos libertés. Tout cela n’aurait pas été possible dans des circonstances normales. Et maintenant, voilà à peine la pandémie derrière nous, que nous avons une nouvelles crise qui aura exactement le même impact : cela va enrichir le complexe militaire industriel, renforcer le pouvoir des agences de renseignement et réduire encore plus les libertés partout sur la planète. Nous sortons à peine d’une guerre en Afghanistan, nous avons provoqué une guerre d’Irak et ce sont les mêmes qui sont à la manœuvre en Ukraine, comme Victoria Nuland, une ‘néo-communiste’.  Il faut absolument que le public comprenne qu’il est manipulé par de la propagande.  Big Pharma contrôle la santé publique, le complexe militaire industriel opère via la CIA et contrôle aussi le Pentagone.  Toutes ces institutions sont détournées et ne sont plus au service de la nation.

 
Malheureusement l’Europe semble être sous la même influence.  Quel que soit le domaine, on y voit les mêmes experts répétant les mêmes mensonges à l’unisson, peu importe la réalité finalement. Tout récemment par exemple, un de nos ‘Fauci’ locaux a prétendu que la réponse à la pandémie avait été exemplaire,  en donnant pour preuve le fait qu’aux USA les états ‘rouges’ (républicains) avaient eu des résultats désastreux, alors que les états ‘bleus’ (démocrates)  s’en étaient mieux sortis, grâce à l’application de mesures draconiennes. 
 
Haha, incroyable, c’est exactement l’inverse ! Et pas plus tard qu’hier, il y a même eu un article dans le New York Times qui l’a confirmé : le confinement, les masques, la distanciation sociale, tout cela n’a eu aucun impact sur la circulation de l’épidémie. De manière générale les états qui ont eu une politique plus souple s’en sont mieux sortis, parce qu’ils ont limité les dommages collatéraux provoqués par ces mesures.  L’impact sur les enfants, sur la vie des gens, l’impact économique sur les petites et moyennes entreprises, tout cela a été dramatique. En revanche, cela a permis à ceux qui ont imposé et soutenu ces restrictions (par ex. les GAFA) de s’enrichir d’une manière odieuse.  Environ 3,1 trillions de dollars sont partis de la poche des familles américaines vers les méga-corporations et en réalité, c’était une gigantesque opération de racket qui a profité à cette nouvelle caste de milliardaires. Mark Zuckerberg, Jeff Bezos, Sergei Brin, Bill Gates ont censuré toutes les infos critiques sur les politiques sanitaires. Il ne faut pas oublier de se demander « à qui profite le crime » ? Cui bono ?  Le public a constamment été manipulé… d’abord avec la pandémie, aujourd’hui avec la guerre en Ukraine et avant cela en Irak etc. Évidemment, je ne dis pas que je suis pour les Russes et pour Vladimir Poutine, je ne dis pas qu’ils ne font pas aussi de la propagande, mais ce qui est important, c’est de se rendre compte de ce qui se passe chez nous, et qui va à l’encontre de l’intérêt de nos populations.
 
Le décalage entre ce qui se passe dans la vie réelle et ce qui est rapporté dans les médias ou les rapports d’expertise est de plus en plus grand et manifeste. Tout semble être fait pour poursuivre un agenda global, peu importe les faits ou les données sur lesquelles l’on se base, et pourtant la plupart des gens l’acceptent.
 
Malheureusement, c’est le résultat du contrôle par la peur. La peur les empêche d’exercer leur pensée critique, je dirai même plus, elle inhibe leurs facultés de perception. On le voit avec le vaccin, il y en a qui ont été malades après une première dose, ils ont refait une injection et ont été malades avec la seconde, et ils ont tout de même repris une troisième dose et ont été encore plus malades, mais rien à faire, ils ne sont pas capables de l’admettre. Tant qu’ils sont dominés par la peur, ils se retranchent dans cette sorte de mécanisme de survie, proche de ce que l’on appelle le syndrome de Stockholm, où les victimes d’enlèvements se mettent à aimer ceux qui les ont kidnappés et se convertissent à leur foi ou leur idéologie, devenant même des fanatiques.
 
Comment faire pour résister à de tels pouvoirs ? Vous avez souvent dit ‘la seule barrière qu’il y a entre des prédateurs comme Big Pharma et les enfants, c’est leur mère’.
 
Oui, tout à fait. Nos gouvernements avaient créé de nombreuses institutions, afin de protéger les membres les plus vulnérables de la société de toutes sortes de traitements abusifs et les enfants font partie de cette population vulnérable par définition. Mais comme ces agences sont passées sous le contrôle des industries qu’elles sont censées réguler, à l’heure actuelle les seules personnes encore capables de protéger les enfants sont leurs mères. Malheureusement, il y a un effort considérable pour attaquer ce dernier rempart, par le vote d’une série de lois visant à éliminer l’autorité parentale. Par exemple aux États-Unis, de nombreux états accordent à l’enfant la faculté de consentir seul à la vaccination, allant même jusqu’à interdire aux écoles et aux compagnies d’assurance d’en informer les parents.
 
Que faut-il faire, comment des organisations comme la nôtre, peuvent-elles apporter leur soutien à ces familles ?
 
Martin Luther King disait qu’il fallait déployer un arsenal d’actions : militer, aller en justice, changer les lois et éduquer et moi j’y ajouterai aussi innover. Nous sommes dans une forme de guerre asymétrique. D’un côté des petits groupes de parents et d’enfants, essentiellement sans pouvoir, face à l’ensemble des institutions, le gouvernement, les médias, les agences et les méga-corporations. Chacun doit avoir le courage d’un guerrier et mener les actions qui sont à sa portée, exploiter toutes les failles du système. C’est la somme de tous ces efforts individuels, ces ripostes sur tous les fronts, qui peut faire la différence. Il faut mener une sorte de guérilla. Ce n’est pas la première fois que la démocratie est sous attaque, on finit par la restaurer, souvent avec des changements positifs à la clé. Mais il est vrai qu’aujourd’hui, la puissance des technologies de surveillance et de contrôle est au-delà de tout ce que l’on a jamais pu connaître dans l’histoire et c’est un vrai défi. Il est essentiel que la résistance citoyenne se développe plus rapidement que la mise en place de ces instruments de contrôle totalitaire.
 
Vous avez parlé d’innovation. Il est évident que si l’on veut aider la population à sortir de la peur, il faut pouvoir apporter la vision de modèles alternatifs, pas seulement de revenir à ce que nous avons perdu.  Par exemple, en ce qui concerne la santé publique, personnellement, j’estime qu’elle concerne surtout l’espace public et la qualité des produits et de l’environnement. Pour le reste, la santé serait plutôt une affaire privée, nul besoin de passer son temps à tester et imposer des traitements préventifs. Voyez-vous  votre organisation évoluer dans cette direction, soutenir de nouveaux modèles ?

