Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 10:54





Le meilleur moyen de parvenir à une amélioration de notre environnement est de nous concentrer sur les meilleures choses relatives à l’endroit où nous nous trouvons en ce moment, jusqu'à inonder de reconnaissance nos propres modèles vibratoires de pensée. Et dans cette vibration qui a changé, nous pouvons alors consentir à ce que les nouvelles conditions et les circonstances améliorées arrivent dans notre expérience.

Recherchons les bonnes choses concernant l'endroit où nous sommes et, dans notre état de satisfaction, nous levons toutes les limitations auto-imposées (car toutes les limitations sont auto-imposées) et nous nous libérons pour la réception de choses merveilleuses.




Abraham, L'Argent et la Loi de l'Attraction 
 

 

 

Traduction AD
Page d’origine : http://www.abraham-hicks.com/lawofattractionsource/index.php







Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 12:20

 

 

 

Si tu remerciais Dieu pour toutes les joies qu'il te donne,

Il ne te resterait plus de temps pour te plaindre.

 

 

Maître Eckhart






Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 09:54
 
 
N’oublions pas : la liberté de semer, c’est la vie, c’est le futur, c’est le droit à la diversité et la libre circulation des biens.
 
 
Restreindre le nombre des semences, les manipuler pour en tirer profit ou en garder le contrôle, va à l’encontre de la survie des espèces : végétales, animales et humaine.
 
 
La biodiversité permet de préserver le patrimoine génétique ancestral des semences, celui là même qui les rend capables de s’adapter à l’environnement et à des conditions inattendues.
 
 
Le danger des semences fabriquées, c’est qu’elles n’ont pas de « mémoire », et qu’elles s’appauvrissent comme le montre l’exemple des hybrides, variétés hélas dominantes sur les étales et qu'elles asservissent les agriculteurs et les consommateurs.
 
 
L’enjeu est au niveau de la santé, de l’économie, et vient nous parler d’autonomie.
 
 
La nôtre, celle des paysans, celle des thérapeutes, celle de tout être vivant qui ne peut se déployer, grandir en santé, que s’il n’est pas réduit à la dépendance.
 
 
 
Les systèmes tendent à nous mettre de plus en plus en hétéronomie, afin de dépendre de leurs lois, de leurs intérêts, de leurs visions.
 
 
Mais la Vie, c’est l’autonomie, la capacité à se déterminer à partir de soi en relation avec les forces de la Nature.
 
 
 
MT




















Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Gaïa
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 11:48

 

 

Souviens-toi ;

 

Se souvenir est une grande douleur et une grande bénédiction pour celui qui ne veut plus être celui qu’il était.

 

Souviens-toi d’hier, pour choisir aujourd’hui un nouveau lendemain.

 

 

 

 

 

Arouna Lipschitz - Dis-moi si je m’approche 








Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 14:17

 

 

Ce n'est pas tant la connaissance de la vérité

qui nous est nécessaire,

c'est la découverte de la voie intérieure

qui nous permettra d'en faire l'expérience.

 

 

 

 

 

C.G. Jung

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 17:57

 

 

 

Gangaji nous parle ici de son expérience, de son éveil à la « présence silencieuse ».

 

 

Elle nous invite sur le chemin, non pas à croire, penser, comprendre. Que se passerait-il si nous osions, un instant, ne plus croire en rien pour faire l’expérience de la présence ici et maintenant ?

 

 

Peux-être pourrions commencer à explorer cette présence silencieuse, qui ne se vit ni en opposition à la parole, ni en opposition à l’action.

MT



 

 

 











 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Transformation
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 11:43

 

 



Trop de gens, à force de se chercher eux-mêmes, ne finissent par rencontrer qu’eux !

Là encore, soyons francs : on passe souvent plus de temps à se délecter de sa sensation d’être amoureux qu’à aimer vraiment.


 

Arouna Lipschitz - Dis-moi si je m’approche 









Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 10:27

 

 

 

 

Dans la haine il n'y a personne, pas même celui qui hait.

 

Pour qu'il y ait quelqu'un, il faut qu'il y ait quelqu'un d'autre, et pour qu'il y ait quelqu'un d'autre, il faut qu'il y ait l'amour, ou du moins son attente, son espérance, sa nostalgie, sa promesse.

 

 

 

Christian Bodin - Autoportrait au radiateur











Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 23:52

 

 

 

Nous avons deux façons d’appréhender l’extérieur, et cela se fait par le biais de deux intelligences distinctes : l’une mentale et l’autre sensitive. Avec ses capacités de raisonnement et de classement, notre mental est tout à fait compétent pour nous débrouiller dans le monde, mais complètement inadapté pour ressentir le vivant.

 

 

Il peut arriver que, par habitude ou erreur d’orientation, nous tentions de faire vivre des sensations au mental, chose dont il est, de par sa nature, incapable. Il refuse énergiquement, rationalise, rabaisse nos vérités sensitives au rang de stupidités. Si nous nous obstinons à tenter de le convaincre, nous tombons alors dans le dogme, l’intégrisme.

 

 

Henri Gougaud

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 10:48

 

 

ange3tetes.jpg

 

Un soir que la nuit était double

Les yeux clos grands ouverts sur l’invisible

La réalité se fendit en deux.

 

D’un côté mon corps endormi et lourd

Etait pris dans les mondes du sommeil

De l’autre mon être étendu là, immobile

Fut réveillé par des ombres tournoyantes

Dansant dans le noir.