 
Je ne sais pas si c’est notre rôle. Je crois que la santé publique a sa place, mais l’essentiel est qu’elle puisse fonctionner de manière indépendante des lobbies. Il faut d’abord que l’industrie pharmaceutique paye pour ses crimes. Je pense par exemple à la crise des opioïdes, où tant de gosses sont morts d’overdose, parce que la firme Purdue a véritablement poussé à la consommation de ces médicaments dangereux (l’Oxycotin). Il faut voir la mini-série Dopesick qui revient sur toute cette horreur et c’est la même chose qui se passe avec les vaccins. On pousse à la consommation en cachant les effets secondaires. On ne peut pas faire confiance à ces entreprises. Mais il est clair que la santé publique devrait agir dans le sens que vous évoquez. Nous avons une grave épidémie d’autisme. Pourquoi sommes-nous passés d’un enfant sur 10 000 à 1 enfant sur 44 aux États-Unis ?  Pourquoi y a-t-il une épidémie d’allergies alimentaires et d’eczéma, et une explosion du nombre de maladies chroniques, comme le diabète juvénile, le lupus, l’arthrite rhumatoïde, les maladies de Crohn, le syndrome de Guillain Barré ? Les gènes ne peuvent expliquer ces épidémies, cela ne peut être attribué qu’à une toxicité de l’environnement ou de certains produits. D’ailleurs c’est pour cela que nous sommes aussi très actifs sur des questions comme les dangers liés à la 5G, aux pesticides (Kennedy et le bureau d’avocats Michael Baum ont gagné le procès contre le Roundup et Monsanto en 2018 NDLR ), la qualité des aliments pour bébé, enfin toutes sortes de pollutions. Donc oui, clairement, le rôle numéro un de la santé publique, c’est d’identifier tous ces facteurs et de les éliminer. Toute cette focalisation sur les maladies infectieuses, n’est qu’une manière de sortir de l’argent. Les maladies infectieuses ne sont pas une menace sur la population américaine ou européenne…à moins qu’ils n’inventent encore une maladie, un ‘superpathogène’ conçu pour éliminer les gens.  D’ailleurs, la preuve en est que dans les années 80, Ronald Reagan avait l’intention de fermer le CDC (Centres for Disease Control, le centre de contrôle des maladies infectieuses qui s’occupe des politiques de surveillance épidémiologique et des politiques de vaccination). À l’époque, il considérait que cette agence n’avait plus son utilité, car il n’y  avait plus assez d’américains qui mouraient de maladies infectieuses. Et l’on savait que c’était grâce au progrès, à l’accès à une médecine de qualité et à l’hygiène, mais surtout à l’assainissement des eaux, une meilleure alimentation et même à l’arrivée des frigos, par exemple.  Même le CDC l’avait finalement admis. En réalité, la disparition des maladies infectieuses fut plus l’œuvre des ingénieurs que des médecins !  Mais c’est à ce moment-là que les choses ont dérapé. Les agences comme le CDC et le NIAID (Institut National pour la lutte contre les Allergies et des Maladies Infectieuses, dirigé par Anthony Fauci) n’ayant plus de subsides, se sont mises en quête d’une nouvelle mission sous peine de disparaître.  Et elles ont fini par tremper dans des affaires louches, en particulier les recherches en bioterrorisme ou tout le business sulfureux autour du SIDA. Ils ont obtenu des sommes colossales, notamment avec la création de USAID qui a été utilisé par la CIA pour toute une série d’opérations internationales sous couvert de programmes de santé.
 
Oui, vous en parlez beaucoup dans votre livre ! A propos du SIDA vous avez bien connu le professeur Luc Montagnier qui est resté très actif jusqu’à la fin. Il avait d’emblée mis en doute la version officielle de l’origine du coronavirus et avait sévèrement critiqué les mesures sanitaires, y compris le développement des vaccins Covid.
 
Luc Montagnier était quelqu’un d’assez extraordinaire. Beaucoup de gens lui reprochent d’avoir participé à la promotion de cet agenda du SIDA qui fait l’objet d’une grande controverse scientifique et a en tous cas donné lieu à de gigantesques détournements de fonds. J’ai tenté d’en exposer les principaux éléments dans mon livre, sans pour autant trancher la question. Mais je pense en tous cas que les gens qui ont une opinion négative à l’encontre de Montagnier devraient écouter le discours qu’il a tenu lorsqu’il a reçu le prix Nobel en 2008, car il a tout de même eu le courage de dire qu’il fallait étendre le champ des investigations à d’autres facteurs. D’ailleurs, c’est quelque chose qu’il n’a jamais cessé de faire, en véritable chercheur. Il était capable de remettre les choses en question, même si cela allait à l’encontre de ses travaux préalables, ou de la doxa scientifique. Il avait la passion de la démarche scientifique authentique. Il n’a pas hésité à questionner la sûreté des vaccins et s’opposait à cette obsession de tout expliquer par la seule présence des virus et de maladies infectieuses. Pour moi, c’était quelqu’un de courageux et d’intègre, un esprit brillant. Je suis heureux de l’amitié que nous avons eue. Il avait accepté de venir me rencontrer aux États-Unis, alors qu’il était déjà fort âgé et que sa santé était fragile. Par la suite, nous avons continué d’échanger de manière régulière. Il a d’ailleurs lu mon livre et a rédigé un éloge, dont je suis très fier.  C’était quelqu’un de bien.
 
Y a-t-il un dernier message que vous souhaitez partager ?
 
Il faut vraiment que les gens comprennent que la pandémie est un acte de guerre mondiale, un coup d’état contre la démocratie. La réponse à la pandémie n’a jamais été médicale, elle a été d’ordre monétaire et militaire. Tout le monde doit prendre ses responsabilités et défendre la démocratie. Il faut lutter contre la propagande que l’on nous inflige, et pour cela il est essentiel de développer la pensée critique chez nos enfants. Quand j’étais enfant, mon père m’a pris à part et m’a dit :  ‘Tu sais Bobby, les gens qui sont au pouvoir mentent’.
Je ne l’ai jamais oublié.
 
Retrouvez Robert F. Kennedy, Jr. sur www.chdeurope.org 

 (site européen) et www.childrenshealthdefense.org (site américain)
 

 

 

Senta Depuydt est une journaliste indépendante, fondatrice de la branche européenne de l’association de l’avocat Robert F. Kennedy, Jr. « Children’s Health Defense Europe » et auteur d’un avant-propos pour l’édition française du livre paru aux éditions Marco Pietteur.

 
[1] note : l’ancien président des USA et le clan Kennedy sont traditionnellement des démocrates, Robert Kennedy, Jr. s’est lamenté à de nombreuses reprises du manque d’intégrité et de respect des valeurs démocratiques qui règne parmi les membres actuels du parti.
 
[2] A ce propos il serait intéressant de rappeler que le baron Peter Piot, responsable en charge de la réponse à la pandémie à l’Union Européenne, a été un des directeurs de USAID et travaille toujours en consultance pour le département de la sécurité américain, ensemble avec son épouse Heidi Larson, directrice du Vaccine Confidence Project. Quelles sont les implications des agences de renseignement américaines dans les politiques de l’Union ?

 

 

PS :   Si vous avez aimé cette infolettre, faites-la suivre à vos contacts et/ou partagez-la sur les réseaux sociaux (cliquez sur les icônes ci-dessous).  Vous pouvez  retrouver et (re)lire toutes les newsletters hebdomadaires (plus de 450 à ce jour) en cliquant ici . Sous la version en ligne, vous pouvez également laisser vos commentaires et témoignages. Profitez-en pour visiter notre site et faire des emplettes dans sa boutique….

 

Pour soutenir la revue Neosanté, vous pouvez participer facultativement aux frais de la newsletter.

 

Pour ce faire, vous pouvez entrer dans la boutique et cliquer à gauche sur la catégorie « contributions volontaires ». À vous de choisir le montant  qui est dans vos cordes, ou plutôt dans les cordons de votre bourse.  

 

Une autre façon de nous soutenir est de vous abonner au mensuel si vous ne l’êtes pas encore. Pour vous encourager à le faire, notre « offre de la semaine » (voir tout en bas de ce message)  consiste à  offrir le numéro d’avril aux nouveaux abonnés, l’abonnement ne commençant à courir qu’à partir de mai.

 

 

Repost0
16 mars 2022 3 16 /03 /mars /2022 11:52

 

Guilhem Cayzac nous propose le point de vue essénien pour regarder l'actualité et le faire sans passion, sans parti pris, sans nourrir les égrégores déjà bien chargés de violence et de paroles manichéennes.

 

Cette vision montre aussi notre co-création à ce qui advient, par nos actes, pensées, émotions, paroles, dénis, qui, lorsqu'ils ne sont pas éclairés, participent à "la guerre", puisqu'elle réside à l'intérieur de nous, et participent à ce que nous croyons combattre.

 

Ce qui est "tout à coup" visible, a commencé il y a fort longtemps, mais notre ignorance et notre déni ont permis de croire que cela n'existait pas.

 

Dans cette actualité, beaucoup ont quand même eu l'honnêteté de rappeler qu'un conflit larvé s'est manifesté depuis 2014, sans que nos pays, médias n'en parlent et sans que finalement nous ne nous en offusquions.

Aujourd'hui beaucoup semblent étonnés, beaucoup tombent tête baissée dans la diabolisation d'un côté de l'image, et ne voient plus l'ensemble du puzzle ni toute la généalogie guerrière à laquelle notre monde - et nous-mêmes- participons.

 

Le monde fonctionne dans une stratégie guerrière depuis des siècles, avec des guerres de domination, de pillage, avec des guerres économiques, énergétiques, monétaires, territoriales, culturelles, et parce que nous n'avons pas pris de bombes sur notre tête depuis 70 ans, nous pensons "être en paix".  Pourtant les violences, économiques, législatives, sanitaires et institutionnelles de ces dernières années nous montrent à quel point nous sommes dans une guerre permanente, qui vise à détruire la racine même de la paix et de la sécurité des vivants.

 

Regardons l'hymne national de notre pays... un égrégore très loin des valeurs de paix...

Regardons le fait par exemple, d'avoir attribué un prix Nobel de la paix à un président ayant soutenu des guerres dans le monde, et demandons-nous pourquoi une telle incohérence existe.  L'avons-nous cautionné? Validé?

 

Prendre de la hauteur est urgent pour ne plus nourrir cette escalade et pour, en premier lieu, regarder à l'intérieur de soi, tout ce qui est en guerre, tout ce qui juge, tout ce qui prend parti, tout ce qui désigne un autre à la vindicte, comme si le monde était binaire au lieu d'être complexe et comme si, surtout, nous n'avions aucune responsabilité dans cette pièce de théâtre. Nous sommes le spectateur ET l'acteur  et nous validons la plupart du temps des pensées collectives transmises depuis des générations et largement renforcées par les manipulations de ceux qui nous dirigent.

 

Voir cela est probablement le chemin le plus ardu. C'est un désherbage quotidien dans le jardin de nos pensées.

 

"Ne laisse pas la guerre entrer dans ton oeil"... "Ne vous laissez pas voler votre lumière".

 

Seras-tu le gardien de l’œil pur et lumineux relié au réel, à la nature et à la création divine ?

 

MT

Repost0
14 mars 2022 1 14 /03 /mars /2022 19:28
Réinfocovid de Mars

 

 

Pensez à aller sur les sites de Réinfocovid pour y trouver toutes les ressources qu'ils partagent, en terme de réflexion, d'information, de perspectives.

 

 

Édito
 
 
Quels enfants
laisserons-nous à cette terre ?
 
En cette journée de suspension - provisoire ? - du pass vaccinal et du masque à l’intérieur, ils vont enfin pouvoir à nouveau respirer presque librement et se sourire.
Au-delà de cet appel d’air, ce que nous souhaitons célébrer aujourd’hui c’est le renouvellement de notre engagement. Nous serons toujours là pour témoigner et les protéger et cet engagement nous rendra libre.
Peu d'artistes ont osé porter la voix des enfants et souligner la maltraitance qu'ils ont subie. Néanmoins, certains d'entre eux ont collaboré pour créer “Le visage de demain”: une chanson et un clip hommage aux enfants à découvrir dans quelques jours sur nos réseaux.
Un bel appel à notre responsabilité personnelle et collective qui illustre Pythagore : "Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant."
Le collectif Reinfo Covid.
 
Comprendre
 
 
1, 2, 3, 4, 5 doses et toujours rien chez des immunodéprimés…
 
Explication ?
Cet article montre que la population immunodéprimée, ciblée comme ayant le plus besoin de la vaccination anti-COVID-19, est sans doute celle pour laquelle le processus fonctionne le moins bien.
 