 

Mes paupières étaient scellées

Mes yeux clos voyaient loin derrière les murs

J’étais ici et partout

Les sens en alerte.

 

Qui est là ?

 

Je veux voir.

Je veux savoir…

 

Mais je suis suspendue hors du monde

Du mauvais côté du miroir.

 

Présence invisible, improbable

Et pourtant, penchée au-dessus de mon corps,

Il n’y a qu’elle qui bouge et agit

De son intention dense comme une main

Qui touche mes genoux.

 

Ma pensée suit la pression et le mouvement

Qui tracent sans hésiter

Une voie jusqu’à mon front.

 

Là, dans le silence nocturne,

Au creux de chaque oreille

L’air se fait lourd et vibrant

Il claque, sonore et lent,  

Avec la régularité d’un battement d’ailes.

Le son m’enveloppe de ses plumes

Et les ténèbres résonnent de leur bénédiction

Jusque dans le silence revenu.  

 

 

Dans la nuit double

Des ailes s’étaient ouvertes

Celles de l’Ange visiteur

Ou les miennes si longtemps endormies ?

 

 

 

 

MT ©








 











Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans NUIT
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 23:43

  

 

 

Les disciples s'étonnaient parfois que Mâ accepte sans protester que des foules s'assemblent autour d'elles et que tant de gens viennent lui raconter leurs ennuis et leurs soucis domestiques.

 

À cela, elle répondait :

 

« Si vous pensez que cela m'est désagréable, c'est uniquement parce que vous faites une distinction entre votre corps et le leur. Vous ne ressentez pas comme un lourd fardeau de porter votre tête, vos mains et vos pieds, vos doigts, vos membres, parce que vous les considérez comme parties intrinsèques de votre propre corps ; de même je sens que toutes ces personnes sont des membres organiques de ce corps ici.

 

Elles ne me pèsent donc pas, pas plus que leurs soucis. Leurs joies et leurs peines, leurs problèmes et leurs solutions sont une partie vitale de moi-même ; je n'ai aucun sens de l'ego ni de la séparation.

 

En moi, chacun de vous a dans une égale mesure la hauteur et la profondeur de l'éternité.»

 

 

Extraits de L'Inde éternelle, de Richard Waterstone, Ed. Taschen, 2001




  

  

  

  

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Paroles créatrices
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 00:26









Seule l’intelligence de l’amour et de la compassion

Peut résoudre tous les problèmes de la vie.



Jiddu KRISHNAMURTI

















Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 00:23





L’être qui aspire à des joies toujours nobles,
à une continuelle association de l’amour moral à l’amour physique,
est un ambitieux destiné à un bonheur immense.




George SAND















Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 23:27

 

 

 

 

Cette flamme qui brûle au fond des êtres est belle et pure. Ce n'est pas une déflagration qui calcine. C'est une action obstinée et réfléchie, une combustion continue. C'est la force de l'irréductible.

 

 

C'est une flamme qu'on ne remarque pas tout d'abord, parce qu'on est souvent distrait par toutes les étincelles et tous les éclats qui tourbillonnent sans cesse : la brillance, le luxe, miroirs partout tendus, phares aveuglants braqués sur les yeux, grandes plages de couleur, de blancheur.

 

 

Mais lorsque tout devient gris de fatigue et d'usure, lorsque la plupart des êtres se sont éteints et se sont effacés, alors on remarque cette lueur étrange qui brille par endroits, comme des feux de braise. Quelle est cette lueur? Que veut-elle? Est-ce le désir? Le plus simple désir alors, la force de la vie, la force de la vérité.

 

 

Ceux qui refusent les mensonges, ceux qui ne sont pas compromis dans les affaires louches du monde, ceux qui ne se sont pas avilis, qui n'ont pas été vaincus, ceux qui ont continué à vibrer quand tous les autres se sont endormis : la lumière n'a pas quitté leurs yeux. Elle continue à sortir de leur peau, de leur âme, la lumière pure qui ne cherche pas à vaincre ou à détruire.

 

 

La lumière pour cette seule action : voir, aimer.

 

 

Je cherche ceux et celles qui brûlent. Ce sont les seuls immortels.

 

 

 

Le Clezio - L'inconnu sur la terre

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 00:18




Plus je vieillis et plus je trouve qu'on ne peut vivre
qu'avec les êtres qui vous libèrent,
et qui vous aiment d'une affection aussi légère à porter
que forte à éprouver.

 

Albert CAMUS










Repost 0
Published by Michèle Théron lejour-et-lanuit.over-blog.com - dans Mes citations inspirantes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Le blog de lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • : Un lieu où pourraient se cotoyer le jour et la nuit, les univers différents de la pensée logique, rationnelle, structurée à partir des informations émanant de toute part, et de la pensée vagabonde, celle qui erre la nuit, mais aussi le jour, dans l'envers des choses, à la recherche de l'impalpable, de la beauté et de la magie. Michèle Théron
  • Contact

  • lejour-et-lanuit.over-blog.com
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. 
Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...
  • Passionnée par l'âme humaine, je cherche sans cesse du sens et le sens de notre chemin d'humain. Mon propre chemin n'est qu'un zig-zag en dehors des autoroutes et je n'ai pas encore épuisé tous les chemins de traverse...

Auteur - Photographe

Michèle Théron, praticienne de santé naturopathe, femme en chemin, je vous partage sur ce blog des articles, de la poésie, des photos créés par moi, et les citations, articles, vidéos qui nourrissent mon chemin et m'inspirent.

Recherche