En savoir plus
 
Retro-transcription de l’ARNm du vaccin Pfizer/BioNtech
 
Un début de preuve in vitro.
Un article scientifique vient réaffirmer que des ARNm, même étrangers et même artificiels peuvent être rétro-transcrits en ADN dans des cellules humaines en l’absence de tout virus. L’hypothèse de l’intégration des ARN vaccinaux dans le génome humain reste encore faible à ce jour sans toutefois être impossible. De nombreuses recherches doivent être menées pour confirmer ou infirmer cette hypothèse.
 
En savoir plus
 
Conseil Scientifique Indépendant
 
 
CSI n°46 du jeudi 10/03/2022
 
Patrick Meyer : L'impact des vaccins sur la surmortalité européenne en 2021.
Michel Cucchi : "Gestion de la grippe H1N1, l'industrie du médicament et la décision publique".
 
Voir sur Crowdbunker
 
Plus d'infos à propos du CSI
 
Retrouvez les découpes des CSI en vidéos courtes:
https://crowdbunker.com/@reinfoexpress64
https://odysee.com/@ColCovMed-Reunion:9
 
Pour les pressés, retrouvez la synthèse du CSI n°45 du 03 mars 2022 avec Carine Montaner, Pascal Mensah, Louis Fouché, Jean-Dominique Michel, Hélène Banou, Emmanuelle Darles et Olivier Soulier :
Voir le pdf
 
Toutes les synthèses sont ici
Vidéos
 
 
Une Nôtre Histoire E2S1
 
Guillemant, Derruder, Chouard, Chaillot, Fouché, Grincourt, Barrueco…
Emission du 09 mars 2022
Réunir et coordonner des penseurs et des pédagogues transdisciplinaires pour offrir un regard “complexe” sur le réel que nous vivons et que nous pouvons désirer.
Raconter différemment le monde.
Donner à voir la diversité des possibles et des regards.
 
Voir la vidéo
 
Monnaies, Religions, Imaginaires, Mythologies ?
 
Emission du 4 mars 2022 avec Michel Maffesoli, Louis Fouché, Assen Slim, Anice Lajnef.
Sur la chaîne Youtube “Prenez Place“.
 
Voir la vidéo
 
Faire confiance à Pfizer ?
 
Dr. Louis Fouché sur les mesures sanitaires.
Emission du 16 février 2022.

Le docteur Louis Fouché, anesthésiste réanimateur à Marseille, répond sur l'efficacité réelle ou supposée des vaccins contre le Covid-19 et sur les conséquences des mesures sanitaires sur le tissu social français.
 
Voir la vidéo
 
Lettre à Andrew Hill
Un silence mortifère
 
“Lettre à Andrew Hill” est une vidéo créée par le Dr Tess Lawrie présentant de manière renversante la division entre les scientifiques intègres et ceux qui ne le sont pas. Nous y découvrons le désarroi ressenti par certains scientifiques devant le mutisme et la désinformation de leurs collègues.
 
Voir la vidéo
Les actions
 
 
Message du collectif de Santé Pédiatrique
 
Le témoignage et l'alerte d'une psychologue, sur les séquelles post-traumatique des mesures sanitaires chez l'enfant.
Les parents ou les enseignants rapportent que leurs enfants ou élèves montrent des signes d’anxiété importante à l’idée d’enlever ce masque et qu’ils ne comprennent absolument pas pourquoi ces réactions.
Pourquoi certains vont bien vivre cette situation? Pourquoi d’autres vont mal la vivre?
 
Voir la vidéo
 
Reinfo Liberté
 
 
Merci à tou.te.s !
 
L’association Réinfo Liberté remercie les nombreux donateurs qui soutiennent la campagne d’affichage du Conseil Scientifique Indépendant, l’organisation du 2e International Covid Summit qui se tiendra entre Paris et Marseille (les 30/31 mars et 1er/2 avril 2022) et plus largement toutes ses actions.
 
Contact Réinfo Liberté
 
Les artistes
 
 
Teaser - Le visage de demain
 
Une chanson enregistrée en collaboration avec plusieurs artistes à découvrir très prochainement sur nos réseaux sociaux – la liste complète (pastilles) figure au bas de cette newsletter.
 
Voir le début du clip
 
Découvrez la chanson “Jacquadi”
 
Du groupe Canelason
Instru: Canelason/Greg-K.
Production: Puerta Nova Prod.
 
Voir la vidéo
Humour
 
 
Les Passpass
 
Hibernacovidus. Solange se réveille après 2 ans de coma. Le monde a bien changé...
Sur la chaîne Youtube “Connerie Virale TV”.
 
Voir la vidéo
 
Reinfo Covid ici et ailleurs
 
 
Les antennes Réinfo Covid
en France et à l'étranger
 
Que vous soyez soignants, parents, citoyens... vous pouvez rejoindre le réseau REINFO COVID parce que “Seul, on va plus vite, mais Ensemble on va plus loin...”
Toutes les antennes en France et à l'étranger
Le blog des antennes
 
Vos témoignages
 
 
Votre vécu nous intéresse…
 
Que s’est-il passé pendant ces deux ans de folie ? (témoignage n°1)
Témoignage d'un jeune militaire (témoignage n°2)
Unis (témoignage n°3)
Au revoir et merci Pr Montagnier (témoignage n°4)
Marcher dans la nuit (témoignage n°5)
Manifeste des professionnels de l’éducation (témoignage n°6)
Vous souhaitez vous aussi témoigner ?
 
Envoyez votre témoignage
 
Vos remerciements
 
 
Extraits de vos lettres de remerciements
 
Votre reconnaissance nous va droit au cœur et le cœur est le centre de tout.
Merci pour tous ces mercis.
 
Lire quelques extraits
 
Nos chaînes Réinfo Covid
 
 
Abonnez vous à nos chaînes !
 
Nouvelle série d'émissions sur le Faire ensemble dans les collectifs: La Vie en Collectif
Et découvrez bien plus encore sur Discourse
Repost0
28 février 2022 1 28 /02 /février /2022 00:43

 

Les crises sont aussi les révélatrices de nos comportements déviants. Le comportement vis à vis des enfants ne fait pas exception et montre que les vulnérables sont des cibles faciles pour projeter nos peurs, nos angoisses, nos pulsions sadiques.

Le regard de Marie-Estelle Dupont permet de mettre des mots sur cet inacceptable qui a pourtant le visage de la banalité en ce moment. 

Il est bon, urgent et indispensable de remettre du bon sens là dessus et de la droiture.

 

MT

 

 

 

 

L’équipe en 4-4-2 a eu l’honneur d’interviewer la psychologue Marie-Estelle Dupont pour La Vérité prend l’Ascenseur.

 

Dans ce monde devenu fou, les enfants sont sacrifiés sur l’autel de la grande injustice, maltraités sur ordonnance et masqués jusqu’à l’étouffement. Notre psychologue est, depuis le début de cette crise, aux côtés des plus petits, ceux que l’on a qualifiés de super-contaminateurs, coupables de la mort de papy et mamie, coupables de danser, de s’embrasser, de vouloir simplement vivre. Poids de la culpabilité, confinement, maltraitance… que vont devenir nos enfants et comment aider notre jeunesse ? Marie-Estelle répond à nos questions avec la détermination qui est la sienne.

 

https://lemediaen442.fr/interview-en-4-4-2-avec-marie-estelle-dupont-on-ne-touche-pas-aux-enfants/

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence des Mamans Louve

 

💞 « Les Enfants Au Cœur » Emission Mamans Louves qui dénonce la maltraitance des enfants dans les écoles depuis les protocoles sanitaires.
Tous les dimanches à 21h à partir du 20 février 2022.
#2 - Ce dimanche 27 février 2022, au programme :
📌 Témoignages de parents et de professeurs
📌 Interventions d'enseignants, de professionnels en droit et économie sociale et familiale
📌 Présentée par Roxane CHAFEI et Pierrick THEVENON
 
 
 
 
Repost0
22 février 2022 2 22 /02 /février /2022 19:41
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022

 

22.02.2022 au Père Lachaise, un hommage sans presse mainstream, sans politiques, aucun "officiel" ne s'est déplacé pour ce prix Nobel, juste la foule et les invités d'honneur, avec entre autres le Professeur Perronne, la généticienne Alexandra Henrion-Caude, l'actrice Véronique Jannot, Matthias Lacoste, président de l'association Le Droit de Guérir, Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé, Pierre Barnérias réalisateur de Hold Up, Xavier Azalbert directeur du journal France Soir, la députée Martine Wonner, le Dr Olivier Soulier, Maître Carlo-Alberto Brusa avocat et beaucoup d'autres...

 

Des applaudissements, au son de "liberté", puis, "vérité", puis "Montagnier gratitude" ou "Montagnier Merci".

Un hommage sincère, couronné par celui qu'Alexandra Caude Henrion a lu à la sortie de la cérémonie qui s'est tenue avec les proches dans la salle de la Coupole du Père Lachaise.

 

 

 

 

 

Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022
Montagnier au Père Lachaise, mardi 22 février 2022

Repost0
21 février 2022 1 21 /02 /février /2022 14:32
CSI n° 43 - Marie-Estelle Dupont

 

CSI n°43:

 

Marie-Estelle Dupont: "Enfance et Covid"

 

Pierre Sonigo: "Immunité et Covid"

 

 

 

CSI n° 43 - Marie-Estelle Dupont

 

Voici ce que le Dr Rueff a retenu du propos de Marie-Estelle Dupont :

 

"C’est à partir du mois d’août 2020, au retour de vacances, après le premier confinement, que Marie-Estelle Dupont constate les premiers dégâts psychologiques : des troubles anxieux, une augmentation de la consommation de benzodiazépines, d’alcool, de cannabis et de tabac. Les gens prennent du poids et dorment de plus en plus mal. Le télétravail désynchronise les horloges biologiques, provoquant des troubles du sommeil. En septembre 2020, elle se retrouve contrainte de proposer l’hospitalisation à six fois plus de patients que d’habitude.

Les médecins commencent à voir l’impact des mesures sanitaires sur la santé. Ils manifestent un déni total du lien humain, sans comprendre l’impact de ces mesures. Ce sont les jeunes qui portent les angoisses des adultes. Parce que ces derniers n’arrivent pas à gérer leur peur du virus, ils demandent aux jeunes de renoncer à leurs besoins vitaux et, afin d’être de bons citoyens – mais des ados en mauvaise santé –, de ne pas quitter leur chambre, de rester chez papa et maman, de ne pas faire de sport, de ne pas aller en cours, de rester figé face à leur écran alors que, depuis des années, on leur dit le contraire… etc.

En février 2021, arrivent des chiffres de la société de pédiatrie qui confirment une augmentation drastique des admissions en psychiatrie. C’est la vague des défénestrations d’enfants entre 7 et 11 ans, ce qui n’est en principe pas du tout un âge où on se suicide.

La souffrance est passée des adultes aux enfants, puis aux bébés. En libéral ou à l’hôpital, on constate une augmentation de 600 % des admissions en pédopsychiatrie. Cette vague n’a jamais diminué depuis : 22 % de points de QI en moins chez les enfants. La psychologue constate, de même que tous les professionnels de la petite enfance, qui sont des milliers, et le collectif de santé pédiatrique, des retards de parole très importants chez les bébés. Parce qu’un bébé apprend à parler en imitant les mouvements de la bouche. Mais comment faire s’il est à la crèche de huit heures du matin à 6 heures du soir avec des adultes qui portent un masque ? Lorsqu’il arrive en école maternelle, son champ lexical est terriblement appauvri. Ce sont parfois des enfants qui arrivent en maternelle en ne parlant pas. Selon Marie-Estelle Dupont, 100 % des enfants sont gênés par le masque, 82 % présentent des troubles physiques comme des maux de tête, et 67 % des changements de comportement. Ce sont des enfants qui viennent en consultation avec des troubles de l’humeur qu’ils n’avaient pas avant, comme des tocs, des phobies sociales, des phobies alimentaires.

« J’ai dû expliquer à une petite fille que, oui, elle pouvait toucher son cartable même si sa mère ne l’avait pas désinfecté », révèle la psychologue. On est en train de mettre dans la tête de cette génération qu’il faut avoir des pensées magiques, des troubles obsessionnels qui, pour un clinicien, sont de l’ordre de la pathologie mentale et de la réaction à l’angoisse de mort. Alors qu’en tant qu’adulte, on devrait éduquer nos enfants à la condition humaine, qui implique que se toucher n’est pas dangereux, et même que se toucher stimule l’immunité." (...)

 

Dr Rueff

 

Repost0
20 février 2022 7 20 /02 /février /2022 15:22

 

Le Pr Perronne s'est impliqué dans la maladie de Lyme depuis plus de 20 ans.

 

En tant qu'infectiologue à Garches, il a maintes fois expliqué qu'il a régulièrement demandé des budgets de recherche concernant Lyme et qu'ils lui ont toujours été refusés.

Pourquoi? Etant donné la gravité et la chronicité que cette pathologie peut entrainer, on pourrait s'attendre à ce que la recherche investisse. Mais au vu de ce que nous voyons émerger avec la crise sanitaire actuelle, à savoir la corruption systémique, la censure, les secrets bien gardés, les milliards dépensés pour les vaccins, il est aisé de comprendre qu'un certain nombre de dossiers sont révélateurs des dysfonctionnements de notre société, et plus particulièrement du monde sanitaire. En précisant que "sanitaire" est un mot détourné, car en fait il n'est question que de profits et pas de santé.

 

Dans cet interview, le Pr Perronne  présente le livre que l'avocat Robert Kennedy Jr vient de sortir et qui relate justement toute cette corruption et ces conflits d'intérêts qui gangrènent le monde de la santé, mais pas seulement.

 

Au passage, il évoque à nouveau la maladie de Lyme, dont les origines militaires ont été mises en lumières à plusieurs reprises. (à partir minute 23:12)

Concernant le laboratoire 257 ici

Concernant Plum Island ici

 

Sachant cela, il est important de comprendre, une fois de plus, que la santé des gens n'est pas le centre d'intérêts de certains, et qu'en ce qui concerne les malades de Lyme, on leur inflige la double peine: à la fois celle de souffrir, et aussi celle qui consiste à porter la responsabilité de pourquoi ils ne peuvent/veulent pas guérir.

 

Il est pourtant assez clair que des bactéries modifiées génétiquement, créées justement pour tromper le système immunitaire, constituent une effraction dans notre corps et dans notre système de défense, habitués à intégrer les informations du monde vivant de façon progressive et selon des codes établis par la nature.

 

Les modifications génétiques sont des "hackers" du vivant et la question est pourquoi avons-nous besoin de faire cela?

 

MT

 

 

 

« Lyme ce sont des histoire militaires, ils ont trafiqué des bactéries, maintenant on a toutes les preuves, parce que Kris Newby (1) qui est une documentaliste de l'Université de Stanford, a publié un livre en anglais en juin 2019 qui s'appelle "Bitten" qui veut dire "mordu", aux éditions Harper, qui a eu les archives de Willy Burgdorfer (2) qui avant de mourir a eu des remords, c’est lui qui avait trafiqué des bactéries avec les militaires américains. Il y a toujours une enquête auprès du Pentagone demandée par la Chambre des représentants. C’est officiel, ce n’est pas le complotiste Perronne qui parle des tiques, les nazis (3) ont travaillé sur les tiques, comme beaucoup d’autres bestioles, comme les Japonais pendant la guerre (4), c’est quelque chose d’officiel.

 

J’avais déjà vu avec la maladie de Lyme, pour protéger l’armée américaine, pour protéger des gens qui avaient beaucoup d’intérêts financiers, on avait menti, on avait trollé les plus grands journaux du monde pour dire que la maladie de Lyme chronique n’existait pas, que les tests étaient parfaits, alors qu’ils ont été calibrés pour être nuls et ne diagnostiquent presque personne, et il y avait des éditoriaux tout le temps pour dire que 15 jours de traitement d’antibiotiques, ça guérissait tout le monde, voire 3 semaines dans les formes graves, alors que c’est totalement faux et que tous les gens qui n’étaient pas guéris on les envoyait en psychiatrie, pour protéger des intérêts privés, des lobbies, etc…

 

Si je me suis battu aussi rapidement et énergiquement sur le covid, c’est que j’avais déjà 20 ans de combat sur la maladie de Lyme et à la fin, je m’étais même opposé à mes collègues, aux autorités savantes, parce qu’ils étaient sous contrôle total de ces lobbies.

 

J’avais déjà pris conscience que des lobbies financiers et peut-être avec d’autres intérêts politiques, pouvaient contrôler la médecine.

 

Et ce qui est terrible, c’est que les grands journaux médicaux sont sous influence, les instituts de recherche sont sous influence, y compris les sociétés savantes, donc je n’ai plus aucune confiance dans ce monde qui est devenu totalement pourri, il faudrait faire le ménage pour revenir à une recherche saine. »

 

Pr Perronne.

 

 

1) "Bitten", l'histoire secrète de la maladie de lyme et des armes bactériologiques

Vaccins, Lyme, mesures sanitaires, la médecine confisquée - Pr Perronne

 

2) Willy Burgdorger, Willy Burgdorfer, qui avoue avoir travaillé à Fort Detrick et a Plum Island Disease Center sur des armes biologiques pour l'armée américaine durant la Guerre Froide. Il était notamment chargé, dit-il, d'élever des puces, des tiques, des moustiques et d'autres insectes suceurs de sang et de les infecter avec des agents pathogènes capables de transmettre des maladies à l'homme. Et ce serait selon Willy Burgdofer, l'une de ces expériences qui aurait mal tourné et provoqué l'épidémie de Lyme aux États-Unis.

 

Bien sûr, beaucoup d'autres articles nient ces travaux qui ne sont que des thèses... complotistes.

 

 

3) Les nazis voulaient-ils faire des armes biologiques à base d'insectes?

https://www.lemonde.fr/passeurdesciences/article/2014/02/02/les-nazis-voulaient-ils-faire-des-armes-biologiques-a-base-d-insectes_5999000_5470970.html

 

Le sujet étant épineux, la plupart des articles avancent sur la pointe des pieds, ou alors les journalistes poussent des cris d'orfraie en parlant de théorie du complot et emploient une dialectique de dénigrement pour ridiculiser l'hypothèse, comme ici

"C’est un savant fou nazi exfiltré d’Allemagne par les Américains après-guerre et employé dans un laboratoire dédié à la guerre bactériologique, d’où se seraient échappées des tiques mutantes. Une thèse conspirationniste, inspirée par un livre farfelu, publié il y a 12 ans et maintes fois battue en brèche."

 

 

4) L'Unité 731, créée entre 1932 et 1933 par mandat impérial, était une unité militaire de recherche bactériologique de l'Armée impériale japonaise. Officiellement, cette unité, dirigée par Shirō Ishii, se consacrait « à la prévention des épidémies et la purification de l'eau », mais, en réalité, elle effectuait des expérimentations sur des cobayes humains comme des vivisections sans anesthésie ou des recherches sur diverses maladies comme la peste, le typhus et le choléra en vue de les utiliser comme armes bactériologiques1. Les expérimentations bactériologiques pratiquées au Mandchoukouo, notamment par largage aérien, ont fait entre 300 000 et 480 000 victimes

 

 

http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/2022/02/bobine-11004-hiroshima-nagasaki.html

 

 

 

 

 

 

 

Différents articles concernant la maladie de Lyme

Repost0
19 février 2022 6 19 /02 /février /2022 11:14
 
 
Les humains ont la mémoire courte...
 
Années 70, annonce de grippe porcine, et vaccination massive à partir de cas mineurs
 
Le vaccin avait-il été testé? non
Avait-on éclairé les personnes vaccinées des risques cardiaques et neurologiques? non
Savait-on que ces risques existaient? oui
Comment? par la littérature sur le sujet que tout bon médecin pouvait consulter.
 
Cas de Guillain-Barré déjà déclarés à l'époque
 
Des publicités à la télé, comme aujourd'hui les mêmes spots et affiches pour vanter les mérites de la vaccination, sans jamais mentionner les traitements possibles.
Et bien sûr, des célébrités, de la culture et du sport, qui "s'engagent", jusqu'à faire des comités de signataires pour promouvoir les injections... L'engagement n'est plus ce qu'il était...
 
 
Conférence donnée par Ghis le 7 juin 2009  avec en introduction un film de 1979, trois ans après la déclaration de la "pandémie" de la grippe porcine
 
https://odysee.com/@PersonocratiaDiesse:8/Vaccinsinefficacesetdangereux:b
 
 
 
Mémoire courte

 

Etc.

 

Et nous avons eu une version actualisée en 2020, où une grand-mère (à l'allure très jeune), finissait en réanimation après avoir été embrassée par ses petits enfants et ses proches lors de son anniversaire...

Rien de neuf sur la planète terre...

 

Ah si, des célébrités, de la culture et du sport, qui "s'engagent", jusqu'à faire des comités de signataires pour promouvoir les injections... (1)

L'engagement n'est plus ce qu'il était...

 

 

 

 

Année 2009

 

Je crois que les premiers à incriminer, ceux qui ont trompé tout le monde, qui se sont trompé, ce sont les experts, ce sont ceux qui avaient le devoir de dire, "voilà ce qu'on peut envisager comme schéma probable dans la grippe", mais pourquoi ce terrorisme, pourquoi ces propos apocalyptiques ont-ils déferlés dans l'opinion publique?

Lorsque règne au sein d'un cabinet ou dans les services, une ambiance terroriste , lorsqu'il y a tous les jours des gens qui répètent "la catastrophe va venir", ...

Pr Gentilini

 

 

 

 

2 milliards de masques achetés en 2009 ...

 

mais pénurie totale en 2020..

 

 

Il y a 10 ans...

Rien n'a changé... mis à part que ce qui a probablement vraiment changé, c'est qu'une telle émission  ne pourrait plus voir le jour aujourd'hui...

 

 

 

700 millions d'euros de commande de vaccins... pour une "épidémie" qui a fait moins de morts que la grippe saisonnière...

 

Mais on continue à détruire l'hopital par manque de crédit...

 

Même discours sur la contagiosité, l'atteinte des enfants en plus des adultes, et des formes graves "jamais vues"...

Conséquences, une vaccination de "masse", 1000 centres ouvrent partout en France ... sauf que 7 fois moins que prévu se font vacciner...

 

Vous comprendrez peut-être pourquoi il faut mettre les bouchées doubles et une pression maxi, avec culpabilisation, ostracisation, obligation déguisée avec les pass, etc. pour arriver à vendre un maximum de produits.

 

 

 

 

La gestion des « épidémies » n’est pas nouvelle. On ne peut prétendre être pris de court, par contre, on observe une montée en puissance de l’utilisation de la maladie pour imposer des stratégies dites sanitaires et les mesures politiques qui vont avec.

Une connaissance depuis des décennies des moyens (médicaments, plans de gestion, responsables scientifiques, stock de matériel, données scientifiques, centres d’observation, etc.) devrait au contraire permettre aux populations d’être sécurisées (tout en sachant que le risque zéro n’existe pas et qu’il est illusoire d’éradiquer des micro-organismes sur la planète), au lieu d’avoir cet énorme déploiement médiatique, qui ne parle que de vaccins, sans jamais évoquer les traitements qui existent et en censurant la connaissance et le savoir-faire des médecins, mis au rancart…

Ces cinquante dernières années nous ont montré clairement, pour qui veut voir, la montée en puissance d’une médecine étatisée, rentabilisée, sous contrôle de big pharma, cherchant à mettre au placard tout ce qui « soigne » réellement, des médecines naturelles (ça, nous étions habitués) jusqu’à la médecine classique, qui devient mineure face aux vaccins qui seront proposés pour toutes sortes de pathologies, à l’échelle de masse, sans distinction de l’individualité biologique et l’état de santé de chacun.

A bon entendeur, salut, nous ont déjà dit les médias par le passé, alors qu’aujourd’hui la cécité et la surdité semblent être contagieuses, et qu’hélas les pronostics ne semblent pas indiquer de vaccins en vue… Il semblerait que ce soit une zone aveugle dans la recherche actuelle…

 

MT

 

 

Mémoire courte
Mémoire courte
Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 22:58

Repost0
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 19:37
Pr Montagnier - Quelques interviews
 
 
Je mets ici quelques vidéos concernant le Pr Montagnier.
Pas des vidéos polémiques. C'est un choix. Ces vidéos là, vous les trouverez aisément.  Leurs arguments sont souvent plus disqualifiants et dénigrant que construits sur une connaissance solide.
 
Quelque soit l'idée que l'on a d'une personne publique, il est bon de ne jamais idolâtrer personne. Personne n'est parfait. Personne n'a un parcours, une vie, exempts d'erreurs.
Il faut voir tous les aspects, du moins comprendre que rien n'est tout blanc ou tout noir, afin de ne pas se mentir et de comprendre comment fonctionne le monde, et ne pas être victime du système qui nous "vend" des idoles pour nous endormir mais qui nous "vend" aussi des héros déchus, pour nous tromper tout autant. Donc vigilance sur les messages que l'on tente de nous faire passer et se questionner sur "à qui profite la disqualification".
 

Par ailleurs, beaucoup de nos jugements, de nos appréciations, de nos évaluations viennent d'espaces qui ont aussi besoin d'être éclairés en nous, des attentes, des jalousies, des rêves de perfection, etc... Donc que nourrissons-nous lorsque nous critiquons, ou que ne voyons-nous pas de ce qui nous fait réagir? Quel est aussi le modèle du monde sur lequel nous souhaitons nous appuyer? 
 
 
Les personnes atypiques, qui ne réfléchissent pas comme les autres, qui sont connectées à une autre forme d'intelligence, sont très souvent maltraitées et persécutées. Cela commence à l'école, on le voit avec ce phénomène de harcèlement, qui touche des enfants différents, sensibles, atypiques ou surdoués, et cela continue dans la société adulte, où l'on rejette la différence, l'intelligence, le génie. Au plus haut degré de ce phénomène, il y a la perversion narcissique, avec des êtres qui cherchent à détruire tout ce qu'ils ne peuvent pas atteindre. Si je ne peux pas être cela, alors je vais le détruire. C'est hélas une tendance en vogue, détruire, plutôt que de se construire des modèles en cherchant à s'élever. 
 
 
Au-delà des incohérences possibles, inhérentes à tout le monde, je fais globalement le choix d'honorer la force qu'ont eu certaines personnes sur cette terre pour incarner des choses et apporter leur lumière, leur différence, leur génie personnel.
Je suis donc sensible aux engagements, aux actions, aux savoirs transmis, aux voies ouvertes, aux graines semées, même s'il reste parfois à trouver de nouveaux semis.
 
Et l'avenir fera le tri entre les graines déposées sur terre, et les germes qu'elles auront engendrés.
 
MT
 
 

Pistes de sortie de l'autisme, Pr Luc Montagnier - Prévention Santé

Interviewé par Deborah Donnier au congrès "sortir de l'autisme".

 

 

Le Pr Montagnier parle des pistes qu'il suit sur les pathogènes et les signes électromagnétiques retrouvés dans plusieurs pathologies chroniques comme la maladie de Lyme, Alzheimer, Parkinson, la sclérose en plaque, la polyarthrite rhumatoïde, l'augmentation de l'autisme régressif, etc. et que l'association Chronimed étudie, dans une sorte d'indifférence générale.

 

 

 

 

 

 

 

"On a des moyens maintenant de nous modifier nous-mêmes, on a trouvé la clé, les clés pour modifier nos gènes, ça peut aller très très loin. Alors là il faut vraiment qu'il y ait une organisation mondiale, qui essaie de faire respecter les lois éthiques élémentaires, ne pas nuire au malade"

 

Extrait d'une interview exclusive par Pierre Barnérias.

 

*

 

 

Conférence de presse du 07 novembre 2017 à Paris avec le Pr Joyeux et le Pr Montagnier sur la stratégie vaccinale et les silences

 

 

 

le Pr Montagnier accueilli à Milan le 15 janvier 2022, au sit-in "no vax"

 

*

 

 

 

 

Le Professeur Luc Montagnier, s’est adressé, à Milan en Italie, à la foule des manifestants contre le pass sanitaire et pour la liberté vaccinale. Il a rappelé la dangerosité des vaccins anti-covid qui au lieu de protéger contre la maladie, favorisent de nouvelles infections. Ces vaccins sont toxiques pour les cellules de notre corps, c’est un poison qui cause des dégâts au niveau du cerveau et au niveau du cœur, comme dans le cas de jeunes sportifs qui meurent. C’est intolérable dit-il. Il nous appelle à empêcher la pratique de ces injections expérimentales sur nos enfants et lance un appel solennel pour arrêter immédiatement la vaccination anti-covid.

 

Touchant de voir que 3 semaines avant son décès, le Pr Montagnier continuait à s'engager et à témoigner. Il aura donné toutes ses forces à vouloir mettre en garde sur des pratiques irresponsables : ne pas tenir compte des effets secondaires de produits injectés, et vouloir injecter massivement des gens, alors que vacciner reste un acte médical, individuel, qui doit -devrait- faire l'objet d'un diagnostic adapté dans le temps et en fonction de l'histoire médicale de chaque individu.

 

*

 

Pr Montagnier - Quelques interviews

 

Milan remercie le Pr Montagnier à l'annonce de son décès

 

*

Pr Montagnier - Quelques interviews

 

 

.

 

 

 

Le Professeur Luc Montagnier nous révèle que l’ADN émet des fréquences.
 Depuis 2005, il a développé une nouvelle technologie biophysique détectant les ondes électromagnétiques induites dans l’eau par l’ADN des bactéries et des virus pathogènes et dans le sang des patients souffrants de maladies dégénératives chroniques. Il nous explique également comment le stress oxydatif provoqué par une pollution environnementale d’ondes électromagnétiques attaque les molécules de notre corps pouvant être la cause d’un certain nombre de maladies.

 

Un documentaire de Jean-Yves Bilien - Une enquête de Maxence Layet

 

*

 

 

Le biologiste français Luc Montagnier (1932-2022) , pionnier et colauréat du prix Nobel de médecine en 2008 pour la découverte et la compréhension du virus du sida au début des années 80. Interviewé en avril 1984 à propos de la découverte majeure par son équipe de la cause probable du sida, un rétrovirus baptisé LAV, il commente une découverte sur le même sujet par une équipe américaine. Source : Le Point, 24 avril 1984

 

 

L'époque où l'équipe de Pasteur et l'équipe américaine travaillaient sur des pistes similaires, qui allaient aboutir à la reconnaissance d'un virus identique, responsable des symptômes du sida.

 

Les premières découvertes sur les rétro-virus qui s'intègrent dans les chromosomes de la cellule.

 

La connaissance du mode de transmission du virus, à savoir par le sang, posait la question des transfusions de sang et des produits pour hémophiles.

 

La question de la qualité du sang donné via les dons du sang reste une question majeure à ce jour, pour tout un tas de micro-organismes, mais se posera peut-être aussi en ce qui concerne le sang des personnes injectés contre le coronavirus avec des thérapies géniques à ARN.

L'avenir risque de révéler quelques surprises.

 

 

*
 

 

 

 

Dans ce court extrait, le Pr Montagnier met en garde contre les transfusions de sang, car le sang peut contenir des agents pathogènes, certains connus, mais d'autres qui n'ont même pas encore été identifiés...

 

 

 

 

En reconnaissant la paternité de la découverte du virus du sida (VIH) aux chercheurs français de l'Institut Pasteur, Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi, le Comité Nobel clôt définitivement une controverse démarrée 25 ans plus tôt avec les Américains. Nous avons rencontré Luc Montagnier qui nous fait revivre ce moment historique et nous livre ses réflexions sur les stratégies actuellement développées pour lutter contre le VIH.

 

 

Les propos de Montagnier corroborent ce que dit le Pr Raoult dans son interview-hommage à Sud Radio, à savoir que l'équipe française est celle qui avait découvert la première le virus et avait envoyé ses souches à Gallo.

Cela dément aussi les accusations actuelles où pour discréditer le personnage, on dit qu'il s'est attribué seul la paternité du virus et l'obtention du Nobel, alors qu'il cite les équipes et ses collaborateurs.

Il introduit ici une de ses hypothèses sur la virulence du VIH et sa variabilité, à savoir les co-infections et le stress oxydatif qui entrainent des mutations dans l'ARN du virus.

 

 

*

 

 

Montagnier et Barré-Sinoussi racontent la découverte du VIH

https://www.youtube.com/watch?v=qLRs0TFJTwU

 

Montagnier et Barré-Sinoussi sur l'échec partiel des traitements du sida

 

 

 

 

 

 

Une interview de

 

Repost0
12 février 2022 6 12 /02 /février /2022 01:37

Repost0

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche